Avec régularité la S.F.M.C. porte à votre connaissance des thèmes d'actualité dans le monde ayant pour objet les urgences collectives, les catastrophes, les désastres et crises sanitaires. Vous pouvez participer à cette collecte d'information en adressant commentaires, photos, articles ou présentations au Web Master. D'avance, merci.

Synthèse des actualités 2015, 1ère partie

Actualités 2015
(février 2016)

Avertissement
Les diverses Actualités SFMC publiées régulièrement sur le site obéissent aux contraintes de la chronologie et sont créés de ce fait suivant une périodicité variable : chaque semaine, chaque décade, chaque quinzaine et ce suivant les informations recueillies.
Dans cette synthèse ces informations sont classées par nature des événements.
René Noto

1ère partie, Évènements et accidents technologiques et industriels,
accidents de transport

1/ Explosions et incendies, industriels et technologiques

– Etats-Unis, Californie, explosion, le 18 janvier 2015
Explosion dans la raffinerie de pétrole d’Exxon Mobil dont les circonstances de survenue ne sont pas connues.
Quatre personnes auraient été blessées lors de l’incident qui est survenu à 9h du matin, heure locale mettant notamment des écoles riveraines en alerte.
Analyse
Les victimes appartiennent au personnel de l’établissement et non à la «population avoisinante».

– Golfe du Mexique, incendie sur une plateforme pétrolière, le 1° avril 2015
Explosion et l’incendie d’une plateforme pétrolière de la compagnie d’État mexicaine Pemex dans le Golfe du Mexique, au large de la péninsule du Yucatan.
Le bilan est de 4 morts et 16 blessés, 300 personnes ont dû être évacuées
http://fr.euronews.com/depeches/2995787-mexique-au-moins-un-mort-dans-lincendie-dune-plateforme-petroliere/
Analyse
Ces installations industrielles sont des zones à risques cependant les mesures de sécurité sont importantes mais pour cette société a plusieurs reprises des accidents graves sont survenus sur ces plateformes et sur ses sites: octobre 2007,22 morts, décembre 2012, 26 morts, février 2013, 33 morts, aout 2014,3 morts.

– Chine, incendie et explosion industrielle, le 6 avril 2015
Explosion suivie d’incendie sur un site chimique dans la province de Fujian, dans le sud de la Chine.
Le bilan est de 19 blessés et les moyens de secours déployés ont été très importants.
Analyse
Cette usine fabrique du paraxylène, un produit toxique très toxique et très controversé qui entre dans la fabrication de fibres et de plastiques.
http://fr.euronews.com/nocomment/2015/04/07/un-accident-industriel-en-chine-/

– Chine, accident industriel en Chine, le 12 aout 2015
En Chine dans la ville portuaire de Tianjin, au nord-est du pays, un établissement industriel a été le théâtre en début de matinée le 12 aout 2015 d’une série d’explosion suivies d’incendies
Les explosions auraient été provoquées par des produits inflammables et des explosifs stockés dans un entrepôt. L’onde de choc a été ressentie à plusieurs kilomètres à la ronde. Le bilan initial est de 7 morts et plusieurs centaines de blessés.
http://fr.euronews.com/2015/08/12/enorme-explosion-de-produits-chimiques-a-tianjin-en-chine/
Analyse
1-Dans l’état actuel des informations à H+ 8 il n’était pas possible :
-de connaitre les causes exactes de cet accident,
-de dresser un bilan précis des victimes tant pour leur nombre que pour leur gravité,
-d’évaluer les dégâts matériels dans l’environnement immédiat et lointain,
-d’apprécier la possibilité d’un risque évolutif, en particulier avec les pollutions aériennes, telluriques et hydriques,
-de savoir l’organisation de secours tant sur le site (maitrise de l’incendie) que dans les hôpitaux.
2-Dans le domaine des données actuelles, on peut avancer :
-qu’il s’agit d’un accident industriel majeur, ne serait-ce que par la puissance de l’explosions et l’observation partielle des dégâts filmés par un drone,
-que la » population avoisinante » a été la plus atteinte avec probablement les employés de l’usine,
-que les victimes vont se répartir en 4 groupes :
-les morts dont le nombre va augmenter dans les heures à venir tant par les « découvertes » dans les recherches, que dans les évolutions des blessés graves dans les hôpitaux,
-les blessés graves dont le nombre n’est pas connu,
-les blessés légers et « éclopés » qui vont rentrer chez eux très rapidement,
-enfin les divers impliqués directs et indirects.
-que la dominante lésionnelle sera constituée de blessures par projections d’éclats divers et de matériaux et de brulures et de blast pour les blessés les plus proches.
-que cet accident est très proche de celui survenu à Toulouse en 2001(catastrophe AZF) à la nuance près de la taille démographique des deux villes (Toulouse, autour de 400.000 habitants, Tianjin, 14 millions habitants).
3-Dans l’évolution des événements on apprend à H+18 qu’il s’agissait de l’explosion d’un dépôts( ?) ou d’une fabrique de munitions.
Le bilan des explosions géantes de cette nuit s’est alourdi à 50 morts au moins, selon les autorités locales. Parmi eux, 12 pompiers ont perdu la vie. On compte plus de 700 blessés.
C’est une cargaison d’explosifs qui a pris feu. Les dégâts sont recensés tout autour de la zone portuaire et industrielle, jusqu‘à 3 kilomètres à la ronde. Même d‘énormes containers ont été balayés.
De nombreux blessés ont pu repartir de l’hôpital chez eux rapidement, mais près d’une centaine est dans un état grave. Toute la nuit, faute de nouvelles, de nombreuses familles sont arrivées à la recherche de leurs proches, comme ce frère d’un pompier.
Zhang Shengfeng, frère d’un pompier
“On a entendu l’explosion et on a roulé jusqu’ici pour le chercher. Pour l’instant on ne sait pas où il est. On sait que des pompiers sont morts sur le site, on est très inquiets.”
4-Ces dernières informations permettent :
-de rapprocher cet accident des événements similaires qui se produisent lors d’explosions de dépôts de munitions que les diverses lettres de la SFMC signalent régulièrement, y compris les
« catastrophes historiques » : Paris (France) explosion de la poudrerie de grenelle, 1794,- Halifax, (Canada), explosion d’un bateau de munition 1917, et les plus récentes, Brazzaville, mars 2012, Russie, mars 2013, Chine juin 2014 – explosion dans un entrepôt de munitions
-d’anticiper les problèmes et difficultés que doivent rencontrer les secours :
-pour la recherche des disparus,
-pour l’identification de certaines victimes,
-pour la gestion des sinistrés et rescapés dont les habitations sont détruits ou gravement endommagées,
-pour la gestion globale du stress des « populations avoisinantes
Autres informations
-http://www.slate.fr/story/105481/activite-sismique-explosion-tianjin-chine-echelle-de-richter
Mercredi 12 août au soir, faisant au moins 44 morts selon un bilan provisoire, ont libéré une énergie exceptionnelle. L’onde de choc a été ressentie à plusieurs kilomètres de distance. La boule de feu générée par l’explosion de produits inflammables et toxiques dans un site industriel était même visible depuis l’espace.
Il est rare qu’une explosion soit suffisamment importante pour générer une secousse sismique. «Les explosions se transfèrent mal dans le sol», explique le géophysicien John Bellini, cité par le Guardian. L’USGS (l’Institut d’études géologiques des États-Unis) a pourtant enregistré deux petites actions sismologiques, suivies d’une grosse, depuis sa station sismologique, située à 160 km de Pékin.
Ces enregistrements lui ont permis d’estimer la magnitude des explosions, c’est-à-dire l’énergie libérée: 2,3 sur l’échelle de Richter pour la première, 2,9 pour la seconde. La même estimation que lors de la chute des tours jumelles, le 11 septembre 2001. «L’effondrement de la tour nord a été enregistré à une magnitude de 2,3 sur les sismographes», rapportaient alors deux chercheurs de Columbia et du centre d’études géologiques du Maryland. La secousse générée par l’effondrement de la tour sud était un peu moindre, d’une magnitude de 2,1.
Proche de la magnitude de la catastrophe d’AZF
Mais les événements de Tianjin se rapprochent plus d’une autre catastrophe arrivée en septembre 2001: l’explosion de l’usine AZF de Toulouse.

Actuellement de nombreuses informations circulent éclairant les circonstances de cet accident et pour l’essentiel on retiendra :
-Survenue de deux explosions distinctes à quelques minutes d’intervalle, la première semble-t-il il « mobilisant » les populations qui sortirent pour « voir », la deuxième plus importante suivie de feu fut la plus meurtrière et la plus destructrice.
La première explosion eut lieu dans un local contenant des produits explosifs : munitions ? Explosifs traditionnels, feux d’artifices ?
Il semblerait que les explosions sont survenues après un incendie mal car comment expliquer la présence des pompiers avant l’explosion ainsi qu’n témoignent le nombre de morts (10 pompiers tués) et la destruction du matériel (une dizaine de véhicules détruits) puisque quelques minutes seulement ont séparé les deux explosions.
Le nombre de morts initialement de 44 s’élève actuellement à 112 et 95 disparus (pour d’autres sources ce serait 85 morts) et pour les blessés les chiffres donnés tournent, suivant les sources, entre 400 et 700, sans précision pourtant sur la répartition : population, personnels de l’établissement industriel (il était 23h30).
À noter donc les importantes imprécisions et différences sur le bilan, il faudra probablement attendre plusieurs jours pour un bilan »partiellement définitif ».
Un grand nombre de blessés se sont rendus par leur propre moyens dans les hôpitaux et il n’y pas eu pratique de secours et de soins sur place faute de moyens et surtout en raison de la dévastation compète du site.
Au troisième jour l’incendie ne semblait pas encore totalement maitrisé ce qui ferait craindre son extension vers le stockage de produits toxiques (Cyanure de de sodium) et justifier l’extension du périmètre de sécurité et les évacuations de quartiers résidentiels situés à 3 km du site.
http://www.liberation.fr/monde/2015/08/12/chine-une-enorme-explosion-dans-la-ville-de-tianjin_1362652
http://fr.euronews.com/2015/08/15/tianjin-population-evacuee-dans-un-rayon-de-3-km-en-raison-de-substances/
http://www.rtl.fr/actu/international/explosions-de-tianjin-le-bilan-atteint-85-morts-les-habitants-evacues-7779399612
http://fr.euronews.com/depeches/3056277-chine-evacuation-des-habitants-de-la-zone-des-explosions/
Conclusion
Nouvel accident grave comme cela survient souvent en Chine :
-juillet 2015, 15 personnes morts et plus d’une dizaine d’autres blessées lors de l’explosion d’un site illégal de stockage de feux d’artifice dans la province du Hebei, dans le nord de la Chine.
-août 2014, 71 personnes mortes dans l’explosion d’une usine de pièces de rechange de voitures à Kunshan près de Shanghai.

– Espagne, explosion d’une usine de feux d’artifices, le 31 aout 2015
Explosion d’une usine de feux d’artifice près de Saragosse, au nord-est de l’Espagne. Bilan définitif est de six morts et six blessés de gravité variable.
Les causes de cet accident ne sont pas connues.
« Fondée en 1860, elle a connu de précédentes explosions, l’une en 1984, et l’autre en 1973, lors de laquelle cinq personnes étaient décédées.
Le site de la compagnie s‘étend sur douze hectares. Il est situé dans la localité de Garrapinillos, à mi-chemin entre la ville de Saragosse et son aéroport. »
http://fr.euronews.com/2015/09/01/espagne-cinq-morts-dans-l-explosion-d-une-usine-pyrotechnique/
Analyse
Les matériels pyrotechniques sont la cause d’accidents souvent graves, ils se produisent dans toute la chaine de production, stockage, transport et utilisation.
On notera que dans cette explosion la population avoisinante n’a pas été atteinte.
Plusieurs lettres de la SFMC ont consacré des études à ces accidents

– Marseille, explosions et incendie dans un établissement industriel classé Seveso, le 14 juillet 2015
Deux explosions ont retenti dans la nuit sur le site de la raffinerie LyondellBasell, situé près de l’étang de Berre et de l’aéroport de Marseille-Provence. La thèse d’un “acte malveillant” est privilégiée.
http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/direct-bouches-du-rhone-pollution-atmospherique-apres-un-incendie-sur-un-site-petrochimique
Analyse
Il n’y pas de blessé et l’important dégagement de fumées est considéré comme « non toxique » et n’a entrainé aucune mesure d’évacuation ou de confinement des populations avoisinantes.
La médecine de catastrophe ne doit limiter à l’organisation des soins en situation exceptionnelle, elle doit aussi anticiper les causes et les circonstances de survenue des événements « calamiteux qu’ils soient d’origine naturelle, technologique et sociétales.
Les grands accidents industriels font partie des événements qu’ils soient- c’est le cas le plus fréquent-d ‘origine accidentelle, et aussi d’origine volontaire.
Cet accident est qualifié pour l’instant « d’acte de malveillance », cependant on peut considérer que les actes de malveillance, quand ils sont organisés, coordonnées et multipliés, correspondent à la définition des actes de terrorisme : lieux-ciblés( établissement industriels), date symbole( 14 juillet fête nationale).
Les Actualités de la SFMC ont déjà évoqué les nouvelles cibles potentielles des actes de terrorisme.

– Ghana, explosion d’ »une station–service, le 4 juin 2015
Un camion garé à proximité de la station-service a pris feu accidentellement et l’incendie s’est propagé à la station qui a explosé.
En raison des pluies qui s’étaient installées sur la région de très nombreuses personne s’étaient venues s’abriter, ce qui expliqué l’importance du bilan humain : près de 100 morts.
http://fr.euronews.com/2015/06/04/ghana-explosion-d-une-station-essence-pres-de-100-morts/
Analyse
Les incendies et explosions de station-service sont des accidents bien que rares (hormis les incendies et explosions d’origines volontaires criminelles ou terroristes.) n’en demeurent pas moins un risque important en milieu urbain.
-8 aout 2014 dans la ville de Makhatchkala, capitale de la République du Daguestan en Russie, incendie et explosion d’une station-essence. (http://www.spi0n.com/explosion-station-service-russie/)
-février 2015, Ile Maurice: Incendie dans une station-service. (http://fr.allafrica.com/stories/201502241680.html)
22 septembre 2014, incendie, à la station-service du Leclerc d’Allonnes.

2/ Incendies dans ERP

– Hôpitaux et vulnérabilité fonctionnelle
Mulhouse
Un incendie survenu dans un local électrique de l’hôpital Émile-Muller de Mulhouse, privant de courant toute l’aile Émile-Muller I
Quelque quatre cents patients se sont ainsi vus privés d’électricité, de même que le service des urgences de l’établissement, qui s’est vu contraint de renvoyer vers les autres hôpitaux…..
http://www.lalsace.fr/actualite/2015/07/04/incendie-dans-un-local-technique-a-l-hopital-emile-muller-i-prive-d-electricite
Carcassonne
Un incendie de poids lourds qui s’est déclaré à proximité détruit le service restauration de l’hôpital
http://www.lindependant.fr/2015/07/07/incendie-a-l-hopital-de-carcassonne-tous-les-repas-seront-assures,2055807.php
Analyse »
Dans les deux cas ce sont des faits survenus hors « locaux-patients » qui sont l’origine de ces événements compromettant une partie du fonctionnement, on peut donc évoquer le concept de vulnérabilité fonctionnelle.

– Incendie et explosion dans un hôpital, le 29 janvier
Dans un hôpital pour enfant dans la banlieue ouest de Mexico, l’explosion d’un camion transportant du gaz a pratiquement détruit le bâtiment. Le bilan initial faisait état de 3 morts et 7 blessés et il a été régulièrement modifié en fonction des recherches en particulier pour le nombre de blessés.
Il serait actuellement de 3 morts et 58 blessés, mais certaines dépêches font état de 7 morts.
http://lci.tf1.fr/monde/amerique/mexique-3-morts-et-58-blesses-dans-l-explosion-d-un-hopital-pour-8555888.html
Analyse
Les circonstances de survenue de cet accident montrent qu’en fait il s’agit d’un accident de transports de matières dangereuses survenu dans l’enceint d’un établissement hospitalier et que la sécurité interne du bâtiment ne soit pas directement en cause.
Plusieurs accidents liés au gaz sont survenus au Mexique au cours de ces dernières années
En mai 2013 explosion d’un camion-citerne sur un pont avec un bilan de 20 morts e
Le 31 janvier, 2013 explosion au siège de la société pétrolière d’État Pemex avait fait 37 morts et plus de 120 blessés.
En septembre 2013, une e explosion avait tué 30 personnes dans une usine de traitement du gaz,
En décembre 2010, explosion d’un oléoduc (après avoir été perforé pour détournement par des voleurs), faisant 29 morts et plus de 50 blessés.

– Russie, incendie d’un hôpital, le 13 décembre 2015
Dans un hôpital neuropsychiatrique dans la région de Voronej un, un incendie a causé la mort de 21 patients, il y a eu également une vingtaine de blessés brulés et intoxiqués.
Analyse
Lors d’incendie d’hôpitaux et d’établissements sanitaires les bilans humains les plus importants s’observent toujours dans les hôpitaux psychiatriques et les « maisons de retraite ».
Il est probable que la nature des affections justifiant l’hospitalisation, comme l’âge des patients sont des facteurs aggravants.
Interviennent également comme facteurs aggravants la vétusté des locaux (ici l’hôpital était en bois), leur entretien, les charges en personnes surtout la nuit, la rapidité et la précision des alertes.
Au cours des années précédentes en Russie dans plusieurs incendies graves dans des hôpitaux on retrouvait ces caractéristiques.
-En septembre 2014 un incendie dans l’hôpital psychiatrique d’Oksochi avait causé la mort de 38 personnes,
-En avril 2013 un incendie dans un hôpital psychiatrique avait causé la mort de 38 personnes.
-En septembre 2013, un incendie dans un hôpital psychiatrique dans la région de Novgorod avait causé la mort de 37 personnes, l’hôpital était également construit en bois.
http://www.europe1.fr/international/21-morts-dans-un-incendie-dans-un-hopital-en-russie-2635085

– Arabie saoudite, incendie d’hôpital, le 24 décembre 2015
L’incendie s’est déclaré en pleine nuit et a fait au moins 25 morts. Les patients d’un hôpital saoudien n’ont pas tous pu être évacués à temps et le bilan des blessés est aussi très lourd ; ils sont plus d’une centaine. Le sinistre a eu lieu dans la ville de Jazan, au sud-ouest de l’Arabie saoudite. Le feu a pris au premier étage, celui qui abrite l’unité de soins intensifs et le service de maternité.
http://fr.euronews.com/2015/12/24/au-moins-25-morts-dans-l-incendie-d-un-hopital-en-arabie-saoudite/
Analyse
Il est rare de constater autant de victimes lors d’un feu d’hôpital, sauf dans des conditions exceptionnelles comme l’incendie d’un hôpital psychiatrique en Russie il y a quelques semaines en avec 38 morts (voir actualités SFMC du 15 décembre).

– Etats-Unis, New-York, incendies d’immeubles, le 26mars 2015

Une explosion vraisemblablement provoquée par des travaux sur des conduites d’eau et de gaz réalisés sur l’avenue, devant les bâtiments touchés entraine l’incendie et l’effondrement de trois immeubles.
Bilan avec 2 disparus et plus de 20 blessés de gravité variable.
Analyse
Les fuites de gaz à proximité des immeubles entrainent toujours des dégâts considérables, en 2014 un incendie causé par une explosion due à une fuite de gaz avait fait huit morts dans le quartier de Harlem.
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2015/03/26/au-moins-douze-blesses-a-new-york-dans-l-effondrement-d-un-immeuble-suivi-d-u

– Incendie de discothèque à Bucarest(Roumanie),le 31 octobre 2015
« Un incendie a dévasté vendredi soir une discothèque de Bucarest causant la mort de 27 personnes. C’est l’un des accidents les plus graves de ces dernières décennies en Roumanie. “C’est une grande tragédie”, a déclaré le ministre roumain de l’Intérieur Gabriel Oprea. Selon le secrétaire d’État à l’intérieur Raed Arafat, il s’agit de “la plus grave tragédie du genre” à Bucarest.
Selon le ministère, 27 personnes, des adolescents pour la plupart, sont décédées. 162 ont été blessées et conduites dans différents hôpitaux de la capitale roumaine. Le bilan pourrait encore s’alourdir. Au moins 25 personnes se trouvent dans un état très grave, selon des sources hospitalières. Une enquête est en cours pour définir les causes du drame, qui s’est produit vers 23 heures, heure locale (21 heures ».
http://www.lepoint.fr/monde/roumanie-27-morts-dans-l-incendie-d-une-discotheque-31-10-2015-1978342_24.ph

3/Accidents aériens
– Taïwan, accident d’avion, le 4 février 2015
Un avion de la TransAsia (un ATR 72-600 à turbopropulseur) a heurté un pont autoroutier et s’est abîmé dans une rivière à Taïpei avec 58 personnes à bord. Le bilan initial fait état de 45 morts et 18 survivants.
http://fr.euronews.com/infos/
Analyse
Il s’agit du deuxième accident subi par la compagnie taïwanaise en un peu plus de six mois, après le crash fin juillet d’un vol intérieur dans lequel 48 personnes avaient été tuées.
Pour cet accident il n’y a pas d’informations précises sur les causes de l’accident et la plupart des dépêches reprennent la même explication : « un avion en perdition » sans expliquer en quoi consistant cette « perdition ».
S’agissant d’un accident pratiquement en milieu urbain les conditions d’alerte et d’engagement des secours ont été très rapides.
Ces secours ont dû procéder au sauvetage des passagers en milieu fluvial avec les risques de noyades. Et comme d’habitude actuellement de nombreuses images vidéo amateur images des télévisions permettent de visualiser les différents temps de cet accident.

– Espagne, accident d’avion le 26 janvier 2015
Un avion de chasse F-16 de l’armée de l’air grecque s’est écrasé peu après son décollage du centre de formation de pilotes d’élite de l’OTAN en Espagne.
L’avion avec deux pilotes à bord s’est écrasé sur le parking où étaient stationnés d’autres appareils et leurs équipages dans l’attente de leur départ.
Le bilan actuel est de onze morts et vingt blessés dont plusieurs dans un état grave ;
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/01/27/01016-20150127ARTFIG00459-l-elite-de-l-otan-endeuillee-a-albacete.php
Analyse
Hors faits de guerre, les accidents d’avions militaires présentent autant dans les causes de survenues que dans les conséquences immédiates et secondaires des spécificités qui les rendent différents des accidents survenant à des aéronefs civils.
On peut distinguer plusieurs scénarios distincts qui feront l’objet d’une étude détaillée dans la prochaine Lettre de la SFMC en février 2015

– Serbie, accident , d’hélicoptère le13 mars 2015
Un hélicoptère de l’armée serbe, qui effectuait une mission médicale de transport d’un bébé vers un hôpital, s’est écrasé près de Belgrade bilan de sept morts (pas de survivant)
http://fr.euronews.com/depeches/2979696-serbie-sept-morts-dont-un-bebe-dans-un-accident-dhelicoptere-militaire/

– Floride (états Unis), accident d’hélicoptère, le12 mars
Au cours d’un entrainement un hélicoptère avec 12 militaires à bord disparait en mer, bilan de 11 morts ou disparus, pas de survivant.
http://www.romandie.com/news/Accident-dhelicoptere-en-Floride-deux-corps-retrouves/574456.rom
Analyse
Après l’accident survenu en Argentine au cours d’un tournage de séquences de télévision (bilan de 12 morts), ces deux événements confirment que les accidents d’hélicoptère, bien que rares, sont toujours très meurtriers, sans survivant.
L’organisation des secours est compliquée du fait de l’importance des destructions matérielles au moment du crash associé souvent à un incendie.
De ce fait l’identification médicolégale des corps est toujours longue et difficile.

– Népal, accident d’avion le 4 mars 2015
Un avion de la compagnie Turkish Airlines s’est écrasé près de Katmandou, au Népal, en raison d’une visibilité réduite à zéro par le brouillard.
Il s’agissait ‘Airbus A33, avec à son bord 224 passagers et personnels d’équipage qui s’est écrasé dans un champ à proximité de l’aéroport. Il n’a pas eu de victime.
http://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2015-03-04-09h28/crash-d-un-avion-turque-au-nepal—le-brouillard-responsable-27567
Analyse
La faible vitesse de l’appareil et probablement et probablement les manœuvres des pilotes qui ont permis un atterrissage explique cette situation heureuse.

– France, accident d’avion dans les Alpes, mars 2015
Un avion d’une compagnie allemande s’écrase dans les Alpes près de la ville de Barcelonnette, bilan 148 morts et aucun survivant.
Analyse
Depuis la survenue de cet accident les médias ont véhiculé une masse considérable d’informations sur les circonstances de cette catastrophe aérienne.
S’il semble donc inutile de revenir sur l’ensemble de ces données, on peut cependant, dans le contexte de gestion globale d’une catastrophe, établir quelques remarques.
Cet événement illustre bien le fait qu’il est insuffisant de définir une catastrophe comme une situation d’inadéquation entre les moyens de secours existant et ceux qui seraient nécessaire pour faire face efficacement.
-Outre le nombre de victimes, c’est surtout l’impact psychosocial qu’il faut retenir dans ce cas.
-Un autre problème apparait si on veut classer cet événement : catastrophe de transport ? Accident de société ? Meurtre collectif, tuerie de masse ?
-En fait il s’agit d’une catastrophe duale un peu particulière puisqu’il s’agit d’un accident de transport provoqué par un acte humain volontaire.
-Les problèmes majeurs dans la gestion de cet événement étant essentiellement d’ordre matériel et logistique, dans un environnement naturel inhospitalier et dans des limites de temps très courts pouvoir retrouver et recueillir tous les débris humains aux fins d’identification.et de restitutions des dépouilles .

– Italie, accident d’avion, le 1° juin 2015
Deux petits avions se sont percutés lors d’une performance à Alba Adriatica, hier dans l’est de l’Italie. L’un des pilotes a été tué.et son corps retrouvé par des plongeurs. Le second avoir sombré dans la mer est indemne.
Analyse
Il s’agit d’un simple accident à conséquences individuelle, mais comme l’a démontré la revue des accidents présentés dans la lettre SFMC n° 80 il s’agît là d’une situation à fort potentiel de conséquences collectives quand un de deux avions tombe sur la foule des spectateurs, sur des habitations, des installations industrielles…
Italie aout 2014 : Deux avions militaires de combat, des Tornados, se sont percutés ce mardi dans les Marches, une région située au centre-est de l’Italie, près de la côte adriatique. Quatre militaires sont portés disparus. Les appareils se sont ensuite écrasés, mettant le feu à la forêt près de la ville d’Ascoli Piceno, un incendie qui fut sous contrôle assez rapidement.

– Indonésie, accident d’avion
Un Hercules C-130, avion militaire avec 113 personnes à bord, s’écrase sur une zone résidentielle peu après son décollage Medan, une ville du nord de l‘île de Sumatra.
http://fr.euronews.com/2015/06/30/indonesie-un-avion-militaire-s-ecrase-sur-une-zone-residentielle/
Analyse
Pas de survivant et le nombre de morts parmi les résidents n’a pas été encore diffusé.
La Lettre de la SFMC a signalé à plusieurs reprises les risques potentiels de crash d’avion de ligne et d’avion militaire sur des zones habitées. (Lettre SFMC n°80, février 2015).

– Colombie, accident d’avion; le 31 juillet 2015
Accident d’un appareil des forces aériennes en Colombie, le bilan est de douze morts et il n’est pas précisé l’existence de rescapés et de blessés.
http://fr.euronews.com/depeches/3048191-colombie-douze-morts-dans-un-accident-davion-militaire/
Analyse
Les accidents des avions militaires ne sont signalés que si ils ne sont pas liés à des actions de combat.
Dans cet événement les causes de l’accident ne sont pas précisées.

– Londres, chute d’avion de tourisme sur un parking de voiture, le 31 juillet 2015
Crash d’un petit avion de tourisme, peu après le décollage.
L’avion, qui avait décollé de l’aéroport de Blackbushe, au sud-ouest de Londres, a terminé sa course dans un complexe de vente aux enchères automobile, créant un incendie.
Les quatre passagers ont été tués et il n’y a pas eu de victime au sol.
http://fr.euronews.com/2015/07/31/royaume-uni-quatre-morts-dans-le-crash-d-un-avion-de-tourisme/
Analyse
À plusieurs reprises les Actualités ont signalé le risque potentiel que représente la chute accidentelle d’un avion de tourisme sur une zone habitée.

– Ile de la Réunion, découverte de débris d’avion, le 29 juillet 2015
Le débris d’avion trouvé à la Réunion est arrivé ce samedi matin à l’aéroport d’Orly à Paris. Il doit désormais être acheminé à Toulouse. C’est là que se trouve un laboratoire d’analyses spécialisé, qui dépend du ministère de la Défense.
http://fr.euronews.com/tag/catastrophe-aerienne/
Analyse
D’après les règlements internationaux c’est le pays où a eu lieu l’accident qui coordonne l’enquête, ici en l’occurrence c’est sur un territoire français (Ile de la Réunion) qu’un débris d’avion a été retrouvé.

– États–Unis, un avion dans un orage de grêle, le 7 aout 2015
Un Airbus A320 assurant le vol de Delta Airlines, reliant Salt Lake City à Boston (Etats-Unis), a été pris dans un orage et une tempête de grêle. L’avion a atterri en urgence à Denver, et de très importants dégâts ont été subis par son nez et son pare-brise.
L’avion a été touché deux fois par la foudre, il a finalement réussi à se poser loin de sa destination, mais sans blessés.
http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/n/2015/0811/c31360-8934462.html
Analyse
Ces incidents surviennent assez régulièrement :
-Le 27 juillet 2015 : Un avion de la compagnie aérienne américaine American Airlines a été contraint de faire demi-tour et de se reposer sur l’aéroport international de Pékin (Chine) après qu’un violent orage de grêle ait enfoncé le radôme du nez de l’appareil.
-Le 16 juin 2015 un avion effectuait le vol DL 159 entre Détroit (USA) et Séoul (Corée du sud) le 16 juin dernier lorsqu’il a traversé une zone de grêle.
-Le 9 février 2015 Un avion de la compagnie aérienne brésilienne TAM Linhas Aereas, un Airbus A321a été contraint de faire demi-tour et de se reposer sur l’aéroport international de Rio de Janeiro (Brésil) après que l’appareil soit passé dans un violent orage de grêle et ait subi d’importants dégâts. -Le 9 septembre 2014, un avion de la compagnie aérienne espagnole Air Europa, un Airbus A330-20 a été violemment frappé par de la grêle quelques instants avant son atterrissage sur l’aéroport international de Buenos Aires (Argentine) provoquant d’importants dégâts
En règle générale l’avion parvient cependant à atterrir et les passagers sans dommage notable pour les passagers à l’exception de quelques contusions.

–  Accident d’avion dans le Sinaï.
Un avion ayant à bord des touristes russes s’est écrasé dans le Sinaï, il n’y aucun survivant et le bilan humain est de 237 morts.
Analyse
Il aurait pu s’agir d’une « banale » catastrophe aérienne comme il s’en produit régulièrement dans le monde chaque année si les causes et les circonstances de survenue avaient également » habituelles », c’est-à-dire erreur humaine, faute de pilotage, mauvais entretien de l’avion, très mauvaises conditions météorologiques, mais les informations évoquent un attentat terroriste qui a été revendiqué.
Il s’agit donc d’une catastrophe aérienne « duale » avec l’intervention d’un accident de société dont les conséquences politiques régionales et internationales seront à suivre.

– Indonésie, accident d’avion le 16 aout 2015.
Un avion avec 54 personnes à bord s’est écrasé dans les montagnes de la région de Papouasie.
Les restes de l’avion ont été localisés et retrouvés dans la jungle dans une zone non accessible par voie routière.
Les corps des victimes ont pu être transportés à partir du 3° jour par hélicoptères.
http://fr.euronews.com/2015/08/16/crash-d-un-avion-en-indonesie-une-equipe-de-secours-en-http://fr.euronews.com/2015/08/17/des-debris-de-l-avion-disparu-hier-en-indonesie-localises/ partance/

– Royaume-Uni, accident aérien, le 23 aout 2015
Un avion s’est écrasé ce samedi à Brighton, dans la région du sud-est d’Angleterre, lors du meeting aérien de Shoreham, rapportent plusieurs médias dont France 3 Nord Pas-de-Calais.
Le crash a fait au moins sept morts, indique l’AFP. L’avion s’est écrasé sur l’A27 et a percuté plusieurs voitures qui circulaient avant de finir sa course dans les buissons, vers midi.
http://www.20minutes.fr/monde/1670775-20150822-video-grande-bretagne-crash-avion-lors-meeting-aerien-fait-sept-morts
http://fr.euronews.com/2015/08/22/crash-aerien-en-grande-bretagne-au-moins-7-mort-lors-d-un-meeting/
Analyse
C’est le deuxième accident grave pour ce festival depuis 2007.
Accident prévisible lors de tout meeting aérien puisque se trouve réunis les personnages et les installations-cibles et les causes d’agression.
La Lettre de la SFMC n° 80 évoquait ce type d’accident avec les aéronefs militaires, d’autres Lettres signalaient les divers accidents survenant en Europe régulièrement.
Accident catastrophique à effets très limités mais dont l’impact sociétal est important (activités festives.

– Aéroport de Las Vegas, incendie d’avion, le 8 septembre 2015
Un avion de British Airways a pris feu alors qu’il s’apprêtait à décoller de l’aéroport de Las Vegas, 172 personnes à bord ayant été évacuées dans l’urgence dont au moins sept d’entre elles légèrement blessées. Il y avait 159 passagers et 13 membres d’équipage à bord, dont trois pilotes et dix personnels de bord,
http://www.huffingtonpost.fr/2015/09/09/avion-feu-las-vegas-evacuation-blesses_n_8107994.htm
Analyse
Les incendies au décollage (ou à l’atterrissage) s’observent régulièrement et leur gravité est lié d’une part au moment exact de survenue et à la nature de l’incendie.
-Afrique du Sud, 2012
Incendie au décollage d’un avion à Johannesburg, pas de blessé, il s’agissait du feu de pneu d’un avion avec 120 passagers à bord et 7 membres d’équipage.
-Australie, 2014
Le 30 avril 2014 un avion avec 90 personnes à bord a été forcé de retourner à l’aéroport de Perth mardi après qu’un incendie se soit déclaré dans un de ses moteurs quelques instants après le décollage. -Bénin, aéroport de Cotonou, 2004
Atterrissage d’un Airbus de la compagnie Air France en provenance de Paris. L’avion qui avait des problèmes au décollage de Paris a atterri à l’aéroport de Cotonou avec des flammes.
Pas de victime.
-Australie novembre 2012
Un Airbus A380 de la compagnie Emirates à destination de Dubaï avec 380 passagers a été contraint de faire demi-tour vers l’Australie dimanche soir en raison d’un incendie qui s’est déclaré sur un de ses moteurs peu après le décollage.
-Japon, Tokyo un Boeing de la compagnie taïwanaise China Airlines prend feu juste après son atterrissage, tous les passagers ont pu être évacués
http://www.securiteaerienne.com/le-feu-a-bord-des-avions-partie-1/

– La sécurité aérienne dans le monde
Une récente enquête(1) fait le point sur l’accidentologie des transports aériens
-Voyageurs transportés en 2014 sur 3.000.000.000 passagers on compte 761 morts.
-Par rapport aux autres moyens de transport, les statistiques montrent qu’en vélo, la probabilité de mourir est de 1 sur 4.982, de 1 de 749 pour les personnes qui se déplacent à pied et en avion, de 1 sur 11.000.000.
-Sur la période 1945-2015, les Etats-Unis ont connu le plus d’accidents d’avion, soit un total de 784. Le suivi par la Russie (326), le Canada (177) ou encore, le Brésil (176).
-Dans les années 40, les chances de survie lors d’un accident d’avion étaient de 20%, 19% dans les années 60, ce taux a augmenté jusqu’à 35% dans les années 90 pour se stabiliser à 24% dans les années 2000.
-Les risques de crash sont les plus élevés au décollage (30%) qu’à l’atterrissage (25%).
Les années 70 ont connu le plus de crashs d’avion depuis le début de l’aviation avec 78 sur l’année 1970 et 74 en 1979.
Dans les années 80, après une diminution des accidents, une augmentation en 1985 (65 accidents) est recensée, puis diminution jusqu’à atteindre 23 accidents en 2012.
-Les chances de s’écraser en mer sont de 53%. De 1948 à 2014, 63% des avions ont disparu en mer, 27% se sont écrasés sur terre.
http://weekend.levif.be/
(1) http://www.demorgen.be/buitenland/hoe-veilig-is-het-vliegtuig-nog-dit-zijn-de-cijfers-die-je-moet-zien-a2268847/

– La sécurité aérienne, rapport de l’AESA, le 17 juillet 2015
L’Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) a été chargée par la Commission européenne de repérer les failles ayant permis au copilote d’écraser volontairement l’avion dans les Alpes françaises fin mars. Elle recommande également que les contrôles annuels inopinés des pilotes professionnels intègrent des contrôles d’alcool et de drogue.
La présence permanente de deux personnes dans le cockpit des avions de ligne, qui n’est pas imposée par les règles européennes, avait été préconisée par l’AESA après ce drame, mais à titre temporaire. L’agence recommande «le maintien» de cette règle, dans l’intervalle appliquée très largement par les compagnies européennes, à titre volontaire.
Il reviendra à la Commission européenne de décider si cette mesure, ainsi que toutes les autres recommandations de l’AESA, doivent être rendues contraignantes
Les autres améliorations à apporter concernent surtout les critères de surveillance médicale des pilotes.
Outre l’évaluation psychologique «de tous les pilotes de ligne», et la détection d’éventuelles consommations abusives d’alcool et de drogue, ils prônent encore le lancement d’un «réseau de surveillants médicaux» des pilotes et d’une banque de données sur leur suivi médical. «Il s’agit de faciliter le partage des informations» et de repérer d’éventuels problèmes de santé non déclarés, «Un effort particulier a été fait pour arriver à l’équilibre» dans ces recommandations «entre le secret médical et la sécurité», se prévaut l’agence.
https://www.easa.europa.eu/newsroom-and-events/technical-publications
http://www.tdg.ch/monde/europe/pilote-seul-cockpit-avion/story/30614149

– Vers une meilleure récupération des enregistreurs de vol après accident aérien ?
Airbus va doter ses A350 et A380 de boîtes noires éjectables et flottantes, c’est une solution à la difficulté de retrouver les épaves d’avions abîmés en mer comme le Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu dans l’océan Indien. Il y a quelques mois.
13
http://www.ledauphine.com/france-monde/2015/01/12/airbus-va-doter-ses-a350-et-a380-de-boites-noires-ejectables-et-flottantes
Analyse
Cette technologie, déjà utilisée dans l’aviation militaire, faisait partie des recommandations des enquêteurs français après le crash du Rio-Paris d’Air France survenu en juin 2009 car il avait fallu près de deux ans pour repêcher ces enregistreurs de vol, plus connus sous la dénomination «boîtes noires»
http://www.ledauphine.com/france-monde/2015/01/12/airbus-va-doter-ses-a350-et-a380-de-boites-noires-ejectables-et-flottantes

– Les conséquences indirectes du pilotage automatique dans les avions de ligne
Une étude de la FAA (Federal Aviation Administration )*a mis en évidence les carences dans l’entraînement des équipages au pilotage manuel. La gestion informatique des vols, , provoquerait ainsi cependant une perte de confiance des pilotes dans leurs propres capacités en situation de crise.
*Fact Sheet – Report on the Operational Use of Flight Path Management Systems
http://www.zdnet.fr/actualites/crash-aerien-et-automatisation-y-a-t-il-un-pilote-dans-l-avion-39812477.htm

 4/Accidents ferroviaires
– Etats-Unis, accident de train le 3 février 2015
Collision d’un train de banlieue et d’une voiture, au nord de New York, en pleine heure de pointe, la collision a été suivie d’une explosion et d’un incendie.
Le bilan initial est de 7 morts et une douzaine de blessés
http://fr.euronews.com/depeches/2918650-etats-unis-au-moins-6-morts-dans-un-accident-de-train-en-banlieue-de-new-york/
Analyse.
Il s’agit en fait d’un banal accident de passage à niveau qui habituellement ne provoque de victime que dans le véhicule automobile en cause.
Dans cet accident le facteur aggravant réside dans l’explosion et l’incendie particulièrement dont on ne connait pas les causes. Existence d’un produit « combustible » dans le train .

– États-Unis, Virginie, accident de train et incendie, le 16 février 2015
« Dans la nuit du 16 février, un train qui transportait 100 conteneurs remplis de pétrole brut a déraillé, de multiples explosions se sont enchaînées. Le train se trouvait en Virginie occidentale lorsque l’accident s’est produit, une tempête de neige faisait rage à ce moment-là mais rien ne prouve que le déraillement soit dû au temps. 14 conteneurs se sont enflammés provoquant d’énormes explosions, un autre conteneur serait tombé dans une rivière proche. D’après la compagnie ferroviaire CSX aucun blessé n’est à déplorer mais les dégâts sur l’environnement local sont importants. À 6 heures du matin, le gouverneur a déclaré l’état d’urgence
http://www.actu-mag.fr/2015/02/17/etats-unis-le-deraillement-dun-train-provoque-de-gigantesques-explosions/
http://fr.euronews.com/2015/02/17/deraillement-spectaculaire-d-un-train-aux-etats-unis

– Canada, déraillement et incendie d’un train de pétrole, le 15 févier 2015
Un train qui transportait du pétrole brut a déraillé et s’est enflammé dans la nuit de samedi à dimanche à 80 km au sud de Timmins dans le nord de l’Ontario.
Un porte-parole du Canadien National (CN) indique que 29 wagons sur les 100 que comptait le train sont impliqués dans l’incident. Sept wagons ont pris feu.
La compagnie indique aussi que le déraillement s’est produit vers minuit et que l’incident n’a pas fait de blessés. Des équipes d’urgence de la compagnie sont sur place et doivent déterminer si des déversements se sont produits dans le secteur boisé et isolé.
http://ici.radio-canada.ca/regions/ontario/2015/02/15/001-deraillement-train-gogama.shtml
Analyse
Il s’agit d’un accident de transport de matières dangereuses(TMD) comme il en existe de nombreux dans le monde par voie ferroviaire, routière, maritime et fluviale et pour lesquels il a de nombreuses mesures pour en assurer la sécurité.
Cependant cet accident présente un certain nombre de caractéristiques intéressantes dans le domaine de la gestion des risques.
-La fréquence des accidents identiques
Depuis quelques temps plusieurs incendies et explosions sont survenus aux Etats-Unis comme au Canada dans les transports ferroviaires de ce pétrole brut, en effet il s’agit de pétrole issus de forage de gaz de schiste qui est beaucoup plus volatil donc instable lors d’accident de collision ou de déraillement.
Il y aurait donc lieu d’envisager des mesures nouvelles pour assurer la sécurité de ces transports.
-Les causes et les circonstances de l’accident
À l’origine il semblerait qu’il s’agisse d’un déraillement lié aux conditions climatiques (abondance de la neige).
On voit donc les filiations possibles entre des événements naturels (la neige) et des accidents technologiques, par ces liens on peut donc présenter un nouvel exemple de « catastrophe duale »
-Les conséquences de l’accident
Déraillement, détérioration des wagons, fuite ou renversement du pétrole, vapeurs, explosions et incendies, telles sont les séquences habituelles.
Les conséquences sur l’environnement permettent de mettre en évidence une variante du concept de « population avoisinante » telle qu’elle est décrite autour d’un site industriel : population connue tant au plan quantitatif que qualitatif et qu’il est relativement facile de tenir informée des risques liés à leur présence près d’un site industriel en cas d’accident.
Lors des accidents survenant sur des voies routières ou ferroviaires il est beaucoup plus difficile de cerner toutes les caractéristiques de ces populations avoisinantes.

– Suisse, accident de train, le 19 février 2015
Collision entre deux trains au nord de Zurich, en gare de Rafz, suivi d’un déraillement, le bilan initial fut de cinq blessés, dont un grave, d’autres bilans font état de plus de 40 blessés, explications par le coefficient multiplicateur ?
Analyse
Il s’agit d’un accident de collision latérale suive de déraillement qui est une circonstance relativement rare car elle survient sur un aiguillage et met en cause la régulation des trains.
Cet accident a mobilisé d’importants moyens de secours.
http://www.dna.fr/actualite/2015/02/20/suisse-plusieurs-blesses-apres-une-collision-entre-deux-trains

– Mozambique, accident de train, le 18 février 2015
À Maputo déraillement d’un train de marchandises le bilan font état de 17 morts d’autres bilans parlent de de 19 morts.
http://www.boursorama.com/actualites/dix-sept-morts-dans-le-deraillement-d-un-train-au-mozambique-3b9584105a781947c5496589c099
Analyse
La première question serait celle-ci : comment un déraillement d’un train de marchandises peut-il provoquer autant de victimes ?
En fait il s’agissait d’un train composé de plusieurs wagons de charbon sur lesquels avaient pris place de voyageurs clandestins et dans les situations de déraillement les voyageurs sont très exposés.

– États Unis, accident de train de marchandises, le 5 mars 2015
Un train transportant du pétrole brut a pris feu après avoir déraillé près de Galena (Illinois, Etats-Unis), jeudi 5 mars. Il n’y pas eu de victime mais la population avoisinante a été évacuées
http://www.lemonde.fr/ameriques/video/2015/03/06/etats-unis-un-train-transport-du-petrole-brut-deraille-et-prend-feu_4588936_3222.html#YkH9d1FyVztwusZl.99

– Canada, accident de train de marchandise, le 6 mars 2015
Déraillement d’un train de 94 wagons puis incendie de 38 wagons qui transportaient du pétrole brut et au cours de cet accident c’est au moins 1,345 million de litres de pétrole ont soit brulé ou se sont déversés à quelques kilomètres seulement d’une agglomération.
Dans les dégâts matériels, il faut citer un pont qui a été détruit par les flammes et la pollution du cours d’eau.
Il n’y pas eu de victime.
http://ici.radio-canada.ca/regions/ontario/2015/03/13/008-deraillement-gogama-ministre.shtml
http://ici.radio-canada.ca/regions/ontario/2015/03/08/001-gogama-deraillement-petrole.shtml
Analyse
Les États Unis comme le canada accumulent depuis trois ans les accidents ferroviaires de TMD, au Canada dans cette région de l’Ontario c’est le 4° accident en un an avec chaque fois le même scénario : déraillement, incendie avec ou non explosion, pollution environnementale des cours d’eau en particulier, évacuation des populations avoisinantes.

– Inde, accident ferroviaire d’un train de passagers, le 20 mars 2015
Dans le nord de l’Inde, déraillement d’un train suivi du renversement de plusieurs wagons.
Le bilan est de 32 morts et une cinquantaine de blessées.
Autre accident de train le 21 mars avec déraillement et un bilan de 6 morts et une dizaine de blessés.
http://www.20minutes.fr/monde/1567999-20150320-deraillement-meurtrier-train-nord-inde
http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/n/2015/0321/c31360-8866679.html
Analyse
Ces divers accidents objectivent la grande diversité à la fois dans les circonstances de survenue et surtout dans les conséquences globales.
-Accident au Pérou : circulation difficile en région montagneuse, accidentologie routière importante avec plus de 3600 morts en 2013 pour une population de 31millions d’habitants.
-Accident en Égypte : fréquence et gravité des accidents de circulation dans ce pays liées à la fois aux vitesses excessive, à l’état des véhicules et à leur surcharge.
-Népal : accident concernant un car de touristes, cette situation entrainant immédiatement des implications diverses et plurinationales.
-Accident en Inde : plusieurs millions de personnes sont chaque jour transportés dans ce pays où les accidents ferroviaires sont fréquents en raison de l’état du matériel et des voies ferrées.

– États-Unis, déraillement d’un train à Philadelphie, le 12 mai 2015
Un train reliant Washington D.C. à New York, a déraillé, le bilan définitif fut 8 morts et près de 200 blessés.
http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201505/20/01-4871208-deraillement-a-philadelphie-la-piste-de-lusage-du-cellulaire-exploree.php
Analyse
Il est rare de constater autant de diversité dans les causes supposées de cet accident, du moins dans les commentaires des médias, tour à tour ont été évoquées un tir d’arme à feu( ?), une collision avec un train de marchandises, la vitesse la vitesse élevée dans un virage et enfin l’emploi d’un téléphone portable a été également envisagé dans les causes possibles.
Déjà mis en cause dans de nombreux accidents de la circulation automobile ,il est probable que dans un avenir proche les accidents dans les « activités de sécurité » liés à l’emploi d’un téléphone portable seront de plus en plus nombreux.
Un communiqué précisait : Les secouristes recherchaient dans la nuit de mardi à mercredi 13 mai des survivants et des victimes de l’accident d’un train qui a déraillé à 21h30 heure locale à Philadelphie (côte est des États-Unis), faisant au moins 6 morts et 64 blessés et provoquant des scènes de chaos. Joseph Kakzmarek/AP
http://tempsreel.nouvelobs.com/galeries-photos/photo/20150513.OBS8878/photos-le-deraillement-inexpliq
L’analyse des différentes photos fournies avec ce commentaire semblent montrer qu’à l’évidence le “chaos “régnait surtout dans l’organisation des secours.

– Canada, déraillement d’un train de marchandises, le 6 mai 2015
Un train transportant du pétrole brut a déraillé et plusieurs wagons ont pris feu.
L’accident survenu dans une région rurale il n’y a pas eu de victime.
http://www.journaldemontreal.com/2015/05/06/deraillement-dun-train-transportant-du-petrole-brut-au-dakota-d
Analyse
Évènement récurrent au Canada où très régulièrement les déraillements des trains transportant du pétrole brut sont suivis d’incendie, cela est dû aux caractéristiques physiques de ce pétrole qui est très volatil.
Canada, 2 ans après, le souvenir de Lac Mégantic
Deux ans après le déraillement du train, une messe à la mémoire des 47 victimes de la tragédie de Lac-Mégantic a été célébrée à l’église Sainte-Agnès.
http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/sherbrooke/archives/2015/07/20150705-101629.html
Analyse
Le Canada se souvient….Cet événement s’inscrit dans une longue suite d’accidents concernant le transport du pétrole de gaz de schiste survenus au Canada mais également aux États-Unis.
L’explication été trouvée : plus grande inflammabilité de cet hydrocarbure, pour autant c’est aussi les circonstances d’accidents qui sont à prendre en compte (déraillements, collisions…).

– États-Unis, évacuation de population après un déraillement de train de marchandises le 10 juillet 2015
Un train transportant de l’acrylonitrile i a déraillé et a pris feu aux alentours de Maryville, près de la ville de Knoxville dans le Tennessee. Une école locale a été transformée en centre d’accueil, pour une partie de la population locale qui a dû être évacuée pendant les opérations de secours.
http://www.sudinfo.be/1323793/article/2015-07-02/des-milliers-de-personnes-evacuees-suite-au-deraillement-d-un-train-au-tennessee
Analyse
Plusieurs remarques :
-Cet accident est le reflet de la situation à risque que semble présenter actuellement t les États-Unis dans le transport des matières dangereuses par voie ferrée : plusieurs accidents par mois même si ces accidents n’ont pas entrainé des pertes humaines importantes, il est probable que l’accident grave est une possibilité à court terme.
-Cet accident met en relief le concept de « population avoisinante «, facile à identifier autour des sites industriels et qu’il faudra étendre à toutes les populations résidant à proximité d’une voie ferrée.
-Cet accident concerne l’acrylonitrile ou cyanure vinylique ou cyanure de vinyle ou « VCN
C’est un liquide incolore (à jaunâtre en raison d’impuretés dont l’odeur est âcre et légèrement piquante (perceptible par l’homme à partir d’une teneur d’environ 20 ppm).Il est très inflammable
-C’est un produit toxique par la production de cyanure comme métabolite ou sous-produit de dégradation, c’est un polluant environnemental dangereux car à la fois écotoxique, volatil et soluble dans l’eau. Il est toxique par ingestion, inhalation et contact avec la peau.
Issu de la pétrochimie, il est utilisé par l’industrie chimique et des plastiques c’est un polluant environnemental dangereux car à la fois écotoxique, volatil et soluble dans l’eau.

– Inde, accidents de trains, le 5 aout 2015
En raison des inondations ayant inondé des ponts, deux trains express sont partiellement tombés, dans un cours d’eau, dans le centre de l’Inde Ce double accident a fait au moins 20 morts et 100 blessés.
http://fr.euronews.com/2015/08/05/double-accident-de-trains-en-inde-a-cause-des-inondations/
Analyse
Cet accident pourrait être qualifié de catastrophe ferroviaire de nature duale, ce concept de dualité doit être pris en compte quand un événement trouve ses origines dans deux causes différentes ; ici inondations favorisant un accident de train.
Ce concept est utile dans la mise en place de procédures de prévention, voire de protection, dans cet exemple : arrêt de la circulation des trains.

– Etats-Unis un déraillement de train de TMD, le 6 novembre 2015
32 wagons ont quitté la voie après un déraillement. L’accident s’est produit près de la ville américaine d’Alma, dans le Wisconsin. Le déraillement du train, qui transportait des réservoirs remplis d’alcool dénaturé, a entraîné la fermeture des routes avoisinantes et l’évacuation des habitants du quartier. La catastrophe a eu lieu le long du fleuve Mississippi
http://actu.orange.fr/image/monde/etats-unis-un-spectaculaire-deraillement-vu-du-ciel-magic_CNT000000ffACA.html
Analyse
Ce type d’accident est actuellement très fréquent aux Etats-Unis et au Canada, leurs conséquences sont variables, celle survenue l’an dernier à Lac Mégantic illustre bien les risques permanents pour les populations avoisinantes, concept particulier qu’il faut prendre en compte dans les conséquences des catastrophes industrielles et technologique.

– France, Alsace, accident d’un TGV, le 14 novembre 2015
Accident de TGV concernant une rame d’essai à Eckwersheim, en Alsace, selon les informations disponibles le TGV aurait heurté une pile de pont après déraillement et une des « locomotives »est tombée dans le canal tandis que les autres rames se renversaient.
Sur un total de 47( ?) passagers le bilan seraient de 11 morts et disparus et 39 blessés dont des enfants.
Toutes les victimes sont des agents de la SNCF qui procédaient aux essais de cette nouvelle rame.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/alsace/accident-de-tgv-en-alsace-les-recherches-de-corps-se-poursuivent-la-caus
Analyse
Les accidents graves de TGV sont rares depuis sa mise en service en 1981 en particulier « les sorties de voie » ou déraillement.
Actuellement aucune explication n’a été avancée pour cet accident.
Au-delà de ces recherches de cause on peut s’interroger sur la présence d’enfant dans une rame de TGV effectuant des essais, probablement des enfants de personnels profitant du « spectacle ».
Cet événement doit entrainer une réflexion pour l’ensemble des acteurs de secours qui peuvent « un jour ou l’autre » participer à un dispositif « DPS »(dispositif prévisionnel de secours) mis en place pour une activité festive quelconque( match de foot, course automobile, concert de musique etc.) : ne jamais profiter de cette possibilité d’y faire assister sa famille en raison du dilemme en cas d’accident collectif, assurer son rôle d’acteurs de secours ou se préoccuper du sort de sa famille ?

5/Accidents de cars

– Nigeria, accident de car le 2 février 2015
Collision entre un camion et un car de voyageur dans le nord u pays.
Bilan de 16 morts et 35 blessés.
Analyse
Accident au cours duquel pratiquement tous les occupants du car ont été atteints ce qui témoigne de la violence de la collision.
http://www.lepoint.fr/automobile/actualites/16-morts-dans-un-accident-entre-un-car-et-un-camion-au-nigeria-02-02-2015-1901838_683.php
Conclusions
Ces événements survenant dans les transports collectifs, il ne s’agit pas de catastrophe dans le sens habituel “d’inadéquation entre moyens de secours nécessaires et moyens de secours existants”, encore que dans certaines régions du monde, l’absence quasi complète de moyens de secours même pour l’accidentologie banale transforme la perception des données.
Par contre au sens psychosocial du terme ce sont des catastrophes en raison de l’impact global des conséquences humaines.

– Brésil, accident de car, le 15 mars 2015
Accident d’autocar survenu sur une route montagneuse, le véhicule est tombé dans un ravin. Il a fini sa chute 400 mètres plus bas dans une zone boisée.
Le bilan, encore provisoire, fait état de 50 morts, on ignore si il y a des survivants. http://fr.euronews.com/2015/03/15/bresil-pres-de-50-morts-dans-un-accident-d-autocar
Analyse
Difficultés certaines dans l’organisation des secours en raison de la situation du véhicule et de l’heure de survenue (Tombée de la nuit).

– Pérou, accident de car, le 23 mars 2015
Collision entre trois autocars et un camion frigorifique qui sont entrés en collision, dans le nord du Pérou. Un dernier bilan du Ministère péruvien de la Santé fait état d’au moins 37 morts et 70 blessés.
http://lapauseinfo.fr/perou-au-moins-37-morts-et-70-blesses-dans-un-accident-de-cars-12199/
http://fr.euronews.com/2015/03/23/perou-au-moins-37-morts-dans-un-accident-de-la-route/

– Égypte, accident de car, le 23 mars 2015
À la suite de plusieurs accidents obstruant la chaussée, un car transportant les ouvriers d’un chantier a fait une sortie de route et est tombé dans un canal.
Le bilan encore approximatif serait de 34 morts.
http://www.lavenir.net/cnt/DMF20150321_00621318

– France, accident de car, le 26 mars 2015
Collision entre un car scolaire et une voiture entre Blayes-les-Mines et Carmau.
Bilan de 1 blessé grave et 3 blessés légers.
http://autocarsaccident.skyrock.com/3247480308-26-03-2015-Tarn-accident-d-un-autocar-Coulom-basee-dans-Tarn-Albi.html

– Népal, accident de car de touriste le 20 mars
Un car avec une centaine de passagers (dont une partie sur le toit du véhicule) s’est renversé sur une route menant au parc national.
Le bilan initial était de 11 morts et plusieurs dizaines de blessés.
http://www.jerusalemplus.com/2-israeliennes-parmi-les-11-tues-dun-accident-de-bus-au-nepal/

– Maroc, accident de car, le 10 avril 2015
Collision entre un autocar et un camion vendredi matin dans la province marocaine de Tan-Tan (sud) cette collision a été suivie d’un incendie.
Bilan très lourd avec 31 morts et 9 blessés graves
http://french.cri.cn/621/2015/04/10/102s428844.htm
Analyse
La gravité de cet accident de collision, est liée soit à un incendie, en effet l’incendie et la chute dans un ravin ou un cours d’eau sont des facteurs aggravants évidents. On ignore l’existence de voyageurs indemnes et des blessés légers
En ce qui concerne les secours et les soins hospitaliers ils ne devraient pas poser de problème majeur vu le petit nombre de blessés graves. Cependant les accidents de car restent fréquents et graves dans ce pays :
-2012, un car chute dans un ravin : 44 morts et 22 blessés.
-2011, collision de car ,14 morts et 35 blessés.
-2010, un car tombe dans une rivière, 22 morts.

– Chine, accident de car, le 17 mai 2015
Un bus transportant 46 personnes a plongé dans un ravin de 30 m de profondeur près d’un parc forestier du district de Chunhua. Le bilan est de 38 morts.
http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/n/2015/0517/c31360-8893312.html
Analyse
Il s’agit d’un accident comme il en survient fréquemment en Chine aussi bien dans le domaine des transports collectifs que des accidents industriels.
http://fr.euronews.com/depeches/3030275-ferry-philippin-equipage-et-proprietaire-inculpes-de-meurtre/

– Turquie, accident de car, le 18 juillet 2015
Double accident survenu à 4h15 du matin sur l’autoroute TEM près de Bolu (nord-ouest de la Turquie), bilan de sept morts et 32 blessés.
Selon le Daily Sabah, les accidents seraient en Turquie la première cause de mortalité.
http://www.lepetitjournal.com/istanbul/accueil/la-turquie-en-bref/220945-accidents-de-car-au-moins-sept-morts-et-71-blesses-e
Analyse
Les accidents de car sont fréquents et attirent surtout l’attention des médias quand il y a des touristes parmi les victimes.
28 octobre 2010. Un accident impliquant un bus transportant des touristes français a fait un mort et 18 blessés.
11 avril. 2012 Un Suisse a été tué et 19 ont été blessés mardi dans un accident de car entre Korkuteli et Antalya dans le sud de la Turquie.
30 août 2012 Un car transportant des touristes russes a subi un accident dans la province d’Antalya dans le sud de Turquie.
17 septembre 2013 38 touristes russes blessés dans un accident de la route en Turquie.
31 octobre. 2014 Au moins 17 personnes sont mortes et 29 autres ont été blessée dans l’accident d’un bus.
23 janv. 2014 Turquie : accident de car avec des touristes russes.

– Burkina Faso, accident de car, le 19 aout 2015
Un car de voyage, en partance pour le Niger, s’est renversé sur l’axe Fada N’Gourma-Niamey, faisant 12 morts et 20 blessés, dont huit graves.
http://koaci.com/burkina-faso-aumoins-morts-blesses-dans-accident-route-90565.html
Analyse
Les accidents graves de la circulation sont fréquents au Burkina Faso où routes et véhicules sont souvent en mauvais état :
-Décembre 2006 :Accident de la circulation avec 12 morts et une vingtaine de blessés, dont 10 graves ans le village de Nioryinda.
-Novembre 2008 :Une collision entre un car et un camion a entraîné la mort d’au moins 66 personnes.
-8 octobre 2013 :Un car tombe dans un ravin à Boro, Au bilan, 10 morts et de nombreux blessés
-Avril 2014 : Collision entre un camion et un car bilan fait état de 48 morts et 25 blessés.

– Accident de de car, le 23 octobre 2015
Accident de car de touristes dans la commune de Puisseguin, dans le Libournais en Gironde, marqué par une collision avec un camion suivie de feu.
Le dernier bilan fait état de 43 morts, 4 blessés graves et 2 blessés légers.
Analyse
Quels enseignements peut-on tirer de cet accident dans le domaine de l’organisation des secours et de la gestion des crises ?
1-Cet accident se range dans la catégorie des accidents de cars très graves survenus en France au cours de ces quarante dernières années.
2-C’est donc un événement rare pour lequel les services de secours ne peuvent avoir d’expérience et doivent utiliser des procédures générales établies suivant les principes de la MRT, les cas précédents étant souvent très anciens et ne peuvent servir de référence.
3- Tous les médias ont rappelé les circonstances de ces accidents similaires et pour les quels dans la quasi-totalité des cas des erreurs humaines ont été les facteurs essentiels.
4-Avec 43 morts et 6 blessés, ce n’est pas une catastrophe au sens « inadéquation des moyens par rapport aux besoins », mais une catastrophe au plan de l’impact social, la mise en place d’une cellule de crise en témoigne et très probablement un deuil national sera décrété, dans les heures à venir.
5-Comme dans tout accident grave, une enquête judiciaire est en cours pour déterminer les circonstances de survenue de l’événement et déterminer les secteurs de responsabilité, aussi on a pu s’étonner des déclarations plusieurs médias, télévisés en particulier, mettant en cause la qualité du réseau routier de cette région tout en déclarant que l’impact de la collision avait été »très violent » et que le véhicule avait pris feu immédiatement, seuls 5 passagers dont le chauffeur ayant pu quitter le véhicule.
6-Les problèmes à résoudre dans l’immédiat et dans les jours à venir sont spécifiques de ces accidents avec incendie et détérioration, voire carbonisation, des corps des victimes :
-Mise en place dans un premier temps d’une chapelle ardente pour le dépôt des corps puis transfert vers un centre de médecine légale pour identification des corps en même temps que des contacts sont établis avec les familles et les proches des victimes.
On peut penser que la seule extraction des corps des victimes du car incendié sera très longue et difficile
Dans cet accident il faut tenir compte du fait que toutes les victimes étaient originaires s de quelques docilités proches ce qui entraine un impact sociétal encore plus important tout en facilitant les identifications.
-Mise en place d’une cellule médico-psychologique pour l’accueil des familles pour gérer à la fois le deuil et le fait que les obsèques et autres manifestations des rites mortuaires ne pourront pas être possible en l’absence d’identification médico-légale.
Il faut aussi envisager l’impact émotionnel auprès des personnels de secours dont certains ne sont pas obligatoirement « familiarisés » avec une telle situation.
Conclusions
Si les accidents de cars avec une importante mortalité sont des évènements fréquents dans certaines régions du monde (voir Lettre de la SFMC), ils ont rares en Europe.
La survenue des derniers accidents (Suisse2012, Italie 2013) ont déclenché les mêmes réactions sociétales.
La seule question à résoudre dans le domaine de la prévention : ces accidents et les enquêtes pour en déterminer les causes ont-ils pu améliorer la sécurité générale des transports collectifs au-delà des mesures prises ?
-Ceintures de sécurité : sont-elles mises systématiquement pour éviter les traumatismes qui limitent les possibilités de fuite du véhicule en feu?
-Vitesse des véhicules : sont-elles adaptées à l’état des routes et des conditions météorologiques ?
-Inflammabilité du véhicule : comment réduire l’inflammabilité des véhicules utilisant pourtant du gasoil ?

6/Autres accidents routiers

– Mexique, accident de circulation, le 31 juillet 2015
Un camion a percuté une procession religieuse dans l’État de Zacatecas, au nord du pays. Le bilan s‘élève à au moins 26 morts dont quatre enfants, et une centaine de blessés. L’accident serait dû à un problème de freins. Le chauffeur, qui a réussi à prendre la fuite, est toujours recherché par les autorités.
http://fr.euronews.com/2015/07/31/mexique-au-moins-26-morts-dans-un-accident
Analyse
La cinétique et les circonstances de l’accident expliquent le nombre élevé de victimes.

– Seattle, accident de circulation sur un pont, le 24 septembre
Deux bus de touristes, dont un véhicule amphibie, sont entrés en collision sur un pont de Seattle.
Le bilan provisoire faisait état de 4 morts et douze blessés graves.
Analyse
Détails intéressante sur l’organisation des secours suivant une information de la chaine CNN.
« 50 personnes ont été évacuées » après l’accident, en précisant que les équipes de secours étaient encore en train de traiter des blessés légers sur le pont Aurora, après avoir évacué les cas les plus urgents. » .
http://www.seattletimes.com/seattle-news/ride-the-ducks-vehicle-collides-with-bus-on-aurora-bridge/

– Michigan (USA), carambolage important avec explosion feux d’artifices, janvier 2015
Sur une autoroute enneigée, carambolage avec plus de 100 véhicules dont des camions transportant des produits chimiques et des marchandises pyrotechniques.
Sous la violence du choc les feux d’artifices ont explosé « générant un spectacle pyrotechnique à la fois dangereux et peu commun pendant de longues minutes ».
Les matières dangereuses n’ont pas été atteintes mais par précaution un périmètre de sécurité a été réalisé avec évacuation de la population avoisinante.
Bilan humain avec un seul mort.
http://www.caradisiac.com/Aux-Etats-Unis-le-carambolage-d-une-centaine-de-vehicules-aux-USA-se-termine-en-feu-d-artifice-100128.ht
Analyse
Avec les accidents survenant au cours de leur fabrication, leur stockage et leur utilisation, les matériels pyrotechniques sont également responsables d’accidents souvent.
Cet accident met en relief le concept de « population avoisinante » que l’on retrouve dans nombre d’accidents industriels et technologiques en particulier lors d’accidents de TMD.

7/Accidents maritimes et fluviaux

– Russie, incendie à bord d’un sous-marin, le 7 avril 2015
Un incendie s’est déclaré à bord d’un sous-marin nucléaire en cale sèche depuis plusieurs mois pour réparation.
L’importance du sinistre à obliger les équipes de secours à noyer complétement la cale pour assurer l’extinction du foyer.
http://www.liberation.fr/societe/2015/04/07/russie-incendie-dans-un-sous-marin-a-propulsion-nucleaire-en-cale-seche_1236347
http://fr.euronews.com/2015/04/07/fin-de-l-incendie-dans-un-sous-marin-nucleaire-russe/
Analyse
Le sous-marin avait été désarmé de son combustible nucléaire pendant la durée des travaux il n’y pas eu donc de risque de pollution environnementale.
Les sous-marin russes sont fréquemment t le siège d’incendie :
-En 2008, un accident à bord du sous-marin à propulsion nucléaire Nerpa avait fait 20 morts par asphyxie lorsque le système anti-incendie.
-2013 sur le sous-marin «Tomsk», lors de travaux de maintenance.
-En 2011, un incendie sur la coque du sous-marin nucléaire K-84 Ekaterinbourg, en réparation dans un chantier naval du nord-ouest de la Russie, avait fait neuf blessés.

– Mer du Nord, cargo en feu, le 25 mai 2015
Le Purple Beach navire-cargo transportant 6 000 tonnes de fertilisant et 1 300 tonnes de carburant est en feu en mer du Nord au large des îles allemandes d’Helgoland.
L‘équipage de 22 hommes navire a pu être évacué tandis que les équipes de secours continuaient de lutter contre l’incendie.
http://fr.euronews.com/2015/05/27/purple-beach-la-prochaine-catastrophe-ecologique-en-allemagne/
Analyse
On peut supposer que le « fertilisant »est un engrais à base de nitrate d’ammonium, dans ces conditions le risque explosif est dominant et c’est surtout un risque évolutif pour les équipes de secours compte tenu du lieu de survenue en mer.
Il en serait autrement pour un incendie d’un navire à quai dans un port ou un incendie dans une usine d’engrais (2013-Explosion, États-Unis près de Waco, au Texas d’une usine d’engrais- juillet 1947, explosion dans le port de Brest du cargo l'”Ocean Liberty”.).
Dongfangzhixing (“Etoile de l’Orient”), navire de croisière avec plus de 450 personnes à son bord et assurant la liaison entre Nankin (est de la Chine) et Chongqing (centre) a fait naufrage dans le fleuve Yangtsé.
Jusqu’à présent seuls 13 passagers avaient été secourus mardi à la mi-journée.
Selon les informations disponibles le bateau avait été pris dans une “tornade” et chaviré la coque en l’air.
Les secours sont organisés pour essayer de dégager d’éventuels survivants qui seraient encore bloqués à l’intérieur.
Le bilan officiel le 7 juin a été établi à 396 morts.
http://fr.euronews.com/depeches/3021471-chine-naufrage-dun-navire-de-croisiere-sur-le-yangtse-avec-plus-de-450-personnes-a-bor
Analyse
Il s’ »agit d’un naufrage fluvial survenu la nuit et concernant un navire de croisière.
Les naufrages fluviaux très fréquents dans certaines régions du monde ont des caractéristiques particulières
Dans cet accidents les facteurs les plus défavorables semblent être réunis : naufrage la nuit, les passagers sont dans leur cabine, naufrage dans un fleuve où le courant ne favorise pas les secours et enfin retournement du navire.
II est probable que les enquêtes vont essayer de déterminer les causes de cet accident maritime mais la hauteur de ce navire de croisière pourrait expliquer se chavirement sur un fleuve, le Yangtsé, le plus long fleuve d’Asie (6.300 km) qui est caractérisé par de violents courants et est le théâtre de nombreux accidents de navigation.
En janvier 2015, le naufrage d’un remorqueur avait entrainé la mort de 22 personnes.
Une analyse plus détaillé de ce type de naufrage sera présenté dans la prochaine Lettre de la SFMC.

– Philippine, naufrage d’un ferry, le 8 juillet 2015
Le ferry philippin Kim Nirvana un ferry de 33 tonnes qui reliait Ormoc aux îles Camotes, a chaviré après avoir quitté le port d’Ormoc, dans des eaux relativement calmes, .Le bilan définitif établi au bout de quelques jours fait état de 59 morts.
Analyse
On retrouve les mêmes causes pour tous les naufrages dans cette région du monde : surcharge du navire, non arrimage de la cargaison, mauvais entretien des navires
, les ferries sont l’un des principaux moyens de transport dans l’archipel philippin, qui compte plus de 7.100 îles.
Il faut rappeler le naufrage en 1987 du Dona Paz, qui était entré en collision avec un pétrolier, faisant plus de 4.300 morts

– France, accident fluvial, le 10 octobre 2015
Un bateau de tourisme fluvial, baptisé Bellefleur, est venu heurter une pile du pont autoroutier de Givors, sur lequel passe l’A47. Au moment de la collision, cent quarante passagers, de nationalité allemande et anglaise essentiellement, étaient à bord, Une quinzaine de personnes souffrant de contusions ou d’hématomes après avoir chuté à l’intérieur du navire, a été hospitalisée. http://www.20minutes.fr/lyon/1706383-20151011-lyon-quinze-blesses-accident-bateau-tourisme
Analyse
Les accidents de transports fluviaux de passagers sont rares en France et souvent de très faible gravité sans aucune comparaison avec ce que l’on peut observer dans les pays où le transport fluvial est l’équivalent du transport routier en Europe et en France (Bangladesh, Indonésie, Chine, Afrique…).
Par ailleurs les secours sont dans ces accidents très rapides et structurés.

– Évolution du trafic maritime et pollution atmosphérique
Dans une étude publiée par l’Ifremer dans le journal Geophysical Research Letters[2], il a été montré que le trafic maritime connu une croissance importante depuis le début des années 1990 sur toutes les routes maritimes, et pour tous les types de navire, or« Le trafic maritime est la cause principale de pollution atmosphérique en océan ouvert. »
Ces données ont pu être établies grâce aux données des satellites.
Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/4172-trafic-maritime-mondial

8/ Autres accidents :effondrements de constructions diverses

– Bangladesh, effondrement d’une construction, le 12 mars 2015
Le toit d’une usine de ciment en construction s’est effondré, faisant plusieurs morts.et une cinquantaine de blessés Plus de 90 personnes travaillaient sur le chantier de cette usine à Mongla, deuxième port maritime du pays dans le sud.
http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2015/03/20150313-045902.html
Analyse
Les accidents de ce type sont fréquents dans cette région : non-respect des normes de construction, absence de sécurité même élémentaire
En avril 2013 : effondrement d’un immeuble en construction, plus de 300 morts.
En mai 2013 : effondrement d’une usine textile près de Dacca, 1.127 morts.
 Colombie, accident de mine, le 5 mai 2015
Au moins 17 mineurs seraient coincés sous terre après l’effondrement d’une mine d’or proche de la localité de Riosucio, dans l’ouest de la Colombie. L’accident s’est produit lors du forage de nouveaux tunnels dans le lit de la rivière et l’eau a inondé les galeries.
http://fr.euronews.com/2015/05/14/accident-minier-en-colombie-17-mineurs-pris-au-piege/
Analyse
Il n’a pas été possible à travers les diverses informations des médias européens de connaitre la suite de cet événement, au départ il s’agissait de 36 mineurs bloqués, on peut donc supposer que ces 17mineurs sont donc considérés actuellement comme disparus.
Cette conclusion n’est pas « illogique » compte-tenu des événements antérieurs dans ces mine d’or dont beaucoup sont illégales et n’offrent donc aucune sécurité :
-juin 2010 :17 morts et 55disparus,
-janvier 2012 : 3 morts,
-octobre 2013 :10 morts et 30 disparus,
-mai 2014 :12 morts.

– Inde, effondrement de bâtiment
À Narnaul, dans l’État de l’Haryana (nord), alors que les ouvriers travaillaient sur les fondations d’une future usine de concassage de pierres. Un mur d’une usine en construction s’est effondré sur eux, le bilan est 11 morts et 13 blessés.
http://www.lesoir.be/957131/article/actualite/fil-info/fil-info-monde/2015-08-07/inde-11-ouvriers-tues-dans-l-effondrement-d-une-usine-en-constructio
Analyse
Accident du travail dans un contexte habituel de précarité et d’insécurité des constructions en Inde, en témoignent les fréquents accidents :
-4 janvier 2014 , l’effondrement d’un immeuble en construction a causé la mort d’au moins quatorze personnes.
-28 juin 2014, dans le sud de l’Inde effondrement d’un immeuble en construction de onze étage dans le. L’effondrement s’est produit après des pluies torrentielles.
Bilan approximatif d’une dizaine de morts, la plupart étant des ouvriers du bâtiment.
-4 avril 2013 près de Bombay dans l’ouest du pays, effondrement d’un bâtiment en construction. Au moins 27 personnes auraient perdu la vie dont beaucoup de femmes et d’enfants.
Il ne s’agit que d’urgences collectives mais les circonstances de survenue liées à cette vulnérabilité des constructions laissent deviner quelles seraient les conséquences d’un séisme.

– Inde, effondrement d’un bâtiment en cours de construction, le 7 aout 2015
Au cours de la construction des fondations d’une usine, un mur s’est effondre sur le chantier, le bilan est 11 morts et une douzaine de blessés de gravité variable
http://www.lesoir.be/957131/article/actualite/fil-info/fil-info-monde/2015-08-07/inde-11-ouvriers-tues-dans-l-effondrement-d-une-usine-

– Chine, effondrement d’immeuble, le 30 octobre 2015
Effondrement d’un bâtiment dans la province chinoise du Henan (centre).
Le bâtiment à deux étages, construit dans les années 1990 dans le village de Beiwudu du district de Wuyang, s’est soudainement effondré, alors que les ouvriers procédaient à des travaux sur les fondations
40 ouvriers ont pu être dégagés et le bilan total fait état de 17 morts et 23 blesses dont certains
http://french.xinhuanet.com/2015-10/31/c_134769410.htm
Analyse
Ce type d’accident est très fréquent en Chine et concerne aussi bien des constructions en cours, des constructions neuves et récentes et des constructions anciennes en cours de rénovation.
Les effondrements concernent aussi des ouvrages d’art, routes, ponts, quelques exemples:
-Mars 2015, Le toit d’une cimenterie en construction s’effondre, 7 morts et des dizaines de blessés
-Aout 2015, une station de métro en construction disparait dans une crevasse
-Janvier 2013, plusieurs immeubles s’effondrent dans une excavation néoformée, pas de victime.
-2013, un pont s’effondre sous le poids des passants : une vingtaine de blessés.
-novembre 2010, effondrement d’un viaduc, 7 morts et plusieurs blessés.
-Juin 1995, effondrement d’un grand magasin, plus de 500 morts.

– Brésil, rupture d’un barrage minier, le 6 novembre 2015
« Un village presque entièrement submergé et un bilan provisoire d’au moins 17 morts et cinquante blessés. C’est la conséquence de l’effondrement d’un barrage minier dans le sud-est du Brésil. Une coulée de boue a déferlé sur deux kilomètres dans la localité de Bento Rodrigues, engloutissant des habitations et rendant impraticables les voies d’accès au village. Les habitants ont été évacués mais outre les victimes retrouvées, une quarantaine de personnes manqueraient à l’appel. Les conséquences sur l’environnement pourraient être désastreuses. Cette coulée est constituée de déchets provenant d’une exploitation de minerai de fer et elle contient des résidus toxiques. Pour l’heure, aucune explication sur l’origine du désastre. Le barrage était géré par une compagnie minière, propriété de deux groupes, brésilien et australien ».
http://fr.euronews.com/2015/11/06/bresil-un-barrage-minier-s-effondre/
Analyse
Un deuxième barrage s’est effondré deux jours après et actuellement un 3° barrage est instable
Les barrages miniers sont des ouvrages d’art particulier construits pour retenir des eaux « industrielles « provenant d’une activité minière.
Ces barrages sont également dénommés barrage de stériles qui est donc une structure visant à contenir les stériles miniers et les eaux usées lorsque les métaux lourds forment un dépôt avant le retour de l’eau au milieu local.
Les ruptures de ces barrages exposent donc les populations –victimes à deux types de dangers et de risques ; celui de la noyade par la masse d’eau et de boue qui déferlent et ensuite aux contaminations des sols par les résidus toxiques.
Ce sont donc des catastrophes « duales » et pour lesquelles les secours immédiats sont de même nature que pour la rupture d’un barrage en eau.
1966, Bulgarie : rupture du barrage de la mine de cuivre de Plakalnitsa près de Vratsa, des dégâts matériels important et environ 500 morts
2010, Hongrie : rupture du barrage de retenue d’une usine d’aluminium, 10 morts
2010, Mozambique : rupture du barrage de retenue d’une usine de titane ,10 morts

–  9/Autres accidents divers

– Port-au-Prince, (Haïti), électrocution collective, le 16 février 2015
Lors du premier carnaval à Port-au-Prince, capitale d’Haïti, depuis le séisme, un accident collectif est survenu par la chute d’un câble électrique sur un char du cortège.
Le bilan encore provisoire fait état de 15 morts et une quarantaine de blessés, certaines sources indiquent 18 morts, 20morts.
http://www.bfmtv.com/international/haiti-au-moins-15-personnes-meurent-electrocutees-pendant-le-carnaval-864247.html
http://www.liberation.fr/monde/2015/02/17/haiti-au-moins-15-morts-dans-un-accident-au-carnaval-a-port-au-prince_1204411
Analyse
Les accidents électriques collectifs mortels et non mortels (Électrocution et électrisation) sont très rares en dehors des situations de foudroiement car ils ne peuvent se produire que dans des conditions très particulières : concentration de personnes sur une zone réduite, et contact avec une source de courant haute tension.
Lors de cet accident c’est la rupture du câble et sa chute sur le char qui a été la cause, la concentration des personnes sur le plateau du char a été un élément favorisant.
Il semblerait que la plupart des victimes soient mortes immédiatement et parmi les victimes il faut envisager celles liées à l’accident électriques et celles liées aux chutes et bousculade qui ont suivi l’accident.
La chute du câble quant à elle peut s’expliquer par l’importante dégradation des conditions de vie dans la ville (état de la voirie, des réseaux d’eau, d’électricité, des égouts, qui viennent s’ajouter à l’importante violence urbaine quotidienne.

– Londres, explosions électriques, le 1° avril 2015
Explosion de câbles électriques dans un quartier du centre-ville de Londres suivie d’un incendie avec un important dégagement de fumées.
Pas de victime, mais des perturbations relativement importantes bien que localisées : évacuations de plus de 2000 personnes, coupures d’électricité et de liaisons internet.
http://lci.tf1.fr/monde/europe/incendie-a-londres-2000-personnes-evacuees-apres-l-explosion-8588410.html
Analyse
Les explosions électriques sont des accidents relativement rares aussi bien en milieu domestique qu’en milieu industriel où les mesures de sécurité sont bien définies. (Arrêté du 31 mars 1980 relatif à la réglementation des installations électriques des établissements réglementés au titre de la législation sur les installations classées et susceptibles de présenter des risques d’explosion). CIRCULAIRE DGT 2012/ 12 du 09 octobre 2012 relative à la prévention des risques électriques
Elles sont beaucoup moins fréquentes que les explosions dues au gaz, cependant quand elles se produisent, elles sont susceptibles d’engendrer des dégâts considérables en raison des grandes quantités d’énergie libérées.
Les lésions somatiques associent brulures, blast lésions traumatiques et lésions toxiques lors des grands dégagements de fumées.
Quand elles se produisent au sein des centrales électriques et des appareillages de distributions (transformateurs) elles ont également pour conséquences directes l’interruption plus ou moins longue de fourniture d’électricité aux populations.

10/Informations diverses

– Japon, Fukushima des images de l’enceinte du réacteur 1 endommagé, en 2015
Tokyo Electric Power (Tepco), exploitant de la centrale accidentée de Fukushima a présenté pour la première fois des images de l’enceinte du réacteur 1
La vidéo et les photos rendues publiques, ont été prises par un robot en forme de serpent qui a été introduit dans le réacteur, l’un des six du complexe Fukushima Daiichi détruit par le tsunami du 11 mars 2011.

– Nanoparticules, nouvelles informations
Dans l’ensemble des nanoparticules les nanoargents (AgNP) présentent un intérêt particulier en médecine en raison des propriétés antibactériennes
La principale application dans le domaine médical, est le traitement des brûlures, mais ils sont présents dans de nombreuses applications de la vie quotidienne (textile, hygiène, alimentaire). Cet article fait la synthèse des connaissances sur la production et les utilisations, les expositions et les mesures de prévention à prendre lors de la mise en oeuvre de ces nanomatériaux.
Nanoargents : de la production à l’utilisation, quels sont les risques ?
Notes techniques • NT 24
http://www.hst.fr/inrspub/inrs01.nsf/IntranetObjectaccesParReference/HST_NT%2024/$File/Visu.html

– Cameroun, sécurité du barrage hydro électrolytique de Song-Loulou en question ?
Selon le Syndicat National des Travailleurs du Secteur de Développement des Ouvrages de Production, de Transport et de Régulation de l’Électricité (Syntdoptre), ce barrage présenterait des risques de rupture de l’ordre de 7/9.
http://www.cameroon-info.net/stories/0,65409,@,cameroun-energie-le-barrage-hydroelectrique-de-song-loulou-menace-par-une-rupt
Analyse
Le barrage de Song-Loulou, principal aménagement hydroélectrique du Cameroun avec une puissance installée de 384 MW, a été construit entre 1976 et 1981 et a rapidement connu d’importants problèmes liés à l’alcali-réaction du béton.

– Nouvelle directive Seveso
La directive SEVESO 3, établissant de nouvelles règles pour la prévention des accidents majeurs impliquant des substances, devient applicable ce 1er juin 2015.
http://www.environnement-magazine.fr/presse/environnement/actualites/5350/risques-technologiques/bienvenue-a-la-directive-s

– Surveillance des digues par des drones ?
Le projet DIDRO, porté par Redbird, vise à développer, sur les 3 prochaines années, une solution commerciale de surveillance, de reconnaissance et d’auscultation par drones des digues maritimes, fluviales ou le long de canaux.
http://www.aerobuzz.fr/industrie/article/des-digues-sous-l-oeil-des-drones

– France, interdiction provisoire des feux d’artifices en Ile de France, le 15 novembre 2015
« Jusqu’au 16 novembre minuit, un arrêté, pris samedi 14 novembre par le préfet de police de Paris, interdit la vente et le transport des engins d’artifice en Ile-de-France. Un arrêté bien évidemment pris dans le “contexte des attentats” qui prohibe “la cession, à titre onéreux ou non, des artifices de divertissement” ainsi que leur transport par les particuliers. »
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/attentats-a-paris-les-engins-d-artifice-interdits-en-ile-de-france-7780516631
Analyse
La mise en œuvre des feux d’artifices et des pétards a toujours été l’occasion de fausses alertes, de de rumeurs et de panique de foule dans des villes où sont survenus récemment des attentats terroristes marqués par des explosions et de tirs d’armes automatiques.
Dans les Lettre de la SFMC ces événements ont été relatés à plusieurs reprises.
Il apparait donc logique d’interdire l’emploi de ces systèmes pyrotechniques mais pourquoi pour une durée si courte ?

C’est arrivé avant 2015
En janvier
-1715 : Paris, France Ouverture de l’Opéra-Comique détruit par un incendie en 1898 avec 24 morts ;
-1915 :Un sous-marin allemand coule le paquebot britannique Lusitania ce qui provoque l’entrée de la Grande-Bretagne dans la 1ère Guerre mondiale.
-1945 : Naufrage du paquebot allemand Wilhelm Gustloff qui transportait des réfugiés allemands, bilan entre 5 300 et 9400 victimes.
-1955 : Catastrophes des 24 heures du Mans
-1965 :Lancement du 1er satellite français à partir d’une fusée Diamant. Inauguration du tunnel du Mont-Blanc entre l’Italie et la France
-1985 : Mexique Un tremblement de terre de 8,1 à Michoacan, fait 20.000 morts.
13 janvier 1915, Italie, séismes dans les Abruzzes, 30.000 morts.
Janvier 1955, France, importantes crues de la Seine.
19 janvier 1975, France, attentats à l’aéroport d’Orly, une vingtaine de blessés.
13 janvier 1985 Awash, Éthiopie, accident de train qui chute dans un ravin, 428 morts et 500 blessés parmi les 1000 passagers.
17 janvier 1995, Kobe, Japon séisme de magnitude 7,2 secoue toute la région de Kobe, La rupture des canalisations de gaz a été à l’origine de centaines d’incendies. Bilan avec 5 375 morts, de nombreux disparus, 40 000 blessés et 80 000 bâtiments détruits ou endommagés.
En février
Le 22 en février 2005 : Iran, séisme important, plus de 600 morts et plus de 1000 blessés.
Le 22 février 2011:Nouvelle-Zélande, séisme de magnitude 6,3, 185 morts.
Le 22 février 2012: Nord-Ouest de l’Inde avalanches: 19 morts.
Le 22 février 2010: Nord de la Bolivie: 18 morts.
En mars
10 mars 1906 : France, catastrophe de Courrières est la plus importante catastrophe minière d’Europe. Elle a lieu entre Courrières et Lens et a fait .1099 morts.
11 mars 2011 : Japon, catastrophe de Fukushima au Japon après un séisme et un tsunami.
3 mars 2012 : Congo, Brazzaville, explosion de dépôts de munition, 220 morts, 2.300 blessés et environ 14.000 sans-abris.
En Avril
Poisson d’avril Depuis près d’un demi- millénaire, le 1er avril donne lieu en France et dans quelques autres pays à d’aimables farces surtout pratiquées par les enfants et leurs parents.
Cette tradition semble remonter au roi Charles IX. Avant lui, en France, l’année calendaire commençait le 25 mars et, de ce jour jusqu’au 1er avril, les Français avaient coutume de se faire des cadeaux pour célébrer le passage à l’année nouvelle, appelées étrennes. Par l’édit de Roussillon du 9 août 1564, le roi de France décide de reporter le début de l’année au 1er janvier, sans doute pour s’aligner sur les pays voisins. Cette décision est généralisée à l’ensemble des pays catholiques en 1622 par la papauté.
En souvenir des temps anciens, les Français n’en continuent pas moins à se faire des cadeaux « pour rire » à l’occasion du 1er avril…Comme le 1er avril coïncide aussi avec la fermeture de la pêche, la période étant réservée au frai, des plaisantins auraient eu la bonne idée de lancer dans les rivières des harengs pour tromper l’impatience des pêcheurs d’eau douce ! De là, croit-on, l’origine des «poissons d’avril».
Sources http://www.herodote.net/almanach-jour-0401.php
22 avril 1915 : premier emploi des gaz toxiques (chlore) au cours des combats de la grande guerre.
-16 avril 1955 : Jacques Perret, professeur à la Sorbonne. Invente le mot “ordinateur pour définir le nouvel appareil construit par IBM
-23 avril 2011, USA, tornades et orages, bilan354 morts.
-23 avril 2005, Éthiopie et Somalie, inondations, 134 morts et des milliers de personnes évacuées.
-23 avril 2004, Indonésie, un glissement de terrain enseveli un car, 43 morts. Le 15 avril 1877 : Premier vol d’un hélicoptère par Enrico Forlanini.
Le 15 avril 1900 : Exposition Universelle de Paris.
Le 15 avril 19 : Naufrage du Titanic, (1500 morts).
Le 15 avril 1989 : Bousculade meurtrière au stade Hillsborough (Royaume Uni (95 morts).
Le 15 avril 1994 : Incendie dans un camp de pèlerins en Arabie Saoudite (343 morts).
Le 15 avril 20 : Attentat de Boston lors d’un marathon (3 morts, 200 blessés).
En mai
– mai 1842, France, Meudon
Première catastrophe ferroviaire en France sur la ligne Versailles – Paris, déraille puis incendie Le bilan est de 55 morts et nombreux blessés.
– 29 mai 1985, Stade du Heysel à Bruxelles(Belgique)
Rixes entre supporters d’un match de foot ion de la finale de Coupe d’Europe des clubs champions 1984-1985 entre le Liverpool Football Club et la Juventus Football Club. Bilan de 39 morts et plus de 454 blessés.
– 5 mai 1992, stade de Furiani en Corse
Effondrement d’une tribune du stade Armand-Cesari lors de la demi-finale de la coupe de France de football 1991-1992 opposant le SC Bastia à l’Olympique de Marseille. Bilan de 18 morts et plus de 2000 blessés.
En juin
-Le 4 juin 1783, France (Annonay, Ardèche), Joseph et Etienne de Montgolfier atteignent 500 mètres dans leur ballon de taffetas.
-Le 4 juin 1896,.Etats-Unis, Henry Ford teste sa première voiture construite artisanalement, il a confectionné un quadricycle avec des roues de vélo et un moteur à essence.
-Le 7 juin 1904, France, catastrophes de Mamers (Sarthe) et les communes environnantes. La rivière Dive, est en crue après des pluies importantes, inondation de la basse ville de plusieurs mètres d’épaisseur d’eau et de boue. Le bilan est de: 21 morts et des dégâts matériels considérables.
-Le 6 juin1941, Chine, une panique dans un abri anti-aérien fait 4000 morts à Chungking.
-Le 1er juin 1961, France, Clamart ,6 hectares de carrière de craie s’effondrent sur une hauteur de 2 à 4 mètres. 21 morts, 45 blessés et vingt-trois immeubles détruits.
-Le 6 juin 1994, Chine, catastrophe aérienne : 160 morts.
-Le 1° juin 2009, L’Airbus d’Air France qui reliait Rio à Paris avec 228 personnes à son bord s’est abîmé en mer au large du Brésil.
juin 1783, Islande, éruption du volcan Laki, qui fera 10 000 morts en huit mois.
-10 juin 1794, France, la Convention décrète la Terreur.
-7 juin 1783, Russie, sur la Volga, un bateau de croisière heurte un pont de chemin de fer et fait naufrage, bilan plus de 100 morts.
-11 et 12 juin 1955, France, 23e édition des 24 Heures du Mans accident grave avec 82 morts et une centaine de blessés.
-8 juin 1998, Inde, le bilan attribué à une vague de chaleur en Inde, la plus forte enregistrée en 50 ans, atteint les 2500 morts depuis la mi-mai.
En juillet
Le 2 juillet 1816, sur la route du Sénégal, le 2 juillet 1816, naufrage de la Méduse.
-Le 8 juillet 1846 un train de la compagnie du chemin de fer du Nord déraille près de Fampoux., cet accident est resté t célèbre, comme l’un des premiers survenus depuis la création du chemin de fer en France (15 morts et une dizaine de blessés)
-Le 8 juillet 1976, Nouvelle-Guinée, séisme, plus de 3000 morts.
-Le 10 juillet 1976 accident de Seveso. Un nuage contenant de la dioxine s’est échappé d’un réacteur de l’usine chimique Icmesa, et s’est répandu sur la plaine lombarde en Italie. Quatre communes, dont Seveso, ont été touchées.
-Le 6 juillet 1988, au large de l’Écosse, sur le champ pétrolier et gazier de Piper, explosion sur la plate-forme Piper Alpha, bilan de 167 morts.
-Le 8 juillet 2003 Le vol 139 Sudan Airways Airways qui assurait la liaison entre Port-Soudan et Khartoum s’écrase après un atterrissage manqué. 116 des 117 passagers et membres d’équipage trouvèrent la mort, 1 seul survivant.
-Le 10 juillet 1976 accident de Seveso. Un nuage contenant de la dioxine s’est échappé d’un réacteur de l’usine chimique Icmesa, et s’est répandu sur la plaine lombarde en Italie. Quatre communes, dont Seveso, ont été touchées.
-20 juillet 1934 Explosion à la dynamiterie de Paulilles (Pyrénées-Orientales).
-20 juillet 1987 En une semaine, le bilan d’une vague de chaleur en Grèce atteint 900 morts.
20 juillet 1976 Après 11 mois de voyage, la sonde américaine Viking se pose sur Mars et transmet des photos.
20 juillet 1969 Le module lunaire d’Apollo XI se pose dans la mer de la Tranquillité et Neil Armstrong est le premier homme à marcher sur la Lune.
20 juillet 1963 Le Nord du continent nord-américain connaît une éclipse solaire totale.
19 juillet 1900 Inauguration à Paris de la première ligne de métro.
19 juillet 1985 Coulée de boue envahit le bourg italien de Tesero, dans les Dolomites. Elle fait 350 victimes
-18juillet 1996 Catastrophe aérienne aux Etats-Unis, à Long Island : 229 morts et disparus.
-17 juillet 1988 Explosion en vol d´un Boeing 747 de la TWA reliant New York à Paris : 230 morts.
-16 juillet 1965 Ouverture du tunnel sous le Mont-Blanc entre la France et l´Italie.
-15 juillet 1983 Un attentat à l´aéroport d´Orly fait 8 morts et 60 blessés.
-11 juillet 1983 Catastrophe du camping de Los Alfaques (Espagne). 200 morts.
-11 juillet 1988 Attaque par un commando terroriste du bateau grec ´City of Poros´: 9 morts, 80 blessés.
-14 juillet 1987, France. Une coulée de boue sur un camping, au Grand-Bornand en Haute-Savoie, fait 23 morts.
-27 juillet 1867 est inauguré le premier câble télégraphique transatlantique. Long de 3700 km, il marque le début de l’ère des télécommunications filaires.
-Le 29 juillet 1916, Canada, grand incendie de forêt de l’Ontario, près de Matheson, qui s’étala sur 1 228 000 ha), coûtant la vie à 223 personnes.
-Le 31 juillet 1944, méditerranée, le Lightning P38 F5-B d’Antoine de Saint-Exupéry disparait en mer.
-Le 28 juillet 1947, France, l’explosion du nitrate d’ammonium du cargo Océan Liberty à Brest fait au moins 26 morts et des centaines de blessés.
-Le 28 juillet 1948, Allemagne, Un nuage de méthoxyméthane échappé d’un wagon-citerne explose dans une usine de la BASF à Ludwigshafen tuant 207 personnes et en blesse 3 818
-Le 25 juillet 2000, France, le Concorde opérant le vol 4590 d’Air France, à destination de New York, s’est écrasé sur un hôtel à Gonesse, une minute et vingt-huit secondes après son décollage de l’aéroport de Roissy tuant 113 personnes.
-Le 24 juillet 2001, Sri Lanka, un Airbus A320 et un Airbus A340, tous deux de la SriLankan Airlines sont abattus par la LTTE à l’aéroport international Bandaranaike à Colombo. Bilan 19 morts et 14 blessés.
-Le 27 juillet 2002, Ukraine, lors d’un meeting aérien à Lviv un avion en cours de démonstrations ’écrase sur la foule faisant 85 morts et plus d’une centaine de blessés.
-30 juillet 2003, France, La loi n°2003-699 du 30 juillet 2003, relative à la prévention des risques technologiques et naturels et à la réparation des dommages a mis en place un régime d’indemnisation des victimes de catastrophes technologiques.
Le 30 juillet 2004, Belgique, catastrophe de Ghislenghien, explosion d’une conduite de gaz, 24 morts et 132 blessés.
En aout
Paris (France), 10 aout 1903 : accident de métro aux stations Couronnes et Ménilmontant avec incendie sur une rame. Bilan de 84 morts.
Cet accident reste la plus importante catastrophe connue sur le réseau depuis sa création
-Espagne, le 7 aout 1996, catastrophe au camping de Biescas, un torrent de boue ravage le site installé près des berges d’un fleuve, au moins 70 morts et des dizaines de blessés.
Japon, le 12 aout 1985, un Boeing 747 reliant Tokyo à Osaka (ouest du Japon) s’était écrasé dans les montagnes de Gunma (150 km au nord de Tokyo) après 32 minutes d’un vol, seulement 4 survivant, manifestation de commémorations pour les 30 ans de cet accident qui avait fait 520 morts, l’accident le plus important de l’aviation civile après celui des 2 avions de Ténériffe
-Russie, mer de Barentsz, le 12 aout 2000, au cours d’un exercice en mer le sous–marin nucléaire Koursk est victime d’une avarie. Il sombre avec à son bord 118 marins.
aout 1986 : Le paquebot russe Amiral Nakhimov sombre en mer Noire et 398 personnes périssent.
31 aout 86 : Au-dessus de Cerritos, en Californie, la collision entre un DC-9 et un petit avion fait 82 morts.
31aout 1968 : Un séisme fait 12 000 morts dans le nord-est de l’Iran.
30 aout 1998 : dans le massif du Mont-Blanc, le bilan d’une semaine de verglas atteint les 15 alpinistes morts.
30 av. JC: en Égypte, selon la tradition, la reine Cléopâtre se suicide par la morsure d’un aspic, après la défaite d’Antoine à Actium.
-29 aout 2005 : l’ouragan Katrina frappe la Côte du Golfe à La Nouvelle Orléans, dans le reste de la Louisiane, au Mississippi et en Alabama.
28 aout 1883 : Le bilan atteint les 36 000 morts, deux jours après l’explosion du volcan de l’île de Krakatoa.
24 aout 79, Italie : La pluie de cendres volcaniques faisant suite à la violente éruption du Vésuve provoque la destruction de la ville de Pompéi et entraine la mort de plusieurs milliers de romains.
-10 aout 1539 : Une ordonnance du roi instaure le français comme langue officielle à la place du latin, pour les actes juridiques.
-8 aout 1786: Première ascension »officielle du Mont-Blanc.
-6 aout 1890 : Première exécution capitale par la chaise électrique aux Etats-Unis.
-21 aout 1986 : Au Cameroun, 1.746 personnes sont tuées par des émanations de gaz toxiques d´origine volcanique aux alentours du lac de Nyos.
-10 aout 1990 Une catastrophe ferroviaire au Mexique fait 140 morts.
En octobre
– Delft, Pays-Bas, 12 octobre 1684, explosion de la poudrière de Delft, appelée en néerlandais le Delftse donderslag (le « Coup de tonnerre de Delft »), plusieurs centaines de morts.
– Lyon, France, le 11 octobre 1711, la tragédie du Pont de la Guille bousculade en raison d’un afflux de personnes au cours de manifestations festives, 25 victimes noyées dans le Rhône et plus de 200 écrasées.
– Salvador, 10 octobre 1986, tremblement de terre fait plus de 1000 morts au Salvador, la France participa aux secours internationaux.
– Mexique, 9 octobre1999, le bilan des inondations et glissements de terrain, dans le sud-est du pays dépasse les 400 morts.
– Mexique, 9 octobre 1997, l’ouragan Pauline dévaste Acapulco, il y a plus de 230 morts.
– Allemagne : 10 octobre 1903 : l’aspirine est mise en vente pour la première fois en Allemagne Elle remonte à la découverte par les Sumériens et le Grec Hippocrate des propriétés antidouleur de l’écorce de saule.
Le principe actif est mis en évidence au XIXe siècle. C’est l’acide acétylsalicylique.
– Italie, 9 octobre 1963, rupture de barrage dans le nord-est du pays et il y a plus de 2000 morts dans le village de Longaron.
– France, 9 octobre 1880, premier vol de l’avion Éole de l’ingénieur français Clément Ader.
– 20 octobre 1915, France,: explosion d’une usine rue de Tolbiac à Paris, 57 morts et une soixantaine de blessés, dégâts importants des habitations voisines, l’usine, qui fabriquait des grenades pour les armées est totalement détruite.
– 20 octobre 1991 : Inde: Un séisme fait plus de 1500 morts dans l’État de l’Uttar Pradesh, en Inde.
– 20 octobre 1991 : Californie(USA) incendie d’Oakland, 25 morts 150 blessés, 3 000 maisons détruites.
– 19 octobre 1834 : Canada, grand incendie de Québec qui détruisit une grande partie de la ville.
– 18 octobre 1356 : Bâle, séisme majeur qui fut est l’événement sismologique historique le plus important de l’Europe centrale.
– 13 octobre 1972 : les Andes à proximité de la frontière entre le Chili et l’Argentine le vol 571 Fuerza Aérea Uruguaya: s’écrase. L’avion transportait une équipe de rugby L’accident fait 29 morts et 16 survivants. L’accident. Cet accident est resté célèbre par le fait que les survivants ont mangé des morceaux de chair humaine prélevés sur les morts pour survivre.
– octobre 2002 : Un séisme important secoue l’Italie provoquant le décès de 29 personnes, dont 26 enfants dans l’effondrement d’une école
– 31 octobre 2000 : Prenant la mauvaise piste, à Taipeh, un avion de Singapore Airlines percute du matériel de chantier et 83 personnes sont tuées.
– 31 octobre 1999 : Profitant d’une absence du pilote, un copilote précipite dans la mer un Boeing 767 d’Egyptair, devant le Rhodes Island, et 217 personnes sont tuées.
– 31 octobre 1979 : Un DC-10 se pose sur la mauvaise piste, à l’aéroport de Mexico; l’accident fait 75 morts.
– 31 octobre 1970 : À Saint-Laurent-du-Pont, près de Grenoble, un incendie fait 143 morts dans une salle de danse. », Le Cinq- Sept. »
– Et le 31 octobre 1992, le Vatican réhabilite Galilée dans ses affirmations scientifiques : la terre n’est pas plate et « puore si muove ». (Et pourtant elle tourne).
– 30 octobre 1998 : Dans l’incendie d’une discothèque de Goeteborg, en Suède, 65 adolescents sont tués.
– 30 octobre 1982 : Dans le nord-est du Nigéria, des violences provoquées par une secte font 350 morts.
– 29 octobre 1999 : Dans l’État indien d’Orissa, un cyclone avec des vents de 250 km/h fait plus de 10 000 morts.
En novembre
-Le 1er novembre 1347, Marseille(France)
Début de l’épidémie de peste noire importée de Crimée par les galères génoises L’épidémie va évoluer en pandémie dans toute l’Europe entre 1347 et faisant environ 25 millions de morts soit entre 30 et 50% de la population.
– Le 1° novembre 1755, Lisbonne (Portugal
Séisme de Lisbonne qui demeure une des catastrophes naturelles les plus marquantes de ce siècle autant par son intensité (estimée à 8,2),l’accompagnement d’un tsunami, l’importance des destructions matérielles aggravées par les incendies(outre les bâtiments des oeuvres d’art des bibliothèques, des musées), et le nombre des victimes entre 50 000 et 70 000.
Dans ce 18° siècle des lumières, ce tremblement de terre très dévastateur donna lieu également à des « échanges de point de vue » entre les principaux philosophes de l’époque (Jean-Jacques Rousseau, Voltaire.
– Le 1° novembre 1970 Saint-Laurent-du Pont (Isère France),
Il y a 45 ans, le 1er novembre 1970, un incendie anéantissait le 5-7, un dancing à la mode situé à l’entrée de Saint-Laurent-du-Pont en Isère, 147 morts, asphyxiés, brûlés.
– Le 15 novembre 1793, France, naissance de la baguette de pain.
Un décret de la Convention stipule que tous les Français doivent manger le même pain : « La richesse et la pauvreté devant également disparaître du régime de l’égalité, il ne sera plus composé un pain de fleur de farine pour le riche et un pain de son pour le pauvre. Tous les boulangers seront tenus, sous peine d’incarcération, de faire une seule sorte de pain : le Pain Égalité ».
Plus tard (Napoléon III°) des modifications apparaitre on dans ses caractéristiques
– Le 15 novembre 1889, le Brésil devient une république
L’armée destitue l’empereur Pierre II et instaurent la République.
– Le 15 novembre 1930, Lyon(France) : catastrophe de Fourvière.
Les secours se poursuivent à Fourvière où tout un pan de colline s’est effondré dans la nuit du 12 au 13 novembre avec d’importantes destructions et 40 victimes dont des pompiers et des gardiens de la paix
– Le 15 novembre 2003, Saint Nazaire(France) effondrement d’une passerelle
Quelques semaines avant sa livraison et alors qu’il est au stade des essais et finitions, le Queens Mary 2 est ouvert aux visites pour les employés et leur famille. C’est alors qu’une passerelle qui relie la cale sèche, où le navire est en cours d’armement, au quai s’effondre. Les victimes tombent de plusieurs dizaines de mètres et on compte alors 15 morts et 37 blessés.
– En décembre
– 31 décembre 1922 : création du code de la route en France.
– 31 décembre 1986 : Incendie à l’hôtel Dupont Plaza, à Porto Rico, bilan de 96 morts.
– 31 décembre 2015 : incendie dans un hôtel IGH a Dubaï , 15 blessés légers.