Avec régularité la S.F.M.C. porte à votre connaissance des thèmes d'actualité dans le monde ayant pour objet les urgences collectives, les catastrophes, les désastres et crises sanitaires. Vous pouvez participer à cette collecte d'information en adressant commentaires, photos, articles ou présentations au Web Master. D'avance, merci.

Session Sécurité et Hôpital, Luxembourg

SÉCURITÉ ET HÔPITAL
Protection des hôpitaux face aux risques émergents 
Session SFMC – SLMU – ECDM
17 octobre 2019
CH Luxembourg

Le colloque du 17 octobre 2019, organisé par la Société Française de Médecine de Catastrophe et la Société Luxembourgeoise de Médecine d’Urgence sous l’égide de l’ECDM a eu comme thème « Sécurité et hôpital ». Le caractère européen a été souligné par la participation active de personnels de santé voisins : allemands, belges et français, international par des orateurs de ces quatre pays ainsi que brésiliens et israéliens.

                              
Plus de 150 personnes ont participé à la séance plénière, aux ateliers qui ont eu un succès d’intérêt et de fréquentation, aux démonstrations de matériels.

En voici le résumé.

Après une courte ouverture assurée par le Directeur du CHL, le représentant de la SLMU et le président de la SFMC, vice-président de l’ECDM représentant le président empêché, la première session ouvrait la journée scientifique avec des retours d’expérience :
Le Dr Portecop nous a présenté le feu qui a ravagé son hôpital à Poin-à-Pitre, mettant en évidence l’accumulation d’incidents (retard de détection, défauts de désenfumage, défaut d’arrêt automatique des centrales d’air, défaut des portes coupe-feu) qui a amené à l’évacuation des 460 patients de l’hôpital. Il a rappelé l’importance de la connaissance des consignes incendie et de la priorisation des évacuations.
Le Dr Plotkowski a présenté l’incendie de l’hôpital Badim à Rio, relatant le retard de l’alerte par la sous-estimation de l’ampleur et de l’extension de l’incendie dans un sous-sol et la diffusion des fumées dans les étages par la ventilation non stoppée. S’est ajoutée la difficulté de l’organisation en l’absence de plan blanc clairement établi.
Le Dr Lecarpentier nous a présenté les graves conséquences d’une panne électrique dans une structure hospitalière, l’importance des groupes électrogènes et les onduleurs ainsi que leurs limites. Il a, lui aussi,  insisté et rappelé les priorisations lors des évacuations qui ont dû être effectuées lors de l’évacuation totale de l’établissement.
Le Pr Halpern a présenté sa grande expérience des intrusions terroristes au sein d’hôpital Israélien, décrivant les trois phases identifiées dans leurs procédures, « Run » importance de prendre la fuite rapidement et de quelle manière, « Hide« , se cacher lorsque la fuite est impossible et enfin « Fight« , combattre le terroriste lorsque les autres solutions ont été épuisées pour un dernier recours afin de survivre.

La deuxième session traitait de la protection de l’hôpital agressé.
Le Dr Langlois nous a expliqué la réponse globale stratégique face à une intrusion et a précisé l’importance de la gestion des flux.
Mr Radingher a décrit largement les différents éléments de la protection incendie, ses bases juridiques luxembourgeoises et européennes, intégrant tout ceci sans le domaine de la sécurité au travail.
Le Dr Simon a traité de l’organisation hospitalière lors d’afflux massif de victimes en insistant sur la cinétique d’arrivée des patients dans les différents services impactés dont les urgences, la salle d’opération ou les soins intensif. L’importance de la coordination et de l’anticipation par des procédures claires a été soulignée.
Le Dr Van Trimpont a développé l’adaptation du plan d’urgence hospitalier mis en place en Belgique après les attentats de mars 2016 et la manière dont elle est appliquée dans l’ensemble des hôpitaux belges.

La troisième session a traité du risque particulier NRBC.
Les Dr Walkowiak et Wagenheim ont ainsi mis en évidence les différences de niveaux de procédures, de matériels entre différentes structures hospitalières et la nécessité de progresser encore dans les niveaux de connaissance et de préparation de base pour avoir la meilleure prise en charge de ce risque.
Monsieur Schreiber nous a décrit de manière très détaillée la chaine de décontamination, insistant sur la particularité de la décontamination au seuil de l’entrée des urgences et de la décontamination des urgences vitales.
Le Dr Nace a détaillé les trois niveaux de décontamination hospitalière précisés dans les textes réglementaires français et les modalités de leur mise en application réelle.
Le Dr en pharmacie Espina-Benitez a développé l’état de la recherche et les principes de la décontamination sèche d’une contamination à la fois chimique ou biologique.
Le Dr Bertrand nous a présenté les actualités dans le domaine C insistant sur l’évolution des EPI et des modalités de réalisation de la chaîne de décontamination pré-hospitalière.

La dernière session a été consacrée à la cybersécurité.
Mr Weber a traité de la sécurité informatique et de la manière dont le gouvernement luxembourgeois la prend en charge, notamment lors d’un important exercice qui sera organisé en 2020.
Mr Loudenot a expliqué comment le Ministère Français de la Santé considère ce risque et a nous a démontré tout le danger que représentent les cyberattaques pour la santé et l’hôpital en particulier en illustrant ses propos par des retours d’expérience.
Le Pr Mennecier a, pour terminer cette journée et illustrer ce thème nouveau, détaillé plusieurs exemples de cyber attaques ayant touché des structures ou groupes hospitaliers.

Signalons l’intérêt du seul poster présenté, celui du Dr P. Goffin évaluant le niveau de préparation des personnels de santé face à des situations terroristes.

F. Van Trimpont
Membre SFMC n° 0535
Secrétaire général de l’ECDM

Remerciements à nos correspondants Luxembourgeois : Dupont Cyrille, Kieffer Claude, Simon Marc pour leur implication déterminante et la direction du CH Luxembourg pour son soutien actif. Sans oublier présidents et modérateurs qui ont fait parfaitement respecter les horaires.
Remerciements aux animateurs des ateliers, Mmes et Mrs Clément, Fernandez, Leroux, Nordmann, Poirot, Veloso ainsi que de présentation de matériels.

H Julien