Avec régularité la S.F.M.C. porte à votre connaissance des thèmes d'actualité dans le monde ayant pour objet les urgences collectives, les catastrophes, les désastres et crises sanitaires. Vous pouvez participer à cette collecte d'information en adressant commentaires, photos, articles ou présentations au Web Master. D'avance, merci.

Nous sommes tous “Charlie”

HOMMAGE A LA LIBERTE DE PENSER ASSASSINEE

Le rire est le propre de l’homme a écrit notreconfrère Rabelais. L’humour est une forme élevée de l’esprit humain, un signe de maturité démocratique bien pratiqué par nos amis Anglais.

Humour et démarche scientifique sont proches, nul mieux qu’Einstein ne l’a montré.. Penser c’est prendre une distance, un recul, c’est bien ce que la SFMC essaie de faire dans son domaine. Nous sommes totalement solidaires des “Charlies”

C’est un symbole fort de la France qui est visé : la liberté de penser, de parler, de dessiner, de communiquer. Cette liberté a été conquise en même temps que l’égalité et la fraternité. Ce sont là des éléments fondateurs de notre vie en commun. Il faut y ajouter la liberté de s’associer, avoir des projets communs libres et indépendants de tout pouvoir, de toute censure. Toute association ne peut que se sentir concernée.

Au-delà de cette réaction à chaud, ce mouvement d’empathie, il ne faut pas céder aux réflexes quand bien même seraient-ils défensifs.  Nous devons résolument continuer de travailler ensemble, du mieux que nous le pouvons par nos pensées comme par nos actions, pour porter secours à toute victime quelque soit son sexe, sa race, sa religion, ses convictions politiques. A notre manière  continuons de défendre ce que la France nous a transmis de génération en génération : la liberté de la pensée, l’égalité dans les devoirs comme dans les droits, la fraternité dans le malheur.

Les terroristes s’en sont également pris aux forces de l’ordres, aux représentants de la loi. C’est également un autre symbole de notre communauté : les lois sont l’ensemble des règles que nous avons choisies et écrites pour mieux vivre ensemble, protéger les plus faibles, n’être soumis à aucun arbitraire.

Nous terminons par une pensée pour les familles des journalistes assassinés comme pour celles des policiers abattus en service : je propose que nous adressions une lettre aux malheureux journalistes de Charlie Hebdo et aux familles de toutes les victimes.

Que ceux qui souhaitent s’y associer m’adressent un mail, un mot de solidarité avec leur nom et prénom qui figureront dans cette déclaration solennelle de soutien. Vous trouverez le projet de lettre sur le lien : lettre ouverte en soutien des “Charlie”.

 Très cordialement,

Médecin général Henri JULIEN,
Membre de l’Académie Nationale de Médecine,
Président de la SFMC.
Medecine.cata@gmail.com