Avec régularité la S.F.M.C. porte à votre connaissance des thèmes d'actualité dans le monde ayant pour objet les urgences collectives, les catastrophes, les désastres et crises sanitaires. Vous pouvez participer à cette collecte d'information en adressant commentaires, photos, articles ou présentations au Web Master. D'avance, merci.

Exercice de médecine cata. au Gabon

EXERCICE DE SIMULATION AU STADE D’AGONDJE PAR EASSML
Libreville, 9 janvier 2016

Un exercice de médecine de catastrophe a été organisé sous l’égide de la commission santé du COCAN GABON sur le site du stade d’Angondjé afin de profiter de la préparation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de Football pour réunir différents acteurs impliqués dans la gestion d’une catastrophe et former les médecins stagiaires de l’EASSML ainsi que certains civils.

Le but de l’exercice était de tester la chaîne de soins en cas d’accident avec de nombreuses victimes : relève, regroupement des blessés, ramassage par la petite noria,triage au Poste Médical Avancé (PMA) et prise en charge par une Antenne Chirurgicale déployée au CHU d’Angondjé pour l’échelon hospitalier.

L’encadrement était assuré par le médecin général Marc PUIDUPIN, anesthésisté-réanimateur, directeur des études de l’EASSML. Il y avait au total, 26 médecins stagiaires et 4 officiers d’administration, constituant 7 équipes comprenant 1 médecin, 1 infirmier et 1 aide infirmier, 1 chef de PMA et son adjoint secondés par les 4 officiers d’administration; 27 secouristes encadrés par un sous-officier des pompiers; une vingtaine de médecins généralistes et résidents d’anesthésie réanimation venant du CHU d’Angondjé, du CHU de Libreville, du CHU d’Owendo et de la clinique El Rapha; 4 conducteurs et 4 chefs de bord pour 4 ambulances du COCAN.

   2017-02-01_184359            2017-02-01_190008

Au total le PMA était constitué de 7 équipes militaires et 2 équipes civiles, l’hôpital simulé de 12 personnels civils, l’équipe de ramassage de 3 équipes militaires du PMA et 1 équipe secouriste.
Pour les moyens, il y avait un poste de secours déployé en métallo-textile devant servir de PMA
dans le cadre de la CAN, une antenne chirurgicale sur le CHU d’Angondjé, 4 ambulances du COCAN, des lits de camp fournis par le SAMU et des moyens pédagogiques de l’EASSML : mannequin de simulation, matériels de grimage, matériel médical de premier secours et de médicalisation initiale, matériels logistiques…

                 2017-02-01_190025           2017-02-01_184509

L’exercice de médecine de catastrophe effectué le 9 janvier est le seul exercice médical qui a pu réunir autant de partenaires de la prise en charge d’une catastrophe dans le cadre de la préparation à la CAN. Il a été riche en enseignements qui sont autant de voies d’amélioration.