Archives pour la catégorie Non classé

Actualités de la 1° quinzaine de mai 2017

Actualités de la 1° quinzaine de mai 2017

La première quinzaine du mois de mai semblent « n’offrir » que peu de faits dans le domaine des événements  collectifs graves et destructeurs, ceux signalés sont  souvent le reflet, le témoignage ,du niveau de sécurité ou plutôt  d’insécurité régnant dans la région.

  • Tanzanie, accident de bus scolaire, le 6 mai 2017

L’accident s’est produit samedi matin, dans le district de Karatu, situé à une centaine de km de la ville d’Arusha. Le bus est sorti de la route et s’est écrasé en contrebas dans la rivière Marera..

Le bilan est de 32 morts et 3 blessés  graves.

http://fr.euronews.com/2017/05/07/accident-de-car-scolaire-en-tanzanie-35-tues-vitesse-en-cause

Analyse

Il n’est pas précisé la nature des lésions mortelles, mais les reportages qui  montrent le bus scolaire objectivent la position du véhicule effectivement en contrebas de la route, à quelques mètres seulement .

Alors noyades ou traumatismes ? Port de ceinture de sécurité ?

La Tanzanie pour une population de 56 millions d’habitants aune mortalité routière annuelle de 3500 en 2015.

  • Turquie, accident de bus, le 13 mai 2017

Accident de bus transportant une quarantaine de touristes locaux. Le véhicule a raté un virage et s’est écrasé en contrebas d’une route dans le col de Sakar (sud-ouest).

Analyse

Comme pour l’accident survenu en Tanzanie, des photos objectivent la position du véhicule après l’accident et la gravité n’est pas expliquée.

Cette position du bus seulement en contrebas de la route n’a pas empêché  certains médias d’annoncer : » un bus rate un virage et plonge dans le vide »,

http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/05/13/un-grave-accident-de-bus-fait-au-moins-20-morts

 

  • République Démocratique du Congo, épidémie de fièvre Ebola

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) une épidémie de choléra a débuté à la fin du mois d’avril , sur les 1360 cas récencés le  bilan est  de 25 morts en une semaine

https://fr.news.yahoo.com/l%C3%A9pid%C3%A9mie-chol%C3%A9ra-au-y%C3%A9men-fait-25-morts-en-132027463.html

Analyse

Cette épidémie objective la relation évidente entre guerre et santé publique :

« La cause, ce sont deux ans de guerre civile au Yémen. Il y a un énorme impact sur les infrastructures, l’électricité fonctionne par intermittence comme les stations de pompage d’eau, ce qui a des conséquences sur la qualité de l’eau. »

 

  • Évolution des épidémies et mathématiques

Au début de l’année, une équipe constituée de mathématiciens et d’un médecin américains a proposé de modéliser les épidémies à l’aide d’un graphe (un ensemble de sommets reliés par des arêtes). La simplicité du modèle permet de mener tous les calculs à bien. Les humains sont alors les sommets du graphe et ils sont reliés par une arête s’il y a une possibilité de transmission entre deux individus. Le graphe associé à une école maternelle est complet au sens où tout élève peut rencontrer tous les autres élèves dans la cour de récréation, donc chaque sommet est relié à tous les autres. En revanche, pour une population rurale isolée, on peut imaginer un graphe « étoilé » où un sommet – par exemple le facteur – est rattaché à tous les autres, lesquels ne sont pas reliés entre eux.

http://www.larecherche.fr/chronique-math%C3%A9matique/une-nouvelle-mod%C3%A9lisation-des-%C3%A9pid%C3%A9mies

Lire la suite.

Analyse

La naissance et l’évolution des maladies  infectieuses et contagieuses représentent une des difficultés de réaction dans le domaine de la santé publique.

  • République Démocratique du Congo(RDC), épidémie de fièvre Ebola, mai 2017

11 cas suspects et 3 décès. Le bilan temporaire de l’épidémie d’Ebola s’alourdit en République Démocratique du Congo (RDC). Au nord du pays, une flambée s’est déclarée vers la fin du mois d’avril. Des équipes y ont été envoyées pour mener l’enquête. Le premier patient a été identifié.

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/21272-Ebola-l-OMS-espere-controle-rapide-l-epidemie-RD-Congo

Analyse

L’OMS espère pouvoir contrôler rapidement ce début d’épidémie, les moyens de lutte diposent maintenant d’une possibilité de vaccination des « personnes à risques ».

  • Mexique, explosion de feux d’artifice, le 9 mai 2017

L’explosion d’un entrepôt de feux d’artifice et son effondrement ont tué 14 habitants, dont 11 enfants. L’explosion, vraisemblablement déclenchée par une fusée provenant de l’extérieur où se déroulait à cet instant une procession.

Le stock de feux d’artifice ne provenait pas d’une activité illégale, comme c’est parfois le cas au Mexique. Il se trouvait dans le local géré par le comité des fêtes du village, bilan de 14 morts et plus de blessés.

http://fr.euronews.com/2017/05/10/l-explosion-de-feux-d-artifice-fait-au-moins-14-morts-au-mexique

Analyse

Le commentaire local tiendra lieu d’analyse : « Les accidents de ce type sont dus « à l’irresponsabilité dans le stockage ou le maniement » de ces produits, a dénoncé M. Puente dans la presse locale.

« Nous savons que la pyrotechnie doit être régulée, même s’il s’agit d’une tradition. Nous savons aussi que son interdiction affecterait des milliers de familles. Je n’imagine pas un arrêt de cette activité » a-t-il ajouté.

Le secteur est en effet florissant au Mexique, avec près de 10 millions de dollars générés chaque mois dans le pays. 

Pour toutes sortes de célébrations, les Mexicains lancent des pétards et feux d’artifice. De nombreuses familles s’emploient à la fabrication de ces produits dangereux dans des ateliers souvent rudimentaires.

Les accidents sont fréquents et l’efficacité des normes reste sujette à caution.

En septembre 2005, le plus grand marché de feux d’artifice du pays, à Tultepec, près de la capitale, avait été totalement détruit par l’explosion de feux d’artifice à l’occasion de la fête nationale d’indépendance. L’année suivante, un autre incendie avait détruit plus de 200 stands. »

Voir photos et vidéos pour se rendre compte de l’importance des destruction témoignant ainsi de la violence de l’explosion .

  • Inondations fluviales, un nouveau moyen de protection ?

Une entreprise québécoise aurait  trouvé une solution pour protéger les populations  de la crue des eaux fluviales et Il s’agit une digue portative, composée est une bâche fabriquée spécialement pour créer une digue en quelques minutes.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1032982/inondation-water-gate-solution-digue-portative-victoriaville

Analyse

D’après les informations de cette note, ce système serait déjà utilisé en Europe par certains services de secours.

  • France, bilan (partiel) des avalanches pour la saison 2016-2017

Pour les seules régions Alpines  de Savoie, Haute- Savoie et Isère  le bilan établi par l’ANENA,( l’Association Nationale pour l’Etude de la Neige et des Avalanche), fait état d’un bilan de 14 morts pour cette année.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/avalanches-14-morts-saison-2016-2017-isere-savoie-haute-savoie-1250979.html

Analyse

Le nombre de blessés n’est semble-t-il pas signalé dans cette étude, ni d’ailleurs l’importance des moyens de secours mis en  place lors de chaque avalanche meurtrière.Cependant  dans certains commentaires  on se félicite de la diminution du nombre de morts ( 18  morts l’année précédente.

 

René Noto

Actualités de Noël 2016

Actualités de Noël 2016

Trois événements viennent de survenir et être portés à notre connaissance dans ces derniers jours de décembre qui préparent la période de noël : l’attentat terroriste survenu à Berlin sur un marché de Noël, l’explosion dans un marché de feux d’artifice au Mexique, une intoxication alimentaire collective avec une boisson alcoolisée en Sibérie.

Quel dénominateur commun pour ces trois événements, ces trois  agressions à caractère collectif ?

Marché de Noël à Berlin, feu d’artifice au Mexique, le lien semble évident : c’est la préparation d’activités festives dans un contexte de fin d’année classique  avec Noël dans nos régions à culture occidentale.
L’alcool fait également partie traditionnellement des ingrédients utilisés dans les activités festives.
Donc agression collective, conséquences collectives.

  • Attentats de Berlin, le lundi 19 décembre

Lundi 20 décembre un camion de livraison à grande vitesse pénètre dans une zone où était installé le marché de Noël à Berlin , ce marché était constitué de petites échoppes en bois sur lesquels le camion s’est écrasé après avoir roulé sur le trottoir.
Le lien suivant :http://www.morgenpost.de/, permet de voir la scène de l’événement et de comprendre la cinétique de cette agression mécanique.
Similitude avec les circonstances de l’attentat perpétré à Nice en juillet 2016.
Quelques différences :
-trajet du véhicule plus court du fait de la présence de ces échoppes, donc moins de victimes,
-chauffeur du véhicule abattu à Nice, à Berlin est abattu deux jours plus tard dans un pays voisin.
-Véhicules préparés la veille à Nice : location, stationnement…
-Véhicules volé a Berlin peu de temps auparavant à un chauffeur professionnel qui a été tué.

  • Mexique, accidents de feux d’artifices, le mardi 20 décembre

La première explosion s’est produite dans un magasin l »‘après-midi sur le marché de San Pablito situé à Tultepec, près de Mexico. Le site, spécialisé dans les produits pyrotechniques, accueillait de nombreux visiteurs venus acheter des feux d’artifice en prévision des fêtes de fin d’année.  »
D’autres explosions ont suivi et déclenché un incendie majeur qui a détruit la quasi-totalité du marché.
Le bilan initial faisait état de 26 morts immédiats et 9 décès en milieu hospitalier, il y aurait 60 blessés dont plusieurs blessés graves.
L’analyse des images et des vidéos qui sont disponibles sur divers sites permettent de comprendre la gravité de l’accident  en termes de nombre de morts et de gravité des blessés : les personnes présentes sur le site à proximité immédiate des explosions ont été atteintes  par des tirs directs et par tous les débris de construction  résultant de l’effondrement de bâtiments. Ce marché a déjà fait l’objet de plusieurs accidents graves en 2005.

http://fr.euronews.com/2016/12/21/mexique-explosion-sur-un-marche-de-feux-d-artifice-au-moins-31-morts
http://www.lemonde.fr/ameriques/video/2016/12/22/spectaculaires-images-aeriennes-apres-l-incendie-d-un-marche-de-feux-d-artifice-au-mexique_5053017_3222.html
http://www.bfmtv.com/international/explosion-de-feux-d-artifice-au-mexique-le-bilan-s-alourdit-a-35-morts-1073756.html

  • Sibérie intoxication collective par alcool frelaté, fin décembre 2016

De nombreuses personnes ont absorbé les huiles de bain parfumées qui étaient supposée contenir de l’alcool.
Au début une dizaine de morts, puis le bilan été rapidement en progression et aux dernières estimations ont dénombré 71 morts.
Cet événement a été considéré comme catastrophe sanitaire nationale.

Les intoxications par alcool frelaté toujours très grave surviennent très nombreux pays Indonésie,Philippines ,Afrique de l’Est…
Chaque fois le nombre de morts dépasse la dizaine et le nombre de rescapés infirmes est rarement évoqué.
La dernière Lettre de la SFMC, numéro 92  de décembre 2016, présente une courte analyse sur ce problème de santé publique.

Analyse

Trois événements appartenant à des registres différents : accidents de société pour Berlin, accident technologique pour le Mexique, intoxication  alimentaire pour la Sibérie.
Outre le dénominateur commun déjà souligné : contexte de festivités, deux autres dénominateurs communs ,ce sont des événements prévisibles, donc théoriquement évitables :

  •  Berlin, un contexte géopolitique connu, un contexte de festivités propice à ce type, d’agressions sociétales collectives, des modalités d’agression déjà connues et réalisées d’autres pays (Nice, France).
  • Mexique, des systèmes pyrotechniques qui, comme tous les explosifs, ont dans leur nature la fonction d’exploser dans certaines conditions de manipulation et d’emploi. Dans ce même marché des accidents analogues étaient déjà survenus en 2005, cette dernière explosion s’inscrit donc dans une « logique de survenue ».
  •  Sibérie, ce n’est pas la première fois que ce type d’intoxication par alcool frelaté survient dans ces régions, il y a donc manifestement un déficit d’information des populations pour qu’elles soient amenées à absorber des huiles de bain en lieu et place de boissons alcoolisées, normales.

René Noto

Actualités 2° semaine novembre

Actualités 2° semaine de novembre 2016

 

  • 15 novembre 1900 : déraillement du Sud-Express dans le département des Landes entre les gares de Saint-Geours et de Saubusse.
    Le caractère prestigieux de ce train de luxe, la proportion élevée des victimes rapportée au nombre de ses occupants, (14 morts et 16 blessés sur 47 passagers) et la notoriété de certains de ceux-ci lui donnèrent à l’époque un retentissement particulier.
  • 12 novembre 1996, il y a 20 ans :Collision aérienne  Charkhi Dadri – le vol 763 Saudi Arabian Airlines, , entre en collision avec le vol 1907 Kazakhstan Airlines, à Charkhi Dadri en Inde faisant 312 victimes à bord du 747 et 37 dans l’Iliouchine Il-76. Avec un bilan final de 349 morts, cet accident est devenu la plus grave collision en vol de l’histoire de l’aviation.
  • 11 novembre 2000 : incendie d’un funiculaire à Kaprun, en Autriche. L’accident, qui a eu lieu dans un tunnel, provoque la mort de 155 skieurs.
  • 15 novembre 2003 :Saint Nazaire , effondrement de la passerelle qui relie au quai le Queen Mary II, en cale sèche aux Chantiers à L’accident provoque la chute d’une hauteur de 18 m de 45 visiteurs et employés des chantiers. Bilan: seize morts et 29 blessés.

Et en 2016 ?

Cette deuxième semaine du mois de novembre a été marquée par quelques événements

Nouvelle-Zélande, séisme le 13 novembre 2016
Séisme de magnitude 7,8 ressenti sur l’ensemble du territoire néo-zélandais, la principale secousse est survenu lundi à 00H02 heure locale (dimanche 11H02 GMT), frappant les régions de l’Ile du Sud. Son épicentre a été localisé à 23 km de profondeur et à environ 90 kilomètres au nord de Christchurch.
Dans les heures suivant le principal séisme, des centaines de répliques ont secoué le pays, certaines d’une magnitude supérieure à 6.
De puissantes vagues, certaines de deux mètres de haut, consécutives au choc tellurique initial ont frappé les côtes, a annoncé le ministère de la Défense civile. Il avait également averti dans un bulletin spécial que d’autres vagues, susceptibles d’atteindre cinq mètres, pouvaient suivre et provoquer un “tsunami destructeur”, ce qui n’a pas été le cas.
Les sirènes d’alerte au raz-de-marée ont été aussitôt activées sur le littoral de l’Ile du Sud ainsi que sur la côte est de l’Ile du Nord, tandis que les autorités enjoignaient aux habitants de ces zones exposées de se réfugier sur les hauteurs et que policiers et secouristes faisaient du porte-à-porte pour évacuer les habitations du bord de mer.

http://fr.euronews.com/2016/11/14/nouvelle-zelande-au-moins-deux-morts-et-beaucoup-de-degats-apres-le-seisme
http://www.boursier.com/actualites/reuters/fortes-repliques-en-nouvelle-zelande-des-touristes-evacues-196943.html?fil6

Analyse

Ce séisme, un des plus puissant subi par cette région a été marqué par plusieurs faits :
-Beaucoup de dégâts matériels et en particuliers les infrastructures, qui ont été les plus touchées, routes déformées ou fissurées, voie de chemin inutilisables par arrachement des rails, isolant ainsi plusieurs zones, la circulation de trains comme la navigation de ferries a été interrompue et des pannes de courant et de téléphone constatées.
-Associations de mauvaises conditions météorologiques entravant les secours et représentant une agression supplémentaire pour les populations sinistrées.
– Nombreuses personnes  dans une zone touristique isolée ont du être évacuées par hélicoptère confirmant ainsi que la présence de touristes aussi bien nationaux qu’étrangers représentent une contrainte supplémentaire pour les équipes de secours en raison de l’impact à la fois médiatique et psychosocial de « touristes- victimes ».
-Importance des glissements de terrain, ce qui confirment que les séismes représentent une autre cause majeure de glissements de terrai à coté des inondations, 80.000 à 100.000 glissements de terrai auraient été constatés lors de ce séisme.
-La nécessité de pratiquer de très nombreuses évacuations préventives aussi bien dans les zones côtières (alerte au tsunami) que dans l’intérieure des terres  en raison des risques induits par des répliques sur des bâtiments fragilisés.
-Aperçu précis des manifestations du séisme grâce aux caméras de surveillance qui ont pu enregistrer les phénomènes dynamiques des secousses.
-Bilan humain très faible bien que le séisme soit survenu la nuit, en février 2011 un séisme de magnitude 6,3 avait fait 185 morts.
La Nouvelle-Zélande se trouve à la limite des plaques tectoniques de l’Australie et du Pacifique, zone qui fait partie de la “ceinture de feu” du Pacifique, où jusqu‘à 15.000 séismes sont enregistrés chaque année, c’est donc une région d’endémie de séismes.

France, accident de car scolaire, le 14 novembre 2016
Un car scolaire est heurté par un camion, le bilan initial est de un mort et plusieurs blessés : le pronostic vital d’un collégien de 15 ans hospitalisé à Amiens était toujours engagé ce mardi après la collision frontale survenue lundi sur la RN 25, à Bavincourt. Un accident qui a coûté la vie à la conductrice du car, qui a pu crier et ainsi alerter les enfants de l’imminence de l’impact. Selon nos informations, des enfants ont ainsi pu s’accrocher aux sièges, ce qui a peut-être permis d’éviter que le bilan ne soit plus lourd encore.Âgé de 30 ans, le conducteur du camion qui transportait des betteraves est, pour sa part, toujours entre la vie et la mort au CHRU de Lille, après avoir été transféré d’urgence de l’hôpital d’Arras où il avait été conduit dans un premier temps.

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/accident/ce-que-l-on-sait-de-la-collision-mortelle-entre-un-car-scolaire-et-un-camion-dans-le-pas-de-calais
http://www.lavoixdunord.fr/74740/article/2016-11-15/accident-de-bus-scolaire-un-collegien-et-le-routier-toujours-entre-la-vie-et-la

Analyse

Accident de la circulation à classer dans les urgences collectives même si le nombre de victimes est  très  faible.
En effet les accidents de car ont toujours un impact médiatique et émotionnel important qu’il s’agisse d’enfants, (Accident du tunnel de Sierre en mars 2012, 28 morts dont 22 enfants), de touristes étrangers ou nationaux (Espagne, accident à Barcelone en septembre 2016, Taiwan, juillet 2016), de personnes âgés (Accident de Puissegin en Girond en octobre 2015,43 mort), de sportifs en déplacement (Maroc, avril 2015, 33 morts)
Suivant les circonstances  et lieux de survenue, la nature des voyageurs, cet impact peut être local, régional, national, plurinational, continental voire international au même titre que certains accidents d’avion.

Iran, accident de car le 8 septembre, 2016
L’accident s’est produit mardi soir lorsque l’autocar, qui a eu une panne de freins, s’est renversé.
Il emmenait en Irak des fidèles pour participer au grand pèlerinage d’Arbaïn, a précisé mercredi l’agence Isna. L’Arbaïn a lieu le quarantième jour du «martyre» de l’imam Hussein, troisième successeur du prophète selon les musulmans chiites .

http://www.tdg.ch/monde/faits-divers/panne-frein-26-morts/story/25949642

Analyse

Autre catégorie d’occupants de car accidenté.

Communication réseau social et comportement
Un homme de  21 ans, a crée une page Face book consacrée à la météorologie dont il féru et dénommée  Weather Outlook. Son contenu est assez simple puisqu’il s’agit d’une page relayant les prévisions météo dans l’état du Kentucky, là où il vit.
Sa page manquant  de visibilité et pour augmenter son nombre de vues, il a déclenché un feu de forêt et  a filmé ce le feu en direct sur Face book Live en mode « vidéo.

Voir les images
http://www.phonandroid.com/facebook-live-homme-declenche-feu-foret-obtenir-plus-vues.html

Analyse

Après le danger des « selfies » ou autoportraits, de la chasse au Pokémon, des téléphone portables dans la conduite automobile, des  jeux de drones autour des aéroports. ..
La relation de cet événement est-il justifié dans un contexte » catastrophe ?
Les feux de forêts chaque année dans toutes les régions du monde représentent une source d’agressions multiples, environnementales, matérielles, humaines, économiques…
Leurs origines étant souvent accidentelles et/ou volontaires cet événement de mise à feu pourrait renter dans une autre catégorie, laquelle ??

Thaïlande, épidémie de dengue
En Thaïlande, selon le Bureau of Epidemiology du Ministère de la santé, le nombre de cas de dengue est en très nette augmentation avec 54.000 cas dont 51 décès.
La fièvre dengue a touché toutes les 77 provinces thaïlandaises, avec le taux de contamination le plus élevé à Maehongsorn (388 / 100 000 habitants En outre, 51 décès liés à la dengue ont été signalés à ce jour.

Il existe quatre types du virus étroitement liés, mais différents, qui peuvent causer la dengue (DEN1, DEN 2, DEN 3, DEN 4).

https://www.thailande-fr.com/actu/51754-epidemie-de-dengue-thailande-54-000-cas-dont-51-mortels

Analyse
La Thaïlande par l’importance et la nature de ses sites touristiques attirerait entre 15 et 16 millions de touristes  par an.
Dans cette perspective on peut imaginer la vulnérabilité  de ces touristes vis-à-vis de la dengue.

La fièvre Ebola en Afrique, quelles nouvelles informations ?
Si l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a officiellement déclaré la fin de l’épidémie le 14 janvier dernier, le monde n’est pas totalement à l’abri d’un retour du virus Ebola, selon des experts médicaux réunis mercredi 9 novembre à Dakar pour une conférence de santé.
Les intervenants ont ainsi averti qu’à défaut d’une vigilance accrue, la fièvre hémorragique à virus Ebola pourrait réapparaître à tout moment dans les trois pays qui étaient précédemment touchés par l’épidémie : la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone.

http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/18398-Ebola-les-experts-redoutent-le-retour-de-la-maladie

Vaccin « Ebola » en cours de préparation, avril 2016 ?

Pas besoin d’avoir fait médecine pour combattre Ebola ». Voilà le mot d’ordre de la campagne  lancée par l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale). Son objectif : mobiliser 300 volontaires pour un essai clinique national devant évaluer l’efficacité d’un vaccin préventif contre Ebola. Cet essai concerne plusieurs villes dont Rennes, Saint-Etienne ou encore Paris. Mais c’est le Centre d’Investigation clinique de Strasbourg qui coordonne les opérations et reçoit les candidatures.

http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/15319-Ebola-Strasbourg-cherche-des-volontaires-pour-tester-un-vaccin

Ebola, une mutation provoquée ?

L’épidémie d’Ebola en Afrique de l’ouest a fait entre 2013 et 2016 quelques 11.300 victimes et contaminé plus de 28.OOO personnes. Quelques mois après l’annonce de la fin de la maladie dans cette partie du continent africain, deux virologistes viennent de faire une découverte alarmante sur la propagation de la pandémie. Dans les conclusions de son enquête, le chercheur Jeremy Luban de l’université du Massachusetts a affirmé que le virus responsable des dégâts causés par la maladie avait été muté pour mieux s’adapter à l’organisme de l’homme: « nous pensons que la mutation est en fait une adaptation aux humains », a-t-il déclaré dans les résultats de ses analyses parues le jeudi 3 novembre 2016 dernier dans la revue ‘‘Cell’’.* Cette mutation aurait permis à l’épidémie de se propager rapidement d’homme à homme car plus de 90% des personnes infectées ont été contaminées par la version mutante du virus connue sous l’appellation A82V. Cependant, Luban a tenu à émettre quelques réserves sur l’avancée de cette théorie : «il est très difficile de prouver qu’une mutation comme celle-ci est responsable de la sévérité de l’épidémie…

http://www.cotedivoire.news/actualite/6063-epidemie-ebola-afrique-ouest-virus-mute-mieux-infecter-humains.html
http://www.sciencemag.org/news/2016/11/has-new-mutation-ebola-virus-made-it

Article original
*« Ebola Virus Glycoprotein with Increased Infectivity Dominated the 2013–2016 Epidemic »
DOI: http://dx.doi.org/10.1016/j.cell.2016.10.014

La grippe aviaire en Suisse ?
Après la découverte de cas de grippe aviaire autour du lac de Constance, la Confédération prend des mesures. Elle a édicté mercredi une ordonnance à caractère urgent: une zone de contrôle sur une bande de 1 km autour du lac a été établie et la surveillance augmentée

Lire la suite des informations

http://www.tdg.ch/suisse/berne-prepare-lutter-epidemie/story/25612088

 René Noto

 

Cata, pays à faibles ressources, Marseille

XXIIèmes actualités du Pharo 2016
Marseille
Urgences et crises sanitaires dans les pays à ressources limitées

Jeudi 6 octobre 2016 au matin
Les urgences sanitaires conséquences des catastrophes naturelles et environnementales
Session organisée par la société Française de Médecine de Catastrophe

Programme

·         8h45 : Typologie des catastrophes et pays à ressources limitées – H. JULIEN – SFMC
·         9h00 : Haïti, le séisme destructeur de 2010 et l’aide urgente – M. ORCEL – SFMC
·         9h15 : Tsunami, la problématique de l’intervention à Sumatra – JC DESLANDES
·         9h30 : Déplacement de populations et camps de réfugiés – LM FABRE – SFMC
·         9h 45 : Épandage toxique à Abidjan – F. BIOT
·         10h00 : CIMUVISA et catastrophes en Afrique sub-saharienne – P. HEMOU
·         10h15 : Éthique et catastrophe en pays à ressources limitées – GL. COMPERE

·         10h30-10h45 : Discussions

Pour connaître le programme complet des trois jours :
Pré-programme XXI actualités du Pharo
ou rendez-vous sur le site : http://www.gispe.org/html/actus2016.html

Pour tout autre renseignement : medecine.cata@gmail.com

Projet pan-africain med cata CIMUVISA

Editorial de la CIMUVISA
pour le Journal du Parlement Panafricain : One Africa One Voice
 
Approche de la CIMUVISA pour l’accès aux soins, la formation, la recherche et la prévention-gestion des catastrophes en Afrique.
Editorial rédigé par le Dr Pitchaki HEMOU, président de la CIMUVISA,
membre de la SFMC n° 0474.
La CIMUVISA (Coopération Internationale pour la Médecine d’Urgence et les Vigilances Sanitaires en Afrique ) est partenaire de la SFMC.
Pour prendre connaissance de l’éditorial, en anglais puis en français :Pan African Project for Emergency and Disaster Medicine CIMUVISA
CIMUVISA

2 Rue d’Artois, 91 130, Ris-Orangis, Paris, France
Tel: +336 26 42 25 91 • Fax: +331 69 43 06 62
Email: coordination@cimuva.org • www.cimuvisa.org

Actualités de la 1° quinzaine d’aout 2016

Actualités première quinzaine  d’aout 2016

 

Les derniers jours de juillet et les premiers jours d’aout, en France comme en Allemagne et très récemment au Royaume-Uni(Londres) et en Belgique(Charleroi) ont été marqués par les réactions émotionnelles des populations vis-à-vis des diverses agressions individuelles et collectives.Que ces événements soient d’origine terroriste ou le fait de personnalités pathologiques, qu’il s’agisse d’arme à feu ou d’armes blanches, de voitures-bélier et demain d’explosions, d’incendies, de sabotages divers, il en demeure pas moins que les conséquences immédiates sont du même ordre en termes de victimes et d’organisation des secours.

Tous ces éléments ont été abondamment évoqués à travers les différents médias et la dernière Lettre de la SFMC, Lettre n° 89 de juillet 2016, en précise les divers aspects, aussi ces actualités tentent d’évoquer les « Autres Actualités ».

Dernière heure, dernière heure ………

Louisiane (Etats-Unis), le 14 aout 2016, inondations massives, nombrues mises à l’abri et évacuations de population.

  • Les feux de forêts

Ce sont les évènements saisonniers liés aux conditions climatiques et météorologiques et sont commun à de nombreuses régions et de nombreux pays.

France, fermeture des parcs forestiers en aout 2016

« Face à la sécheresse et pour éviter les incendies, la préfecture des Bouches-du-Rhône a décidé d’interdire l’accès ce vendredi aux zones forestières du département.

L’accès aux massifs forestiers des Bouches-du-Rhône est totalement interdit ce vendredi d’après une circulaire adressée par le préfet aux maires du département. Le commandant ….. du groupement feux de forêts des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône a expliqué à France Info que cette mesure a été prise à cause de « l’état de la végétation en souffrance avancée depuis le début de l’été avec la sécheresse et à cause des conditions très particulières avec le mistral ». La circulaire est « une mesure de prudence pour protéger les personnes et les massifs ».

Il insiste sur « le rôle prépondérant des municipalités » pour informer la population. Il a par ailleurs expliqué que « des patrouilles réalisées par les sapeurs-pompiers et par l’Office national des forêts » vont renseigner les personnes pour éviter les imprudences.

http://www.franceinfo.fr/fil-info/article/risques-d-incendies-les-parcs-forestiers-sont-fermes-dans-les-bouches-du-rhone

              Portugal

Plus de 2.000 pompiers déployés dans le nord du Portugal pour lutter contre 79 incendies, dont trois classés comme « importants ». Deux pompiers ont été blessés au cours des opérations. 

Le vent complique leur intervention. L’un des trois incendies les plus dévastateurs, qui ont mobilisé à eux seuls 600 hommes, consumait depuis vendredi après-midi une zone forestière autour du village de Melres et Medas, situé à moins de 20 kilomètres de Porto A plusieurs reprises, le feu s’est approché très près des maisons sans les atteindre, Relativement épargné depuis le début de l’été, le Portugal assiste aux premiers feux de forêt de cette ampleur. En 2013, le pays avait été particulièrement touché et plus de 150.000 hectares de forêts étaient partis en fumée.

Dernière heure… *

État d’urgence en raison des incendies

Des flammes en plein quartier résidentiel. Une famille doit fuir précipitamment sa maison. Depuis ce week-end, le nord du Portugal est la proie des flammes. Une centaine de feux de forêt sur des milliers de km2. Dans la région de Porto, la population est désemparée. « C’est dur c’est la maison d’un ami, raconte une femme. Les pompiers ne peuvent rien faire. Tout est trop sec, explique une autre personne. C’est dur, c’est une tragédie« . Pour y faire face, 2 000 hommes du feu sont mobilisés. Ils tentent de maîtriser les flammes. Sans succès pour l’instant. Les secours ne sont pas assez nombreux. Avec des moyens dérisoires, des habitants sont mis à contribution.

Un plan d’urgence activé

Avec le plan d’urgence activé la nuit dernière les autorités vont mobiliser plus de pompiers et 4 avions supplémentaires sans certitudes de gagner rapidement la bataille contre les flammes.

http://www.europe1.fr/international/portugal-les-forets-dans-le-nord-en-proie-aux-flammes-deux-pompiers-blesses-28

http://chaouky.blog.lemonde.fr/

http://www.europe1.fr/dossiers/amerique

              Espagne, Canaries

« Un garde forestier est mort dans l’archipel espagnol des Canaries en luttant contre un incendie provoqué par un Allemand. Ce dernier avait fait ses besoins et mis le feu au papier toilette, ont indiqué ce jeudi les autorités. »

http://www.20minutes.fr/monde/1904839-20160804-espagne-incendie-mortel-cause-allemand-faisait-besoins

              Italie

La région de la Campanie, dont la capitale est Naples, a enregistré 75 départs de feu, suivie par la Toscane (17) et les Pouilles (15).

La protection civile a déclaré pour ce dimanche l’«alerte rouge» pour 23 villes italiennes. Ces villes sont situées sur tout le territoire, du nord où Milan et Brescia ont enregistré 37°C et 38°C, au sud, avec 38°C à Naples, comme à Rome, et 40°C à Bologne.

Sur les deux premières semaines de juillet, les recours aux urgences des hôpitaux ont augmenté en moyenne de 10% par rapport à la même période en 2014, avec des pics de 20% dans certaines zones de l’Émilie-Romagne, la région de Bologne, et le Latium, la région de Rome, selon la société italienne de médecine d’urgence.

http://www.24heures.ch/monde/italie-nombreux-incendies/story/19921154

              Grèce

« Les autorités grecques ont annoncé lundi avoir décrété l’état d’urgence sur l’île de Chios en mer Égée, en proie à des feux qui échappent à tout contrôle.

Des dizaines de pompiers et d’avions bombardiers d’eau ont été déployés pour lutter contre le feu qui s’est déclaré lundi en début de journée, dévastant plusieurs oliveraies de l’île, qui compte 52.000 habitants.

Les fumées ont contraint la population à fuir deux villages.

Les feux de forêt sont fréquents l’été en Grèce. En 2007, les pires incendies qu’ait connus le pays depuis des décennies avaient fait 70 morts. »

http://www.lorientlejour.com/article/998287/grece-lile-de-chios-en-proie-aux-incendies.html

              Etats-Unis, Californie

En Californie les incendies progressent toujours depuis maintenant plusieurs semaines sans aucune amélioration des données météorologiques et une impuissance totale des services de secours.

La saison des incendies bat son plein dans les forêts de l’Ouest américain, particulièrement en Californie en proie à une sécheresse record depuis cinq ans et où un feu géant a détruit près de soixante bâtiments et menace plusieurs vignobles.

Le Soberanes Fire, dans la région touristique de Big Sur au nord de la Californie, avait avalé mardi 27 113 hectares dans la forêt nationale de Los Padres.

Il a démarré il y a deux semaines et demie et n’était maîtrisé mardi qu’à 50%. Il a détruit 57 bâtiments et en menace 410 autres, entraînant des centaines d’évacuations.

Quatre vignobles sont actuellement menacés, d’après Kim Stemler, de l’association de vignerons locaux Monterey Wines.

Cet incendie dévastateur, qui a démarré à cause d’un feu de camp, fait encore l’objet d’une enquête.

Un nombre exceptionnel de 5000 pompiers est mobilisé mais éteindre le brasier s’avère particulièrement difficile en raison d’un terrain accidenté et montagneux, a expliqué M. Herrera.

Plus au sud, dans le comté californien de San Bernardino, l’incendie de Pilot a doublé de taille en 24 heures et s’étend à présent sur près de 3000 hectares. Il devrait continuer à croître dans les prochains jours et des ordres d’évacuations ont également été lancés.

L’Ouest américain est rongé par deux autres gigantesques brasiers: le feu de Beaver Creek a consumé 14 500 hectares dans la forêt nationale de Routt, au Colorado, et celui de Pioneer dans la forêt de Boise, en Idaho, plus de 25 000.

http://www.europe1.fr/dossiers/amerique

http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201608/09/01-5008933-denormes-feux-deciment-toujours-les-forets-de-lou

              France, incendies de forêts, aout 2016

La France n’a pas été épargnée par les incendies de forêts, les Pyrénées orientales, les Bouches-du-Rhône ont été les lieux d’importants incendies qui provoqué des destructions et nécessité plusieurs évacuations de population

Analyse

Dans quelle catégorie d’événements faut-il classer les feux de forêts ?

Phénomènes naturels dans leur origine ? Si un certain nombre d’incendies sont causés uniquement par des facteurs naturels, la foudre très souvent au Canada, en Australie, dans la plupart des autres cas les incendies de végétaux ont une origine accidentelle ou volontaire.

Dans les deux cas la part des facteurs anthropomorphiques est donc essentielle et justifie un certain nombre de mesure de protection comme la restriction, voire l’interdiction de tous les massifs forestiers quand les facteurs climatiques et météorologiques sont favorables à l’extension et la propagation des incendies et compliquent ainsi les actions des services de secours.

  • Inondations et glissements de terrain

En d’autres parties du monde ce sont les inondations et les glissements de terrain qui dominent, tempêtes tropicales, pluies de mousson, les conséquences en termes de dégâts matériels et de pertes humaines sont de même nature.

              Mexique, les conséquences de la tempête Earl

La tempête tropicale Earl a atteint le Mexique, les pluies importantes ont entrainé des glissements de terrain.

Ce sont les États de Veracruz (est), Puebla (centre) et Hidalgo (centre) les plus touchés  avec des milliers de sinistrés et un bilan provisoire de près de 50 morts
http://www.actulatino.com/2016/08/09/mexique-le-passagde-de-la-tempete-earl-a-fait-45-morts-bilan-provisoire-et-des-milliers-de-sinistres/

Chine, les conséquences inattendues d’un glissement de terrain, aout 2016

Un bus transportant 23 personnes a été enseveli par un glissement de terrain dans la province orientale du Fujian, ont indiqué les autorités locales, précisant qu’une passagère taïwanaise était morte et que 22 autres personnes avaient été blessées.

http://french.xinhuanet.com/2016-08/13/c_135593921.htm

  • Accident d’avion, du MH370, nouvelles hypothèses?

« D’après le chef de l’agence coordonnant les recherches cette information conforterait l’idée que le MH370 « s’est probablement écrasé dans la zone de recherche de 120 000 kilomètres carrés », écrit The Australian. La zone de recherche avait pourtant été déterminée en partant de l’hypothèse que l’avion n’avait plus personne à ses commandes et qu’il était à court de carburant.  

Or, La Réunion, qu’il estime abîmer par l’érosion et non par une simple casse- se demande si le crash du vol MH370 n’a pas été volontaire. « Quelqu’un pilotait l’avion jusqu’à la fin. Quelqu’un a mené l’avion dans l’eau. Il n’y a pas d’autre hypothèse », a-t-il affirmé. L’équipe de recherche officielle n’exclut pas cette possibilité. L’ensemble de ces révélations interviennent alors que l’Australie, la Malaisie et la Chine ont convenu de suspendre les recherches après la fin de celles menées dans la zone actuelle à moins qu’apparaisse une « information nouvelle et crédible ». http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/mh370-selon-boeing-l-avion-aurait-plonge-dans-l-ocean-a-plus-de-22

Analyse

Si cette analyse se révélait exacte il s’agirait donc du deuxième accident volontaire en un an, le deuxième, celui de la « Germania air Lines » étant survenu alors que les enquêtes concernant le crash du MH370 étaient en cours

  • Rassemblements de foule, activités festives et stabilité émotionnelle, aout 2016

              Ile de la Réunion au cours de la braderie commerciale du Port survenue d’un phénomène de panique à la suite d’une  $rixe et d’une éventuelle détonation d’arme à feu

http://www.linfo.re/la-reunion/faits-divers/699508-le-port-mouvement-panique-a-la-braderie

              Plage du Var(France), véhicule sur la plage et panique de foule, 8 aout 2016

« Depuis l’attentat du 14 juillet à Nice, chaque gros véhicule lancé à pleine vitesse peut provoquer la panique générale. Ce fut le cas vendredi soir, lorsque de nombreux témoins ont signalé un 4×4 fonçant sur une plage à Ramatuelle, dans le Var ».

http://www.planet.fr/societe-panique-sur-une-plage-dans-le-var-un-4×4-fonce-sur-le-sable.1144606.29336.html?xtor=ES-1-

Analyse

Il s’agit là de phénomènes fréquents survenant à des moments divers parmi des populations récemment « traumatisées «  par des événements agressifs collectifs.

Cette « instabilité émotionnelle » qui dans les réactions humaines se situe à l’opposé des capacités de résilience comportementale est susceptible de provoquer des phénomènes de panique très meurtriers.

  • Afrique, épidémie de fièvre jaune, aout 2016

L’épidémie de fièvre Jaune continue sa progression et l’action de l’OMS est mise en cause.

« L’agence de presse associated press et des ONG humanitaires pointent du doigt les insuffisances de l’OMS dans sa réponse à l’épidémie de fièvre jaune que connait l’Afrique centrale, la plus importante qu’ait connu cette zone géographique depuis plusieurs décennies. 

L’OMS et ses partenaires ont expédié plus de six millions de vaccins (un chiffre bien inférieur aux demandes des ONG) contre la fièvre jaune vers l’Angola pour tenter d’endiguer l’épidémie. Toutefois, un million de doses a disparu…

Ailleurs, des doses sont arrivées sans les seringues requises pour les injecter et, au Congo, la réfrigération nécessaire pour assurer l’efficacité des vaccins n’a pas toujours été respectée.

La pénurie de vaccins est maintenant si sévère que l’OMS recommande que les doses soient diluées afin d’immuniser cinq personnes au lieu d’une seule avec chaque vaccin, bien qu’aucune preuve scientifique ne confirme l’efficacité d’une telle technique.

Une représentante de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, Amanda McClelland, estime que cette crise est une répétition des erreurs commises par l’OMS lors de l’épidémie d’Ébola en 2014 : « ce sont les mêmes dirigeants de l’OMS que ceux qui avaient pris les premières décisions pendant l’Ébola et la réponse a été exactement la même : nous en avons suffisamment, nous n’avons pas besoin d’aide et tout est sous contrôle » soutient-elle ».

actualitesnewsletter.jim.fr@newsletter.jim.fr

  • Centre Afrique, épidémie de choléra

La République Centrafricaine est confrontée à une épidémie de choléra, officiellement déclarée le 10 août par les autorités sanitaires. Ces dernières avaient établi un bilan de 46 cas confirmés et de 13 décès, mais l’Unicef a rehaussé les estimations. Selon l’agence onusienne, au moins 16 personnes sont décédées. Il s’agit de la première épidémie de choléra enregistrée depuis 2011 dans le pays.

http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/17116-Cholera-epidemie-mortelle-en-Republique-Centrafricaine

 

  • Tunisie, plus sieurs cas de peste animale, aout 2016

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, 10 août 2016, le ministère de l’Agriculture et des ressources hydrauliques a annoncé que les analyses épidémiologiques ont prouvé que la mort des moutons dans la région de Zâarour, est bien causée par l’épidémie de la peste.

Toujours selon les analyses épidémiologiques effectuées, deux autres foyers de l’épidémie de la peste ont été enregistrés au gouvernorat de l’Ariana, où 6 cas ont été notés, ce qui a nécessité l’intervention des autorités régionales afin de prendre les mesures nécessaires.
Le ministère de l’Agriculture, a tenu à tranquilliser les citoyens affirmant que ce virus n’est pas censé contaminer les humains et que la consommation de la viande ovine.
http://www.shemsfm.net/fr/actualite/deux-foyers-de-l-epidemie-de-la-peste-a-ariana-147277

Analyse

« Les pestes animales sont des fléaux économiques des cheptels, non transmissibles à l’homme en général. Elles sont dues à des virus différents selon les espèces animales affectées : Myxovirus (peste aviaire), Paramyxovirus (peste bovine et pseudo-peste aviaire ou maladie de Newcastle), Réovirus (peste équine), Togavirus (peste porcine classique), Iridovirus (peste porcine africaine). Leur contagion est généralement directe, quelquefois par vecteurs dans les pestes équine et porcine africaine (arboviroses). Elles admettent en commun un caractère épizootique, une haute gravité clinique, des lésions virémiques généralisées, en particulier viscérales hémorragiques. » (http://www.universalis.fr/encyclopedie/pestes-animales)

  • Suisse, vers de nouvelles formes d’agression collectives?

Un Suisse de 27 ans a mis le feu dans un train près de Salez (SG). Il était aussi armé d’un couteau. Il y a sept blessés, dont l’auteur présumé des faits.

«Nous ne savons pas pour l’instant où et pourquoi l’homme est monté dans le train, et s’il connaissait quelqu’un parmi les passagers», selon un porte-parole de la police cantonale saint-galloise. Le jeune homme n’a pas encore pu être interrogé, son pronostic vital étant engagé, tout comme celui d’une de ses victimes.

Selon les informations fournies par la police en fin d’après-midi, le jeune homme a bouté le feu à l’aide d’un liquide inflammable. Le feu s’est alors propagé dans le train.

Le jeune homme était aussi armé, au moins, d’un couteau. Outre le jeune homme lui-même, six personnes ont été blessées, dont certaines grièvement, soit par brûlures soit par des blessures au couteau, selon les précisions de la police. «Plusieurs victimes ont dû être héliportées dans des cliniques spécialisées à cause de leurs brûlures», a dit le porte-parole de la police saint-galloise.

http://www.tdg.ch/suisse/attaque-train-salez-sept-blesses/story/23419892

http://www.lefigaro.fr/international/2016/08/13/01003-20160813ARTFIG00167-un-homme-met-le-feu-dans-un-train-en

Analyse

L’emploi de moyens incendiaires pourrait être une nouvelle forme d’agression collective.

La facilité d’obtention de liquides incendiaires (essence, white spirit, alcool ….),comme de leur transport et de leur utilisation variée( projection, épandage etc.),les possibilités de propagation rapide du feu( dans les locaux comme dans les véhicules de transport(train, bus ,car, métros ) la gravité initiale des lésions font de leur empli possible( aussi bien dans le cadre du terrorisme que des tueries de masse)un risque important à prendre en compte ?

  • Irak, incendie d’hôpital, le 12 aout 2013

Incendie dans la maternité d’un hôpital de Bagdad, le bilan est de 12 morts et seuls sept bébés ont pu être sauvés et ont été transférés dans un autre hôpital de la ville, le feu aurait son origine dans court-circuit.

Analyse

L’hôpital est très vétuste et n’a pas d’équipement pour les incendies, suivant les déclarations des autorités locales

http://www.romandie.com/news/Douze-nouveauxnes-meurent-dans-un-incendie-dans-un/727593.rom

  • Rouen, incendie dans un ERP, aout 2016

 « Un incendie dans le bar « Au Cuba Libre », dans le centre-ville de Rouen, a fait au moins 13 morts et 6 blessés (dont un en état d’urgence absolue) dans la nuit de vendredi à samedi. 

Le départ du feu serait probablement d’origine accidentelle. « Il n’y a pas eu d’explosion, ce sont les bougies qui ont enflammé le plafond constitué de polystyrène, libérant des gaz qui ont intoxiqué les victimes », a déclaré la permanence du commissariat de Rouen, interrogée par l’AFP.

Les pompiers sont rapidement arrivés sur les lieux et ont pu maitriser le feu en 30 minutes. Mais l’incendie avait déjà fait de nombreuses victimes, alors qu’était fêté un anniversaire. Selon le maire de Rouen Yvon Robert, interrogé par Europe 1, « le sous-sol était sans doute trop petit pour le nombre de personnes », ce qui pourrait expliquer que les victimes n’aient pas réussi à en sortir. »

http://www.planet.fr/societe-rouen-au-moins-13-morts-et-plusieurs-blesses-dans-lincendie-dun-bar.1142985.29336.html?xt

Analyse

On pouvait penser que les « leçons » de l’accident du dancing « le cinq- sept «  de Saint –Laurent–du Pont en 1970 avaient été retenues, on retrouve les mêmes facteurs de risque : matériaux plastiques inflammables, sorties d’évacuation insuffisantes…

  • Réchauffement climatique, fontes des glaces et nouveaux risques ?

Aux pôles (1)

Une étude menée par le journal Geophysical Reasarch Letters révèle que les conséquences du réchauffement climatique deviennent de plus en plus concrètes, particulièrement au Groenland. La fonte des glaces risque en effet d’y faire émerger des déchets radioactifs.

Un site militaire enfui sous la glace

« Camp Century ». C’est le nom d’une ancienne base militaire américaine implantée au nord-ouest du Groenland. Abandonnée depuis 1966, elle est aujourd’hui recouverte de glace.

Mais suite à la fonte de la calotte glaciaire, des déchets toxiques comme du fuel ou des éléments radioactifs pourraient s’en échapper pour se retrouver dans les eaux de l’océan Atlantique d’ici quelques décennies.

Bâtie à la fin des années 50, en pleine guerre froide, la base avait été conçue sur un site dont les glaces ne fondent jamais. Dans le cadre de l’opération « Ice worm » (ver de glace), les Américains ont construit un tunnel long de 4 km permettant de stocker quelques 600 ogives nucléaires non loin de l’Union Soviétique.

Si le réacteur nucléaire a été retiré à la fermeture du camp, de nombreux déchets subsistent encore.

Les déchets pourraient être libérés dès 2090

Pour l’instant, 36 mètres de glace recouvriraient encore les ruines de l’ancienne base de 55 hectares. Mais cette protection risque de s’amenuiser petit à petit jusqu’à libérer les éléments toxiques. Ainsi, dès 2090, les 200 000 litres de fuel restant ainsi que le PCB (polychlorobiphényle, un liquide toxique) contenu dans de nombreux générateurs pourraient progressivement contaminer les eaux de l’océan Atlantique.

En Sibérie

Libéré par le changement climatique, le bacille du charbon  a contaminé au moins 21 personnes en Sibérie. Un enfant de 12 ans et 2 300 rennes sont morts. Aucun cas n’avait été constaté depuis 75 ans.

Le charbon (anthrax en anglais) est une maladie d’origine bactérienne qui touche principalement le bétail. Chez l’homme, le charbon se manifeste sous différentes formes, potentiellement mortelles en l’absence de traitement. Son agent infectieux, la bactérie Bacillus anthracis, conserve des spores pouvant résister plusieurs années, voire plusieurs décennies dans la terre, avant d’être ingérées par des animaux.

Cela rappelle les contaminations des « champs maudits » en France et dans de nombreuses autres régions dans le monde(3)

(1) http://www.rtbf.be/info/societe/detail_des-dechets-radioactifs-pourraient-etre-liberes-par-la-fonte-des-glaces?id=

(2) http://sciencepost.fr/2016/08/siberie-fonte-permafrost-a-libere-bacterie-mortel/

(3) http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-du-charbon/1-la-bacterie-et-son-cycle/

René Noto