Archives pour la catégorie Actualites

Actualités 1° quinzaine d’avril

Actualités 1° quinzaine d’avril 2017

C’est arrivé au mois d’avril.

    –1er avril 1564 : une ordonnance du roi Charles IX décide de reporter le début de l’année au 1er janvier, abandonnant la traditionnelle date du 1er avril. (Edit du Roussillon du 9 aout 1564)
1 avril 1960 :États-Unis, les américains lancent dans l’espace le premier satellite météorologique.
2 avril 2015 : Kenya,        un attentat à l’université de Garissa fait 152 morts et 79 blessés.
3 avril 1955 : Belgique, incendie d´un cinéma près de Liège, 39 enfants sont tués
3 avril 1974 : Amérique du Nord début de l’éruption de tornades, dite du « Super Outbreak »,  ces 148 tornades ont fait 330 morts et 5 484 blessés dans treize États américains et l’extrême sud-ouest de l’Ontario au Canada.
6 avril 2009 : Italie, un séisme de magnitude 6 fait plus de deux cents soixante-dix morts dans la région des Abruzzes.
10 avril 1815 :     Indonésie, l’éruption volcanique du Tambora fait plus de 90 000 victimes et entraine un dérèglement climatique sur l’ensemble de la planète.
10 avril 1999 : Italie, le ferry italien ‘Moby Prince’ heurte un pétrolier, prend feu et fait naufrage dans le port de Livourne. Le bilan est de 141 morts et un seul survivant.
12 avril 1961: URSS, lancement du  premier homme dans l´espace, Youri Gagarine, à bord du vaisseau spatial Vostok 1, effectuant une révolution orbitale autour de la terre, lors d´un vol de 108 minutes.
14 avril 2010 : Islande, l’éruption du volcan Eyjafjoll soulève un immense nuage de cendres et d’eau, entrainant la fermeture successive de la plupart des aéroports de l’Europe du Nord et de l’Ouest.
15 avril 1912 : En mer au sud de Terre Neuve,   une collision avec un iceberg provoque le naufrage du Titanic, au sud de Terre-Neuve, au Canada, et fait plus de 1500 morts. Les 705 survivants sont recueillis par le navire Carpathia.

Dernière heure.

  • Sénégal : Incendie au cours d’un rassemblement religieux, le 13 avril 2017
    « Au Sénégal, un violent incendie lors d’une cérémonie religieuse a fait une vingtaine de morts mercredi 12 avril, selon un bilan provisoire. Le drame est survenu dans la région du Sénégal oriental, alors que les pèlerins étaient réunis pour prier. »
    http://www.pressafrik.com/27-morts-dans-l-incendie-au-Daaka-de-Medina-Gounass-2-vieux-ont-http://www.rfi.fr/afrique/20170413-senegal-oriental-incendie-meurtrier-ceremonie-religieuse-medina-gonassesuccombe-a-l-hopital-Principal_a164049.html

    Analyse
    L’origine du feu est inconnue dans ce site de rassemblement religieux, aux dernières informations le bilan était de 27 morts et plus de 80 blessés (brulés) dont plus de 20 sont dans un état grave.
    En 2013 un incendie dans une école coranique avait entrainé 9 morts.

  • Espagne : Bousculade au cours d’un rassemblement de foule, le 14 avril 2017
    Dix-sept personnes ont été blessées dont une grièvement, dans une bousculade survenue vendredi 14 avril à Séville au sud de l’Espagne, en marge de processions religieuses célébrant la Semaine sainte qui précède la fête de Pâques.
    http://fr.le360.ma/monde/espagne-17-blesses-dans-une-bousculade-dans-une-procession-religieuse-a-seville-115423
  • Russie : Attentat dans le métro, le 3 avril 2017
    Une explosion s’est produite dans une rame de métro, lundi 3 avril en milieu de journée, à Saint-Pétersbourg, faisant onze morts et une vingtaine de blessés, selon la Commission nationale antiterroriste. Elle s’est produite dans une rame qui arrivait à la station Institut-Technologique, en provenance de Place-Sennaïa.
    http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/04/03/explosion-dans-le-metro-de-saint-petersbourg_5105121_3214.html
  • Suède : Attentat au camion-bélier, le 7 avril 2017
    Un camion volé, a foncé peu avant 13h00 GMT sur les piétons dans la rue piétonne la plus fréquentée de la capitale, Drottninggatan. Il a fini sa course dans la façade d’un grand magasin,
    Bilan de 4 morts et 15 blessés
    http://fr.euronews.com/2017/04/07/attentat-au-camion-belier-a-stockholm-4-morts-et-15-blesses
    Analyse
    Après Nice, Berlin et Londres, même  scenario à Stockholm en Suède .dans le domaine d’une analyse prospective, considérant : qu’il est facile de voler un camion ou une voiture*, qu’il est impossible d’interdire la circulation des poids lourds dans les rues très fréquentées, que à la rigueur on peut protéger les zones de rassemblement de foule quand ils sont connus à l’avance, que les intentions et les  motivations des agresseurs potentiels ne semblent  pouvoir  être connues à l’avance ni pouvoir disparaitre rapidement les services de secours et de soins de nombreuses capitales européennes doivent donc de préparer à intervenir pour ce nouveau type de scénario d’agression collective.
    * En France plusieurs attaques à la voiture bélier dans un contexte de banditisme chaque année, le dernier, le 10 avril 2017 dans le nord du pays.
    Voir Lettre de la SFMC n°
  • New York, rumeurs et scènes de panique, le 14 avril 2017
    Plusieurs personnes ont été blessées vendredi à la gare Penn Station à New York après qu’une rumeur de fusillade a semé la panique parmi les voyageurs. Un incident similaire s’est produit quelques instants plus tard dans le grand magasin Macy’s sur la 34e avenue.
    Suite à l’utilisation d’un Taser par des policiers pour maîtriser une personne déséquilibrée, une rumeur de fusillade s’est répandue dans la gare entraînant la panique chez les voyageurs. Vers 18 h 30, la foule a commencé à courir dans les couloirs de la gare, cherchant une sortie.
    Quelques instants plus tard, la police a reçu plusieurs appels suite à de prétendus coups de feu sur la 34e rue à hauteur du magasin Macy. Là aussi, la panique a gagné les clients du magasin. Des centaines de personnes ont commencé à courir, d’autres ont cherché refuge dans les étages, tandis que d’autres faisaient état sur les réseaux sociaux d’un tireur au 9e étage du magasin
    http://www.alvinet.com/similaires/new-york-scenes-paniques-rumeurs-fusillade/38086863
    Analyse
    Il est maintenant bien admis le rôle que peuvent avoir des « rumeurs «  sur  une population « inquiète »  et qui a été déjà agressée.
  • Mexique, effondrement de construction, le 11 avril 2017
    A Mexico, un parking en construction s’est effondré faisant 7 victimes et 10 blessés
    L’information a été confirmée par la mairie de Mexico et diffusée par l’AFP. D’après les services de protection civile de la capitale, l’effondrement, du 3è étage au niveau du sous-sol, est imputable à “une erreur dans le processus de construction”. Une charge lourde aurait été mal positionnée, précise l’AFP.
    http://www.constructioncayola.com/batiment/article/2017/04/12/111795/mexique-effondrement-parking-fait-morts.php
    Analyse
    Cet événement s’inscrit dans un contexte habituel de malfaçon dans les processus de construction, donc événement prévisible.
  • Canada,  multiples glissements de terrain, avril 2017
    Depuis plusieurs jours le Québec  doit faire face à des glissements de terrain sans précédent, pas de victimes mais de dégâts important et nombreuses évacuations préventive
    http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/actualites/201704/11/01-5087595-des-glissements-de-terrain-aux-quatre-coins-de-l
  • Ouganda, une nouvelle maladie, la podoconiose d’éléphantiasis
    Mise en évidence d’une forme de podoconiose d’éléphantiasis liée au mode de vie dans un environnement très spécifique( marcher pieds nus sur un sol granitique).
    https://actualite.housseniawriting.com/sante/2017/04/11/une-epidemie-delephantiasis-en-ouganda-associe-au-fait-
    Article original : Ecological Drivers of Mansonella perstans Infection in Uganda and Patterns of Co-endemicity with Lymphatic Filariasis and Malaria.
    Stensgaard AS1, Vounatsou P2, 3, Onapa AW4, Utzinger J2, 3, Pedersen EM5, Kristensen TK5, SimoPLoS Negl Trop Dis. 2016 Jan 21;10(1):e0004319. doi: 10.1371/journal.pntd.0004319. eCollection 2016.
  • Indonésie, glissement de terrain, le 1° avril 2017
    Glissement de terrain causé par la pluie dans un village de l’île de Java en Indonésie, près de  30 maisons ainsi que des agriculteurs ont été ensevelis, bilan plus de 20 disparus.
    Les secours sont bloqués par de nouveaux glissements.
    https://fr.sputniknews.com/international/201704011030712463-glissement-de-terrain/
  • Colombie, glissement de terrain, le 2 avril 2017
    Glissement de terrain, qui a emporté des bâtiments et des habitations dans la province de Putumayo dans le sud-ouest de la Colombie,
    Le bilan encore provisoire fait état de 154 morts et près de 200 blessés le nombre de disparus est en cours de recherche.
    https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Plus-de-150-morts-dans-un-glissement-de-terrain-en-Colombie–24145624/
    Analyse
    Deux glissements de terrain ayant le même impact donc les mêmes conséquences tant au plan matériel qu’humain : régions agricoles, habitations emportées avec terrain, présence d’agriculteurs, recherche et dégagement des disparus pratiquement impossibles donc bilan des victimes toujours provisoire.
    Pour la Colombie et une partie de l’Amérique du sud comme pour l’Indonésie, les glissements de terrai au moment des pluies sont « endémiques ».
    Si les pluies torrentielles sont souvent les facteurs déclenchants il faut également prendre en compte le caractère précaire des habitations (favelas du Brésil par exemple). Ce sont donc des catastrophes duales (d’origine naturelle et anthropomorphique).

    Colombie:
    – mai 2015, glissement de terrain à Salgar, région montagneuse à une centaine de kilomètres de Medellin, bilan 92 morts
    – décembre 2010, un éboulement dans une banlieue de Medellin bilan de  45 morts et une centaine de disparus.

    Guatemala :
    – octobre 2015, glissement de terrain  à Santa Catarina Pinula, à 15 km à l’est de la capitale, bilan de  280 morts et 70 disparus. Une centaine de maisons sont ensevelies.
    Brésil:
    – janvier 2011, des inondations et glissements de terrain, dans la région montagneuse proche de Rio de Janeiro (sud-est) et font plus de 800 morts.
    – avril 2010, une favela à Niteroi, près de Rio, est dévastée par un glissement de terrain, 200 habitants sont portés disparus.
    -Avril 2010,  pluies, inondations et glissements dans le même Etat, bilan de 250 morts.

    Indonésie :
    -janvier 2016, glissement de terrain à Java, bilan de 24 morts,
    – septembre 2016, glissement de terrain à Java, 26 morts,
    – février 2017, glissement de terrai à Bali, 12 morts.

Noto René

Actualités du printemps 2017

Actualités du printemps 2017

                                                           C’est arrivé un 21 mars

21 mars 1804 : Napoléon Bonaparte promulgue le Code civil.
21 mars 1829 : Un tremblement de terre fait 6 000 morts en Espagne.
21 mars 1905 : La loi fixe le service militaire à 2 ans en France.
21 mars 1918 : reprise de l’offensive allemande (Amiens et Château-Thierry).
21 mars 1963 : Dans la baie de San Francisco,(États-Unis) fermeture de la prison d’Alcatraz.
21 mars 1996 : Embargo français sur toute la viande bovine en provenance du Royaume Uni ( risque de al« vache folle ».).

Et en 2017?
En cette période de printemps 2017 plusieurs d’événements sont à signaler :

A/ Les accidents sociétaux en France comme dans les autres pays d’Europe.

  •   Grasse(France) fusillade dans un établissent scolaire, le 16 mars 2017
    Le 16 mars, un élève de 16 ans a voulu perpétrer un massacre dans son lycée de Grasse mais il n’est pas parvenu à ses fins, stoppé par le proviseur de l’établissement. L’élève de première L a tout de même tiré à plusieurs reprises et blessé cinq personnes. Il avait l’intention de tuer entre “8 et 14 camarades de classe” avec qui il entretenait de “mauvaises relations.” ……sa passion démesurée pour les tueries de masse et celle notamment de Columbine aux États-Unis.
    http://www.closermag.fr/article/fusillade-de-grasse-killian-l-ado-tourmente-avait-consulte-un-psychiatre-710133
  •     Orly (France), attaque d’une patrouille de surveillance dans un aéroport, le 18 mars 2017
    Le point le plus important est que cette tentative d’attentat conduite apparemment par un homme isolé a échoué. C’est vers six heures, samedi matin, à Garges les Gonesses, au nord de Paris, que démarre l’équipée meurtrière …. Premier échange de coups de feu avec la police lors d’un contrôle routier. Puis l’homme prend la fuite, traverse la métropole parisienne du nord au sud, et s’arrête à Vitry-sur-Seine. Une altercation et un nouvel échange de tirs a d’abord lieu dans un café où il a ses habitudes, puis il vole une voiture, avant de se diriger vers l’aéroport d’Orly.
    Il est 8h22, heure de Paris, lorsqu’il met en joue avec son pistolet une militaire en patrouille dans la zone publique «Départ», avant les contrôles. La jeune femme, issue de l’armée de l’air, est menacée, l’arme sur la tempe. Mais elle résiste. Ses deux collègues militaires, en patrouille avec elle, parviennent à riposter lors d’un écart de l’agresseur. Trois tirs le mettent hors d’état de nuire.
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/03/18/un-homme-abattu-a-l-aeroport-d-orly-apres-avoir-derobe-l-arme-d-un
    http://fr.euronews.com/2017/03/21/orly-l-agression-filmee-par-les-cameras-de-surveillance
    Analyse
    Cet événement a largement été comme tous les médias qui ont également signalé le fait que l’assaillant était sous l’emprise de l’alcool et de drogues.
    Un détail signalé mais non commenté, l’assaillant était muni d’un bidon contenant un liquide inflammable, on peut imaginer les conséquences d’une agression par liquides incendiaires avec les conséquences  toujours collectives si l’attaque a lieu dans un lieu public, un transport collectif tel que trains, métros, autobus.
  •   Londres : attaque à la voiture bélier, le 22 mars 2017
    Des attaques terroristes ont été perpétrées ce mercredi au centre de Londres, dans le quartier de Westminster. Trois personnes dont un policier ont été tuées et au moins 20 autres ont été blessées. Le principal suspect a été abattu par les forces de l’ordre.
    http://fr.euronews.com/2017/03/22/des-coups-de-feu-entendus-devant-le-parlement-a-londres
  •   Anvers (Belgique) : tentatives d’attaques à la voiture –bélier, le 23 mars 2017
    La police a intercepté une voiture jeudi sur les quais d’Anvers, après que celle-ci a roulé à toute allure dans la rue commerçante principale, le Meir, a indiqué la police locale lors d’une conférence de presse. Le conducteur a été interpellé. Des armes, dont un couteau et un fusil d’émeute….
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3112457/2017/03/23/Un-vehicule-a-tente-de-foncer-sur-la-foule-a-A
    Analyse
    Avec ces deux événements à Londres et à Avers on constate que la voiture bélier semble être devenue, avec les attaques par arme blanche, un nouveau moyen d’agression à la fois individuelle et collectif.
    Avec l’attaque de Londres on découvre un nouvel élément de langage : les autorités du pays ont qualifié l’événement « d’incident terroriste ».

       B/ les phénomènes naturels

  •  Au Pérou, inondations et glissements de terrain
    Le phénomène naturel que constitue El Niño est particulièrement intense cette année et provoquent les pluies diluviennes sur tout le pays : inondations, coulées de boue, l glissements de terrain, avalanches …..
    Le bilan humain dépasse actuellement 80 morts 263 blessés et 100 000 sinistrés. Et les dégâts matériels, en particulier destructions des maisons, entraîne des déplacements de population pour des relogements.
    Il faut prendre en compte également les effets collatéraux de ces intempéries au niveau des voies routières ainsi un minibus tombé dans un ravin avec plus de quinze morts.
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/2664/Catastrophes-Naturelles/article/detail/3111538/2017/03/22/Un-immeuble-emporte-par-les-flots-en-direct.dhtml
    http://www.courrierinternational.com/article/perou-le-phenomene-el-nino-une-plaie-depuis-pres-dun-siecle
    Analyse
    Le phénomène El Niño qui survient chaque année et d’intensité variable, à 1998 au Pérou le bilan humain avait été de plus 500 morts.
    En 1982 et 83, c’est plus de 9000 morts provoqués en particulier par les épidémies, l’incidence économique avait été considérable avec une chute du PIB de 11,6 %.
    Ce phénomène survient au Pérou et dans le pays voisin, l’Équateur depuis 1925, en 1925 la ville de ville de Trujillo au nord de Lima avait été complètement détruite.
  •   Madagascar et le cyclone Enawo
    Le cyclone Enawo qui a atteint Madagascar il ya quelques jours a provoqué des dégâts considérables : glissements de terrain, routes et lignes de communication coupée.
    Le bilan humain est de 50 morts environ et le nom de sinistrés pour atteindre plusieurs milliers.
    http://www.actualites-news-environnement.com/36076-cyclone-Madagascar.html
  • Burundi, pluies et inondations
    Des pluies torrentielles ont causé la mort d’au moins six personnes au Burundi dans la nuit de jeudi à vendredi, selon un bilan officiel provisoire. Les précipitations ont également provoqué des glissements de terrain ainsi que de nombreux dégâts matériels.
    http://www.jeuneafrique.com/418411/societe/burundi-pluies-diluviennes-six-morts/
    http://www.closermag.fr/article/fusillade-de-grasse-killian-l-ado-tourmente-avait-consulte-un-psychiatre-710133

  C/ les risques infectieux et sanitaires

  •  France : Épidémie de varicelle, mars 2017
    Avec un taux de 37 cas pour 100.000 habitants observé la semaine dernière par le réseau Sentinelles, ce dernier estime mercredi que la présence de la varicelle est “forte” dans certaines régions de France. Huit foyers ont notamment été repérés.
    https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/l-epidemie-de-varicelle-se-renforce-1490177527
  •  Guinée : Épidémie de rougeole, mars 2017
    Depuis le 08 février 2017, le gouvernement guinéen a déclaré une épidémie de rougeole dans le pays. Devant la multiplication du nombre de cas, environ 2600 cas enregistrés et 7 morts, la Guinée a fait appel aux partenaires. C’est dans cette logique que la compagnie RUSAL *a offert à notre pays 40 000 vaccins contre la rougeole.
    http://guineematin.com/actualites/lutte-contre-lepidemie-de-rougeole-rusal-offre-40-mille-doses-de-vaccins-a-la-guinee/
    *Rusal est une entreprise productrice d’aluminium, créée au printemps 2000. Rusal est le premier producteur d’aluminium du monde. C’est une société internationale à capitaux et dirigeants russes.
  •   Nouvelle Zélande : Épidémie de coqueluche
    Les autorités sanitaires de Nouvelle-Zélande demandent aux mères de famille de faire vacciner leurs enfants contre la coqueluche.
    Une épidémie de coqueluche a touché la région de Canterbury dans l’île du Sud au cours des derniers mois : entre novembre 2016 et mars 2017, 50 cas confirmés et 39 cas probables ont été signalés dans le district de Canterbury, la majeure partie des cas chez les personnes âgées de moins de 15 ans.
    Par ailleurs il y a eu 7 cas au cours des 7 premières semaines de l’année dans la baie de Plenty sur la côte nord de l’île du Nord.
    https://www.mesvaccins.net/web/news/10459-epidemie-de-coqueluche-en-nouvelle-zelande
    Analyse
    Le signalement de telles épidémies est utile car
    -cela permet de rappeler que le risque infectieux collectif est omniprésent et permanent ;
    – les conditions de survenue de telles épidémies, leurs propagations dans le temps et dans l’espace, les réactions des autorités sanitaires sont des bons marqueurs du niveau de sécurité sanitaire d’un pays donné.
  •  Les vaccinations dans le monde, mars 2017
    Les 3 études essentielles de ce mois-ci sur les vaccins, sélectionnées parmi 317 études
    1-Une mise à jour du calendrier de vaccination de l’ACIP pour l’ensemble des vaccins recommandés chez l’adulte est désormais disponible sous la forme de deux tableaux accompagnés de notes de bas de page et d’un tableau des contre-indications
    1- Une étude sur les allégations infondées sur la sécurité d’emploi des vaccins pourraient nuire au taux de vaccination, qui est déjà faible.
    2- . Selon une analyse intermédiaire, l’efficacité du vaccin antigrippal contre les virus de la grippe de souches A et B est de 48 % pour la saison grippale 2016–2017
    https://www.univadis.fr/viewarticle/vaccins-l-essentiel-du-mois-de-mars-2017-498210
    Analyse
    Les vaccinations avec les grandes règles d’hygiène générale représentent l’essentiel des mesures de prévention contre les risques infectieux.

René Noto

 

Actualités 1ère semaine de mars

Actualités de la 1ère semaine de mars 2017

 

Cela s’est passé en mars

Chaque 1er mars, on célèbre la Journée Mondiale de la Protection Civile. Cette date a été retenue dans le calendrier des Journées Mondiales car elle est celle de l’anniversaire de l’entrée en vigueur de la Constitution de l’OIPC en tant qu’organisation intergouvernementale, le 1er mars 1972.
-1° mars 1910 : Etats-Unis, avalanche de Wellington1 au nord de l’État de Washington, près de la frontière avec le Canada, dans les montagnes de la chaine des Cascades, sur la ligne de chemin de fer transcontinentale ouverte vers Seattle par la compagnie du Great Northern Railway. Elle tua une centaine de voyageurs et de cheminots.
-1 mars 1962 :Etats-Unis, le vol 001 American Airlines s’écrase à Jamaica Bay peu après son décollage de New York à destination de Los Angeles .Bilan 95 morts.
-1° mars 1965 : Canada, une explosion due aune fuite de gaz naturel détruit tout un quartier, dans la ville de La Salle, bilan de 28 morts
-4 mars 1970 : France, naufrage au large du cap Camarat du sous-marin français Eurydice, avec 57 sous-mariniers à son bord. L’épave fut retrouvée le 22 avril de la même année par 750 mètres de fond
-5 mars 1973 : France, collision aérienne de Nantes en 1973. Le vol 504 Iberia, un DC-9, s’écrase à La Planche, (France) lors de la liaison Palma de Majorque – Londres après être entré en collision en vol avec le Convair 990 du vol 400 Spantax. Bilan de 64 morts
-3 mars 1974 : France, crash d’un DC 10 en forêt d’Ermenonville, bilan de 346 morts.

Et en mars 2017

 

  • France, la tempête Zeus, mars 2017
    Quelque 25 000 foyers restaient privés d’électricité mercredi en fin de journée, essentiellement en Bretagne, après le passage de la tempête Zeus en début de semaine, selon un nouveau bilan d’Enedis. En milieu de journée, 18 000 clients étaient sans courant en Bretagne et 3 000 en Auvergne-Rhône-Alpes, a indiqué le gestionnaire de réseau de distribution d’électricité, qui poursuit ses opérations sur le terrain.
    Au moment le plus critique lundi soir, plus de 600 000 foyers ont été privés d’électricité par cette tempête qui a causé la mort de deux automobilistes, tués par des chutes d’arbres dans les Alpes-de-Haute-Provence et en Dordogne. »
    http://www.ouest-france.fr/meteo/tempete/tempete-zeus-encore-25-000-foyers-prives-delectricite-en-bretagne-4843375
    Analyse
    Depuis le début de l’année c’est la troisième tempête que la France subit en quelques semaines, tempête Leiv, tempête Marcel., Phénomènes naturels en cette période de l’année qui pourraient êtres sans conséquence sur le plan humain si les populations prenaient en compte les différentes informations de mise en garde
    Certes les populations partiellement sinistrées privées d’électricité, avec des routes et voies ferroviaires impraticables, des habitations endommagées.
    On pourrait penser que l’ensemble de la population respecte les consignes de sécurité en évitant les expositions aux zones de danger, les comportements à risques habituellement très meurtriers : monter sur un toit pour réparer une antenne de télévision en pleine tempête, circuler en voiture en zone boisée avec le risque de chute d’arbre, se promener sur une digue maritime en pleine tempête avec des grandes vagues, utiliser un groupe électrogène dans un local fermé pour pallier une coupure d’électricité….
    Deux morts par chute d’arbres, deux enfants emportés par une vague déferlante au cours d’une promenade au bord de la mer.
  • Guatemala, incendie dans un foyer d’accueil de jeunes
    Un foyer d’accueil pour mineurs au Guatemala(San José Pinula), accusé de mauvais traitements et d’abus sexuels, a été le théâtre mercredi d’une nouvelle tragédie avec un incendie ayant causé la mort de 19 adolescentes âgées de 14 à 17 ans.
    Pour le moment, nous avons la confirmation que 19 adolescentes sont mortes“, dont 17 sont mortes calcinées, a expliqué aux journalistes la secrétaire générale du ministère public (bureau du procureur), Mayra Veliz.
    Le feu s’est déclaré dans l’aile réservée aux filles du foyer Seguro Virgen de la Asuncion, situé à San José Pinula, à une vingtaine de kilomètres à l’est de la capitale Guatemala.
    http://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/guatemala-au-moins-19-morts-dans-l-incendie-d-unfoyer-pour-mineurs_1887189.htm
    Analyse
    Ce type d’incendie dans ces établissements sont toujours très meurtriers et ce depuis plus d’un siècle, exemple les incendies de pensionnats qui ont sévit au Canada de 1916 à 1940 (in author : “Commission de vérité et réconciliation du Canada”) et plus récemment en Turquie avec un bilan de 22 morts(http://fr.euronews.com/2016/11/29/turquie-12-morts-dans-l-incendie-du-dortoir-d-une-ecole-de-filles-dans-la
  • Düsseldorf(Allemagne), attaque à l’arme blanche, le 9 mars 2017
    Une attaque a eu lieu dans la gare centrale de la ville de l’ouest du pays. La police dénombre “sept blessés, dont trois graves et quatre légers”.
    http://www.lepoint.fr/monde/allemagne-un-homme-arme-d-une-hache-blesse-7-personnes-adusseldorf-10-03-2017-2110734_24.php
    Analyse
    Les attaques individuelles et collectives à l’arme blanche semblent depuis quelques mois en nette augmentation. Ces attaques ont lieu sur la voie publique, dans les gares et les trains, couteau hache et hachette, tous les types d’armes en été utilisés.
    Actions dans le cadre de manifestations terroristes mais bien souvent les autorités donnent une explication psychiatrique « à ces comportements agressifs ».
    Comme pour les plaies d’armes à feu les équipes de secours sont donc confrontées à des lésions nouvelles et inhabituelles.
  • Arkansas( Etats-Unis),pénurie médicamenteuse et exécution de peine de mort
    L’Etat américain de l’Arkansas prévoit d’exécuter en avril huit prisonniers en dix jours, un rythme inédit justifié par la proche date de péremption d’une substance utilisée pour mettre à mort les condamnés.
    Les opposants à la peine capitale dénoncent des exécutions «à la chaîne», fondées sur un motif aussi absurde que prosaïque.
    http://www.24heures.ch/monde/arkansas-rue-executer-condamnes/story/24616258
    Analyse
    Sans autre commentaire que celui de lire cet article.
  • Afrique de l’Est, menace de famine
    Quelque vingt millions de personnes sont menacées de famine en Afrique de l’Est, au Nigeria et au Yémen. C’est le cri d’alarme que lance le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres qui réclame une aide d’urgence de plus de 4 milliards de dollars. Mais au-delà de l’urgence, que faire pour qu’il n’y ait plus de famine au 21e siècle ?
    http://www.rfi.fr/emission/20170306-rony-brauman-famine-afrique-est-onu-appels-urgence
    Analyse
    Catastrophe chronique liée essentiellement à la situation de conflits armés permanents, donc catastrophe chronique de nature duale.
  • Afrique et communication, mars 2017
    Trente deux ans après la création du premier nom de domaine internet .com, l’Union Africaine a annoncé vendredi le lancement du domaine .africa afin de donner “une identité numérique” au continent.
    Le nom de domaine sera disponible à partir de juillet, mais les Africains qui souhaitent l’utiliser peuvent d’ores et déjà introduire une demande, a expliqué la présidente de la Commission de l’UA, la Sud-africaine Nkosazana Ndlamini-Zuma, lors d’une conférence de presse à Addis Abeba, siège de l’UA.
    http://fr.africatime.com/articles/africa-lafrique-desormais-son-domaine-internetLa communication dans le domaine de la connaissance comme dans celui de la gestion des crises liées aux catastrophes est actuellement dominée par les nouvelles données du numérique.
    Cette information trouve donc sa palace dans ces « Actualités ».
  • Cameroun, accident de train, le 8 mars 2017
    Une autre tragédie ferroviaire s’est produite ce mercredi à Yaoundé, la capitale camerounaise après celle d’Eséka. Un train commis à des travaux de réhabilitation de la voie ferrée a heurté plusieurs personnes faisant trois morts.
    C’est à croire que la folie meurtrière qui s’est emparée des trains de la Camrail est loin de prendre fin.
    En effet, un train qui servait à des travaux de « renouvèlement de la voie ferrée » à l’entrée de Yaoundé a provoqué un accident mortel. Ainsi que l’a noté la Camrail sur sa page Facebook : « Des passants ont été heurtés sur la voie ferrée. » Le bilan de l’accident est de trois morts. Deux personnes sont décédées sur place et une troisième à l’hôpital. »
    http://fr.africatime.com/articles/cameroun-encore-un-autre-accident-de-train-yaounde-trois-morts
    Analyse
    Deuxième accident depuis le début de l’année, cependant le transport ferroviaire reste actuellement moins meurtrier que le transport routier(http://www.cameroon-info.net/article/70-morts-dans-unaccident-sur-laxe-routier-le-plus-meurtrier-du-cameroun-81111.html (octobre 2016).

René Noto

Actualités fin février 2017

Actualités des derniers jours de février 2017

C’est arrivé en février

  • -Le 28 février 2010, France : Le passage de la tempête Xynthia en Vendée et en Charente-Maritime fait 53 morts et de nombreuses inondations.
  • -Le 28 février 2001, États-Unis : Un séisme de 6,8 à l’échelle Richter secoue l’État de Washington, l’Oregon ainsi que Vancouver et Victoria, faisant un mort et d’importants dégâts.
  • -Le 28 février 2002, Iran : un tremblement de terre frappe le nord-ouest du faisant 1 000 morts.
  • -Le 28 février 2001, Royaume Uni : une collision ferroviaire entre un express et un train de marchandises dans le nord de l’Angleterre fait 10 morts et plus de 70 autres blessés.
  • -Le 28 février 1986, France : une tempête de neige provoque la mort de neuf personnes et prive 110 000 foyers d’électricité dans le sud-ouest de la France.
  • -Le 28 février 1997, Iran : Un séisme rase 20 villages dans le nord-ouest de l’Iran et fait près de 1000 morts.
  • -Le 28 février 1997, Canada(Ontario) : Après 16 jours de lutte, les pompiers maîtrisent l’incendie d’un dépotoir de pneus à Hagersville.
  • -1975, Royaume –Uni : une rame du métro de Londres sur la Northern Line percute le fond d’un tunnel à la station de Moorgate, tuant 43 personnes.
  • -1842 : un incendie à Karlsruhe, Allemagne, au théâtre de la Cour, tue 100 personnes.

Et les événements en 2017

  •  Canada : les leçons d’une catastrophe industrielle, février 2017
    « Dans le but d’améliorer les interventions des premiers répondants et des experts en cas d’accidents où des liquides inflammables sont en cause, Transport Canada a organisé ce week-end un exercice complet de déraillement de train.Cet exercice de déraillement, financé par le Programme canadien pour la sûreté et la sécurité, a été baptisé «exercice Athéna». Il a été mis en oeuvre pour améliorer les interventions lors de situation d’urgence comme celle qui s’est produite à Lac-Mégantic en juillet 2013.
    Lors de cette tragédie, 47 personnes ont perdu la vie après le déraillement d’un train transportant des produits pétroliers dans le centre-ville de Lac-Mégantic. Outre le fait que plusieurs wagons ont quitté les rails, un gigantesque incendie avait défiguré la ville.
    Le déploiement de l’exercice Athéna a pour but de mettre en oeuvre le Plan d’intervention d’urgence de Transport Canada afin de voir si certaines lacunes peuvent être corrigées, mais surtout, permettent aux différentes équipes d’intervention d’anticiper d’éventuels dangers et difficultés.
    Lire la suite
    http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/2017/02/20170226-133331.html
    Analyse
    Le compte -rendu de cet exercice met bien en évidence un certain nombre de concepts rencontrés fréquemment lors de ces événements :
    -accidents industriels graves, prévisible donc évitable (voir circonstances de survenue et causes principales),
    -risques évolutifs également prévisibles sur une « population avoisinante ».
    Il faut également noter que l’essentiel de cet exercice a porté sur la résolution rapide et efficace de l’accident en limitant autant que faire se peut les conséquences immédiates sur l’environnement donc mise en œuvre du concept »protection », donc en aval du fait accidentel ;
    On peut espérer aussi que en amont, le concept « «évitement de l’accident » par le respect des règles de sécurité (vitesse du train, surveillance du convoi etc. ….) a été abordé.
  • Italie, catastrophe lente ?
    « Une localité des Abruzzes est peu à peu engloutie par un glissement de terrain. Une lente destruction qui prend une tournure bizarrement pittoresque.
    Conséquence probable du redoux après les fortes chutes de neige et les tremblements de terre qui affectent la région, un glissement de terrain est en train d’avaler un petit village des Abruzzes. Compte deux cents habitants et se trouve à 80 kilomètres de la ville de Pescara. »
    Lire la suite et voir photos et vidéo
    https://fr.sputniknews.com/insolite/201702251030226427-italie-village-ponzano-destruction/
    Analyse
    Il s’agit là d’un glissement de terrain très progressif qui va conduire inéluctablement à la disparition de cette petite agglomération, mais laissant cependant le temps d’une mise en sécurité de la population.
    Dans ce compte – d’un «événement in fine très traumatisant pour cette population,on peut être surpris de voir cette qualification de « tournure bizarrement pittoresque »
  •  Algérie, catastrophe lente, février 2017?
    Iknache, un village de la commune d’Iflissen (daïra de Tigzirt au nord de la wilaya de Tizi-Ouzou) ayant connu depuis des décennies un glissement de terrain qui grignote chaque année des parcelles de son territoire menaçant de le rayer définitivement de la carte, présente l’image d’une collectivité luttant pour sa survie.
    Ce village d’environ 500 habitants vit au rythme des affaissements de terrain qui déstabilisent les habitations, les exposant ainsi au risque d’effondrement et obligeant de nombreuses familles à fuir constamment la zone de glissement qui ne cesse de gagner du terrain.
    Le beau paysage d’Iknache, perché sur un monticule qui fait face à la Méditerranée, est vécu comme une “malédiction” par ses habitants qui ont déjà vu l’ancien village traditionnel totalement “avalé”
    http://www.aps.dz/regions/53813-menac%C3%A9-par-un-glissement-de-terrain-le-village-iknache-lutte-pour-sa-survie
    Analyse
    Comme en Italie (voir analyse précédente), on assiste sur une période plus lente à la disparition de cette agglomération sous l’effet des glissements et affaissements de terrain.
  •  France, prévention des affaissements de terrai en région minière, février 2017
    « Existe-t-il un plan face aux risques liés aux anciennes exploitations minières, comme les glissements de terrain ? La ville de La Sentinelle est concernée par le PPRM (Plan de prévention des risques miniers) car située dans le périmètre de la concession d’Anzin. Dix communes sont ainsi identifiées, réparties en trois groupes : le premier intègre Condé-sur-l’Escaut, Fresnes-sur-Escaut, Hergnies et Vieux-Condé ; le deuxième Denain, Haveluy et Lourches. La Sentinelle fait partie de la « couronne de Valenciennes » regroupant les communes d’Anzin et Valenciennes »
    Le plan de prévention des risques miniers doit être soumis aux conseils municipaux, ce qui a été fait à La Sentinelle. La maire a exposé les grandes lignes de ce plan, dont l’objectif est d’« assurer la sécurité des personnes et des biens tout en garantissant une vie locale acceptable ». Il vise à prévenir les dommages susceptibles d’affecter les constructions, en cas de glissement de terrain par exemple. Il introduira également des règles de construction, de gestion et d’usage du sol. Certaines zones urbanisées seront déclarées inconstructibles, constructibles sous conditions, voire inconstructibles sauf exception. « Ce plan doit être annexé au plan local d’urbanisme (PLU) afin d’être opposable aux demandes de permis de construire », précise élue.
    Le PPRM fera l’objet d’une enquête publique. Dans la typologie des aléas susceptibles d’impacter La Sentinelle, on trouve : les affaissements ou effondrements liés aux sables du Wealdiem au droit des puits traversant cette formation ; les effondrements localisés ; les tassements associés aux travaux souterrains.
    http://www.lavoixdunord.fr/124366/article/2017-02-27/un-plan-de-prevention-pour-se-proteger-des-risques-miniers
    Analyse
    La « cinétique » des décisions administratives sera- t- elle plus rapide que la cinétique des mouvements de terrain ?
  •  France, le risque avalanches actuellement , février 2017
    « En raison des chutes de neige prévues aujourd’hui, Météo France annonce que le risque d’avalanche passera dans les Hautes-Alpes progressivement du niveau limité (2 sur une échelle de 5) à un niveau fort (4 sur 5) sur l’ensemble des massifs. »
    http://www.ledauphine.com/faits-divers/2017/02/27/avalanches-le-risque-devient-fort-sur-tous-les-massifs
    Analyse
    Ce risque sera –t-il pris en compte par les adaptes du hors-piste ?
  • Brésil, épidémie de fièvre jaune, février 2017
    Une épidémie de fièvre jaune se développe actuellement dans deux Etats proches de Rio de Janeiro. Le Quai d’Orsay incite les voyageurs à se faire vacciner, même si le vaccin n’est pas exigé par les autorités brésiliennes.
    Une épidémie de fièvre jaune sévit depuis le début de l’année au Brésil, dans les Etats du Minas Gerais et de l’Espirito Santo, principalement dans les zones rurales situées à la frontière entre ces deux Etats.
    http://www.lechotouristique.com/article/bresil-le-vaccin-contre-la-fievre-jaune-fortement-recommande,87941
    Analyse
    Le Brésil est actuellement un lieu important de tourisme avec cette année plus de 6 millions de voyageurs en raison de ses multiples lieux et événements d’attrait (Carnaval de Rio), les risque de contamination sont donc possibles, cependant l’OMS ne préconisait dans son bulletin d’information établi le 13 janvier aucune restriction de voyage sur les zones concernées.
  • Les feux de forêts dans le monde et leurs origines
    L’homme a été à l’origine de plus de 840.000 feux de forêt sur 1,5 million enregistrés ces vingt dernières années, soit 84% du total, le restant étant imputable à la foudre, ont déterminé les chercheurs dont l’étude est publiée dans les Comptes rendus de l’Académie américaine des Sciences (PNAS).
    « Quantifying the human influence on fire ignition across the western USA. »
    Fusco EJ1, Abatzoglou JT2, Balch JK3, Finn JT1, 4, Bradley BA1, 4.
    Ecol Appl. 2016 Dec;26(8):2388-2399. Doi: 10.1002/eap.1395. Epub 2016 Sep 30
    Lire la suite
    https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/etats-unis-la-grande-majorite-des-incendies-provoques-par-l
    Analyse
    Les feux de forêts sont un autre type de « catastrophe duale » pouvant tout à la fois être un phénomène naturel mais aussi avoir des origines anthropomorphiques , simples accidents par imprudence mais aussi actes délibérés.
  • Chili, poursuite des incendies de forêts
    « Les incendies de forêt affectant la région de Parral, dans le sud du Chili, se trouvait partiellement “contenu” jeudi 23 février, ont annoncé les autorités, après avoir dévasté près de 3.000 hectares, un mois après que le pays ait été touché par les feux les plus violents de son histoire ».
    http://www.capital.fr/a-la-une/videos/le-chili-continue-de-combattre-les-feux-de-foret
    Analyse
    Plus d’un mois d’incendies de forêts.
  •  Brésil, activités festives et accidents individuels et collectifs, février 2017
    Nouvel accident durant les festivités du carnaval de Rio. Le prestigieux défilé des écoles de samba a une nouvelle fois été terni tôt mardi par un accident grave avec un char, le deuxième de ce type en deux jours.
    Les festivités ont viré au drame. Le célèbre défilé des meilleures écoles de samba de Rio de Janeiro, spectacle grandiose très attendu du carnaval, a été terni ce dimanche soir par un accident avec un char qui a fait une vingtaine de blessés.
    http://www.20minutes.fr/monde/2022047-20170228-video-carnaval-rio-deux-accidents-graves-deux-jours
    http://www.20minutes.fr/monde/2021387-20170227-video-bresil-vingtaine-blesses-apres-accident-lors-defile-carnaval
    Analyse
    Ces accidents sont fréquents lors ce cette manifestation, en 2011, un accident avait causé 16 morts
    http://www.20minutes.fr/monde/678137-20110228-monde-accident-lors-carnaval-sud-est-bresil-moins-16-morts

René Noto

Actualités du 20 février 2017

Actualités du 20 février 2017

  • 19 février 1928 : Canada. Un  incendie aux mines d’or Hollinger à Timmins, en Ontario, fait 39 morts.
  • 19 février 1973 :Prague  le vol Aeroflot s’écrase à 500 m du seuil de piste de de l’accident. 44 survivants sur 100 passagers.
  • 19 février 1985  Un Boeing 727 de la compagnie Iberia s´écrase sur le mont Oiz, au Pays Basque espagnol. L´accident fait 148 morts.
  • 19 février 2010 : Maroc, quarante-et-une personnes trouvent la mort dans l’effondrement du minaret d’une mosquée à Meknès.
  • 18 février 1921 : France, le Français Étienne Œhmichen fait décoller un hélicoptère pour la première fois.
  • 18 février 1942 : Golfe du Mexique, heurté par un navire marchand américain, le sous-marin français Le Surcouf coule.
  • 18 février 2003 : Corée du sud, un incendie d’origine criminelle ravage deux rames de métro dans une station  de Daegu, faisant plus de 120 morts.
  • 18 février 2004 : Iran, l’explosion d’un train transportant des matières inflammables fait 328 morts.
  • 17 février 1600 : Italie(Rome),le moine dominicain   Giordano Bruno meurt sur le bûcher, après avoir affirmé, comme Copernic, que la terre tourne autour du soleil.
  • 17 février 1915 : début de l’offensive de Champagne  qui durera jusqu’au 10 mars ,100.000 morts.
  • 17 février 1978 : France, 1978 : Paris, rue Raynouard, une fuite dans une conduite de gaz provoque une explosion dans immeubles  ,12 morts et 100 blessés.
  • 17 avril 1982 : Russie, à Moscou (Union soviétique), la chute d’un escalier mécanique dans le couloir du métro entraîne la mort de 30 personnes.
  • 17 février 1987 : Brésil, au Brésil, la collision entre 2 trains de banlieue tue 51 personnes, en blesse 160 autres.
  • 17 février 1993 : Haïti, le ferry Neptune chavire au large d’Haïti, et le nombre de morts dépasse dépasser le millier.
  • 17 février 1993 : Nouvelle-Guinée, un séisme, de magnitude 7, secoue l’est de l’Indonésie et une partie de la Nouvelle-Guinée ,90 morts.
  • 16 février 1785 : France, Lavoisier organise à Paris, une expérience qu’il vient de mettre au point : la décomposition de l’eau en oxygène et en hydrogène.
  • 15 février 1898 : Cuba, le cuirassé Maine saute dans le port de La Havane, 260 marins sont tués provoquant la guerre américano-espagnole.
  • 15 février 1961 :Belgique, le vol 548 Sabena,  s’écrase près de Bruxelles, à Berg, lors de son approche 73 victimes et aucun survivant.
  • 15 février 1970 : Saint Domingue (République dominicaine), le vol Dominicana ‘abîme en mer deux minutes après son départ L’accident fait 102 victimes.
  • 21 février 1970 : le vol 330 Swissair reliant Zurich à Tel Aviv s’écrase peu après son décollage après l’explosion d’un bombe à bord, bilan de 47 morts.
  • 15 février 2010 : Belgique, une collision frontale entre deux trains de passagers dans la banlieue de Bruxelles fait 18 morts et 162 blessés
  • 15 février 2013 : Russie, Près d’un millier de personnes sont blessées en Russie quand une météorite explose dans le ciel de l’Oural.

Et les événements de 2017 ?

Dernière heure…… :

  • Égypte : accidents, match de foot, justice

http://www.ladepeche.fr/article/2017/02/20/2520719-egypte-dix-peines-mort-confirmees-emeutes-stade.html

Cinq ans après les émeutes meurtrières qui avaient fait 74 morts dans un stade de football à Port-Saïd (nord-est), la justice égyptienne a confirmé lundi les peines de mort de 10 supporteurs.

es émeutes qui ont secoué Port-Saïd en 2012, à l’issue d’un match remporté par l’équipe locale, Al-Masry, contre les stars cairotes d’Al-Ahly, étaient les plus meurtrières qu’ait connu l’Egypte en marge de matches de football.

  • Belgique : accident de train le 18 février2017

Un train de voyageurs qui circulait depuis l’aéroport de Zaventem en direction de La Panne a déraillé à la gare de Louvain, confirme la SNCB. On dénombre au moins 25 blessés, dont deux graves, et un mort.

http://www.sudinfo.be/1791573/article/2017-02-18/un-train-de-voyageurs-deraille-pres-de-la-gare-de-louvain-il-y-a-probablement-de

Analyse

Accident de train par déraillement et plusieurs wagons se sont renversé expliquant ainsi le nombre de blessés et leur gravité, ACEL typique en milieu semi urbain facilitant toute à la fois l’alerte, l’engagement et l’arrivée des secours les évacuations des victimes.

Le bilan est 25 blessés (dont deux graves) sur une centaine de voyageurs.

  • Accidents sociétaux, journalisme et éthique

« L’image de l’assassin de l’ambassadeur russe en Turquie primée au World Press Photo.

Doigt en l’air, une arme à la main et le visage marqué par la colère : l’image de l’assassin de l’ambassadeur russe en Turquie, prise par le photographe turc Burhan Ozbilici, a remporté le premier prix du plus prestigieux concours de photojournalisme, ont annoncé lundi 13 février les organisateurs du World Press Photo ».

« Les juges ont salué le courage de Burhan Ozbilici, photojournaliste pour l’agence Associated Press (AP), qui a pris la photo le 19 décembre peu après que ………, un policier âgé de 22 ans, a tiré sur l’ambassadeur de Russie à Ankara…… Il avait ensuite été lui-même abattu….. »

http://www.lemonde.fr/photo/article/2017/02/13/l-image-de-l-assassin-de-l-ambassadeur-russe-en-turquie-primee-au-world-press-photo_5078943_4789037.html#ZdEvvXixLzROYfAr.99

Analyse

Tous les membres du jury n’ont pas partagé cette opinion : « Il s’agit de l’image d’un meurtre, montrant l’assaillant et sa victime, tous les deux dans la même image, c’est moralement aussi problématique que de publier une image de décapitation. »

De même autre réaction : contre une décision “démoralisante”, estimant qu’elle traduisait une “déchéance complète de l’éthique et des valeurs morales”. Faire “la propagande de l’horreur du terrorisme est inacceptable”.

http://www.francetvinfo.fr/monde/turquie/assassinat-de-l-ambassadeur-russe-a-ankara/world-press-photo-l-ambassade-de-russie-a-ankara-condamne-le-choix-du-jury_2060667.html

Sans autre commentaire

  • Les suites de l’avalanche en Italie, 17 février 2017

Un mois après l’avalanches qui a détruit un hôtel au pied d’un sommet des Abruzzes, une vue aérienne montre l’ensemble des modifications géologiques et des destructions (29 morts et 11 survivants).

http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/02/17/un-mois-apres-l-avalanche-les-images-saisissantes-de-l-hotel-rigopiano

Analyse

Ces images montrent parfaitement la cinétique et ses conséquences de tels événements.

  • Série d’explosions dans un centre de stockage de gaz à Jonquière, le 17 février 2017

Le site du transporteur disposait d’un dépôt de bouteilles de gaz dont le stock est estimé entre 40 et 50 tonnes, soit près de 2000 bouteilles.L’incendie aurait été provoqué par un poids-lourd, La zone est sécurisée dans un périmètre de 500 m autour de l’usine de stockage de gaz, tandis que des départs de feu se sont multipliés dans les champs autour de l’entreprise de transports provoqués par les bouteilles de gaz en feu propulsées dans le ciel.

http://www.ledauphine.com/vaucluse/2017/02/17/une-serie-d-explosions-vue-pres-d-orange-vaucluse-jonquieres

Analyse

Pas de victime mais des conséquences immédiate sur les conditions de vie des populations riveraines : évacuation de sécurité et regroupement pour hébergement provisoire, routes coupées, lignes de TER interrompues…

Cet événement : accident industriel met bien en évidence le concept de » populations avoisinantes « Que l’on retrouve autour de sites industriels (qu’ils soient classés Seveso ou non) qui peuvent être atteints d’explosions et d’incendies, de fuites de gaz toxiques, autour des aéroports avec les chutes d’avion (accident  avion cargo turc le 17 janvier 2 ), près de voies de chemin de fer assurant le transport de matériaux dangereux (accident de Lac Mégantic au Canada, juillet 2013).C’est dans ces circonstances que le plan communal de sauvegarde (loi de 2004) devrait jouer un rôle majeur.A noter qu’aucun communiqué de presse ne signale sa mise en œuvre ou même son existence.

Lire également : la sécurité des transports ferroviaires au Canada : En cas de déraillement, les trains transportant des produits dangereux représentent un véritable danger pour la population et l’environnement. Le triste souvenir de la tragédie survenue à Lac-Mégantic en raison du déraillement d’un train contenant des produits pétroliers reste frais dans les esprits. En février 2015, un train-bloc de pétrole brut du Canadien National a déraillé près de Gogama, en Ontario, provoquant des incendies gigantesques qui ont brûlé pendant cinq jours. À la suite de son enquête, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) exige des compagnies qu’elles préparent de véritables stratégies pour atténuer la gravité des déraillements.

http://www.rcinet.ca/fr/2017/02/16/limiter-les-degats-des-deraillements-de-trains-de-produits-dangereux/

  • Nouvelle-Zélande, feux de forêts, le 15 février 2017

Un millier d’habitants ont dû être évacués de la ville néo-zélandaise de Christchurch en raison de feux de forêt et de broussailles qui ont rasé des logements, ont annoncé jeudi les autorités.Les services de la protection civile ont déclaré mercredi soir l’état d’urgence dans cette localité de l’Ile du Sud alors que deux incendies qui couvaient depuis plusieurs jours ont convergé pour former une seule ligne de front gigantesque.D’après la municipalité de Christchurch, plus de 1.800 hectares de forêts et de broussailles ont été rasés dans la zone de Port Hills, un terrain accidenté et difficile d’accès à l’est du centre-ville.

http://www.tntv.pf/Un-millier-de-personnes-evacuees-de-Christchurch_a17002.html

Analyse

Comme d’habitude ce sont les conditions météorologiques qui sont responsables  de la propagation et de l’extension de ces incendies mais il est probable que leurs origines soient volontaires.Actuellement le bilan est un mort (pilote d’hélicoptère bombardier d’eau et plus de 1000 personnes ont été évacuées.

  • Le risque épidémique dans le monde

Prenant l’exemple de l’épidémie de la fièvre Ebola, cette étude fait l’analyse des conditions de réactions et conclue que l’organisation des soins en situations épidémique n’est pas actuellement satisfaisante à l’échelon mondial.

Post-Ebola reforms: ample analysis, inadequate action. Moon S1, Leigh J2, Woskie L3, Checchi F4, Dzau V5, Fallah M6, Fitzgerald G7, Garrett L8, Gostin L9, Heymann DL, Katz R10, Kickbusch I11, Morrison JS12, Piot P4, Sands P13, Sridhar D14, Jha AK15.

BMJ. 2017 Jan 23;356:j280. doi: 10.1136/bmj.j28

René Noto

Actualités du 12 février 2017

Actualités du 12 février 2017

Cela s’est passé en févier

– 2 février 2009    Etats-Unis : un accident d’avion à New York, bilan de  quarante neuf morts.
-8 février 1993    Catastrophe aérienne en Iran .bilan de  134 morts.
-8 février 1965 : le vol 663 Eastern Air Lines s’écrase peu après son décollage de New York  en -tentant d’éviter une collision avec un Boeing 707 en approche. Bilan de 84 morts
-9 févier 1942 : Le paquebot français Normandie, réquisitionné et en cours de transformation en transport de troupes, brûle et chavire dans le port de New York.
-9 février 1982 L e vol 350 Japan Airlines s’écrase à l’atterrissage à l’aéroport international de Tōkyō-. 24 des 172 occupants sont tués. Les conclusions de l’enquête concluent à un crash volontaire du commandant de bord par une inversion de poussée des moteurs.
-11 février 1978 : catastrophe aérienne, un Boeing 737, est détruit et prend feu après avoir raté son atterrissage sur la piste enneigée au Canada faisant 42 morts sur les 49 personnes à bord.
-12 février 1963 le vol 705 Northwest Orient Airlines s’écrase dans les Everglades peu après son départ de Miami avec 43 personnes à bord du Boeing 707 à la suite de vents violents. Bilan 43 morts
-12 février 2002 : le vol 956 Iran Air Tours en provenance de Téhéran s’écrase contre une montagne à 9 100 pieds d’altitude lors de son approche de Khorramabad en Iran. Bilan 119 mort  L’accident serait en partie lié aux conditions météorologiques locales.
-10 février 2004 : le vol 7170 Kish Air s’écrase à l’aéroport de Charjah aux Émirats arabes unis tuant 43 personnes. Il n’y a que trois survivants.
-12 février 2009 : Le vol 3407 Colgan Air, l’avion en approche s’écrase au sol, sur une maison, après que les pilotes ont averti avoir rencontré des conditions givrantes. Tous les passagers et membres d’équipages périssent ainsi qu’une personne au sol .Bilan de  50 morts.

On peut être surpris de la part importante de l’accidentologie aérienne dans ces évocations. Conditions météorologiques locales et générales ?

Et en 2017.

  • Angola, panique de stade, le 10 février 2017
    Vendredi soir, cette bousculade à l’entrée du stade du 4-Janvier, à Uige, a fait au moins 17 morts et 56 blessés, selon la police.
    De son côté, un médecin de l’hôpital militaire interrogé par l’AFP a fait état d’un bilan de 22 morts. “17 personnes sont mortes sur place et 5 autres à l’hôpital. Nous avons admis 100 personnes aux urgences”,
    Le bilan officiel fourni par les autorités était toujours samedi après-midi de 17 morts.
    “Alors que, sur le terrain, les deux équipes s’affrontaient, les fans ont tenté d’entrer dans le stade pour voir le match. La porte a cédé sous la pression et 17 personnes ont trouvé la mort dans la bousculade”, rapporte un communiqué du club visiteur.
    Selon l’entraineur “, “aucune personne à l’intérieur du stade ne s’est aperçue de ce qui se passait à l’extérieur”.
    Des images diffusées par la télévision publique angolaise semblent confirmer ces déclarations.

    On y voit le match se dérouler normalement, dans un stade champêtre, dépourvu de toute tribune, où les spectateurs assistent à la rencontre le long de la main courante au bord du terrain, ou massés derrière le but sur les pelouses d’une petite colline.
    Le président de Santa Rita, Pedro Nzolonzi, a immédiatement accusé la police d’être responsable du drame. “Beaucoup ne voulaient pas payer et ceux qui n’avaient pas de billet n’ont pas réussi à entrer. Et là a commencé la confusion. “Tout est la faute de la police. C’était facile à éviter. Il fallait simplement élargir le cordon de sécurité”, a-t-il estimé, dénonçant une “faute grave”.
    L’histoire du football dans le monde a été marquée par plusieurs mouvements de foule meurtriers.
    Pour l’Afrique on rappelle:
    -En 2009, 19 personnes sont mortes à Abidjan après une bousculade lors d’un match
    -En 2001, un mouvement de foule avait également coûté la vie à 127 supporters à Accra, la capitale du Ghana.
    -En mai 1964, 320 personnes ont été tuées et plus de 1.000 blessées dans une bousculade au stade de Lima, lors d’une rencontre Pérou-Argentine.

Analyse
Trois remarques :
1-Evénement classique dans les rencontres de foot au cours desquelles les mouvements  de  foule ne sont pas pris en compte dans le concept de risque évolutif.
2-Par ailleurs réactions politiques et  commentaires médiatiques conformes aux “habitudes”.
3- bilan humain toujours difficile  à établir car discordances entre les déclarations officielles et certains « témoignages ».

  • Pakistan, séisme le  8 février 2016
    Séisme de magnitude 6,4 dans les sud-ouest du pays, pas de victime ni dégât matériel.
    https://www.catnat.net/veille-catastrophes/en-bref/22545-seisme-de-magnitude-de-6-4-dans-le-sud-ouest-du-pakistan
    Analyse
    Événement sans conséquence dans une région qui un lieu endémique de tremblements de terre car situé dans la zone de friction des plaques tectonique indienne et eurasiatique.
    -En 2013 un séisme avait  entrainé plus de 200 morts.
    – En 2008, séisme avec plusieurs centaines de morts.
    -En 2005 un séisme avait atteint avec le Pakistan, l’inde et le Cachemire, plusieurs milliers de morts, 87 000 au Pakistan.
    -En 1935, plus de 30.000 morts.
  • Chutes de neige et avalanches
    Les secours de montagne ont indiqué la mort d’un skieur de 35 ans et le fait qu’un autre se trouvait dans un état critique après deux avalanches, survenues hors piste ce dimanche, à quelques heures d’intervalle, dans les massifs du Mont-Blanc et des Aravis, en Haute-Savoie. La première coulée a emporté et enseveli peu avant 11 heures un restaurateur de la région, qui redescendait de l’Aiguille Croche, un sommet situé à Praz-sur-Arly, au nord-ouest du domaine skiable de la station de Megève, dans le massif du Mont-Blanc.
    L’accident, survenu à 2.300 mètres d’altitude, n’a semble-t-il laissé aucune chance au randonneur, qui a été victime d’une plaque à vent “de grande ampleur” l’ayant entraîné dans une chute de “près de 400 mètres, avec le saut d’une barre rocheuse”, a précisé le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix, qui est intervenu sur place.
    Le second skieur retrouvé par trois randonneurs
    Gravement blessé au crâne, l’homme a été découvert en arrêt cardio-respiratoire par des pisteurs de la station de Megève. Transporté à l’hôpital de Calanches, il est mort des suites de ses blessures. “Il s’est probablement fait piéger car c’était un randonneur expérimenté, qui connaissait le secteur et ses risques”, a indiqué le commandant du PGHM de Chamonix, Stéphane Bozon, confirmant une information de France 3 Alpes.
    Deux heures plus tard, une autre avalanche a enseveli un second skieur, qui évoluait seul à 2.100 mètres d’altitude sur la commune de La Clusaz, de retour de la Pointe du Merdassier, un sommet du massif des Aravis.
    http://www.lci.fr/faits-divers/avalanches-week-end-meurtrier-dans-les-stations-de-ski-francaises-2025743.html
    Analyse
    Dans les dernières Actualités (7 février) il était écrit : « C’est actuellement pour plusieurs régions, la période des « « vacances de février », donc des vacances de neige.
    On peut donc espérer que les vacanciers respecteront les consignes de sécurité à la montagne en ne pratiquant pas le hors-piste. »
  • Belgique, intoxications collectives par monoxyde de carbone
    Toutes les victimes de l’intoxication de masse survenue samedi soir dans le nouveau karting wavrien WIK ont pu quitter les hôpitaux vers lesquels elles avaient été orientées….. Quelque 150 personnes se trouvaient samedi soir sur le site du nouveau Wavre Indoor Karting, ouvert la semaine dernière le long du boulevard de l’Europe, lorsqu’une septantaine d’entre elles ont été victimes d’une intoxication au CO. Cinq victimes ont été sérieusement intoxiquées, douze modérément et une cinquantaine légèrement.
    http://www.lalibre.be/regions/brabant/intoxications-au-co-a-wavre-toutes-les-victimes-ont-quitte-les-hopitaux-589f7ee8cd702bc31922301e
    Analyse
    Gaz d’échappement d’un moteur à combustion dons l’évacuation a  été défectueuse ?
  • Hongkong, incendie dans un train, le 10 février 2017
    La police hongkongaise a arrêté aujourd’hui un homme pour incendie volontaire après un départ de feu à l’intérieur d’un wagon du métro à l’heure de pointe qui a fait 17 blessés, dont deux sont dans un état critique.
    Le suspect, lui-même grièvement blessé, est un homme de 60 ans. Il a admis avoir déclenché l’incendie alors que la rame se dirigeait vers le quartier commerçant “Sur le chemin de l’hôpital, l’homme a évoqué des raisons personnelles mais ses propos étaient incohérents. Ce qu’il disait n’avait pas beaucoup de sens”, a ajouté le policier, excluant la piste d’une attaque terroriste.
    Analyse
    La survenue de mouvement de foule et de panique n’est pas signalée, on peut anticiper ce que pourrait être des attaques de ce genre dans des transports collectifs aux heures de grandes affluences aussi bien pour les transports de surface (bus et tram) que pour les transports souterrain (métro).

Dernière heure

  • Indonésie(Bali), glissements de terrain le 9 février 2017
    Douze personnes, dont de jeunes enfants, ont été tuées dans des glissements de terrain sur l’île touristique de Bali, en Indonésie.
    Les autorités ont indiqué que plusieurs maisons ont également été détruites dans les trois villages touchés du district de Bangli, aux prises avec des pluies torrentielles.
    http://journalmetro.com/monde/1088643/des-glissements-de-terrain-font-12-morts-a-bali/
    Analyse
    Les différentes images rapportées par les médias montrent l’importance des destructions concernant un habita précaire, construit dans des zones à risques.
    C’est le concept de l’habitat informel suivant la définition de l’ONU (https://www.wm-urban-habitat.org/fra/habitat-informel/

René Noto

Actualités 1ers jours de février

Actualités des premiers jours de février 2017

                                 C’est arrivé un dans les premiers jours de février

  • 1° février 2003 :
    -La navette spatiale Columbia qui transportait le premier astronaute israélien, Ilan Ramon, ainsi que six astronautes américains se désintègre au-dessus du Texas, quelques minutes avant son atterrissage.
    -En expédition de ski en Colombie-Britannique, sept étudiants albertains de 15 ans périssent dans une avalanche.
  • 1° février 1999 : Le code Morse, remontant à 1838, perd son caractère officiel avec l’avènement du “Global Maritime Distress and Safety System.”
  • 1° février 1974 : Incendie dans un gratte-ciel à Sao Paulo. (Brésil), bilan de 220 morts.
  • 1° février 1959 : En Suisse, le droit de vote est refusé aux femmes.
  • 1° février 1879 : 1879, en France, la Marseillaise devient l’hymne national français, un mois auparavant un vote parlementaire avait rejeté cette proposition de loi.
  • 2 février 1556 : Un tremblement de terre fait environ 800 000 morts en Chine.
  • 2 février 1959 : Le premier satellite du programme russe Luna 1 est envoyé dans l’espace. Pour la première fois, un satellite artificiel sort de l’orbite terrestre et s’approche de la Lune.
  • 2 février 1995 : aux Pays- Bas 1995, évacuation de 250 000 personnes dans le sud-est du pays, face aux crues de la Meuse et de la Waal, les plus graves depuis 1953.

Et en 2017

  • France, Gironde et cote atlantique du Sud-ouest, la tempête « Leiv », le 3 février 2017
    « Des rafales de vent à 148 km/h, des écoles inutilisables au toit arraché, des axes ferroviaires coupés, 260.000 foyers privés d’électricité: “Leiv” tempête annoncée “exceptionnelle”, a durement frappé le Sud-ouest samedi matin, provoquant dégâts matériels et perturbations, mais aucun drame.
    Gironde, Charente-Maritime et Charente, qui avaient été placés en vigilance rouge pour “vents violents” à partir de samedi 05H00, ont essuyé le plus fort de la tempête, sur un balayage d’un peu plus de deux heures, avant de repasser en orange dans la matinée, puis en jaune à la mi-journée.
    L’alerte orange qui prévalait encore en début d’après-midi pour six départements du Centre et Centre-Est a été levée avant 16H00, alors que Leiv, se décalant vers l’est du pays, perdait progressivement son intensité, puis s’essoufflait.
    Tôt samedi, les départements du Sud-ouest atlantique ont été réveillés par des bourrasques, des tuiles arrachées, des chutes de poubelles et des volets claquants.
    Sur le littoral aquitain, des rafales ont été enregistrées à 148 km/h au Cap Ferret (Gironde), 144 km/h à Royan (Charente-Maritime), et à jusqu’à 128 km/h à l’intérieur des terres à Cognac. »
    Lire la suite
    http://www.ladepeche.fr/article/2017/02/04/2511078-foyers-electricite-vents-148-km-h-tempete-leiv-passe-sud.html
  • Dernière heure, la tempête Marcel, le 5 février 2017
    11 départements du Sud-ouest et Andorre sont en vigilance orange pour des phénomènes de vent violent liés à la tempête Marcel.
    http://www.meteofrance.com/previsions-meteo-france/bulletin-france
    Analyse
    Phénomènes naturels en cette période de l’année sans conséquence sur le plan humain.
    Certes les populations partiellement sinistrées privées d’électricité, avec des routes et voies ferroviaires impraticables, des habitations endommagées.
    On peut penser que l’ensemble de la populations a respecter les consignes de sécurité en évitant les expositions aux zones de danger , les comportements à risques habituellement très meurtriers : monter sur un toit pour réparer une antenne de télévision en pleine tempête, circuler en voiture en zone boisée avec le risque de chute d’arbre, se promener sur une digue maritime en pleine tempête avec des grandes vagues, utiliser un groupe électrogène dans un local ferlé pour pallier une coupure d’électricité….
  • Les risques d’avalanches en France
    Pyrénées, Alpes maritimes, Haute Savoie et risque d’avalanches
    Pour ce dimanche 5 février, en plus de l’alerte météo orange (à cause de l’arrivée sur le département de la tempête Marcel), la préfecture des Pyrénées-Atlantiques a passé la vigilance avalanche au niveau 4. Un niveau qui devrait rester au moins jusque dans la soirée.
    Les services de l’État indiquent que “le temps très perturbé et venté” se poursuit pour au moins 48 heures. Dimanche matin, un épisode neigeux est prévu, avec une limite pluie-neige située “vers 1800 mètres” d’altitude et s’abaissant “rapidement” dans la journée vers 900 à 1000 mètres. Chutes de neige qui continueront dans la nuit du dimanche à lundi, jusqu’à 800 mètres d’altitude.
    Météo France a émis un bulletin d’alerte ce samedi en fin d’après-midi, concernant le risque pour “avalanches”.
    Le risque est classé fort, de niveau 4 (sur une échelle de 1 à 5) et cette alerte concerne l’ensemble du massif du Mercantour et ceux du Haut Var et Haut Verdon.
    Cet événement devrait débuter au cours de la nuit de samedi au dimanche 5 février et devrait perdurer jusqu’à la fin de la journée de dimanche.
    Au-dessus de 2.000 à 2.500 mètres, le risque accidentel est élevé avec le passage d’un seul skieur qui pourrait déclencher une avalanche.
    Lire la suite
    http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2017/02/04/neige-risque-d-avalanche-au-niveau-4-pour-ce-dimanche,2094631.php
    http://www.nicematin.com/meteo/les-alpes-maritimes-placees-en-vigilance-jaune-pour-les-avalanches-112096
    http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2017/02/04/risque-d-avalanches-accru-sur-les-massifs-de-haute-savoie
  • Dernière heure, la tempête Marcel, le 5 février 2017
    11 départements du Sud-ouest et Andorre sont en vigilance orange pour des phénomènes de vent violent liés à la tempête Marcel.
    Analyse
    C’est actuellement pour plusieurs régions, la période des « « vacances de février », donc des vacances de neige.
    On peut donc espérer que les vacanciers respecteront les consignes de sécurité à la montagne en ne pratiquant pas le hors-piste.
  • Afghanistan, vague de froid et avalanches
    Les avalanches se sont produites après trois jours de chutes de neige continues qui ont également détruit des habitations et bloqué les routes, empêchant les habitants de chercher de l’aide ou de se mettre à l’abri dans les provinces du centre et du nord-est de l’Afghanistan.
    Dans le Badakhshan (nord-est), au moins dix-huit personnes, dont trois femmes et deux enfants, ont été tuées dans des avalanches qui ont englouti leurs maisons dans trois districts de la province dans la nuit de vendredi à samedi, a indiqué un porte-parole provincial à l’AFP, Naweed Frotan.
    «Plusieurs dizaines de personnes sont toujours bloquées et nous essayons de leur porter secours» a-t-il ajouté expliquant que les routes étaient totalement barrées par la neige dans au moins douze districts de la province.
    http://www.tdg.ch/monde/Neige-et-froid-font-plus-de-20-morts-/story/17006985
    Analyse
    Aux dernières informations, le bilan s’établit à plus de 100 morts.
    Cet événement confirme le fait qu’il ya bien suivant les régions, les reliefs plusieurs régimes d’avalanches en termes de conséquences humaines.
  • Un hôpital menacé ?
    Un important éboulement de terrain près de l’hôpital Sainte-Marie au Puy a quelques mètres des entrées.
    http://www.leprogres.fr/haute-loire/2017/02/03/enorme-eboulement-de-terrain-pres-de-l-hopital-sainte-marie
  • Le point sur l’épidémie de grippe saisonnière
    D’après les données de l’agence sanitaire Santé publique France on a enregistrées durant les deux premières semaines de janvier un échés de décès de 11 400 toutes causes confondues, sans toutefois préciser le rôle exact de l’épidémie de grippe.
    Il est précisé par ailleurs que « le pic national de l’épidémie » de grippe est « imminent ».
    Il sera précisé ultérieurement la part de la grippe dans cette augmentation de mortalité.
  • Les conséquences immédiates de l’épidémie de grippe sur l’enseignement
    Les épidémies de grippe ont rendu la situation critique tout au long du mois de janvier dans le département.
    Le syndicat a comptabilisé « 325 classes sans enseignant car non remplacé » lors de son état des lieux de janvier, « soit 8 775 élèves et familles concernés dans le département ». Pour pallier les absences potentielles des 8 278 professeurs des écoles de Seine-et-Marne, la brigade de remplaçants comptabilise 779 équivalents temps plein, « soit 301 supplémentaires par rapport à 2011 », précise l’inspection académique. « Mais une centaine d’entre eux se retrouve sur des postes toute l’année, puisqu’ils occupent des postes vacants ou font du remplacement de longue maladie et de congés maternité, reprend J………. Nous manquons vraiment de remplaçants. »
    Si l’inspection académique concède qu’« en période d’épidémie, nous sommes dans une situation tendue », elle n’est pas loin de confesser qu’elle est insoluble. « Les enseignants tombent malades, les remplaçants tombent malades et les remplaçants des remplaçants tombent malades également.
    http://www.leparisien.fr/acheres-la-foret-77760/ecole-primaire-l-epidemie-de-grippe-decime-le-corps-enseignant-02-02-
    Analyse
    Non la situation n’est pas insoluble : la vaccination antigrippale si elle avait été appliquée aurait évité une telle situation.
    Un enseignant au contact des enfants c’est à la fois un sujet vulnérable qui peut être contaminé, c’est aussi un agent de transmission pour tous les élèves de sa classe.

René Noto

Mission UE Matthiew en Haïti

MISSION UE EN HAÏTI
Post cyclone Matthiew du 4 octobre 2016

L’ouragan Matthiew traverse et dévaste la partie ouest d’Haïti le 4 octobre 2016. Le pays, à genou dans les suites du tremblement de terre de 2010 demande à l’union européenne (UE) l’activation à son profit du mécanisme européen de protection civile. Une première équipe de cinq experts, dont un expert santé, sera sur place du 7 au 26 octobre pour la Commission européenne. Les missions étaient notamment de faciliter la coordination, le déploiement, la mise en place et le retrait de l’aide reçue par Haïti de la part des états membres de l’UE, d’appuyer les autorités nationales et les Nations Unies pour évaluer la situation et faciliter la coordination, d’identifier les besoins et le type d’assistance nécessaire en protection civile et formuler les recommandations. L’expertise santé sera originale dans l’évaluation et l’anticipation des différents aspects de la crise sanitaire, la formalisation des offres de santé de l’UE au plus proche des besoins et pour une mise à profit immédiate, l’expertise de l’hôpital régional de Jérémie pour une reprise de son activité chirurgicale immédiate.

Voir le poster : Haïti mission UE-BSPP

Dr H. LEFORT membre SFMC n° 1415

Exercice de médecine cata. au Gabon

EXERCICE DE SIMULATION AU STADE D’AGONDJE PAR EASSML
Libreville, 9 janvier 2016

Un exercice de médecine de catastrophe a été organisé sous l’égide de la commission santé du COCAN GABON sur le site du stade d’Angondjé afin de profiter de la préparation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de Football pour réunir différents acteurs impliqués dans la gestion d’une catastrophe et former les médecins stagiaires de l’EASSML ainsi que certains civils.

Le but de l’exercice était de tester la chaîne de soins en cas d’accident avec de nombreuses victimes : relève, regroupement des blessés, ramassage par la petite noria,triage au Poste Médical Avancé (PMA) et prise en charge par une Antenne Chirurgicale déployée au CHU d’Angondjé pour l’échelon hospitalier.

L’encadrement était assuré par le médecin général Marc PUIDUPIN, anesthésisté-réanimateur, directeur des études de l’EASSML. Il y avait au total, 26 médecins stagiaires et 4 officiers d’administration, constituant 7 équipes comprenant 1 médecin, 1 infirmier et 1 aide infirmier, 1 chef de PMA et son adjoint secondés par les 4 officiers d’administration; 27 secouristes encadrés par un sous-officier des pompiers; une vingtaine de médecins généralistes et résidents d’anesthésie réanimation venant du CHU d’Angondjé, du CHU de Libreville, du CHU d’Owendo et de la clinique El Rapha; 4 conducteurs et 4 chefs de bord pour 4 ambulances du COCAN.

   2017-02-01_184359            2017-02-01_190008

Au total le PMA était constitué de 7 équipes militaires et 2 équipes civiles, l’hôpital simulé de 12 personnels civils, l’équipe de ramassage de 3 équipes militaires du PMA et 1 équipe secouriste.
Pour les moyens, il y avait un poste de secours déployé en métallo-textile devant servir de PMA
dans le cadre de la CAN, une antenne chirurgicale sur le CHU d’Angondjé, 4 ambulances du COCAN, des lits de camp fournis par le SAMU et des moyens pédagogiques de l’EASSML : mannequin de simulation, matériels de grimage, matériel médical de premier secours et de médicalisation initiale, matériels logistiques…

                 2017-02-01_190025           2017-02-01_184509

L’exercice de médecine de catastrophe effectué le 9 janvier est le seul exercice médical qui a pu réunir autant de partenaires de la prise en charge d’une catastrophe dans le cadre de la préparation à la CAN. Il a été riche en enseignements qui sont autant de voies d’amélioration.

Coronavirus MERS-CoV, janv. 2017

Coronavirus (MERS-CoV)
NEWS n° 9

Août 2015 – décembre 2016

2017-01-27_213303 [1]

Michel Curé
Conseil scientifique du Haut comité français pour la défense civile

Un nouveau coronavirus, le MERS-CoV, responsable de syndromes respiratoires sévères, a émergé en juin 2012 en Arabie Saoudite (et probablement en avril 2012 en Jordanie). La maladie a été signalée pour la première fois en septembre 2012 chez un patient atteint d’une pneumonie mortelle.

 L’OMS a lancé une alerte mondiale en septembre 2012[2].

Le virus est apparenté à des coronavirus de chauves-souris (considérées comme des réservoirs). Il comporte au moins un hôte intermédiaire, le dromadaire.

La maladie touche principalement l’Arabie Saoudite mais des cas de MERS-CoV en petit nombre ont été ont été rapportés dans les pays voisins et des cas d’importations en  Europe, en Afrique et aux USA, mais seule la Corée du Sud a vu se développer une flambée de cas en raison d’un retard au diagnostic du cas index.

Au 31 décembre 2016, 1864 cas ont été comptabilisés et 659 décès enregistrés.

Près de 4 ans après la première description de la maladie, l’épidémie n’est toujours pas sous  contrôle[3].

  1. De la chauve-souris à l’homme : le dromadaire

Même si des coronavirus apparentés au MERS-CoV sont présents chez les chauve-souris[4],[5], un seul animal (Taphozous perforatus), capturé en octobre 2012 à Bisha (Arabie Saoudite) a permis de détecter un coronavirus dont la séquence génétique de fragments de virus est 100% identique à celle du MERS-CoV d’un cas index à Bisha[6]. Le rôle de réservoir de la chauve-souris reste cependant à démontrer.

La question a été rapidement posée de l’existence d’un hôte intermédiaire entre la chauve-souris et l’homme. Les dromadaires ont été suspectés d’être un hôte pour le virus en même temps qu’une source de contamination de l’homme en raison de la prévalence élevée d’anticorps, témoins d’une affection passée par un virus de type MERS-CoV ou apparenté chez cet animal dans différents pays du Golfe Persique et d’Afrique. Plusieurs études ont permis d’incriminer cet animal avec de plus en plus de certitudes[7],[8],[9],[10],[11],[12],[13],[14],[15].

Une étude récente réalisée chez plus de 800 animaux montre que l’infection par le coronavirus est épidémique et de durée limitée dans le temps touchant essentiellement les jeunes de moins de 4 ans[16]. De fait, 95% des dromadaires adultes ont des anticorps contre le MERS-CoV, sont immunisés contre la maladie et indemnes de virus. Seuls quelques jeunes dromadaires nés de femelles chez qui les anticorps maternels ont disparu sont susceptibles d’être infectés et de transmettre la maladie à l’homme[17]. Ce sont ces animaux de moins de 2 ans qui peuvent bénéficier d’une vaccination[18].

D’autres études réalisées en début d’année à l’initiative du ministère de l’Agriculture montrent que 85% des 112 animaux testés sur un marché de Jeddah[19] et que 11 dromadaires sur 20 d’une ferme proche de Jeddah[20] sont infectés par le MERS-CoV.

Plusieurs lignées de MERS-CoV sont présentes chez le dromadaire, dont une lignée recombinante dominante depuis décembre 2014, à l’origine des épidémies humaines en 2015. Les dromadaires apparaissent donc comme un réservoir important de virus et à l’origine de leur diversification[21].

Un MERS-CoV a été retrouvé chez le dromadaire au Nigéria, mais le virus est génétiquement différent de celui qui circule dans la péninsule arabique[22].

La transmission du dromadaire à l’homme reste un phénomène rare[23],[24], un grand nombre de cas résultent d’une transmission interhumaine. L’exemple de la Corée du sud est particulièrement démonstratif où un seul malade du Samsung Medical Center à Seoul a contaminé pas moins de 80 personnes[25].

Ainsi, comme le souligne l’OMS à l’occasion de sa 10ème réunion consacrée à ce virus, il existe une transmission occasionnelle du virus de l’animal à l’homme suivie de flambées dans les ménages et surtout nosocomiales[26].

La possibilité d’une contamination des équidés a été envisagé ; in vitro, les cellules de cheval sont en effet sensibles au virus en raison d’un récepteur DPP-4 similaire à celui des dromadaires : le virus y produit des effets cytopathogènes et s’y réplique. Cependant, l’étude d’une large population de chevaux n’a pas permis de retrouver la trace d’une infection[27].

Toutes les autres espèces animales testées à ce jour se sont révélées négatives, sauf les alpagas – qui sont aussi des camélidés – présents dans les zones d’endémie[28].

  1. Point sur l’évolution de l’épidémie

L’organisation mondiale de la santé[29], le CDC[30], l’ECDC[31] le forum de FluTracker[32], le ministère de la Santé d’Arabie Saoudite (pays le plus touché par la maladie avec environ 85% des cas)[33] et d’autres agences font un point régulier de l’évolution de l’épidémie de MERS-CoV.

Nous rapportons dans le graphique ci-contre le suivi des cas confirmés au laboratoire dans quelques pays depuis le 1er janvier 2015 et jusqu’en avril 2016, tel qu’il est publié par l’OMS[34].

2017-01-27_213115

La maladie est largement dominante en Arabie Saoudite, mais par comparaison avec l’année 2014, l’augmentation non attendue des cas en août 2015 est largement expliquée par une forte transmission nosocomiale dans un hôpital de Riyad (National Guard hospital). Cet exemple illustre le risque maintenant bien connu de transmission hospitalière de cette maladie[35].

Des mesures ont été prises pour accueillir les malades au cours des pèlerinages à La Mecque et à Médine, aussi bien par l’Arabie Saoudite (hôpital en charge des cas de MERS : King Abdullah Medical Complex à North Obhur)[36] que par l’Egypte[37].

2017-01-27_213136

On assiste actuellement à un ralentissement de la transmission dans ce pays (voir le graphique ci-dessus, source ministère de la Santé d’Arabie Saoudite[38]) ; depuis 2012 et au 31 décembre 2016, le pays a enregistré 1520 cas dont 632 décès (41,7%) et 39% de formes nosocomiales[39]. Dans 45%  des cas, il s’agit de formes primaires ; les formes secondaires, dont nosocomiales, représentant 51% des cas. En Arabie Saoudite, 239 cas ont été comptabilisés en 2016, incluant 80 décès (33,5%).

Le pays fait exception Au Moyen-Orient : pourquoi présente-il autant de cas humains alors qu’ils sont quasi absents ou peu importants dans les pays voisins qui pourtant possèdent des dromadaires et des fermes d’élevage ? Il se passe quelque chose de particulier qui conduit à une transmission sporadique importante.

Le cas de la Corée du Sud est particulièrement intéressant : un premier cas de MERS-CoV a été importé par un homme d’affaires de 68 ans qui revenait d’un voyage au Moyen-Orient le 4 mai 2015.

Il a présenté 8 jours après son retour de la toux et de la fièvre et a consulté dans quatre établissements de santé[40] ; diagnostiqué le 20 mai, il a eu le temps en quelques jours de disséminer le virus. De Mai à Juillet 2015, l’épidémie a donné lieu à 186 cas confirmés avec 38 décès (taux de létalité, 20,4%, inférieur à ce que l’on observe habituellement pour ce virus)[41]. L’explication de cette réduction de virulence réside dans l’apparition d’une mutation ponctuelle dans le domaine de liaison (protéine S) au récepteur CD26 humain (I529T pour 11 génomes sur 13 analysés et D510G pour 1 génome) entraînant une baisse de l’affinité pour le récepteur. En outre, la mutation I529T réduit l’entrée du virus dans les cellules hôtes[42].

Depuis septembre 2012 et jusqu’à fin décembre 2016, l’OMS a enregistré 1864 cas dans 27 pays, incluant 659 décès (35,4%), dont 81% des cas en Arabie Saoudite[43].

III – Focus sur la recherche

  1. Le virus
  • Les peptides de fusion (PF) jouent un rôle essentiel dans lafusion de l’enveloppe virale avec les membranes cellulaires. Dans cette étude, les auteurs ont identifié et séquencé une région de la protéine S (pic de la glycoprotéine virale) commune aux β-CoV testés (MERS-CoV, SARS-CoV et MHV) essentielle pour la médiation de la fusion et l’entrée du virus. Contrastant avec les PF de la grippe et du VIH, les séquences primaires d’acides aminés des PF des 3 lignées de β-CoV diffèrent de manière significative en raison de leur divergence au cours de l’évolution tout en maintenant les mêmes fonctions biologiques essentielles. Ces résultats ont identifié une nouvelle cible potentielle pour le développement de médicaments contre les CoV[44].
  • Comme beaucoup de coronavirus, le MERS-CoV porte des gènes qui codent pour des protéines accessoires non nécessaires à la réplication virale mais impliqués dans la pathogenèse comme l’évasion de l’immunité innée par l’interféron de l’hôte. Cette étude montre que les protéines NS4b du MERS-coronavirus possèdent une activité phosphodiestérasique dégradant le 2′, 5′-oligoadenylate, activateur de la RNase L qui dégrade l’ARN viral simple brin s’opposant à la réplication du virus. C’est est une fonction nouvelle décrite pour NS4b, qui a été précédemment considérée comme antagonisant la signalisation d’IFN[45].
  • Une souche de MERS-CoV a été détectée chez un dromadaire d’un mois mort subitement à Dubaï, phylogénétiquement différente des souches rapportées récemment dans cette région. Il est plus proche de souches provenant de malades du Qatar et de Hafr-Al-Batin en Arabie Saoudite, ainsi que des souches de patients de la récente flambée coréenne. Ce virus présente 11 mutations non synonymes (4 dans ORF1ab, 3 dans le domaine S1 de la protéine de spicule et 1 pour chacune des protéines codées par ORF4b, ORF5, le gène d’enveloppe et ORF8). La détection du MERS-CoV pour les autres 254 dromadaires du troupeau laitier fermé a été négative mais la séropositivité (IgG) a progressivement augmenté chez les jeunes dromadaires avec l’âge (de 75% de positivité en dessous de trois mois à 90% entre sept et douze mois)[46].
  • La protéine ORF4b s’oppose à la réponse antivirale précoce de l’hôte via les interférons alpha et béta. Cette étude montre qu’en se liant spécifiquement à certaines kinases (TBK1), ORF4b supprime l’interaction entre une protéine mitochondriale et la kinase IKB-epsilon et inhibe le facteur de régulation de l’interféron IRF3[47].
  • La surveillance réalisée en Arabie Saoudite en 2014 et 2015 sur 1309 dromadaires dont 25% d’infectés a montré que les virus de l’espèce MERS-CoV et une lignée humaine, le CoV 229E, sont co-distribués à prévalence élevée, avec des co-infections fréquentes des voies respiratoires supérieures des animaux qui partagent avec l’homme trois espèces de CoV. Trois lignées de MERS-CoV sont présentes chez les dromadaires dont une lignée recombinante dominante depuis décembre 2014 et qui a par la suite conduit à des épidémies humaines en 2015. Les dromadaires sont donc un réservoir important pour le maintien et la diversification du MERS-CoV et sont la source d’infection humaine par ce virus[48].
  • L’analyse de la protéine pic de la surface du MERS-CoV a été comparée à celle du coronavirus HKU4 de la chauve-souris qui normalement ne peut entrer dans les cellules humaines. Deux mutations de HKU4 ont suffi pour que les protéases humaines puissent l’activer, ces mutations étant présentes dans la protéine pic du MERS-CoV et ont donc joué un rôle essentiel dans la transmission du coronavirus de chauve-souris à l’homme[49].
  • Le récepteur du MERS-CoV est la dipeptidyl-peptidase 4 (DPP4, CD26). Ce récepteur est rarement détecté au niveau de l’épithélium des fosses nasales et son incidence augmente dans les voies aériennes distales. Il est présent dans les macrophages alvéolaires, au niveau de l’endothélium vasculaire en particulier des lymphatiques et du mésothélium pleural. Le récepteur a été en outre observé dans un sous-ensemble de leucocytes mononuléaires et dans les cellules séreuses des glandes sous-muqueuses. Chez les sujets atteints de maladies pulmonaires chroniques, une augmentation des récepteurs a été observée au niveau de l’épithélium alvéolaire et des macrophages, pouvant expliquer la gravité de la maladie chez ces sujets[50].
  • La protéine M du MERS-CoV a un effet antagoniste sur l’expression de l’IFN-1 qui permet au virus de se soustraire à la réponse innée de l’hôte. Cette étude précise le mécanisme d’action de la protéine virale : l’effet suppresseur est spécifique pour l’activation de facteur de régulation IRF3 via l’action de la protéine sur TRAF3, perturbant l’association TRAF3-TBK1 et réduisant ainsi l’activation de l’IRF3. Les protéines M des virus MERS et SARS possèdent 3 domaines transmembranaires conservés similaires et une région C-terminale ; ce sont les domaines transmembranaires qui sont concernés par cette action[51].
  • En Corée du Sud, un mutant du MERS-CoV a rapidement émergé et s’est rapidement propagé lors de l’épidémie qui a frappé le pays. Ce variant présente une mutation ponctuelle de la protéine S (I529T pour 11 génomes séquencés et D510G pour un autre) située dans son domaine de liaison au récepteur ; ces deux mutations confèrent au virus une affinité réduite pour le récepteur humain CD26[52].
  • Cette étude in vitro a montré que les cellules épithéliales respiratoires humaines sont très sensibles, pouvant soutenir une réplication active du virus. Cependant, l’induction de cytokines antivirales, de cytokines pro-inflammatoires et de chimiokines est réduite dans les cellules infectées en raison de mécanismes antagonistes développés par le virus. Ce dernier peut aussi infecter et se répliquer dans les cellules dendritiques et les macrophages humains, ce qui entraîne une surproduction de cytokines pro-inflammatoires et de chimiokines. Le virus peut aussi infecter les cellules T primaires humaines, déclenchant leur massive apoptose. In vivo, il n’a pas été possible de connaître l’impact du virus dans les autres tissus en raison du manque d’autopsies. La présence du virus dans le cerveau a pu cependant être mise en évidence, alors qu’il est absent dans les autres organes[53].
  • Le virus MERS-CoV est susceptibles de contaminer nombre d’objets de l’environnement d’un maladevia les gouttelettes respiratoires : l’ARN viral est en effet détecté jusqu’à 5 jours après le premier test PCR respiratoire négatif. Or, dans la phase clinique tardive de MERS, du virus viable peut être isolé chez 3 malades sur 4 entre 18 et 25 jours après l’apparition des symptômes selon les résultats de cette étude. Dans les unités d’hospitalisation des malades, la contamination est le fait des malades et des personnels de santé[54].
  1. La maladie
  • Dans cette étude réalisée chez 14 malades présentant un syndrome de détresse respiratoire aigu dont 12 atteints de co-morbidités, 9 sont décédés. Les 5 sortis de l’hôpital sont en vie un an après leur maladie[55].
  • Cette enquête sérologique nationale réalisée en Arabie Saoudite entre le 1er décembre 2012 et le 1er décembre 2013 (10.009 sujets) pour établir la prévalence des anticorps MERS-CoV, a détecté la présence d’anticorps chez 15 personnes dans 6 des 13 provinces du pays, avec une prévalence plus élevée chez l’homme et chez les sujets au contact des dromadaires (15 fois plus chez les bergers et 23 fois plus chez les personnels des abattoirs). Ainsi, certaines personnes qui ont des contacts avec des dromadaires peuvent contracter des infections à MERS-CoV diagnostiquées ou bénignes et peuvent sans le savoir transmettre la maladie à d’autres[56],[57]. Cette observation permet de penser que la mortalité de cette maladie est significativement plus faible que celle observées à partir des cas déclarés[58].
  • Dans cette autre étude de séroprévalence effectuée sur des sérums prélevés en 2012 au sud du pays chez des sujets travaillant au contact de dromadaires, aucun des 300 échantillons ne s’est révélé positif[59].
  • Même si aucune preuve sérologique n’a été apportée à cette hypothèse, les auteurs de cette note appartenant à différentes structures (chercheurs de l’Université du Centre médical de Bonn, Allemagne, de l’Université de Cordoue, Espagne et du Laboratoire central de recherche vétérinaire, Dubaï, Émirats Arabes Unis) suggèrent que les équidés pourraient être des réservoirs du MERS-CoV; en effet, les cellules de chevaux en cultures primaires produisent de l’ARN viral et du virus infectieux[60].
  1. Les pistes thérapeutiques

Actuellement, il n’existe pas de traitement spécifique reconnu des affections à  MERS-CoV ; plusieurs traitement ont été suggérés : l’interféron, la ribavirine et l’immunothérapie passive avec des plasmas de convalescents. L’immunothérapie passive avait déjà été utilisée lors de l’épidémie de SRAS, mais avec des protocoles ne permettant pas d’en tirer de conclusions définitives[61]. Il existe donc un besoin urgent de développement des recherches en ce domaine.

Immunothérapie passive

  • Un anticorps monoclonal humain, le 3B11-N a réduit significativement la pathologie pulmonaire de singes infectés par le MERS-CoV[62].

Autres substances

  • Le nitazoxanide, agent antiviral à large spectre en cours de développement clinique pour le traitement de la grippe et d’autres viroses respiratoires, présente in vitro une activité anti MERS-CoV en inhibant l’expression de la protéine virale N. Cette substance supprime également la production de cytokines pro inflammatoires dans les cellules mononucléaires du sang périphérique et la production d’ interleukine 6 chez la souris[63].
  • Le BCX4430 (analogue d’un adénosine nucléotide) est actif in vitro contre denombreux virus à ARN dont le MERS- et le SARS-CoV. Il est actif in vivo par injection intramusculaire ou intrapéritonéale  et par voie orale dans une variétés de viroses mortelles, en particulier les filovirus. Des essais de phase I sont en cours. So mécanisme d’action passe par son incorporation par l’ARN polymérase dans la chaine ARN en croissance après phosphorylation par les kinases cellulaires[64].
  • Dans cette étude, les auteurs montrent que certains médicaments (lopinavir/ritonavir, interféron-β1b) présentent un effet favorable sur la maladie chez le singe alors qu’avec le Mycophénolate mofétil seul, tous les animaux ont présenté une forme grave[65].
  1. Les pistes vaccinales

Aucune des stratégies de vaccination pour les coronavirus (virus vivants atténués, virus recombinants, particules semblables à des virus non-réplicatifs, expression des protéines des coronavirus sur des vecteurs ou des plasmides d’ADN exprimant des gènes du virus) n’a abouti à un vaccin humain depuis l’émergence du SRAS en 2002. Le développement de vaccins ciblant la protéine en forme de pic du virus ou son site de liaison au récepteur de la cellule hôte est actuellement en cours d’investigation ; les vaccins correspondants sont considérés comme plus sûrs et plus efficaces[66],[67].

  • Un vaccin Ankara (virus de la vaccine modifié) exprimant la protéine pic du MERS-CoV confère une immunité muqueuse au dromadaire avec une réduction significative des virus infectieux excrétés et des transcrits d’ARN. La protection des animaux est assurée par la présence d’anticorps sériques neutralisants du MERS-CoV. En outre, des anticorps anti virus Ankara protègent les animaux du camelpox[68].
  • Dans cette étude, des particules virus-like de MERS-CoV ont été produites en utilisant un système d’expression à base de baculovirus. Testé chez le macaque, ce vaccin a induit des anticorps IgG spécifiques dirigés contre le domaine de liaison au récepteur et des cellules T-helper (Th1)[69].
  • Inovio Pharmaceuticals Inc et GeneOne Life Science Inc ont demandé l’approbation de la FDA pour tester un vaccin en phase I qui s’est montré efficace dans des tests précliniques chez le macaque (100% de protection). Il s’agit du GLS-5300 dont la phase I a débuté chez des volontaires sains au cours du premier trimestre 2016[70]. Les essais précliniques du vaccin développé à base d’ADN synthétique codant pour la protéine pic ont montré qu’il était capable d’induire une immunité cellulaire puissante et spécifique de l’antigène et des anticorps neutralisants chez la souris, les macaques et les chameaux[71].

Quelques publications complémentaires

Revue générale sur les coronavirus

Trends Microbiol. 2016 Mar 21. pii: S0966-842X(16)00071-8. doi: 10.1016/j.tim.2016.03.003. [Epub ahead of print]

Epidemiology, Genetic Recombination, and Pathogenesis of Coronaviruses.

Su S1Wong G2Shi W3Liu J4Lai AC5Zhou J6Liu W7Bi Y8Gao GF9.

Revue sur l’origine des coronavirus humains chez la chauve-souris

Virol J. 2015 Dec 22;12:221. doi: 10.1186/s12985-015-0422-1.

Bat origin of human coronaviruses.

Hu B1Ge X1Wang LF2Shi Z3.

Revue sur les pistes vaccinales

Expert Rev Vaccines. 2016 Apr 6:1-12. [Epub ahead of print]

Vaccines for the prevention against the threat of MERS-CoV.

Du L1Tai W1,2Zhou Y2Jiang S1,3.

Revue sur les molécules ciblant les protéases des coronavirus

Virol Sin. 2016 Feb;31(1):24-30. doi: 10.1007/s12250-015-3711-3. Epub 2016 Feb 19.

Recent progress in the discovery of inhibitors targeting coronavirus proteases.

Wang H1Xue S1Yang H2Chen C3.

Revues sur les modèles animaux de MERS-CoV

Vet Pathol. 2016 May;53(3):521-31. doi: 10.1177/0300985815620845. Epub 2016 Feb 11.

A Comparative Review of Animal Models of Middle East Respiratory Syndrome Coronavirus Infection.

Baseler L1de Wit E2Feldmann H3.

Antiviral Res. 2015 Oct;122:28-38. doi: 10.1016/j.antiviral.2015.07.005. Epub 2015 Jul 17.

Animal models of Middle East respiratory syndrome coronavirus infection.

van Doremalen N1Munster VJ2.

 Annexe
Tableau des cas connus au 31 décembre 2016

2017-01-27_213241

[1] https://homelandprepnews.com/wp-content/uploads/2015/11/MERS.jpg

[2] Ce virus quoique apparenté, n’est pas le virus du SRAS  le titre de cette note a été modifié pour éviter toute confusion en utilisant les recommandations de l’ICTV.

[3] Sharif-Yakan A, Kanj SS (2014) Emergence of MERS-CoV in the Middle East: Origins, Transmission, Treatment, and Perspectives. PLoS Pathog 10(12): e1004457. doi:10.1371/journal.ppat.1004457

[4] Han HJ, Wen HL, Zhou CM, Chen FF, Luo LM, Liu JW, Yu XJ. Bats as reservoirs of severe emerging infectious diseases. Virus Res, 2015,205:1-6. doi: 10.1016/j.virusres.2015.05.006

[5] http://www.sciencesetavenir.fr/infographies/20130628.OBS5847/les-chauves-souris-un-reservoir-de-virus-emergents.html

[6] http://www.cidrap.umn.edu/news-perspective/2013/08/mers-cov-found-bat-hunt-other-sources-goes

[7] Memish ZA, Cotton M, Meyer B, Watson SJ, Alsahafi AJ, Al Rabeeah AA, et al. Human infection with MERS coronavirus after exposure to infected camels, Saudi Arabia, 2013. Emerg Infect Dis [Internet]. 2014 Jun [date cited]. DOI: 10.3201/eid2006.140402

[8] Stalin Raj V, Farag EABA, Reusken CBEM, Lamers MM, Pas SD, Voermans J, et al. Isolation of MERS coronavirus from dromedary camel, Qatar, 2014. Emerg Infect Dis [Internet]. 2014 Aug [date cited]. http://dx.doi.org/10.3201/eid2008.140663

[9] Chu DKW, Poon LLM, Gomaa MM, Shehata MM, Perera RAPM, Zeid DA, et al. MERS coronaviruses in dromedary camels, Egypt. Emerg Infect Dis [Internet]. 2014 Jun [date cited]. http://dx.doi.org/10.3201/eid2006.140299

[10]http://www.oie.int/wahis_2/public/wahid.php/Reviewreport/Review?page_refer=MapFullEventReport&reportid=15407

[11] http://www.oie.int/wahis_2/temp/reports/en_fup_0000015380_20140610_175414.pdf

[12] http://en.trend.az/iran/society/2326285.html

[13]http://www.oie.int/wahis_2/public/wahid.php/Reviewreport/Review?page_refer=MapFullEventReport&reportid=16411

[14] Wernery U, Corman VM, Wong EYM, Tsang AKL, Muth D, Lau SKP, et al. Acute Middle East respiratory syndrome coronavirus infection in livestock dromedaries, Dubai, 2014. Emerg Infect Dis. 2015 Jun [date cited]. http://dx.doi.org/10.3201/eid2106.150038

[15] Khalafalla AI, Lu X, Al-Mubarak AIA, Dalab AHS, Al-Busadah KAS, Erdman DD. MERS-CoV in upper respiratory tract and lungs of dromedary camels, Saudi Arabia, 2013–2014. Emerg Infect Dis. 2015 Jul [date cited]. http://dx.doi.org/10.3201/eid2107.150070

[16] Wernery U, Corman VM, Wong EYM, Tsang AKL, Muth D, Lau SKP, et al. Acute Middle East respiratory syndrome coronavirus infection in livestock dromedaries, Dubai, 2014. Emerg Infect Dis. 2015 Jun [date cited]. http://dx.doi.org/10.3201/eid2106.150038

[17] Communication du Dr. Ulrich Wernery, ProMed-mail, Tue 26 Jan 2016, 43(64)

[18] Wernery U, Corman VM, Wong EYM, Tsang AKL, Muth D, Lau SKP, et al. Acute Middle East respiratory syndrome coronavirus infection in livestock dromedaries, Dubai, 2014. Emerg Infect Dis. 2015, ahead of

print, June 2015 [cited 27 May 2015] <http://dx.doi.org/10.3201/eid2106.150038>.

[19] https://www.zawya.com/story/Saudi_Arabia85_camels_carry_MERS-ZAWYA20160203031834/

[20] http://saudigazette.com.sa/saudi-arabia/coronavirus-outbreak-at-khumra-farm/

[21] Sabir JS, Lam TT, Ahmed MM, Li L, Shen Y et al. Co-circulation of three camel coronavirus species and recombination of MERS-CoVs in Saudi Arabia. Science. 2016 Jan 1;351(6268):81-4. doi: 10.1126/science.aac8608. Epub 2015 Dec 17.

[22] Chu DK, Oladipo JO, Perera RA, Kuranga SA, Chan SM, Poon LL, Peiris M. Middle East respiratory syndrome coronavirus (MERS-CoV) in dromedary camels in Nigeria, 2015. Euro Surveill., 2015;20(49). doi: 10.2807/1560-7917.ES.2015.20.49.30086.

[23] Hemida MG, Al-Naeem A, Perera RAPM, Chin AWH, Poon LLM, Peiris M. Lack of Middle East respiratory syndrome coronavirus transmission from infected camels. Emerg Infect Dis. 2015 Apr [date cited]. http://dx.doi.org/10.3201/eid2104.141949

[24] ProMed-Mail, Fri, 27 Feb 2015. Source: Khaleej Times

[25] http://koreajoongangdaily.joins.com/news/article/article.aspx?aid=3005539

[26] http://www.who.int/mediacentre/news/statements/2015/ihr-emergency-committee-mers/en/

[27] Meyer B, García-Bocanegra I, Wernery U, Wernery R, Sieberg A, Müller MA, et al. Serologic assessment of possibility for MERS-CoV infection in equids [letter]. Emerg Infect Dis [Internet]. 2015 Jan [date cited]. http://dx.doi.org/10.3201/eid2101.141342

[28] Hamzah A. Mohd, Jaffar A. Al-Tawfiq and Ziad A. Memish. Middle East Respiratory Syndrome Coronavirus (MERS-CoV) origin and animal reservoir. Virology Journal, 2016, 13: 87 DOI: 10.1186/s12985-016-0544

[29] http://www.who.int/csr/don/archive/disease/coronavirus_infections/en/

[30] http://www.cdc.gov/coronavirus/mers/

[31] http://www.ecdc.europa.eu/en/healthtopics/coronavirus-infections/Pages/publications.aspx

[32] https://flutrackers.com/forum/forum/novel-coronavirus-ncov-mers-2012-2014/146270-2012-2015-case-list-of-moh-who-novel-coronavirus-mers-ncov-announced-cases

[33] http://www.moh.gov.sa/en/CCC/PressReleases/Pages/default.aspx

[34] http://www.who.int/csr/don/archive/disease/coronavirus_infections/en/

[35] http://ecdc.europa.eu/en/publications/Publications/MERS-CoV-rapid-risk-assessment-August-2015.pdf

[36] https://uk.news.yahoo.com/hospital-mers-patients-haj-named-060619194.html

[37] ProMed-mail, 29 Aug 2015

[38] http://www.moh.gov.sa/en/CCC/PressReleases/Pages/statistics-2016-12-31-001.aspx

[39] http://www.moh.gov.sa/en/CCC/PressReleases/Pages/statistics-2016-12-22-001.aspx

[40] http://www.reuters.com/article/2015/06/03/southkorea-mers-patient-idUSL3N0YP17T20150603

[41] http://www.who.int/csr/don/14-july-2015-mers-korea/en/

[42] Yuri Kim, Shinhye Cheon, Chan-Ki Min, Kyung Mok Sohn et al. Spread of Mutant Middle East Respiratory Syndrome Coronavirus with Reduced Affinity to Human CD26 during the South Korean Outbreak. mBio, March 2016, 7, no. 2e00019-16 doi: 10.1128/mBio.00019-161

[43] http://www.who.int/emergencies/mers-cov/en/

[44] Ou X, Zheng W, Shan Y, Mu Z et al. Identification of the Fusion Peptide-Containing Region in Betacoronavirus Spike Glycoproteins. J Virol. 2016 Mar 30. pii: JVI.00015-16.

[45] Thornbrough JM, Jha BK, Yount B, Goldstein SA et al. Syndrome respiratoire Moyen – Orient Coronavirus NS4b Protein Inhibe hôte RNase L Activation. . MBIO 2016 29 mars; 7 (2). pii: e00258-16. doi: 10.1128 / mBio.00258-16.

[46] Ulrich Wernery, IHassab El Rasoul, Emily YM Wong, Marina Joseph et al. A phylogenetically distinct Middle East respiratory syndrome coronavirus detected in a dromedary calf from a closed dairy herd in Dubai with rising seroprevalence with age. Emerging Microbes & Infections (2015) 4, e74; doi:10.1038/emi.2015.74

Published online 2 December 2015

[47] Yang Y, Ye F, Zhu N, Wang W, Deng Y, Zhao Z, Tan W Middle East respiratory syndrome coronavirus ORF4b protein inhibits type I interferon production through both cytoplasmic and nuclear targets.  Sci Rep. 2015 Dec 3;5:17554. doi: 10.1038/srep17554.

[48] Jamal S. M. Sabir, Tommy T.-Y. Lam, Mohamed M. M. Ahmed, Lifeng Li et al. Co-circulation of three camel coronavirus species and recombination of MERS-CoVs in Saudi Arabia. Sciencexpress, 17 December 2015 / Page 1 / 10.1126/science.aac8608

[49] Yang Yang, Chang Liu, Lanying Du, Shibo Jiang, Zhengli Shi, Ralph S. Baric and Fang Li. Two mutations were critical for bat-to-human transmission of MERS coronavirus. Journal of Virology, Accepted manuscript posted online 10 June 2015, doi: 10.1128/JVI.01279-15 JVI.01279-15

[50] Meyerholz DK, Lambertz AM, McCray PB Jr. Dipeptidyl peptidase 4 Distribution dans le Human Respiratory Tract: Implications pour le Moyen -Orient respiratoire Syndrome. Am J Pathol, 2016 Jan; 186 (1): 78-86. doi: 10.1016 / j.ajpath.2015.09.014. Epub 2015 18 novembre

[51] Lui PY, Wong LY, Fung CL, Siu KL et al. Middle East respiratory syndrome coronavirus M protein suppresses type I interferon expression through the inhibition of TBK1-dependent phosphorylation of IRF3. Emerg Microbes Infect. 2016 Apr 20;5:e39. doi: 10.1038/emi.2016.33.

[52] Kim Y, Cheon S, Min CK, Sohn KM et al. Spread of Mutant Middle East Respiratory Syndrome Coronavirus with Reduced Affinity to Human CD26 during the South Korean Outbreak. MBio. 2016 Mar 1;7(2). pii: e00019-16. doi: 10.1128/mBio.00019-16.

[53] Chu H, Chan JF, Yuen KY. Middle East respiratory syndrome coronavirus infection: virus-host cell interactions and implications on pathogenesis. Virol J. 2015 22 décembre; 12: 218. doi: 10.1186 / s12985-015-0446-6.

[54] Yu Bin Seo, Jung Yeon Heo, Min-Suk Song, Jacob Lee et al. Environmental Contamination and Viral Shedding in MERS Patients during MERS-CoV Outbreak in South Korea. Clin Infect Dis. (2016) 62 (6): 755-760

[55] Khalid I, Alraddadi BM, Dairi Y, Khalid TJ, Kadri M, Alshukairi AN, Qushmaq IA. Acute Management and Long-Term Survival Among Subjects With Severe Middle East Respiratory Syndrome Coronavirus Pneumonia and ARDS. Respir Care. 2016 Mar;61(3):340-8. doi: 10.4187/respcare.04325. Epub 2015 Dec 23.

[56] Marcel A Müller, Benjamin Meyer, Victor M Corman, Malak Al-Masri et al. Presence of Middle East respiratory syndrome coronavirus antibodies in Saudi Arabia: a nationwide, cross-sectional, serological study. The Lancet Infectious Diseases, 2015, 15(5): 559–564

[57] http://www.cidrap.umn.edu/news-perspective/2015/04/saudi-serology-study-shows-possible-role-silent-mers-infections

[58] Kayali G, Peiris M. A more detailed picture of the epidemiology of Middle East respiratory syndrome coronavirus. Lancet Infect Dis. 2015 Apr 8. pii: S1473-3099(15)70128-3. doi: 10.1016/S1473-3099(15)70128-3

[59] Ziad A. Memish, Ahmad Alsahly, Malak al Masri, Gary L. Heil et al. Sparse evidence of MERS-CoV infection among animal workers living in Southern Saudi Arabia during 2012. Influenza and Other Respiratory Viruses, 2015, 9(2) : 64–67

[60] Meyer B, Garcia-Bocanegra I, Wernery U, Wernery R, Sieberg A, Mueller MA, et al. Serologic assessment of possibility for MERS-CoV infection in equids [letter]. Emerg Infect Dis. 2015; 21(1): 181-182. <http://dx.doi.org/10.3201/eid2101.141342>

[61] Mair-Jenkins J, Saavedra-Campos M, Baillie JK, Cleary P et al. The effectiveness of convalescent plasma and hyperimmune immunoglobulin for the treatment of severe acute respiratory infections of viral etiology: a systematic review and exploratory meta-analysis. J Infect Dis, 2015, 211(1):80-90. doi: 10.1093/infdis/jiu396.

[62] Johnson RF, Bagci U, Keith L, Tang X et al. 3B11-N, a monoclonal antibody against MERS-CoV, reduces lung pathology in rhesus monkeys following intratracheal inoculation of MERS-CoV Jordan-n3/2012. Virology. 2016 Mar;490:49-58. doi: 10.1016/j.virol.2016.01.004. Epub 2016 Jan 30.

[63] Rossignol JF. Nitazoxanide, a new drug candidate for the treatment of Middle East respiratory syndrome coronavirus. J Infect Public Health. 2016 Apr 16. pii: S1876-0341(16)30018-1. doi: 10.1016/j.jiph.2016.04.001.

[64] Taylor R, Kotian P, Warren T, Panchal R et al. BCX4430 – A broad-spectrum antiviral adenosine nucleoside analog under development for the treatment of Ebola virus disease. J Infect Public Health. 2016 Apr 16. pii: S1876-0341(16)30019-3. doi: 10.1016/j.jiph.2016.04.002.

[65] Chan JF, Yao Y, Yeung ML, Deng W et al. Treatment With Lopinavir/Ritonavir or Interferon-β1b Improves Outcome of MERS-CoV Infection in a Nonhuman Primate Model of Common Marmoset. J Infect Dis, 2015 Dec 15;212(12):1904-13. doi: 10.1093/infdis/jiv392. Epub 2015 Jul 21.

[66] Zhou N, Zhang Y, Zhang J, Feng L, Bao J (2014) The receptor binding domain of MERS-CoV: The dawn of vaccine and treatment development. J Formosan Med Assoc 113: 143–147 doi:10.1016/j.jfma.2013.11.006

[67] Naru ZhangJian TangLu LuShibo Jiang et al. Receptor-binding domain-based subunit vaccines against MERS-CoV. Virus Research, 2015, 202 : 151–159

[68] Bart L. Haagmans, Judith M. A. van den Brand, V. Stalin Raj, Asisa Volz, Peter Wohlsein et al. An orthopoxvirus-based vaccine reduces virus excretion after MERS-CoV infection in dromedary camels. Sciencexpress, 17 December 2015 / 10.1126/science.aad1283

[69] Wang C, Zheng X, Gai W, Zhao Y et al. MERS-CoV virus-like particles produced in insect cells induce specific humoural and cellular imminity in rhesus macaques. Oncotarget. 2016 Mar 30. doi: 10.18632/oncotarget.8475.

[70] http://www.bizjournals.com/philadelphia/news/2015/10/19/inovio-geneone-life-mers-vaccine-human-testing.html

[71] Karuppiah Muthumani, Darryl Falzarano, Emma L. Reuschel, Colleen Tingey, et  al. A synthetic consensus anti–spike protein DNA vaccine induces protective immunity against Middle East respiratory syndrome coronavirus in nonhuman primates. Science Translational Medicine  19 Aug 2015: Vol. 7, Issue 301, pp. 301ra132  DOI: 10.1126/scitranslmed.aac7462