Archives de l’auteur : sfmc.eu

Actualités 14-15 août 2018

Actualités du 14 et  15 août 2018

Le 15 août est jour férié  dans plusieurs pays d’Europe dans lesquels la religion catholique est présente : France, Italie, Espagne, Portugal, Belgique, Luxembourg, Pologne, certains états allemands, la Croatie, également en Amérique latine et dans certaines régions d’Afrique.
Jour férie mais aussi jour de catastrophe et d’événement destructeur dont les répercussions psychosociales peuvent être importantes et durables en raison de cette opposition : fêtes et malheur et ces conséquences sont les mêmes  pour tous les événements survenant non seulement le 15 aout mais aussi les deux ou trois jours précédents.  

Le 15 août 30 av. J.-C. : Egypte, mort de Cléopâtre par suicide (morsure de serpent).
Le 15  aout 1864 : France, grand incendie de Limoges, qui dévaste plusieurs quartiers. Au moins 150 maisons détruites, mais pas de victime.
Le 15  aout 1893 : France, immatriculation des véhicules en France qui est ainsi  le 1° pays a appliquer cette procédure en Europe.
Le 15  août 1914 : Amérique, Ouverture du canal de Panama alors que l’Europe  vient d’entrer en guerre.
Le 15 aout 1955 : France, naufrage d’une vedette de tourisme, au large der l’ile de Bréhat, bilan de 13 morts et 45 rescapés.
Le 15 1972 : Allemagne, un appareil Iliouchine expose en plein vol à Berlin Est, bilan 153 morts.
Le 15 aout 1976 : Equateur le vol SAETA Quito-Cuenca  s’écrase sur un des flancs du volcan Chimborazo avec 59 personnes à son bord. La carcasse de l’avion est retrouvée le 17 octobre 2002.
Le 15 août 2003 : Etats unis et Canada  panne d’électricité affectant plus 50 millions de personnes pendant 12 heures.

Le 15 août,  inondations, glissements de terrain, séismes dans le monde :
* 15 août 2017, Freetown, la capitale de la Sierra Leone, glissements de  terrain suite aux pluies torrentielles. La catastrophe fait plus de plus de 600 morts. Plus de 2000 personnes sont sans abri.
* 15 août 2017 : Cameroun  le village Essouala  au Sud-ouest Cameroun qui était victime d’un glissement de terrain. Plusieurs plantations, maisons, ont été englouties dans par l’éboulement de terrain. On déplore une dizaine de décès.
* 15 août 2014, Népal et Inde : pluies de mousson et inondations, plus de 100 morts.

Le 15 août, séismes dans le monde :
* 15 août 1950, Inde et Tibet, 15 août 1950 séismes magnitude 8,6  le bassin du fleuve Brahmapoutre, dans le nord-est de l’Inde, est particulièrement touché Bilan plus de 1500 morts
* 15 août 2007 : Pérou, Séisme de magnitude 8.Bilan de 600 morts et près de 2000 blessés.
* 15 août  2016 : Pérou de magnitude 5,2, quelques morts et plusieurs dizaines de blessés

Et en 2018 ?

Dernière heure….. mardi 14 août

  • Royaume Uni, Londres : agression à la voiture bélier

Près du parlement britannique, une voiture heurte volontairement un groupe de personnes, 2 blessés, très probablement acte terroriste.

Analyse
La facilité avec laquelle il est possible de se procurer une voiture, la facilité avec laquelle il est possible de rouler à grande vitesse en milieu urbain et de percuter une foule  en situation statique ou dynamique, permettent d’envisager la multiplication de ce type d’agression collective et ce quels que soient la motivation  ou l’état psychique du conducteur : Terrorisme ? Affection mentale ? Vengeance ? Violences urbaines ?

  • Italie, Gênes : effondrement d’un viaduc autoroutier

Un viaduc de 50 mètres de hauteur au dessus d’une banlieue industrielle immédiate de la ville s‘est effondré sur une longueur de 100 mètres environ. Le bilan  provisoire à H + 8  est de 30 morts et une vingtaine de blessés.

                

Analyse
Les points essentiels à retenir  actuellement de cet événement sont les suivants :

                1/ Circonstances de survenue

-Axe autoroutier important (Autoroute A10) qui est utilisé pour  désenclaver la ville et dont le trafic est à la fois local, régional, national et international (Route vers la France ou le sud du pays).
-Accident survenu un 14 août, veille d’un jour férié en Italie, vers 12 h, moment de grande circulation.
– Chute des véhicules d’une grande hauteur et pour certains écrasement par des blocs de béton de plusieurs tonnes.

          

                2/ Organisation des secours

-Estimation du nombre de véhicules qui se trouvaient sur cette partie de  l’axe routier effondré et qui ont été entraînés dans les décombres, donc estimation du nombre de victimes potentielles. Les caméras de surveillance du trafic, si elles sont exploitables, devraient permettre d’obtenir quelques informations utiles.
En corrélant ces données au nombre de victimes déjà dénombrées  en des zones précises on devrait pouvoir utiliser le concept du coefficient multiplicateur.

                     

  • Recherches des victimes en deux zones distinctes : dans les décombres du viaduc d’une part et d’autre part dans les bâtiments détruits par des blocs du viaduc.
  • Dégagement des victimes dont le positionnement a pu être établi par les moyens habituels utilisés dans des circonstances analogues provoquées par les séismes urbains.
  • Prise en compte d’un risque évolutif par déplacement brutal de matériaux.
  • Comme pour les séismes, nécessité impérieuse « d’aller vite » en raison des délais de survie limités, encore que les véhicules en fonction de leur position au moment de leur chute peuvent offrir des espaces de survie.
  • Les victimes dégagées actuellement (H+ 8 30 morts et une vingtaine de blessés), sont très certainement les victimes  « de surface » dont les véhicules ont pu être rapidement repérés et explorés. Il est donc probable que le bilan final sera beaucoup plus élevé, plus de 100 victimes ?
  • A H+10 : À 22h00, il est toujours compliqué d’établir un bilan précis.
    Dans une allocution ….. donne un bilan provisoire de 22 morts. Cité par l’agence de presse Ansa, le chef des pompiers avait donné un bilan de 35 morts. La Protection civile italienne fait état pour sa part d’un bilan officiel de 23 morts. 
    Il faudra donc attendre l’exploration complète, c’est-à-dire plusieurs jours, pour établir un bilan définitif.

               3 / Gestion de l’événement

Comme pour tous ces accidents technologiques il s’agit d’une gestion nationale car les répercussions psychosociales, émotionnelles, médiatiques sont nationales (et peut être internationales si des touristes étrangers figurent parmi les victimes) et à ce titre on assiste déjà 
– Aux recherches de responsabilités : cela avait prédit ? il y avait des signes annonciateurs 
– Aux commentaires divers des médias avec profusion de d’experts.

                4/Conclusions

                             -Catastrophe à effet limité dans la mesure où les secours en place sont suffisants, équipés et entrainés (l’Italie est un pays de séismes), mais catastrophe nationale dans la mesure elle concerne une activité permanente essentielle (la circulation routière), dans des infrastructures dont la sécurité de fonctionnement ne peut et ne devrait pas être mise en cause.
                        – Catastrophe technologique mais aussi catastrophe duale dans la mesure où la part des facteurs anthropomorphiques est essentielle.
Rôle des « Cassandres  » dans nos sociétés technologiques ?

Illustrations : 
https://www.google.fr/search?q=pont+de+g%C3%AAnes&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwi4ibnn3O7cAhUPXRoKHZpICQcQ_AUICigB&biw=690&bih=743&dpr=1.15  

 Les accidents de ponts et de viaducs sont analysés régulièrement par la SFMC (Lettre SFMC et Actualités)

Le prochaine Lettre de la SFMC n° 102 d’aout 2018 consacrera un dossier à ce type d’accident.

Ces événements importants ne doivent pas occulter le reste de l’Actualité.

  • Les mois de juillet d’août, les mois des intoxications alimentaires

                                 -Algérie août 2018

Près de 20 enfants d’une colonie de vacances à Petit Port, une plage à l’est de Mostaganem, ont été évacués vers les urgences dans la soirée d’avant-hier.
https://www.elwatan.com/regions/ouest/mostaganem/mostaganem-20-enfants-intoxiques-dans-une-colonie-de-vacances-13-08-2018

                                    -France

La société…. implantée en Lozère a annoncé le vendredi 10 août 2018 le retrait de la vente plusieurs fromages de chèvre de type Pélardon. En cause : « la mise en évidence de la présence de Salmonelles
https://www.e-sante.fr/risque-de-salmonelle-rappel-de-fromages-de-chevre-pelardon/breve/615329

                                    -France (30 juillet 2018)

Intoxication alimentaire pour 34 adolescents ont  à Feurs dans la Loire. Ces adolescents, participant à un tournoi d’international d’ ultimate frisbee, ont été pris de nausées et de vomissements après leur repas de dimanche midi.
https://www.20minutes.fr/faits_divers/2314927-20180730-loire-trente-quatre-adolescents-etrangers-victimes-intoxication-alimentaire

                                    -France (en juillet 2018)

Essonne: Vingt-deux jeunes footballeurs victimes d’une intoxication alimentaire pendant un stage.
https://www.20minutes.fr/faits_divers/2305663-20180711-essonne-vingt-deux-jeunes-footballeurs-victimes-intoxication-alimentaire-pendant-stage

  • Les accidents de car dans le monde

Equateur, accident de car le 12 août 2018

Un accident de car, qui transportait des supporteurs du Barcelona Sporting Club, l’équipe la plus populaire du pays, a fait douze morts et 30 blessés.
.https://www.20minutes.fr/monde/2320407-20180813-equateur-douze-morts-accident-car

Pérou, accident de car

Deux accidents de cars ont eu lieu en deux jours les 11 et 12 août. Les deux véhicules sont tombés dans des ravins, faisant au moins une vingtaine de morts. Dimanche 12 août, un premier véhicule est tombé dans un ravin dans le nord du Pérou, faisant au moins 15 morts et 25 blessés.
https://www.rtl.fr/actu/international/deux-chutes-de-cars-dans-des-ravins-au-perou-7794409192

  • Taiwan, incendie d’hôpital, aout 2018

Incendie d’un hôpital de Taïwan. Les premiers éléments de l’enquête pointent vers un court-circuit dans un appareil électrique.
Le bilan est de  9 morts et 30 blessés dans cet hôpital accueillant des malades en phase terminale,
Les 44 personnes, dont 33 patients, qui se trouvaient dans l’unité située au septième étage de cet hôpital de New Taipei ont été évacuées. Seize ont fait un arrêt cardiaque, dont sept qui ont pu être réanimées.
https://www.ouest-france.fr/monde/taiwan/taiwan-neuf-morts-et-trente-blesses-dans-l-incendie-d-un-hopital-5921772

Analyse
Explication d’un responsable de cet hôpital : il  a expliqué les trois raisons amenant à un bilan aussi lourd : les pompiers ont été tardivement alertés soit 9 minutes après le début de incendie, la porte anti-incendie n’a pas été fermée par le personnel hospitalier lors de son évacuation d’urgence et enfin, l’utilisation d’éponges inflammables qui étaient sous les lits d’hôpital.

Au cours des années précédentes plusieurs incendies graves sont survenus dans cette ville et à chaque fois on retrouve des imprudences majeures :

  • juin 2015, incendie dans un parc aquatique, plusieurs morts, plus de 200 blessés ;
  • Avril 2018, incendie d’une usine dans le nord de Taiwan, 7 morts dont 5 pompiers et plusieurs blessés.

René Noto

MOOC victimes NRBC aux urgences

Tutoriel victimes NRBC aux urgences de l’hôpital

Pour accéder au serious game , cliquez sur : NRBC aux Urgences

Compatibilité des navigateurs :
Sur ordinateurs Windows et Mac :
– Firefox est celui recommandé de manière générale. 
– Chrome, Safari (Mac) et Edge sont aussi compatibles. 
– Internet explorer n’est pas compatible. 
Sur plateforme mobile (iOS, Android) le navigateur n’est pas compatible.

Petites consignes d’usage :
Attendre le téléchargement sur la première image. Les temps d’attente entre les scènes sont dues à la vitesse de la connexion Internet du poste qui va accéder au contenu. 
Sur une liaison rapide, c’est bon, sur une plus lente, ça prend nécessairement plus de temps. 

Merci à C Bertrand, membre de notre CA de nous avoir transmis cet excellent travail piloté par le SAMU 94.
Pour toute question concernant le serious game s’adresser au web master qui transmettra.

Session commune SFMU/SFMC

SESSION COMMUNE SFMU/SFMC

TUERIE DE MASSE PAR FUSILLADE
PROBLÉMATIQUES ORGANISATIONNELLES

URGENCES 2018
Paris Porte Maillot-Palais des Congrès
Vendredi 15 juin 2018

Salle 251
Table ronde n°7

11 h – 12 h 30
Interaction des forces de l’ordre

Denis SAFRAN
Quelle est la hiérarchie du commandement ? Quelle est la place des soignants au sein de la zone d’exclusion et d’extraction ? Comment ajuster l’intervention médicale avec les impératifs de sécurité et de maintien de l’ordre propres aux forces de sécurité ? Quels sont les domaines d’intervention du médecin au sein des colonnes d’assaut ?

Organisation médicale sur les lieux
Eric CESAREO
Comment organiser la prise en charge sur place des victimes dans ce contexte ?

Accueil au sein des structures hospitalière
Patrick PLAISANCE
Comment identifier et anticiper les spécificités inhérentes à l’accueil hospitalier de ce type de victimes ?

Spécificités pédiatriques
Hélène CHAPPUY
Quelles sont les particularités de la prise en charge de plusieurs victimes pédiatriques dans ce contexte ?

Pour tous renseignements :
http://www.urgences-lecongres.org/fr
http://www.urgences-lecongres.org/fr/programme/2018
http://www.urgences-lecongres.org/fr/inscription/

 

Faire Face à une SSE, CPCMU La-Rochelle

CPCMU
FAIRE FACE A UNE SITUATION SANITAIRE D’EXCEPTION

LA ROCHELLE-FORUM DES PERTUIS
7 JUIN 2018

  •  1 / RÉGULATION D’UNE CRISE SANITAIRE 
    9h00-10h30
    Expert : Dr F. Braun 
    Modérateur : Dr Levy Benjamin/Dr Tentillier Eric
    A propos d’un cas (Poitiers : Prison de Vivonne : Dr Delelis Henri) 15 min
    –  Avancées technologiques et nouveaux outils en communication
    –  Orientation et gestion d ‘un flux collectif pédiatrique dans la région
  • 2/ ORGANISATION DE LA FILIÈRE DE SOINS 
    11h00-12h30
    Expert : Pr B. Vivien
    Modérateur : Dr Henri Julien / Dr Berrard Olivia
    A propos d’un cas (La Rochelle : Organisation sanitaire autour des Francofolies : Dr Archambault) 15min
    – Les enseignements des attentats des 5 dernières années  
    –  Rôle de la première équipe 
    – La montée en puissance face à la SSE

DAMAGE CONTROL CHIRURGICAL : SIM-LIFE*
« Quand la réalité dépasse la fiction  » (ABS-LAB Pr Faure J-P )

  • 3/ LES MENACES EMERGENTES : NRBC-e
    14h00-15h30
    Expert :  Dr J-M Dindart
    Modérateur : Dr Gatin Patrick / Dr Hikmi Nadia
    A propos d’un cas  (Niort) 15 min
    – Comment donner l’envie à nos équipes de s’intéresser au NRBC?
    – Les nouvelles menaces NRBC-e
  • 4/ PRISE EN CHARGE DU SOIGNANT LORS D’UN PSYCHOTRAUMATISME EN SSE 16h00-17h30 Expert : Dr Mele Eric
    Modérateur : Dr Chavagnat/ Dr Henri Julien
    A propos d’un cas ( Bus de Rochefort)  15 min
    – Quel impact sur les soignants ?
    – Comment anticiper et préparer nos équipes face à des SSE?)En parallèle , les ateliers (places limitées 10-15 personnes) :
    – TRIAGE (NIORT)
    – HABILLAGE /DESHABILLAGE (NIORT-POITIERS)
    – INTUBATION ET ABORDS VASCULAIRES SOUS EPI ( NIORT-POITIERS)
    – DAMAGE CONTROL (ANGOULÊME)
    – SIMULATION -ORGANISATION D’UN PLAN DE SECOURS ORSEC-NOVI(POITIERS)

    – SIMULATION CHOC HEMORRAGIQUE (POITIERS)

Dr Mathieu VIOLEAU
Praticien hospitalier Urgences–S.A.M.U.–S.M.U.R.–Réanimation
Secrétaire et coordonnateur du collège de médecine d’Urgence du Poitou-Charentes (CPCMU)
CENTRE HOSPITALIER DE NIORT
40 Avenue Charles de Gaulle BP 70600
79021 NIORT CEDEX
Tél : 05 49 78 30 15  – Fax : 05 49 78 29 99

Internet : http://cpcmu.eu/

 

DU C2MS2, Corte

Diplôme Universitaire
Crises et Catastrophes, Management des Secours et des Soins

La troisième promotion du C2MS2 de l’Université de Corse Pacale Paoli a passé son examen final le 5 juin 2018.
L’enseignement délivré par des experts insulaires et métropolitains, appuyé par la SFMC a été coordonné par le Dr Daniel Di Giambattista, membre de la SFMC n° 0121 que nous tenons tout particulièrement à remercier pour son engagement. Nous y associons l’UISC5 et son commandement pour l’appui manifesté à cet enseignement dont le but est de renforcer la résilience insulaire.

Pour en savoir plus, lire l’article de Corse matin, prétexte de cette actualité : https://www.corsenetinfos.corsica/Remise-officielle-des-diplomes-universitaires-C2MS2-a-Corte_a33596.html

H JULIEN

Réponse aux SSE, du terrain à l’hôpital

RÉPONSE AUX SITUATIONS SANITAIRES EXCEPTIONNELLES
Du terrain à l’hôpital

5 juin 2018
École du Val de Grâce
Place Alphonse-Laveran 75005 Paris

Présidée et ouverte par le Directeur Général de la Santé, le Pr Jérôme SALOMON, journée de réflexion sur la réponse, notamment santé, aux situations sanitaires exceptionnelles (SSE) qui ont fait l’objet d’une organisation renforcée, de textes règlementaires d’actualisation (ORSAN, AMaVi…), de moyens accrus et révisés (Santé Publique de France) et surtout d’engagements récents pour ACEL (feu du CHU de Pointe à Pitre) ou catastrophe majeure.

La journée s’articule autour de quatre axes :

09:15 – RETOURS D’EXPÉRIENCES
Président : Dr Agnès RICARD-HIBON, Présidente de la SFMU
Modérateur :
Dr Luc RONCHI, Chef de pôle Hpl de St Nazaire, SFMC
            Feu au CHU de Pointe-à-Pitre

                        Dr Patrick PORTECOP, Directeur médical du SAMU 971
            Rougeole en Aquitaine
                        Mme Elise BENYAYER,  Dir-adjte du CHU de Poitiers, Dr Henri DELELIS, SAMU 86
            Influence de la grippe hivernale sur l’organisation des services d’urgence
                        Dr Michel GRIGNAND, Président de la CME de l’Hôpital de St Nazaire
                     
10:45 Pause

11:15 – LA RÉPONSE AUX SITUATIONS SANITAIRES EXCEPTIONNELLES
Président : Pr Pierre-Edouard BOLLAERT, Université de Nancy
Modérateur :
MCS Alain PUIDUPIN, DGS SSA SFMC
           
Organisation de la réponse du système de santé faces aux SSE, état et perspectives
                        Dr Jean-Marc PHILIPPE, Conseiller médical auprès du DGS
            Le secteur libéral acteur de la gestion des SSE
                        Dr Georges-Louis COMPÈRE, Médecin généraliste, Avignon                
            Cadre de la préparation des établissements de santé : le nouveau Plan Blanc
                        Mr Olivier BRAHIC, S-Directeur adjoint de la Veille et de la Sécurité Sanitaire, DGS
    

12:30 – Collation

14:00 – ACTUALITÉS ET NOUVEAUTÉS 
Président : Pr Pierre CARLI
Modérateur :
MC Eric d’ANDIGNE, SSA SFMC
                Introduction du concept de PMA dans le volet « accueil massif de victimes du Plan Blanc
                           Pr Mathieu RAUX, Hôpital de la Pitié Salpêtrière
                Le Médecin Directeur de Crise (DMC) du Plan Blanc Hospitalier
                               Dr Fabrice COOK, SAMU 94 
                Formation aux SSE : renforcement de la formation aux gestes et soins d’urgence
                               Dr Catherine BERTRAND, ANCESU, SAMU/CESU 94        

15:30 Pause

16 :00 – L’HÔPITAL ET LA SSE
Président : Pr Jean-Pierre AUFFRAY, Université Aix-Marseille – SFMC
Modérateur : Dr Dominique FELTEN, Conseiller médical auprès du DGS
                Régulation de crise, de la logique de régulation individuelle à la régulation collective
                               Dr Eric LECARPENTIER, SAMU 94
                Sécurisation et protection de l’hôpital, le plan de sécurisation des établissements de santé
                               Vincent TERRENOIR, DGOS – Loïc LE GALL  HFDS
                Confinement et évacuation à l’Hôpital
                               Dr Christophe LEROY, Sce gestion des SSE, APH

Programme
Formulaire d’inscription SSE 5 juin 2018

SSE, Évaluer,décider et travailler SPF Paris

Santé Publique de France

Les situations sanitaires exceptionnelles : évaluer, décider et travailler ensemble

Paris, Centre universitaire des Saints-Pères
AMPHITHÉÂTRE WEISS
Jeudi 31 Mai
09H30 – 17H

L’objectif de cette journée sera d’examiner le déroulement des situations sanitaires exceptionnelles, en termes d’évaluation des besoins et d’organisation de la réponse. On s’intéressera tout particulièrement aux processus de décision dans les situations complexes, aux innovations qui en découlent, à la façon dont les réservistes sanitaires contribuent au retour à la normale, et aux perspectives d’évolution de la Réserve sanitaire en fonction des besoins générés par les crises récentes.
Formation assurée par l’unité Réserve sanitaire de Santé publique France, organisme de formation enregistré sous le numéro 11940953094 auprès du préfet de région d’Ile-de-France.

Programme

OUVERTURE

TABLE RONDE « ÉVALUER »
Modérateur : Philippe Magne, Santé publique France

  • Les besoins dans des situations complexes et mouvantes – quels cadres d’analyse ?
    L’exemple de crises récentes à Mayotte et Saint-Martin

    Alain Puidupin, Ministère des Solidarités et de la Santé
  • Piloter en continu des besoins de renfort (recueil, consolidation, arbitrages) :
    le rôle de l’ARS – l’exemple d’une situation exceptionnelle en Guadeloupe

    Patrick Saint-Martin, ARS Guadeloupe
  • Évaluer les ressources logistiques pour l’accueil des renforts, et communiquer en situation dégradée : des processus clé en gestion de crise
    Anne-Catherine Sudre, réserviste sanitaire (réserviste référente cheffe de mission)
    Johnny Kohler, réserviste sanitaire (assistant logistique)
  • Anticiper la dynamique d’un événement – l’exemple d’un grand rassemblement avec risque épidémique en Centre-Val de Loire
    Sonia Molho, réserviste sanitaire (médecin de santé publique)
  • La surveillance épidémiologique au cours d’une crise non infectieuse
    Valérie Ponties, réserviste sanitaire (épidémiologiste)
  • L’apport de l’expertise technique lors d’événements exceptionnels – Les ingénieurs réservistes intervenus au CHU de Guadeloupe
    André Bougaud, réserviste sanitaire (ingénieur biomédical)
    Patrick Meunier, réserviste sanitaire (expert immobilier, programmiste)
  • Évaluer la situation des personnes vulnérables – les enfants de Saint-Martin en situation de handicap
    Mathilde Levron, réserviste sanitaire (ergothérapeute)
    Cynthia Pilon, réserviste sanitaire (éducatrice spécialisée)
  • Le temps, un vocabulaire commun en situation de crise
    Servane Gueben-Veniere, École des Ponts ParisTech – CNRS – UPEM

TABLE RONDE « DÉCIDER »
Modératrice : Nicole Pelletier, Santé publique France

  • La gestion des interfaces entre les centres opérationnels : l’exemple de la coopération COGIC/CORUSS/CDC lors des crises récentes
    Pierick Bergeran, CORRUSS, Ministère des Solidarités et de la Santé
    Un représentant du ministère de l’Intérieur (sous réserve)
    Un représentant du ministère chargé des Affaires étrangères (sous réserve)
  • Les éléments de décision pour le déploiement de la réserve sanitaire » – l’exemple de la campagne de vaccination Mayotte
    Clara de Bort, Santé publique France
  • Le maintien des capacités de décision en situation de stress aigu
    Benoit Vraie, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • Décider en pratique : usage des modèles dans la prise de décision et/ou la capacité à problématiser
    Bertrand Parent, École des hautes études en santé publique
  • Utiliser les réseaux sociaux pour mieux gérer la crise – expériences de Gênes et de Vancouver
    Caroline Rizza, Télécom ParisTech

TABLE RONDE « TRAVAILLER ENSEMBLE »
Modérateur : Jérémy Chambraud-Susini, ARS Pays de la Loire

  • En direct vidéo de Mayotte – point d’actualité sur la campagne de vaccination
    Un(e) réserviste en mission
  • Sur le terrain, comment faire rapidement équipe quand on ne se connaît pas ?
    Yves Vignau, réserviste sanitaire (directeur d’hôpital)
  • Accueillir des réservistes dans son service et travailler avec eux – un exercice qui s’apprend
    Serge Ferracci, CHU de Guadeloupe (urgentiste)
  • Prendre en compte les dimensions culturelles
    Simon Vigne, réserviste sanitaire (psychiatre)
  • Le transfert de connaissances en situation de crise – l’exemple de la mission « Peste » à Madagascar
    Alban Forel, réserviste sanitaire (urgentiste)
    Thérèse Darmedru, réserviste sanitaire (urgentiste)
  • Démystifier l’improvisation : l’individu et le groupe face à l’imprévu
    Anouck Adrot, Université Paris-Dauphine
  • Relancer un circuit du médicament et un circuit biologique – l’apport des biologistes, pharmaciens et préparateurs lors de la crise Irma
    Cyrile Vanier, réserviste sanitaire (biologiste)
    Élisabeth Muller, réserviste sanitaire (pharmacienne)
    Delphine Lacaille, réserviste sanitaire (préparatrice en pharmacie)
  • Assurer la continuité des prises en charge des personnes vulnérables – les résidents de l’Ehpad de Saint-Martin
    Ouardia-Cathy Messaoudi, réserviste sanitaire (aide-soignante)
  • Prendre en compte les risques psychosociaux, un volet de la gestion de crise : l’exemple du CHU de Guadeloupe
    Martine Chriqui-Reinecke, réserviste sanitaire (psychosociologue)

CONCLUSION « INNOVER »
Modératrice : Clara de Bort, Santé publique France

  • La Réserve, un outil novateur pour les ARS
    Anne Lecoq, ARS Bourgogne-Franche-Comté
  • Les innovations organisationnelles lors des crises
    Valérie Denux, ARS Guadeloupe

Pour tout renseignement ou contact : http://www.rencontressantepubliquefrance.fr/

Solidarité et migrations, Croix-Rouge, Paris

Les Rencontres de la Fondation – 1ère édition

Mercredi 30 mai de 9h à 17h au siège de l’UNESCO à Paris

La Fondation Croix-Rouge française lance officiellement son programme scientifique pour la recherche humanitaire et sociale.

Pour présenter les travaux de sa première promotion, elle s’associe à la délégation permanente de la France auprès de l’UNESCO lors d’une journée d’étude internationale  le mercredi 30 mai 2018 au siège de l’UNESCO à Paris.

Pendant cette journée, les chercheurs lauréats des bourses postdoctorales de la Fondation présenteront les résultats de leurs recherches au cours de trois tables rondes dans la matinée. Les résultats seront ensuite mis en perspective au sein d’un débat rassemblant, dans l’après-midi, universitaires, opérationnels et institutions sur le thème « Les liens solidaires à l’épreuve des migrations ».

Entrée libre mais inscription obligatoire

Programme

9h00 – 9h25 : Discours de lancement de la Fondation

Professeur Jean-Jacques ELEDJAM, Président de la Croix-Rouge française et de la Fondation Croix-Rouge française

  1. Elhadj AS SY – Secrétaire général de la FICR (Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge)

9h25 – 9h45 : Discours d’ouverture des premières Rencontres de la Fondation

S.E. Laurent STEFANINI, Ambassadeur, délégué permanent de la France auprès de l’UNESCO

  1. Pierre FOURNIER, Chef de la Mission Humanitaire, Centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

9.45 – 10.45 : Table ronde 1 « L’action humanitaire dans les situations de rue »               

Modération : Mme Alessia LEFEBURE – Docteur en sociologie, directrice des études à l’EHESP (Ecoles des hautes études en santé publique)

Intervenants :

Mme Jeanne SEMIN – Docteure en anthropologie africaniste à l’EPHE (Ecole pratique des hautes études)

Mme Marjorie GERBIER-AUBLANC – Docteure en sociologie de l’Université Paris Descartes

10.45 – 11.45 : Table ronde 2 « L’organisation de l’espace sécuritaire des réfugiés en Afrique »

Modération : M. Olivier BERNARD – Docteur en médecine, ancien président de Médecins du Monde, membre du Conseil scientifique de la Fondation

Intervenants :

  1. Pierre Boris N’NDE – Docteur en anthropologie sociale et culturelle de l’Université Laval (Québec, Canada)

Mme Tatiana SMIRNOVA – Docteure en anthropologie sociale et ethnologie de l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales)

11.45 – 13.00 :Table ronde 3 « La transition humanitaire au prisme des relations intimes, des liens sociaux et de la communication locale »

Modération : M. Vincent LEGER –Docteur en anthropologie de l’University College London, chargé de recherche à la Fondation Croix-Rouge française

Intervenants :

  1. Alvar JONES SANCHEZ – Docteur en anthropologie sociale de l’Université Nationale d’Education à Distance (UNED)

Mme Marie FIERENS – Docteure en sciences de l’information et communication de l’Université Libre de Bruxelles (Belgique)

Mme Amalia DRAGANI – Docteure en anthropologie sociale et ethnologie de l’EHESS

14.00 – 16.00 : Grand débat « Les liens solidaires à l’épreuve des migrations »

Mots de bienvenue :

Mme Virginie TROIT – Directrice de la Fondation Croix-Rouge française

Mme Annabel DESGREES DU LOU pour l’IRD (Institut de recherche pour le développement)

Mots d’introduction et modération :

  1. Serge PAUGAM – Directeur d’études à l’EHESS, directeur de recherche au CNRS
  2. Mahaman TIDJANI ALOU – Professeur agrégé de science politique, doyen de la faculté de sciences économiques et juridiques de l’Université Abdou Moumouni (Niger)

Intervenants :

Mme Annabel DEGREES DU LOU – Démographe, chargée de recherche à l’IRD, directrice adjointe de l’Institut Convergences Migrations

  1. Damianos KATTAR – Membre de la Croix-Rouge libanaise, ancien Ministre des Finances et de l’Economie du Liban, ancien professeur d’économie et de stratégie à l’Université Saint-Joseph et l’Université La Sagesse à Beyrouth

Mme Marguerite BARANKITSE – Présidente ONG Maison Shalom Burundi et Rwanda

  1. Pierre MICHELETTI – Coresponsable du Master Politiques et Pratiques des Organisations Internationales à l’IEP de Grenoble, vice-président d’Action Contre la Faim
  2. Kouassi Lazare ETIEN – Représentant du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) au Cameroun – A confirmer

16.00 – 17.00 : Séance « droit de réponse » avec le public animé par deux chercheurs de la promotion 2016 de la Fondation Croix-Rouge française

  1. Alvar Jones SANCHEZ

Mme Marjorie GERBIER-AUBLANC

17.00 : Mot de clôture

  1. Jean-Christophe COMBE – Directeur général de la Croix-Rouge française, membre du Conseil d’administration de la Fondation Croix-Rouge française

Professeur Jean-François MATTEI – Président du Conseil scientifique de la Fondation Croix-Rouge française

Pour inscription ou renseignement :
http://www.fondation-croix-rouge.fr/les-rencontres-de-la-fondation-1ere-edition/

La BSPP recrute des médecins

Médecin chez les pompiers de Paris : un métier pas comme les autres !

 

La Brigade recherche des médecins urgentistes ou anesthésistes réanimateurs pour une activité associant médecine d’urgence préhospitalière pour :

– armer les ambulances de réanimation (10 000 interventions primaires/an sur Paris et les trois départements de la petite couronne; 15% de traumatologie grave)

– tenir la fonction de médecin à la régulation médicale (créations de filières innovantes : ECG télétransmis par premiers secours, filière AVC, psychiatrie, fin de vie, Plasma Lyophilisé etc.)

– participer à des activités d’enseignement, à des études scientifiques et à des publications scientifiques: 114 publications indexés pubmed depuis 2015 ».

Pour tous renseignements :
http://www.pompiersparis.fr/fr/s-engager/nos-metiers/devenir-medecin-pompier

Contact : par mail  Médecin en chef Michel Bignand
                 par téléphone : 01 56 79 67 53

Epidémie Ebola en RDCongo

L’OMS relève le niveau de risque

Le risque local pour la santé publique passe d’élevé à très élevé. Le risque régional de modéré à élevé.

Selon le Dr Matshidiso Moeti, directeur de l’OMS pour l’Afrique :
« L’arrivée d’Ebola dans une zone urbaine est très préoccupante et l’OMS et ses partenaires travaillent ensemble pour intensifier rapidement la recherche de tous les contacts du cas confirmé dans la région de Mbandaka »
.

23 morts sont à déplorer à ce jour dans des zones isolées. La présence de 3 cas suspects dans la ville de Makapela ou 300 personnes contact ont été dénombrées est considérée comme très préoccupante. 

Le point sur l’épidémie :  SITREP-EVD-DRC-20180518-2

Avec nos remerciements au Dr JP Lamarque