Avec régularité la S.F.M.C. porte à votre connaissance des thèmes d'actualité dans le monde ayant pour objet les urgences collectives, les catastrophes, les désastres et crises sanitaires. Vous pouvez participer à cette collecte d'information en adressant commentaires, photos, articles ou présentations au Web Master. D'avance, merci.

Actualités du 26 janvier 2019

                                 Actualités du 26 janvier 2019

C’est arrivé un 26 janvier

  • 26 janvier 1531 : Lisbonne est frappée par un séisme de très forte intensité . Environ trente milles  morts et une grande partie de  la ville est en partie détruite.
  • 26 janvier 1700 : séisme de Cascadia d’une magnitude supposée entre 8,7 et 9,2, les  détails approximatifs de ce séisme qui a provoqué un important tsunami sont connus par des textes japonais contemporains de l’événement.
  • 26 janvier 1788 : Les premiers colons débarquent en Australie, 450 marins et leurs familles ainsi que 714 prisonniers ou « convicts » ils vont constituer t la base de peuplement européen de la nouvelle colonie britannique. Le jour du débarquement de cette « First Fleet » est la date de la fête nationale australienne.
  • 26 janvier 1905 : Afrique du Sud, découverte du plus gros diamant naturel du monde. Cette  pierre de 3,106 carat (637 grammes) est appelée « Cullinan » en honneur au propriétaire de la mine. Elle sera taillée en 105 autres pierres.
  • 26 janvier 1909 : Côtes américaines, collision maritime entre un navire italien, »le Florida » et  un navire britannique » le Républic », grâce à la TSF nouvellement opérationnelle les secours peuvent intervenir à temps et sauver les 1500 passagers.
  • 26 janvier 1917 : Des marins de l’île d’Yeu embarquèrent à bord du canot Paul Tourreil, de la SCSN, pour se porter au secours des naufragés du cargo norvégien Ymer fut torpillé par un sous marin allemand. Six des douze sauveteurs mourront lors des opérations de sauvetage.
  • 26 janvier 1926 : Londres , première démonstration officielle de télévision, John Baird…
  • 26 janvier 1950 : l’Union indienne, deux ans après son indépendance, se dote d’une Constitution qui fait d’elle une république.
  • 26 janvier 1950 : France, catastrophe minière de Saint-Éloy-les-Mines dans le Puy-de-Dôme, bilan de 50 morts.
  • 26 janvier 2005 : Glendale, près de Los Angeles, un train de banlieue percute l’automobile d’un conducteur suicidaire et déraille. Quelques minutes plus tard un second train entre en collision avec le premier. Bilan de  11 morts et environ 200 blessés.
  • 26 janvier 2015 : Espagne(Albacete), crash d’un avion militaire grec sur une base aérienne, bilan de 11 morts parmi les personnels au sol.
  • 26 janvier 2018 : Corée du Sud ,incendie qui a ravagé un hôpital de Miryang, dans le sud-est  du pays, bilan avec une quarantaine de morts.

                                      Et en 2019

  • Dernière heure : Brésil, rupture d’un barrage minier, le 25 janvier 2019
    Rupture d’un barrage minier dans l’État brésilien de Minas Gerais (sud-est du pays). Environ 200 personnes étaient portées disparues, bilan  provisoire  et il est probable que le nombre de victimes sera plus important.
    http://www.izf.net/afp/rupture-dun-barrage-minier-au-bresil-environ-200-disparus-pompiers
    https://www.lesoir.be/202835/article/2019-01-25/rupture-dun-barrage-minier-au-bresil-environ-200-disparus-selon-les-pompiersAnalyse
    Les  ruptures de barrage minier ont des conséquences beaucoup plus importantes et graves que celle de barrage hydraulique ,à la fois sur les populations avoisinantes comme sur l’environnement.
    Voir vidéo : Rupture de barrage de Brumadinho, vidéo
    Il s’agit de coulées de boues très denses et ayant un pouvoir de destruction très important sur toutes les infrastructures et les terres agricoles.Il s’agit souvent de boue toxique en provenance des travaux miniers qui vont assurer une rémanence toxique au niveau des terrains agricoles. Les possibilités de retrouver des victimes vivantes sont très faibles, seules les victimes de surface et de secours extrêmement rapide en cas que de survie.
    Voir vidéo : Sauvetage d’une jeune femme par hélicoptère.***
    Pour cet accident le nombre de disparus est établi d’une part en fonction des personnes qui travaillent sur le site et d’autre part en fonction de l’inventaire des destructions d’habitations.En 2015 le Brésil avait déjà subi une catastrophe identique avec la rupture d’un barrage minier et il semble que les responsables de ce site industriel n’est pas tenu compte des enseignements du premier événement.Manifestement catastrophe duale : d’une part la mise en jeu d’un élément naturel, la boue et notre part d’un accident technologique et industriel causé par des anomalies gestion (paramètre sociétal).
  • Canada, déraillant d’un train de marchandise, janvier 2019
    Au cours du déraillement 30 wagons ont quitté la voie ferrée.  Les autorités ont assuré que ce déraillement ne posait aucun risque pour la sécurité du public. (Le fret consistait en céréales).
    https://www.journaldemontreal.com/un-train-deraille-et-prend-feu-en-saskatchewan
    Analyse
    Les déraillements de train de marchandises sont relativement fréquents au Canada.
    Les conséquences immédiates pour l’environnement, comme pour les populations, dépendent essentiellement de la nature des marchandises transportées.
    Au cours de des deux dernières années plusieurs déraillements de train transportant des hydrocarbures ont été la cause d’accidents  graves (accident de Lac Mégantic).
  • Pakistan, accident de car, le 21 janvier 2019
    Collision entre un camion et un car qui transportait  30 voyageurs, le car a prit  feu immédiatement, expliquant l’importance du bilan (24 morts).
    https://www.journaldequebec.com/2019/01/21/pakistan–au-moins-24-morts-dans-la-collision-dun-car-et-dun-camion
    Analyse
    Les accidents de car suivis ou non d’incendie sont relativement fréquents au Pakistan, quelques cas  parmi les plus « spectaculaires  «  dans leur circonstances de survenue :
    -mars 2018, collision et incendie  d’un minibus, 17 morts et 30 blessés ;
    -août 2018, collision d’un car avec un camion- citerne, 18 morts et 25 blessés ;
    -mai 2013, collision et incendie d’un car scolaire, 17 morts ;
    -avril 2014, collision d’un car avec un tracteur, bilan 40 morts ;
    -septembre 2011, chute  d’un car scolaire dans un ravin, bilan 30 morts.
  • Incendie de navires méthaniers, janvier 2019
    Deux navires battant pavillon tanzanien sont en feu à l’entrée du détroit de Kertch, 32 membres d’équipages se sont jetés à la mer, selon l’Agence fédérale russe des transports maritimes et fluviaux. Au moins 14 marins sont morts dans l’accident, L’incendie provoqué par une explosion a embrasé deux méthaniers tanzaniens Candy et Maestro, avec 17 personnes à bord du premier et 15 autres sur le deuxième, tous citoyens indiens et turcs, à l’entrée du détroit de Kertch, selon l’Agence fédérale russe des transports maritimes et fluviaux. Le feu s’est déclaré au moment où du carburant a été transféré d’un navire sur l’autre. D’après les dernières informations, l’extinction des navires a commencé.
    https://fr.sputniknews.com/international/201901211039720538-navires-flammes-detroit-kertch/
    Analyse
    Bilan de 14 morts de 32 personnes, soit une mortalité de l’ordre de 45 %.
    Question posée : des équipages avaient-ils d’autres possibilités que de se jeter à la mer ?
    La température de l’eau dans ce détroit maritime entre la mer Noire et la mer d’Azov  est très basse et ne laisse que peu de chance de survie aux naufragés.

René Noto