Avec régularité la S.F.M.C. porte à votre connaissance des thèmes d'actualité dans le monde ayant pour objet les urgences collectives, les catastrophes, les désastres et crises sanitaires. Vous pouvez participer à cette collecte d'information en adressant commentaires, photos, articles ou présentations au Web Master. D'avance, merci.

Actualités du 25 octobre 2018

Actualités du 25 octobre 2018

C’est arrivé en octobre.

  • Paris, il y a trente ans : Dans la nuit du 22 au 23 octobre 1988, un fauteuil imbibé d’essence et enflammé a été lancé dans une des deux salles de l’Espace Saint-Michel, durant la projection de « d’un filma  blessant quatorze spectateurs.
  • Europe, il y a 100 ans début des cas mortels de l’épidémie de grippe (dite grippe espagnole.
  • 25 octobre 732 : Poitiers, Charles Martel arrête une armée arabe, avec cette victoire se termine les incursions musulmanes au nord des Pyrénées.
  • 25 octobre 1836 : Érection de l’obélisque de la Concorde sur la place de la Concorde, un obélisque en provenance du temple pharaonique de Louksor (Égypte) et vieux d’environ 4.000 ans, don du vice roi d’Égypte.
  • 25 octobre 2010 : un séisme d’une magnitude de 7,7 accompagné d’un tsunami et l’éruption volcanique du volcan Merapi touchent l’Indonésie. Le tsunami cause la mort de plus de 154 personnes.

Et en 2018

Pas d’événement « spectaculaire » ayant retenu l’attention des médias  au-delà de quelques lignes.Mais tous ces incidents, accidents individuels et collectifs avec dégâts matériels et quelque fois pertes humaines témoignent de la vulnérabilité des populations dans certaines régions du monde.
-Une vulnérabilité physique, organique, somatique qui se traduira par des blessures ou des maladies plus ou moins graves
-Une vulnérabilité psychologique, isolé ou associé à la vulnérabilité physique, car être blessé c’est aussi bien souffrir dans son corps que dans son esprit ;
– Une vulnérabilité sociétale  économique et psychosociale, qui a une double composante :
*Celle  du dénuement de la pauvreté, du manque de moyens vulnérabilité qui fait le lit ensuite de la vulnérabilité physique et psychologique  avec des conséquences  à la fois sanitaire et sociale
*  Celle l’opulence, situation paradoxale au cours de laquelle l’individu, des individus sont incapables de subsister, de rester indemnes, sans la sophistication de leur environnement habituel.

  • Maroc, accident de train, le 16 octobre 2018

Un train a déraillé ce mardi dans une ville proche de la capitale marocaine. Le premier bilan évoqué par la télévision locale fait état de dix morts et 90 blessés.
Au moins quatre personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées lorsqu’un train a déraillé mardi près de la capitale marocaine Rabat, a annoncé un responsable des chemins de fer. La télévision évoque à son tour jusqu’à dix morts et 90 blessés
https://fr.sputniknews.com/international/201810161038515999-train-deraille-maroc-rabat/
http://french.china.org.cn/foreign/txt/2018-10/16/content_66515577.htm
Analyse
On remarquera la difficulté initiale d’établir le nombre exact de victimes, certaines sources font état de » dizaines de morts » .Pour  certaines  sources  le nombre de victimes devrait augmenter.
Les images transmises par les télévisions locales attestent des conséquences matérielles de cet accident : déraillement, renversement des wagons et probablement collision sur des obstacles fixes.

  • Taiwan, accident de train, le 21 octobre 2018
    18 personnes ont été tuées et 160 autres blessées dans le déraillement d’un train survenu dimanche à Taïwan, selon un dernier bilan présenté par les autorités.
    Aucun étranger ne figurerait parmi les victimes ou les blessés.
    https://fr.sputniknews.com/societe/201810211038592850-deraillement-train-taiwan-victimes
    https://www.lalsace.fr/actualite/2018/10/22/les-terribles-images-du-deraillement-de-train-meurtrier
    Analyse
    On remarquera le détail du communiqué officiel : « pas d’étranger parmi les victimes ».
    Des faits antérieurs attestent que dans les pays de tourisme, la présence d’étrangers parmi les victimes d’un accident ou d’un événement naturel est de nature à « compliquer » sinon l’organisation des secours, du moins la gestion de crise résultant de l’événement.
    On rappellera à ce sujet l’exemple du tsunami de Sumatra en décembre 2004.
    On remarquera également les différences dans  style journalistique : « terribles images », « train meurtrier »…
  • Inde, accident de train, le 20 octobre 2018
    Une soixantaine de personnes ont péri vendredi soir en Inde quand un train a percuté des fidèles rassemblés pour un festival hindou à Amritsar, dans l’Etat septentrional du Pendjab, selon un nouveau bilan samedi de la police.La foule se trouvait sur la voie ferrée pour assister à un spectacle pyrotechnique pendant les célébrations du jour de Dussehra, une fête très populaire dans le nord de l’Inde, ont expliqué des témoins.
    « Il y avait beaucoup de bruit, au moment où les feux d’artifice étaient tirés, et elles ont été incapables d’entendre le train approcher », a raconté à l’AFP un responsable de la police présent sur place.
    De son côté, le conducteur du train a déclaré à la police n’avoir vu la foule qu’à la dernière seconde, car il sortait d’un tournant et, dans le noir, sa vue était obscurcie par la fumée du feu d’artifices, selon les médias.
    La compagnie de chemins de fer a affirmé n’avoir pas été prévenue de la tenue des festivités à cet endroit.
    La police de son côté a dit avoir autorisé les célébrations qui se déroulent chaque année au même endroit, mais a précisé que les organisateurs n’avaient pas prévenu les pompiers ni demandé l’autorisation de la ville. Ces derniers, selon les médias, ont pris la fuite.
    L’express Jalandhar-Amritsar a donc foncé dans une foule qui ne l’a pas entendu venir. La plupart des victimes étaient démembrées au-delà de toute possibilité d’identification, tandis que des parents parcouraient samedi les hôpitaux de la ville en cherchant leurs enfants.
    https://fr.euronews.com/2018/10/20/un-train-percute-une-foule-en-inde-une-soixantaine-de-morts
    Analyse
    Rassemblement de foule, nuit  et feux d’artifices  sur une voie ferrée en service, absence d e communication  entre différents services.
    Pas d’autres commentaires.
  • Rome, accident d’escalator dans le métro
    Hier soir une vingtaine de personnes ont été blessés dans le métro de Rome dans l’écroulement d’un escalier mécanique. Les blessés ont principalement été touchés aux jambes, piégés dans l’enchevêtrement métallique de l’escalator cassé.
    Ce sont pour la plupart des supporters du club de football du CSKA Moscou, venus dans la capitale romaine pour assister à un match de Ligue des Champions contre l’AS Roma. L’accident a eu lieu vers 19h30, un peu plus d’une heure avant le coup d’envoi de la rencontre.
    Plusieurs enquêtes ont été ouvertes et la station de métro, près de la gare de Termini dans le centre de Rome, a été temporairement fermée.
    Les transports publics romains font l’objet de critiques permanentes en raison de la vétusté du matériel et de la désorganisation chronique des services.
    « Nous ne savons toujours pas ce qui a causé l’effondrement de cet escalator », précise le correspondant d’Euronews en Italie. « Certains témoins disent qu’il y avait tout simplement trop de monde dessus, d’autres disent que les supporters russes ont sauté sur les marches mais cette information n’a pas pu être vérifiée. »
    https://fr.euronews.com/2018/10/24/un-spectaculaire-accident-d-escalator?utm_source=newsletter&u
    Analyse
    Informations contradictoires sur les origines de cet accident : vétusté ou comportement des voyageurs ?
    Les accidents d’escalator sont relativement fréquents, individuels  ou collectifs, bénins ou graves, liés au matériel ou au comportement des usagers.
    -Istanbul (Turquie, février 2018 : accidents collectif, comportement des usagers qui utilisent un escalator en réparation et interdit au public
    -Rennes (France), septembre 2013 : un enfant de 3 ans a un doigt arraché par une marche. Pas d’explication officielle, mais que faisait un enfant de cet âge avec ses parents pour avoir une main au niveau des marches.
    -Lille (France), juin 2018 : un enfant de 4  ans fait une chute de 4  mètres par-dessus la rambarde de l’escalator, état grave. Comment un enfant de cet âge u pu tomber ainsi, était il seul ?
    -Montpellier (France), septembre 2017 : un enfant de 4 ans tombe sur les marches d’un escalator, plusieurs doigts broyés. Même remarques que pour le  cas précédent : abandon de surveillance.
    -Shanghai(Chine), aout 2015, une mère de famille est tuée en tentant de sauver son fils tombant d’une plate forme effondrée   d’un escalator défectueux.
    -Moscou(Russie), février 1982, accélération intempestive de l’escalator du métro, panique, bousculade, 8 morts et 30 blessés.
  • Transport des matières dangereuses, le bilan 2017
    Pour l’année 2017, le bilan des TMD a été établi par le BARPI, le Bureau d’analyse des risques et pollutions industriels.
    Résumé de ce bilan : Pour l’année 2017, ont  été enregistrés 174 événements, dont 99 de transport routier, 47 au sein d’une installation classée pour l’environnement (ICPE), 24 de transport ferroviaire et 3 de transport maritime.Parmi les événements recensés, 59 ont eu des conséquences humaines : on déplore, au total, 4 décès et 111 blessés. Néanmoins, ces conséquences humaines sont minoritairement liées à la dangerosité des marchandises transportées : on relève 30 cas de blessures dues à la matière transportée et aucun décès.
    Les accidents de la route sont à l’origine de 57 événements. On retrouve également d’autres causes premières comme des actions humaines inappropriées (52 événements), des mélanges de produits incompatibles (12 événements), des pannes de matériels de transport (10 événements) ou bien des conditions météorologiques défavorables (7 événements).
    Les phénomènes dangereux observés sont très majoritairement des rejets de matières dangereuses ou polluantes (63 % des cas) et, plus marginalement, des incendies (20 %) et des atteintes à une capacité sans rejet (18 %). Les cas d’explosion restent très minoritaires (4 %).
    http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/102235/accidents-de-transport-de-matieres-dangereuses-publication-du-bilan-de-l-annee-2017.html
    Analyse
    Les transports routiers sont majoritairement responsables des accidents.
  • Bilan des catastrophes en Birmanie
    La Birmanie est considérée comme l’un des trois pays du monde les plus susceptibles d’être victime de catastrophes naturelles, que ce soit des inondations, des glissements de terrains, des incendies, des sécheresses, des cyclones ou des tremblements de terre.
    Plus de 1400 personnes sont mortes des conséquences de “désastres naturels” entre avril 2016 et septembre 2018 selon les données officielles publiées par le ministère du Bien être public, de l’Aide et de la Relocalisation. Le ministère recense 6 607 événements mis dans la catégorie de “désastre naturel” sur une période de 30 mois, qui ont entraîné le décès de 1 402 individus. Les autorités ont déboursé environ 16 milliards de kyats (de l’ordre de 9,5 millions d’euros) pour assister les victimes et aider à des relocalisations. A titre de comparaison, les inondations qui ont frappé le département de l’Aude entre le 14 et le 15 octobre dernier ont tué 14 personnes et les dégâts conséquents sont évalués à 200 millions d’euros.
    https://lepetitjournal.com/birmanie/plus-dun-millier-de-morts-cause-des-catastrophes-naturelles-242717
  • Les dangers du volcan Etna pour la méditerranée
    D’après la revue Science Advances, des chercheurs italiens et allemands ont révélé le 10 octobre dernier que le volcan actif le plus haut d’Europe pourrait engendrer une terrible catastrophe naturelle.
    Situé sur la côte Est de la Sicile, le volcan Etna se déplace tous les ans de plusieurs millimètres vers la mer Méditerranée.
    https://www.nicematin.com/environnement/pourquoi-letna-pourrait-provoquer-un-tsunami-en-mediterranee-271556
    Analyse
    Risques  certes mais pas à l’échelle de notre temps.
  • Épidémie de fièvre virus du Nil
    Inquiétude dans le Sud-est de la France, mais aussi ailleurs. Selon l’Agence Régionale de Santé (ARS), 24 cas du virus du Nil occidental (ou virus « West Nile ») ont été recensés en Paca, Corse et Occitanie depuis le 7 juillet, dont 19 dans les Alpes-Maritimes et un dans le Vaucluse. Une épidémie sans précédent qui amène à des inquiétudes concernant la transmission possible de ce virus lors du don du sang. En effet, si ce virus est responsable d’infections asymptomatiques dans 80% des cas, il peut aussi être à l’origine d’une maladie neurologique mortelle.
    https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/27220-Virus-Nil-occidental-epidemie-precedent-seulement-France
    Analyse
    Parmi les nombreuses hypothèses concernant la mort d’Alexandre le Grand  à Babylone (323 av. .-C.), la fièvre du virus du Nil.
  • Afrique, Congo, poursuite de l’épidémie de fièvre Ebola
    La Commission européenne alloue 7,2 millions d’euros d’aide supplémentaire à la lutte contre le virus Ebola en République démocratique du Congo.
    Cette dixième épidémie de fièvre hémorragique elle s’est déclarée en août dernier au Nord Kivu, à l’Est de la RDC
    Au moins 153 personnes ont été tuées.
    Pour la première fois, le gouvernement congolais autorise depuis juin l’utilisation de cinq médicaments expérimentaux pour lutter contre l’épidémie.
    ….. coordinateur pour l’OMS : « Nerveusement, c’est très éprouvant parce que peu de gens ont pris ces médicaments, et très peu les ont reçus. Mais d’un autre côté, il y a un sentiment d’excitation et d’espoir parce que pour la première fois, nous avons quelque chose à utiliser pour lutter directement contre le virus. »
    Les autorités sanitaires congolaises expliquent que l’épicentre de l’épidémie est désormais à Beni, la grande ville du Nord-Kivu.
    La région est en proie à l’insécurité en raison de la présence de nombreux groupes armés.
    https://fr.euronews.com/2018/10/23/rdc-l-epidemie-d-ebola-inquiete
  • Tunisie, violences de stade, octobre 2018
    Trente-huit policiers ont été blessés dans des heurts avec des supporteurs lors du match de qualification pour la finale de la Ligue des champions africaine entre l’Espérance Tunis et Primeiro de Agosto disputé à Tunis.
    http://afriquefoot.rfi.fr/20181024-tunisie-38-policiers-blesses-marge-esperance-primeiro
    Analyse
    Sans commentaire ?

René Noto