Avec régularité la S.F.M.C. porte à votre connaissance des thèmes d'actualité dans le monde ayant pour objet les urgences collectives, les catastrophes, les désastres et crises sanitaires. Vous pouvez participer à cette collecte d'information en adressant commentaires, photos, articles ou présentations au Web Master. D'avance, merci.

Actualités fin de juillet 2018

Actualités des derniers jours de  juillet 2018

Cela s’est passé en juillet

  • 21 juillet 365 : séisme majeur en Crète entrainant un bouleversement géologique important et un tsunami dévastateur dans tout le bassin oriental de la méditerranée.
  • 21 juillet 1831 : naissance de la Belgique.
  • 21 juillet 1925 : États –Unis, un professeur est condamné pour avoir enseigné à ses élèves la théorie de l’évolution des espèces de Darwin.
  • 21 juillet 1969 : premier alunissage de l’histoire par le module Apollo 11, et Neil Amstrong est le premier homme à marcher sur la lune.
  • 21 juillet 1983 : record mondial de la température la plus basse jamais enregistrée, 89,2°C en dessous de zéro à Vostok en Antarctique.
  • 21 juillet 2017 : séisme survenu dans plusieurs iles grecques, de nombreux dégâts, quelques morts et une centaine de blessés.
  • 22 juillet ONU,  1945, création de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS),

Cela s’est passé  au cours des derniers jours du mois de juillet et de juin

  • Thaïlande, sauvetage dans une grotte, juin

« Des militaires américains et des plongeurs britanniques participent jeudi aux recherches dans le nord de la Thaïlande pour tenter de sauver 12 enfants et leur entraîneur de football, bloqués depuis cinq jours dans une grotte inondée.Les 12 garçons âgés de 11 à 16 ans et leur entraîneur de 25 ans sont entrés dans la grotte de Tham Luang, située près de la frontière avec la Birmanie et le Laos, après leur entraînement de football samedi. Mais les pluies de mousson ont bloqué l’entrée principale de ce réseau souterrain complexe et long de plusieurs kilomètres ».

– Grotte interdite à la mousson- A l’entrée de la grotte, un panneau prévient les visiteurs de ne pas y entrer durant la saison des pluies, entre juillet et novembre.

En 2007, six touristes étrangers et leurs deux guides thaïlandais étaient morts après avoir été emportés par des inondations éclair dans une grotte du parc national de Khao Sok, dans le sud de la Thaïlande. »

http://fr.euronews.com/2018/06/28/enfants-bloques-dans-une-grotte-en-thailande-americains-et-britanniques-en-renfort

Analyse

Ce court  extrait  pourrait résumer le paradoxe situationnel qui a été vécue pendant près de dix jours :

  • Une intervention de sauvetage exceptionnel sans qu’il y ait eu action de secours au sens littéral du terme, des enfants certes sans nourriture, mais aussi sans lésion somatique.
  • Une mobilisation d’importants moyens techniques et humains.
  • Un site connu pour ses dangers en certaine période de pluie et en même temps un comportement étonnant de prise de risque sans aucun discernement pour un adulte responsable d’adolescents.
  • Une exploration sans moyen adéquat.

Dans ce domaine d’activité souterraine c’est le scénario « quasi habituel » de tous les accidents d’exploration spéléologique alors que les conditions météorologiques  défavorables sont clairement annoncées et donc prévisibles et si ce n’est pas les conditions météorologiques, c’est alors l’inadéquation des moyens utilisés et/ ou l’amateurisme.*

En Thaïlande un événement qui se termine certes par un sauvetage inhabituel mais aussi avec la mort  d’un sauveteur.

* http://www.leparisien.fr/faits-divers/la-justice-va-enqueter-apres-le-deces-d-un-jeune-speleologue-18-04-2017-6862863.php

*               http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/06/10/97001-20170610FILWWW00158-il-meurt-dans-un-accident-de-plonge-speleo.php

*    https://www.20minutes.fr/faits_divers/2273119-20180517-lot-mort-blesse-grave-accident-plongee-pres-rocamadou

  • Suède, canicule et incendie de forêts, juillet

La Suède fait face depuis une semaine aux feux de forêt les plus importants de son histoire. C’est une conséquence de la sécheresse – les pluies ont été très peu abondantes depuis le début de l’année – et de la canicule qui s’est installée depuis une semaine.

Depuis plusieurs jours, les mêmes images tournent en boucle sur les télévisions suédoises : d’immenses panaches de fumée qui s’élèvent au-dessus des forêts, des rotations incessantes de Canadairs et d’hélicoptères venus de toute l’Europe, des villages évacués.

Une cinquantaine de foyers d’incendie sont actifs du sud du pays jusqu’en Laponie, et au moins 2 500 hectares sont déjà partis en fumée.

Une situation exceptionnelle provoquée par une météo qui l’est tout autant. Toute cette semaine, le pic des températures à Stockholm a oscillé entre 30° et 32°. Soit 10° au-dessus des normales saisonnières. Et il ne pleut pas depuis des mois.

 Ces incendies, les plus importants de l’histoire suédoise, ne sont pas les seules conséquences de la sécheresse.

Les nappes phréatiques s’épuisent, les cultures de céréales sèchent sur pied, et le bétail n’a plus de fourrage. Le gouvernement, pour soutenir ses agriculteurs, a demandé une aide d’urgence à l’Union européenne.

https://www.20minutes.fr/faits_divers/2273119-20180517-lot-mort-blesse-grave-accident-plongee-pres-rocamadou

Analyse

La Suède est le 4e pays d’Europe en superficie (450 000 km2), après l’Ukraine, la France et l’Espagne.Malgré sa latitude septentrionale, la Suède jouit d’un climat plutôt tempéré, notamment grâce au Gulf Stream.Plus de la moitié du territoire est couvert de forêts de conifères, et les lacs sont nombreux.

Événement climatique pour l’instant sans conséquences humaines directes.

Cette vague de chaleur n’est pas limitée à la seule Suède

https://sciencepost.fr/2018/07/le-cercle-arctique-est-en-train-de-bruler/

Une vague de chaleur intense alimente les feux de forêt en Europe du Nord, avec au moins 11 incendies qui font rage dans le cercle polaire, rapporte The Guardian. La Suède est le pays le plus touché. De multiples communautés ont été évacuées et des milliers de personnes ont été invitées à rester à chez elles avec leurs volets et leurs fenêtres fermées pour éviter l’inhalation de fumées nocives. « C’est certainement la pire année que j’ai connue », explique Mike Peacock, chercheur universitaire et résident local. « Alors que nous sommes habitués à voir des incendies chaque année, 2018 s’annonce vraiment excessif ». Rappelons que le cercle arctique enregistre actuellement des températures localement supérieures à 30 °C – une tendance qui devrait se poursuivre dans les prochains jours.

  • La Californie et les feux de forêts

Comme chaque année la Californie est le théâtre d’importants incendies de forêts, cette année c’est le parc naturel de Yosémite qui est directement menacé.

https://www.bfmtv.com/international/un-incendie-menace-le-parc-naturel-de-yosemite-en-californie-1491306.html

Analyse

Ce parc  de plus 3000 km2 se situe est situé dans les montagnes de la Sierra Nevada, classé parc national en 1890, et  patrimoine de l’Humanité  par l’Unesco. C’est un haut lieu de tourisme (5 millions de touristes en 2016).

  • Vietnam, pluie et glissement de terrain, juillet 2018

Le typhon Son Tinh – troisième tempête tropicale à frapper le Vietnam depuis le début de l’année – arrivé sur les terres mercredi, a endommagé des infrastructures et des cultures dans les provinces de Thanh Hoa et de Nghe An. Le bilan est d’une dizaine de morts.

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/vietnam-au-moins-dix-morts-dans-des-inondations_126052

  • Népal, inondations et glissements de terrain, juillet 2018

Des inondations et glissements de terrain causés par les pluies de la mousson ont fait cinq morts de plus au Népal mercredi, portant le bilan à 90 victimes.Plus de 55 blessés et 18 personnes sont portées disparus.

https://www.rtbf.be/info/monde/detail_nepal-le-bilan-des-inondations-et-glissements-de-terrain-grimpe-a-90-morts?id=9975371

Japon pluie et canicule, juillet 2018

Après les pluies diluviennes provoquant inondations et glissement de terrain avec un bilan de plus de 200 morts, le Japon est cette semaine frappé par de très fortes chaleurs, qui ont déjà fait des morts et compliquent le retour à la normale.

L’Ouest de l’archipel qui avait déjà tant souffert des inondations et glissement de terrain, faisant 219 morts ces dernières semaines, voit se compliquer les opérations de nettoyage. Le Japon étouffait lundi sous une extrême chaleur, alors que des dizaines de milliers de secouristes fouillent encore les débris à la recherche de corps, après la plus grave catastrophe météorologique du pays depuis 1982.

https://www.bfmtv.com/international/japon-apres-les-inondations-la-canicule-1490690.html

https://lepetitjournal.com/tokyo/vague-chaleur-meurtriere-japon

  • Inde, effondrement d’immeuble, juillet 2018

Effondrement d’un immeuble d’habitation  de 6 étages près de New Delhi, la capitale indienne, le bilan est de 20 morts et les sauveteurs tentent de retrouver des survivants dans les décombres.

Analyse

Les effondrements d’immeubles en inde sont des événements récurrents :  aout 2017 à Bombay, 33 morts, mai 2017, immeuble en construction, 11 morts, avril 2018 effondrement d’un hôtel après avoir été percuté par une voiture , 10 morts, juillet 2017, effondrement d’un immeuble à Mumbai, 17 morts.

  • Inde, accident de car, le 18 juillet 2018

Un car  avec 31 voyageurs à bord est tombé dans un ravin dans le nord de l’Inde, bilan de 14 morts et 17 blessés dont la gravité n’a pas été précisée.

Le transport vers l’hôpital a été effectué par hélicoptère.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/07/19/97001-20180719FILWWW00204-inde-14-morts-dans-un-accident-de-car.php

Analyse

 Urgence collective « banale » en  Inde où la mortalité routière est particulièrement importante, en 2015 ,146 133 morts  et 500 279 blessés. (Population de 1 ,309 milliard).

  • Ukraine, accident de car, le 20 juillet

Dix personnes, dont un enfant, ont été tuées et dix autres blessées vendredi dans la

Collision d’un car avec un camion dans la région de Jitomir (nord-ouest de l’Ukraine, le bilan est de 10 morts et 10 blessés, le même jour autre accident de car en collision avec une voiture en stationnement, 5 morts et 10 blessés.

Analyse

Près de 3.500 personnes sont mortes en 2017 dans des accidents de la route en Ukraine, souvent causés par le non-respect des règles de la circulation (population 45 millions).

Avec ces deux événements on peut considérer que la mortalité routière est très largement supérieure à celle provoquée par les catastrophes naturelles.

  • Le choléra en Afrique, juillet 2018

Plusieurs foyers de choléra sont signalés tant au Cameroun qu’en république démocratique du Congo:

-Au Congo : 53 décès sur 808 cas déclarés ont été rapportés par les autorités sanitaires de Mbujimayi, ville la plus grande et la plus peuplée du Kasai. C’est l’un des foyers les plus touchés par l’épidémie; 13 décès en une seule semaine.

-Au Cameroun : Le nombre de cas de choléra au  s’est élevé à 53 avec la propagation de la maladie à Douala, la métropole économique où deux cas ont été notifiés mardi, selon un nouveau bilan. L’épidémie continue sa progression dans le pays.

Au Niger : 136 cas de choléra dont 4 décès dans la région de Maradi

https://www.podcastjournal.net/L-epidemie-de-cholera-en-RDC_a25507.html

https://www.237online.com/article-36367-cameroun-epidemie-de-cholera–53-cas-enregistres-et-trois-regions-touchees.html

http://www.anp.ne/?q=article/136-cas-de-cholera-dont-4-deces-dans-la-region-de-maradi#sthash.qJFUy3au.

Analyse

Le dénominateur commun de ces épidémies réside  principalement dans la qualité des eaux de boisson.

  • États-Unis, épidémie de cyclosporose

Depuis le début du mois de juin plusieurs cas  ce cyclosporose liés à la consommation de produits alimentaires,  en particulier, emballés sous forme de plateaux de légumes.

Analyse

La cyclosporose est causée par un parasite (Cyclospora cayetanensis) qui peut être transmis par la consommation de crudités et fruits contaminés ou par l’eau contaminée (consommation ou natation/ sports aquatiques). Les symptômes d’une infection sont des diarrhées liquides, des vomissements, de la fatigue, des nausées et des crampes d’estomac.

  • Afrique : mortalité par morsure de serpent

Un million de morsures de serpent chaque année en Afrique subsaharienne, entre 25 000 et 30 000 décès, et autant de séquelles invalidantes. Ces pathologies qui touchent surtout les populations rurales et pauvres restent aujourd’hui toujours mal connues et mal soignées. Des chiffres alarmants qui éclairent un fléau qui tue plus que la fièvre de la dengue, transmise par les moustiques (20 000 morts par an) et bien d’autres catastrophes naturelles.

Depuis juin 2016, les derniers sérums antivenimeux Fav-Afrique produits par Sanofi Pasteur ont expiré : le laboratoire français en a arrêté la production en 2010 à cause d’une baisse de la demande et de coûts élevés. Le prix était prohibitif pour les populations concernées (environ 100 euros la dose) et le sérum, bien que jugé efficace, était peu adapté à la situation, car il devait être conservé au frais, dans un pays où le taux d’accès à l’électricité est inférieur à 10 %.

En février 2018, l’Organisation mondiale de la santé a produit un nouveau rapport sur l’état des lieux plutôt alarmant, attirant l’attention sur les autres conséquences physiques et mentales que peuvent provoquer les morsures de serpent. « Les morsures de serpents venimeux provoquent des urgences médicales. Elles peuvent entraîner des paralysies sévères susceptibles de bloquer la respiration, des troubles sanguins pouvant aboutir à des hémorragies fatales, des insuffisances rénales irréversibles et des destructions tissulaires locales sévères susceptibles de provoquer des incapacités définitives et l’amputation d’un membre. En raison d’une masse corporelle plus faible, leurs conséquences sont plus sévères chez l’enfant que chez l’adulte », alertent les auteurs du rapport.

https://www.mediacongo.net/article-actualite-39903_morsure_de_serpent_cette_plaie_que_l_afrique_subsaharienne_veut_ignorer.html

  • Israël : une nouvelle forme d’agression terroriste

Nombreux incendies de végétaux en zone semi rurale allumés par des cocktails Molotov transportés par des ballons.

https://infos-israel.news/%F0%9F%94%B4-un-ballon-avec-un-cocktail-molotov-proche-de-lhopital-dassuta-a-ashdod-18-autres-incendies-dans-le-le-sud/

Les « Actualités «  de la SFMC ont déjà signalé  cette nouvelle forme d’agression terroriste, le transport de charges incendiaires et explosives par des ballons ou des cerfs volant.

En attendant que les drones prennent le relai.

Pour conclure :

  • Des événements naturels meurtriers et destructeurs dominées d’une par les inondations et glissements de terrain et d’autre part par les incendies de forêts.
  • Des événements technologiques où prédominent les accidents de circulation et les effondrements d’immeubles.
  • Des risques sanitaires avec de nombreuses épidémies et les envenimations .
  • Enfin les agressions sociétales en évolution permanente par les moyens utilisés par les agresseurs.

René Noto