Avec régularité la S.F.M.C. porte à votre connaissance des thèmes d'actualité dans le monde ayant pour objet les urgences collectives, les catastrophes, les désastres et crises sanitaires. Vous pouvez participer à cette collecte d'information en adressant commentaires, photos, articles ou présentations au Web Master. D'avance, merci.

Actualités derniers jrs décembre

Actualités de la fin décembre 2015

        -31 décembre 1922 : création du code de la route en France

        -31 décembre 1986 : Incendie  à l’hôtel Dupont Plaza, à Porto Rico, bilan de 96 morts.

        -31 décembre 2015 : incendie dans un hôtel IGH a Dubaï , 15 blessés légers.

L’année 2015 « se meurt » mais tout recommencera dans quelques heures  avec 2016.

Quelles sont les informations susceptibles de retenir de ces derniers jours et qui nous auront été transmises plus ou moins objectivement par les divers médias ?

  •  Fin d’année, données climatiques et météorologiques
  • -Incendies de forêts en Espagne

C’est habituellement la période de froid et de neige or l’augmentation importante de la température moyenne est actuellement dominante et ces températures actuelles »hors normes » associées au vent et au manque de pluie dans certaines régions sont responsables de nombreux incendies de forêts en Espagne en particulier.

  • Feux de forêts et de broussailles en France (Languedoc Roussillon).
  • -Au Royaume Uni ce sont les pluies importantes provoquant des inondations urbaines et rurales majeures.
  • -En Turquie, au contraire vague de froid et tempête de neige.

Analyse

Toutes ces situations ne sont certes pas des situations de catastrophe mais elles augmentent la vulnérabilité des populations qui y résident et peuvent ainsi  favoriser sinon aggraver la survenue d’une véritable catastrophe d’ordre météorologique.

  • Fin d’année et sécurité urbaine

Dans toutes les grandes villes, capitales nationales, régionales, ou mégapoles, la fin de l’année et la proximité de la nouvelle année sont l’occasion de grandes manifestations festives qui envahissent souvent l’espace public, quelques débordements, quelques accidents sont des situations fréquentes.

Cette année avec la menace d’actions terroristes une vigilance très grande est déployées par les services de sécurité, des restrictions, voire des interdictions de certaines actions (feux d’artifices, pétards….) sont édictées par les autorités locales ou régionales car elles seraient susceptibles d’être confondues avec des tirs d’armes à feu et pourraient engendrer des scènes de fuite, de bousculade.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/grenoble/la-prefecture-de-l-isere-interdit-la-vente-de-petard-essence-et-feux-d-artifice-894029.html

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/grenoble/la-prefecture-de-l-isere-interdit-la-vente-de-petard-essence-et-feux-d-artifice-894029.html

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/nouvel-an-petards-feu-d-artifice-ce-qui-est-autorise-ou-interdit-par-la-loi-7781083174

Analyse

Certes, mesures de protection ou de prévention qui peuvent limiter les événements agressifs ou pseudo- agressifs mais dont les limites sont connues.

Certes mesures de restriction d’activités dont certains dénonceront la mise en place pour des raisons diverses……

Certes climat général d’insécurité qui pourrait être la base d’une fragilisation de la population. En cas d’événements agressifs collectifs de toute nature.

  •   Fin d’année, et risques infectieux
  • La fin de l’épidémie de fièvre Ébola?

 Selon les critères de l’OMS l’épidémie de fièvre Ébola serait terminée ; a annoncé mardi 29 décembre que la Guinée était désormais exempte de la transmission du virus Ébola. Une période de 42 jours, soit deux fois la période d’incubation, s’est en effet écoulée depuis que la dernière personne infectée a été testée négativement pour la seconde fois.

Le dernier patient connu, une fillette prénommée Noubia, née au centre de traitement d’Ébola de Médecins sans frontières (MSF) à Conakry, où sa mère a succombé au virus, a été déclarée guérie le 16 novembre.

“La Guinée entre maintenant dans une période de surveillance renforcée de 90 jours”, a indiqué l’OMS, rappelant que le risque persiste au-delà de ces 42 jours, en raison de la subsistance du virus dans certains liquides corporels, en particulier le sperme, où il peut survivre jusqu’à neuf mois.

 Cette épidémie d’Ébola, la plus grave depuis l’identification du virus en Afrique centrale en 1976, a fait plus de 11 300 morts sur quelque 29 000 cas recensés. D’après l’OMS, ce bilan est toutefois sous-évalué. ».

     La grippe en France

Les dernières informations en date du 30 décembre 2015 montrent que l’activité grippale est toujours faible en France et en Europe.

Cependant on constate une augmentation de l’activité dans le sud de la France notamment en région Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées.

Voir Bulletin Grippe du 30/12/2015/PDF

http://www.invs.sante.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-prevention-vaccinale/Grippe/Grippe-genera

  • La grippe aviaire en France

Trois nouveaux foyers d’influenza aviaire (grippe aviaire) hautement pathogène pour les volailles viennent d’être confirmés ce lundi 7 décembre 2015 par le Ministère de l’Agriculture, deux dans les Landes touchant les pintades et les canards et un en Dordogne touchant les canards.

D’autres cas sont également apparus le 17 décembre 2015.

http://www.bioaddict.fr/flashinfos/sante-nouveaux-cas-de-grippe-aviaire-dans-les-landes-et-en-dordogne-f5539.html

  •   Fin d’année, et risques alimentaires

La période de fin  d’année avec les fêtes de noël et du nouvel an est souvent propice aux intoxications alimentaires collectives qui peuvent être soit de nature infectieuses soit de nature toxique.

Les recommandations sont nombreuses et documentées.

Cette année en France il n’y  pas eu de signalement d’intoxications collectives en  cette période de festivités.

Des risques d’intoxications « mais pas de passage à l’acte ».

http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/13412-Comment-eviter-les-intoxications-alimentaires-a-Noel

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/01/2248113-steaks-infectes-inquietude-levee.html?google_editors_picks=true

  •   Fin d’année et informations diverses en France
  • Distribution de comprimés d’iode aux populations avoisinantes des centrales nucléaires

« Les habitants résidant dans un rayon d’environ 10 km autour des 19 centrales nucléaires françaises en activité vont pouvoir retirer dans les prochains jours, dans les pharmacies, des comprimés d’iode pour protéger leur thyroïde contre les effets cancérogènes de l’iode radioactif qui pourrait être rejeté dans l’environnement en cas d’accident nucléaire. Ces comprimés distribués par EDF, et qui ont une durée de vie de 7 ans, viendront remplacer ceux distribués en 2009.

La campagne de distribution, qui s’adressera aux habitants et aux collectivités locales, écoles, entreprises, administrations…, concernera environ 400.000 foyers et 2.000 établissements ouverts au public, répartis sur 500 communes. »

http://www.bioaddict.fr/article/le-beau-cadeau-de-fin-d-annee-d-edf-aux-riverains-des-centrales-nucleaires-a5224p1.htm

Dernière heure, dernière heure…..

  • Évacuation d’un hôpital pour actes de sabotage

Dans la nuit du 31 décembre au 1° janvier des actes de sabotage sur des installations techniques ont conduit à réaliser l’évacuation des patients du centre hospitalier de Millau (Aveyron) le lendemain

« Les actes malveillants, de dégradation des installations électriques constatés dans la nuit de jeudi à vendredi, sont de “nature technique” et n’ont concerné que les équipements de sécurisation du bâtiment, sans conséquence sur l’état de santé des patients, a précisé la préfecture dans un communiqué. »

http://www.lindependant.fr/2016/01/01/millau-l-hopital-evacue-apres-des-actes-de-degradation,2135970.php

Conclusions

Pas de situation évidente de risques majeurs ou de menaces imminentes ?

Telles pourraient être les conclusions de ce bref et court point de situation dans lequel deux interrogations :

              -Sur le risque épidémique grippal, quel est actuellement le taux de vaccination antigrippale parmi la population en considérant les différentes catégories de vulnérabilités :

                            -les personnes âgées, les enfants et les malades atteints de pathologies graves,

                                -les populations actives,

                              – les populations dans le dans le domaine de la santé et de la sécurité.

              -Sur ce « fait divers » hospitalier qui a conduit à une évacuation en raison d’un acte de malveillance.

Les évacuations de services hospitaliers, sans être très fréquents sont régulièrement réalisés chaque année pour des raisons accidentelles diverses : incendies, anomalies sur les réseaux de « fluides vitaux ».

Les actes de malveillance sont très rarement signalés.

René Noto