Avec régularité la S.F.M.C. porte à votre connaissance des thèmes d'actualité dans le monde ayant pour objet les urgences collectives, les catastrophes, les désastres et crises sanitaires. Vous pouvez participer à cette collecte d'information en adressant commentaires, photos, articles ou présentations au Web Master. D'avance, merci.

Actualités de Noël 2016

Actualités de Noël 2016

Trois événements viennent de survenir et être portés à notre connaissance dans ces derniers jours de décembre qui préparent la période de noël : l’attentat terroriste survenu à Berlin sur un marché de Noël, l’explosion dans un marché de feux d’artifice au Mexique, une intoxication alimentaire collective avec une boisson alcoolisée en Sibérie.

Quel dénominateur commun pour ces trois événements, ces trois  agressions à caractère collectif ?

Marché de Noël à Berlin, feu d’artifice au Mexique, le lien semble évident : c’est la préparation d’activités festives dans un contexte de fin d’année classique  avec Noël dans nos régions à culture occidentale.
L’alcool fait également partie traditionnellement des ingrédients utilisés dans les activités festives.
Donc agression collective, conséquences collectives.

  • Attentats de Berlin, le lundi 19 décembre

Lundi 20 décembre un camion de livraison à grande vitesse pénètre dans une zone où était installé le marché de Noël à Berlin , ce marché était constitué de petites échoppes en bois sur lesquels le camion s’est écrasé après avoir roulé sur le trottoir.
Le lien suivant :http://www.morgenpost.de/, permet de voir la scène de l’événement et de comprendre la cinétique de cette agression mécanique.
Similitude avec les circonstances de l’attentat perpétré à Nice en juillet 2016.
Quelques différences :
-trajet du véhicule plus court du fait de la présence de ces échoppes, donc moins de victimes,
-chauffeur du véhicule abattu à Nice, à Berlin est abattu deux jours plus tard dans un pays voisin.
-Véhicules préparés la veille à Nice : location, stationnement…
-Véhicules volé a Berlin peu de temps auparavant à un chauffeur professionnel qui a été tué.

  • Mexique, accidents de feux d’artifices, le mardi 20 décembre

La première explosion s’est produite dans un magasin l »‘après-midi sur le marché de San Pablito situé à Tultepec, près de Mexico. Le site, spécialisé dans les produits pyrotechniques, accueillait de nombreux visiteurs venus acheter des feux d’artifice en prévision des fêtes de fin d’année. ”
D’autres explosions ont suivi et déclenché un incendie majeur qui a détruit la quasi-totalité du marché.
Le bilan initial faisait état de 26 morts immédiats et 9 décès en milieu hospitalier, il y aurait 60 blessés dont plusieurs blessés graves.
L’analyse des images et des vidéos qui sont disponibles sur divers sites permettent de comprendre la gravité de l’accident  en termes de nombre de morts et de gravité des blessés : les personnes présentes sur le site à proximité immédiate des explosions ont été atteintes  par des tirs directs et par tous les débris de construction  résultant de l’effondrement de bâtiments. Ce marché a déjà fait l’objet de plusieurs accidents graves en 2005.

http://fr.euronews.com/2016/12/21/mexique-explosion-sur-un-marche-de-feux-d-artifice-au-moins-31-morts
http://www.lemonde.fr/ameriques/video/2016/12/22/spectaculaires-images-aeriennes-apres-l-incendie-d-un-marche-de-feux-d-artifice-au-mexique_5053017_3222.html
http://www.bfmtv.com/international/explosion-de-feux-d-artifice-au-mexique-le-bilan-s-alourdit-a-35-morts-1073756.html

  • Sibérie intoxication collective par alcool frelaté, fin décembre 2016

De nombreuses personnes ont absorbé les huiles de bain parfumées qui étaient supposée contenir de l’alcool.
Au début une dizaine de morts, puis le bilan été rapidement en progression et aux dernières estimations ont dénombré 71 morts.
Cet événement a été considéré comme catastrophe sanitaire nationale.

Les intoxications par alcool frelaté toujours très grave surviennent très nombreux pays Indonésie,Philippines ,Afrique de l’Est…
Chaque fois le nombre de morts dépasse la dizaine et le nombre de rescapés infirmes est rarement évoqué.
La dernière Lettre de la SFMC, numéro 92  de décembre 2016, présente une courte analyse sur ce problème de santé publique.

Analyse

Trois événements appartenant à des registres différents : accidents de société pour Berlin, accident technologique pour le Mexique, intoxication  alimentaire pour la Sibérie.
Outre le dénominateur commun déjà souligné : contexte de festivités, deux autres dénominateurs communs ,ce sont des événements prévisibles, donc théoriquement évitables :

  •  Berlin, un contexte géopolitique connu, un contexte de festivités propice à ce type, d’agressions sociétales collectives, des modalités d’agression déjà connues et réalisées d’autres pays (Nice, France).
  • Mexique, des systèmes pyrotechniques qui, comme tous les explosifs, ont dans leur nature la fonction d’exploser dans certaines conditions de manipulation et d’emploi. Dans ce même marché des accidents analogues étaient déjà survenus en 2005, cette dernière explosion s’inscrit donc dans une « logique de survenue ».
  •  Sibérie, ce n’est pas la première fois que ce type d’intoxication par alcool frelaté survient dans ces régions, il y a donc manifestement un déficit d’information des populations pour qu’elles soient amenées à absorber des huiles de bain en lieu et place de boissons alcoolisées, normales.

René Noto