Avec régularité la S.F.M.C. porte à votre connaissance des thèmes d'actualité dans le monde ayant pour objet les urgences collectives, les catastrophes, les désastres et crises sanitaires. Vous pouvez participer à cette collecte d'information en adressant commentaires, photos, articles ou présentations au Web Master. D'avance, merci.

Actualités de la 1°décade de juillet 2015

Actualités de la 1°décade de juillet 2015

 

  • Le 2 juillet 1816, sur la route du Sénégal, le 2 juillet 1816, naufrage de la Méduse.
  • Le 8 juillet 1846 un train de la compagnie du chemin de fer du Nord déraille près de Fampoux., cet accident est resté t célèbre, comme l’un des premiers survenus depuis la création du chemin de fer en France (15 morts et une dizaine de blessés)
  • Le 8 juillet 1976, Nouvelle-Guinée, séisme, plus de 3000 morts.
  • Le 10 juillet 1976 accident de Seveso. Un nuage contenant de la dioxine s’est échappé d’un réacteur de l’usine chimique Icmesa, et s’est répandu sur la plaine lombarde en Italie. Quatre communes, dont Seveso, ont été touchées.
  • Le 6 juillet 1988, au large de l’Écosse, sur le champ pétrolier et gazier de Piper, explosion sur la plate-forme Piper Alpha, bilan de 167 morts.
  • Le 8 juillet 2003 Le vol 139 Sudan Airways Airways qui assurait la liaison entre Port-Soudan et Khartoum s’écrase après un atterrissage manqué. 116 des 117 passagers et membres d’équipage trouvèrent la mort, 1 seul survivant.
  • Le 10 juillet 1976 accident de Seveso. Un nuage contenant de la dioxine s’est échappé d’un réacteur de l’usine chimique Icmesa, et s’est répandu sur la plaine lombarde en Italie. Quatre communes, dont Seveso, ont été touchées.
Et en juillet 2015
  • Canicule en Europe
Canicule, du latin Canicula, ou petite « petite chienne », l’autre appellation l’étoile Siriusqui apparait en même temps que le soleil du 24 juillet au 24 août3, et qui est la période où dans l’hémisphère nord surviennent le plus souvent les périodes de grande chaleur.
En France, comme dans une grande partie de l’Europe, c’est la vague de chaleur qui, en dehors des problèmes politiques, retient l’attention actuellement depuis près d’un mois.
Vague de chaleur ou canicule pour laquelle il n’y pas de définition universelle, chaque pays, voire chaque région définit les caractéristiques de cette anomalie climatique en fonction de son profil météorologique habituel.
C’est à partir de ces données que les Alertes « canicule » sont effectuées.
Analyse
Les conséquences générales de ces vagues de chaleur sont bien connues, elles dépendent essentiellement de leur durée et des autres phénomènes météorologiques qui les ont précédées ou qui les accompagnent (absence prolongée de pluviosité, vents importants).
Leurs répercussions sont différentes en milieu rural et en milieu urbain.
  • Canada, incendies de forêts, juillet 2015
Les incendies de forêts se poursuivent au Canada avec une intensité importante, leur évolution est peut être suivie par les satellites de la NASA.
La progression des foyers d’incendie a nécessité l’évacuation de population et leur hébergement provisoire.
Analyse
Actuellement en moins d’une semaine plus de 4000 kilomètres carrés ont été détruits et ces dégâts viennent s’ajouter aux précédents dans tout l’Ouest du pays.
Au Canada c’est un organisme particulier la SOPFEU qui gère la prévention des feux de forêts et leur traitement.
  • Espagne, incendies de forêts,le 5 juillet 2015
Un incendie s’est déclaré en Aragon, dans le nord-est de l’Espagne, et a déjà brûlé quelque 8000 hectares de pins et broussailles, selon une estimation de l’administration locale. Le sinistre a entraîné l’évacuation de quelque 1500 personnes.
Analyse
Comme au Canada, ce sont les mêmes conditions météorologiques : canicule et vents qui sont à l’origine de ces incendies et de leur progression, en rappelant cependant que les mises à feu sont souvent à la fois accidentelles et volontaires.
Dans de nombreux autres pays la surveillance a été renforcée (France, Italie, Portugal.)
  • Chine, inondations et glissements de terrain, début juillet 2015
Les inondations et les glissements de terrain provoqués par des pluies sont survenus dans plusieurs provinces chinoises. Le bilan humain fait état au moins 37 morts ou disparus en quelques jours.
Les pertes économiques directes sont également importantes liées  à la destruction de terres cultivées et l’effondrement d’habitations.
Le Centre national de météorologie a émis une nouvelle  alerte aux pluies, prévoyant de fortes averses dans l’est et le sud-ouest du pays.
  • Inde, pluies et glissements de terrain, début juillet 2015
Survenue de glissements de terrain après par de fortes pluies dans la région indienne de Darjeeling (Bengale occidental) dont la structure géologique est dominée par des collines
Le bilan provisoire est d’une vingtaine de morts et disparus et autant de blessés, par ailleurs les dégâts matériels sont importants au niveau des habitations des routes et des lignes électriques et téléphoniques
Analyse
Comme dans tous les glissements de terrain avec importantes coulées e boue, la recherche des corps est souvent très difficile, voire impossible .De fait les bilans humains sont très évolutifs et le nombre total de victimes ne peut être connu qu’au bout de plusieurs jours.
  • France, en attente d’un glissement de terrain dans le département de l’Isère, juillet 2015
En fait c’est tout un pan de montagne qui se prépare à tomber dans le du Chambon soute en contrebas. L’alerte a été donnée en avril 2015 et depuis cette date on est en attente de sa survenue.

http://www.news-assurances.com/actualites/sante-animale-gare-a-la-rage-la-campagne-du-ministere-avant-les-vacances/016785nt.Le volume attendu serait d’environ 800 000 m3 de roches  qui depuis  le samedi 4 Juillet 2015 est en mouvement vers le lac.

http://www.notre-planete.info/actualites/4312-effondrement-lac-du-chambon

Analyse
Ce phénomène attendu a entrainé la mise place de mesures de sécurité en interdisant toute utilisation de la route qui longe le lac nécessitant des transports aériens des populations isolées.
  • Haïti, préparation des populations, juillet 2015
À partir du 9 juillet les autorités responsables de la sécurité des populations vont mettre en place des exercices de préparation des populations à affronter les ouragans.
Cet exercice de simulation (SIMEX).national fait partie intégrante du processus de planification d’urgence existant.
Analyse
Haïti, comme d’autres pays, est situé dans une zone d’endémie d’évènements naturels tels que cyclones, tempêtes tropicales, séismes pour lesquels pour limiter les conséquences humaines il est indispensable que la population puisse participer à sa propre sécurité.
  • Vacances et sécurité animale, campagne de sensibilisation
Le ministère de l’Agriculture a lancé une campagne de sensibilisation
 pour rappeler aux voyageurs le danger de ramener des animaux de pays étrangers surtout en raison du risque de rage.

Analyse

En France la rage est absente sur le territoire, ce qui n’est pas le cas de nombreux pays où elle sévit sur un mode endémique.
Depuis 2001, 11 cas de rage ont été́ importés en France,
En France, le dernier cas remonte à mai 2015 avec un chien importé de manière illégale des pays de l’Est en France et 24 personnes susceptibles d’avoir été en contact avec le chien ont été vaccinées.
Certes, il s’agit de conséquences individuelles ou semi collectives mais l’importation d’animaux sans précaution est une bonne mesure du degré de vigilance et des comportements de sécurité des voyageurs.
  • Intoxications collectives et résurgence de « l‘Affaire «  de Pont-Saint-Esprit (été 1951) ,le 7 juillet 2015
Un documentaire concernant sur l’affaire de Pont-Saint-Esprit au cours de l’été 1951 lorsque’ une série d’intoxications alimentaires provoquant panique, troubles psychotiques et 5 morts ne put être  élucidée quant à sa cause exacte.
Analyse
Intoxication à l’ergot de seigle accidentelle ? Intoxication collective au LSD dans le cadre « d’un essai » d’un service secret étranger ?
Toutes les hypothèses ont été évoquées et plus de 60 ans après le problème demeure entier.
  • Canada, 2 ans après, le souvenir de Lac Mégantic
Deux ans après le déraillement du train, une messe à la mémoire des 47 victimes de la tragédie de Lac-Mégantic a été célébrée à l’église Sainte-Agnès.
Analyse
Le Canada se souvient….Cet événement s’inscrit dans une longue suite d’accidents concernant le transport du pétrole de gaz de schiste survenus au Canada mais également aux États-Unis.
L’explication été trouvée : plus grande inflammabilité de cet hydrocarbure, pour autant c’est aussi les circonstances d’accidents qui sont à prendre en compte (déraillements, collisions…).
  • États-Unis, évacuation de population après un déraillement de train de marchandises, le 10 juillet 2015
Un train transportant de l’acrylonitrile  a déraillé et a pris feu aux alentours de Maryville, près de la ville de Knoxville dans le Tennessee. Une école locale a été transformée en centre d’accueil, pour une partie de la population locale qui a dû être évacuée pendant les opérations de secours.
Analyse
Trois remarques :
-Cet accident est le reflet de la situation à risque que semble présenter actuellement les États-Unis dans le transport des matières dangereuses par voie ferrée : plusieurs accidents par mois ,même si ces accidents n’ont pas entrainé des pertes humaines importantes, il est probable que l’accident grave est une possibilité à court terme.
-Cet accident met en relief le concept de « population avoisinante «, facile à identifier autour des sites industriels et qu’il faudra étendre à toutes les populations résidant à proximité d’une voie ferrée.
-Cet accident concerne l’acrylonitrile ou cyanure vinylique ou cyanure de vinyle ou « VCN
C’est un liquide incolore (à jaunâtre en raison d’impuretés dont l’odeur est âcre et légèrement piquante (perceptible par l’homme à partir d’une teneur d’environ 20 ppm).Il est très inflammable.
C’est un produit toxique par la production de cyanure comme métabolite ou sous-produit de dégradation, c’est un polluant environnemental dangereux car à la fois écotoxique, volatil et soluble dans l’eau. Il est toxique par ingestion, inhalation et contact avec la peau.
Issu de la pétrochimie, il est utilisé par l’industrie chimique et des plastiques.
  • Philippine, naufrage d’un ferry, le 8 juillet 2015
Le ferry philippin Kim Nirvana un ferry de 33 tonnes qui reliait Ormoc aux îles Camotes, a chaviré après avoir quitté le port d’Ormoc, dans des eaux relativement calmes, .Le bilan définitif établi au bout de quelques jours fait état de 59 morts.
Analyse
On retrouve les mêmes causes pour tous les naufrages dans cette région du monde : surcharge du navire, non arrimage de la cargaison, mauvais entretien des navires,les ferries sont l’un des principaux moyens de transport dans l’archipel philippin, qui compte plus de 7.100 îles.
Il faut rappeler le naufrage en 1987 du Dona Paz, qui était entré en collision avec un pétrolier, faisant plus de 4.300 morts.
  • Indonésie, accident d’avion
Un Hercules C-130, avion militaire avec 113 personnes à bord, s’écrase sur une zone résidentielle peu après son décollage Medan, une ville du nord de l‘île de Sumatra.
Analyse
Pas de survivant et le nombre de morts parmi les résidents n’a pas été encore diffusé.
La Lettre de la SFMC a signalé à plusieurs reprises les risques potentiels de crash d’avion de ligne et d’avion militaire sur des zones habitées. (Lettre SFMC n°80, février 2015.
  • Hôpitaux et vulnérabilité fonctionnelle
Mulhouse
Un incendie survenu dans un local électrique de l’hôpital Émile-Muller de Mulhouse, privant de courant toute l’aile Émile-Muller I
Quelque quatre cents patients se sont ainsi vu privés d’électricité, de même que le service des urgences de l’établissement, qui s’est vu contraint de renvoyer vers les autres hôpitaux…..

 http://www.lalsace.fr/actualite/2015/07/04/incendie-dans-un-local-technique-a-l-hopital-emile-muller-i-prive-d-electricite

Carcassonne
Un incendie de poids lourds qui s’est déclaré à proximitédétruit le service restauration de l’hôpital
Analyse »
Dans les deux cas ce sont des faits survenus hors « locaux-patients » qui sont l’origine de ces événements compromettant une partie du fonctionnement, on peut donc évoquer le concept de vulnérabilité fonctionnelle.
  • Bangladesh, bousculade et panique, le 2 juillet 2015
23 personnes sont mortes lors d’une bousculade au cours d’une distribution de vêtements gratuits à Mymensingh, dans le nord du Bangladesh. Le drame s’est produit lorsque la foule tenté de forcer le passage à l’entrée étroite d’une usine où près de 1 500 personnes pauvres patientaient dès avant l’aube. Les images de télévision montraient une scène de désolation, avec des centaines de sandales ensanglantées et déchirées à l’entrée de l’usine qui produit du tabac à mâcher.
Le bilan pourrait s’alourdir, des gens ayant emporté le corps de leur proche avant l’arrivée de la police sur les lieux, selon un responsable local. Le propriétaire de l’usine et six autres personnes ont été arrêtées.

 http://www.liberation.fr/direct/element/23-morts-lors-dune-distribution-de-vetements-au-bangladesh_12717/

Analyse
Les distributions « ouvertes » de vivres, vêtements, friandises diverses à des foules ont souvent, voire toujours, donné lieu à des scènes de bousculade, bagarre, panique avec un nombre élevé de victimes.
Pour mémoire on rappellera les bousculades lors du couronnement du Tsar, Nicolas II de Russie, évènement baptisé la tragédie de Khodynka, le
  • États-Unis, feux d’artifices et stress traumatique
Le 4 juillet aux États-Unis l’utilisation des feux d’artifices vient s’inscrire dans les manifestations de la fête nationale.
Mais les bruits d’explosion sont autant de réminiscences des combats pour tous les anciens combattants.
Analyse
Le bruit d’explosion et de tirs d’armes à feu fait partie du « décor » habituel des zones de combats, comme le bruit fait aussi partie des agressions les plus fréquentes de la vie courante.
On peut donc effectivement admettre que, sauf capacité de résilience exceptionnelle, la « grosse partie » des vétérans soit sensible à cette nouvelle sollicitation sensorielle.
  • États-Unis, tueries de masse, une étude comportementale
Cette étude porte sur les motivations des auteurs de tuerie de masse dans les établissements d’enseignements et l’importance des actions de mimétisme
“Contagion in Mass Killings and School Shootings”.
Towers S, Gomez-Lievano A, Khan M, Mubayi A, Castillo-Chavez C.
PLoS One. 2015 Jul 2; 10(7):e0117259. doi: 10.1371/journal.pone.0117259.
Several past studies have found that media reports of suicides and homicides appear to subsequently increase the incidence of similar events in the community, apparently due to the coverage planting the seeds of ideation in at-risk individuals to commit similar acts.
Here we explore whether or not contagion is evident in more high-profile incidents, such as school shootings and mass killings (incidents with four or more people killed). We fit a contagion model to recent data sets related to such incidents in the US, with terms that take into account the fact that a school shooting or mass murder may temporarily increase the probability of a similar event in the immediate future, by assuming an exponential decay in contagiousness after an event.
CONCLUSIONS:
We find significant evidence that mass killings involving firearms are incented by similar events in the immediate past. On average, this temporary increase in probability lasts 13 days, and each incident incites at least 0.30 new incidents (p = 0.0015). We also find significant evidence of contagion in school shootings, for which an incident is contagious for an average of 13 days, and incites an average of at least 0.22 new incidents (p = 0.0001). All p-values are assessed based on a likelihood ratio test comparing the likelihood of a contagion model to that of a null model with no contagion. On average, mass killings involving firearms occur approximately every two weeks in the US, while school shootings occur on average monthly. We find that state prevalence of firearm ownership is significantly associated with the state incidence of mass killings with firearms, school shootings, and mass shootings.
Analyse
“La couverture ”médiatique de ces événements est donc un élément à prendre en compte comme facteurs négatifs.
René Noto