Avec régularité la S.F.M.C. porte à votre connaissance des thèmes d'actualité dans le monde ayant pour objet les urgences collectives, les catastrophes, les désastres et crises sanitaires. Vous pouvez participer à cette collecte d'information en adressant commentaires, photos, articles ou présentations au Web Master. D'avance, merci.

Actualités 3° décade de juillet 2015

Actualités 3° décade de juillet 2015

C’est arrivé en juillet…..
    -Le 27 juillet 1867 est inauguré le premier câble télégraphique transatlantique. Long de 3700 km, il marque le début de l’ère des télécommunications filaires.
   – Le 29 juillet 1916, Canada, grand incendie de forêt de l’Ontario, près de Matheson, qui s’étala sur 1 228 000 ha), coûtant la vie à 223 personnes.
   – Le 31 juillet 1944, méditerranée, Le Lightning P38 F5-B d’Antoine de Saint-Exupéry disparait en mer.
   -Le 28 juillet 1947, France, l’explosion du nitrate d’ammonium du cargo Océan Liberty à Brest fait au moins 26 morts et des centaines de blessés.
    -Le 28 juillet 1948, Allemagne, un nuage de méthoxyméthane échappé d’un wagon-citerne explose dans une usine de la BASF à Ludwigshafen tuant 207 personnes et en blesse 3 818.
    -Le
    -Le 24 juillet 2001, Sri Lanka, un Airbus A320 et un Airbus A340, tous deux de la SriLankan Airlines sont abattus par la LTTE à l’aéroport international Bandaranaike à Colombo. Bilan 19 morts et 14 blessés.
    – Le27 juillet 2002, Ukraine lors d’un meeting aérien à Lviv  un avion en cours de démonstrations ’écrase sur la foule faisant 85 morts et plus d’une centaine de blessés.
   -Le 30 juillet 2003, France, La loi n°2003-699 du 30 juillet 2003, relative à la prévention des risques technologiques et naturels et à la réparation des dommages a mis en place un régime d’indemnisation des victimes de catastrophes technologiques.
   -Le 30 juillet 2004, Belgique, catastrophe de Ghislenghien, explosion d’une conduite de gaz, 24 morts et 132 blessés.
Et en 2015 ?
  • En France et dans toute l’Europe du sud : poursuite de la vague de chaleur
Dans toute l’Europe du sud les hautes températures se sont maintenues durant les derniers jours du mois de juillet avec leurs conséquences habituelles sur l’environnement végétal: feux de forêts étendus.
La France, l’Espagne, l’Italie, la Grèce ont été ainsi le théâtre de nombreux feux avec les répercussions sur les populations riveraines, évacuations de durée plus ou moins longues.
Analyse
Si les évacuations de populations sont les conséquences les plus fréquentes il faut également signaler les importantes perturbations de la vie courante:
–    Rome(Italie), un incendie près de l’aéroport international de Fiumicino entraine l’arrêt du trafic aérien pendant quelques heures.
–    Barcelone, important incendie à proximité de la ville avec évacuations d’urgence
Quant aux origines de ces incendies on retrouve très souvent une piste criminelle (Espagne, France, Grèce..).
  • Mexique, accident de circulation, le 31 juillet 2015
Un camion a percuté une procession religieuse dans l’État de Zacatecas, au nord du pays. Le bilan s‘élève à au moins 26 morts dont quatre enfants, et une centaine de blessés. L’accident serait dû à un problème de freins. Le chauffeur, qui a réussi à prendre la fuite, est toujours recherché par les autorités.
Analyse
La cinétique et les circonstances de l’accident expliquent le nombre élevé de victimes.
  • Colombie, accident d’avion , le 31 juillet 2015
Accident d’un appareil des forces aériennes en Colombie, le bilan est de douze morts et il n’est pas précisé l’existence de rescapés et de blessés
Analyse
Les accidents des avions militaires ne sont signalés que si ils ne sont pas liés à des actions de combat.
Dans cet événement les causes de l’accident ne sont pas précisées.
  • Londres, chute d’avion de tourisme sur un parking de voiture, le 31 juillet 2015
Crash d’un petit avion de tourisme, peu après le décollage.
L’avion, qui avait décollé de l’aéroport de Blackbushe, au sud-ouest de Londres, a terminé sa course dans un complexe de vente aux enchères automobile, créant un incendie
Les quatre passagers ont été tués et il n’y a pas eu de victime au sol.
Analyse
À plusieurs reprises les Actualités ont signalé le risque potentiel que représente la chute accidentelle d’un avion de tourisme sur une zone habitée.
  • Ile de la Réunion, découverte de débris d’avion, le 29 juillet 2015
Le débris d’avion trouvés à la Réunion est arrivé ce samedi matin à l’aéroport d’Orly à Paris. Il doit désormais être acheminé à Toulouse. C’est là que se trouve un laboratoire d’analyses spécialisé, qui dépend du ministère de la Défense.
Analyse
D’après les règlements internationaux c’est le pays où a eu lieu l’accident qui coordonne l’enquête, ici en l’occurrence c’est sur un territoire français (Ile de la Réunion) qu’un débris d’avion a été retrouvé.
  • Inde, glissement de terrain, le 31 juillet 2015
Glissement de terrain provoqué par les fortes pluies de la mousson dans le nord-est de l’Inde.
Six à sept maisons se sont retrouvées ensevelies, et les autorités du village nous ont informé qu’il y avait environ 20 victimes“.
Des équipes de secours ont été envoyées vers le village L’État du Manipur est touché par des pluies incessantes depuis plusieurs jours, qui emportent ponts, routes et habitations.
Au Pakistan voisin, les inondations des trois dernières semaines ont déjà fait 92 morts, selon un nouveau bilan communiqué samedi.
  • Birmanie, glissement de terrain, le 31 juillet 2015
Importantes inondations en Birmanie depuis plusieurs jours et des centaines de villages et de champs sont sous les eaux. Le bilan provisoire est de 27 morts et environ 150.000 personnes ont été déplacées
Selon un habitant du village de Bumay, proche de Sittwe, “les gens sont contraints de fuir” et “certains sont maintenant réfugiés dans des écoles”.
  • Népal, glissements de terrain, le 29 juillet 2015
Des glissements de terrain causés par la pluie ont emporté deux villages dans la nuit de mercredi à jeudi au Népal et font au moins 24 morts et une vingtaine de disparus, selon un bilan aggravé communiqué par les autorités.
Les secouristes recherchaient encore 20 personnes vraisemblablement ensevelies sous les décombres à Kaski (ouest), un district des contreforts de l’Himalaya, à environ 150 kilomètres à l’ouest de la capitale Katmandou.
« Le nombre de tués est monté à 21 », a déclaré à l’AFP le chef de la police de Kaski, Kedar Rajaure. « Les opérations de secours sont en cours. Nous essayons de trouver les disparus »,
Analyse
-Ces brefs communiqués résument l’essentiel des connaissances des glissements de terrain :
-Survenue en zone escarpée, montagne, colline;
-Pluies importantes et inondations comme facteurs déclenchants;
-Zone de séisme comme facteurs favorisants;
-Habitats précaires comme facteurs aggravants;
-Conséquences humaines liées aux destructions des habitations et conséquences collectives, tout ou  partie d’un village;
-Des blessés et beaucoup de disparus et les possibilités de survie sont très faibles, inférieures aux situations de séismes si les glissements de terrain sont accompagnés de coulée de boue ;
-Les secours immédiats se limitent souvent à essayer de rechercher les corps des victimes disparues et ce d’auatnt plus que les secours doivent venir de l’extérieur de la zone sinistrée.
-le bilan des victimes est très évolutif en fonction des recherches.
-Importance des rites funéraires  et ce d’auatnt plus que les secours doivent venir de l’extérieur de la zone sinistrée.
-Secondairement se posent les problèmes de réhabilitation, de relogement.
  • Madagascar, effondrement de construction, le 28 juillet 2015
un rassemblement familial a viré à l’hécatombe à Feno­a­rivo Ambatofinandra­hana. Le bilan fait état de dix-huit morts et de neuf blessés. Ce drame est survenu dans la nuit de jeudi à vendredi, en pleines festivités d’exhumation, lorsqu’une vieille maison traditionnelle comportant deux étages, ayant été le théâtre des festivités, s’est effondrée. Dix-sept des victimes ont été tuées sur le coup. Le lendemain, le bilan s’est alourdi lorsqu’un blessé, se trouvant dans un état critique, a rendu l’âme sur son lit d’hôpital. Les neuf rescapés se trouvent encore pour leur part, dans un état préoccupant.
Faite d’une maçonnerie de briques de terre, cette construction ancienne, vieille de plusieurs dizaines
d’années, était bondée de monde du rez-de-chaussée jusqu’aux étages, lorsque le pire s’est produit.
Analyse
Construction ancienne, surcharge d’occupants, activités festives probablement animées (danses..). La logique d’effondrement apparait alors inéluctable.
  • Afghanistan, tuerie de masse au cours d’une activité festive, le 26 juillet 2015
Une dispute tourne mal dans une région reculée d’Afghanistan. Un mariage dans la province de Baghlan a été le théâtre d’une fusillade sanglante, au moins 22 personnes ont été tuées, et 10 autres blessées. Toutes les victimes sont des adolescents ou des hommes qui étaient invités au mariage, âgés entre 14 et 60 ans.
Lire la suite
Analyse
Tuerie de masse ? Violence collective ?
Il est difficile de classer cet événement dans une « rubrique » spécifique si on ne connait pas le contexte sociétal de survenue, pour cela lire la suite du communiqué de presse.
  • Égypte, naufrage fluvial sur le Nil, le 23 juillet 2015
Un cargo a percuté un bateau de plaisance sur lequel étaient célébrées des fiançailles. Le bilan est d’au moins 18 morts dont plusieurs enfants. Des personnes sont toujours portées disparues.
Analyse
Les naufrages fluviaux ont fait l’objet d’une étude dans la dernière Lettre de la SFMC, n° 82.
René Noto