Avec régularité la S.F.M.C. porte à votre connaissance des thèmes d'actualité dans le monde ayant pour objet les urgences collectives, les catastrophes, les désastres et crises sanitaires. Vous pouvez participer à cette collecte d'information en adressant commentaires, photos, articles ou présentations au Web Master. D'avance, merci.

Actualités 2° semaine novembre

Actualités 2° semaine de novembre 2016

 

  • 15 novembre 1900 : déraillement du Sud-Express dans le département des Landes entre les gares de Saint-Geours et de Saubusse.
    Le caractère prestigieux de ce train de luxe, la proportion élevée des victimes rapportée au nombre de ses occupants, (14 morts et 16 blessés sur 47 passagers) et la notoriété de certains de ceux-ci lui donnèrent à l’époque un retentissement particulier.
  • 12 novembre 1996, il y a 20 ans :Collision aérienne  Charkhi Dadri – le vol 763 Saudi Arabian Airlines, , entre en collision avec le vol 1907 Kazakhstan Airlines, à Charkhi Dadri en Inde faisant 312 victimes à bord du 747 et 37 dans l’Iliouchine Il-76. Avec un bilan final de 349 morts, cet accident est devenu la plus grave collision en vol de l’histoire de l’aviation.
  • 11 novembre 2000 : incendie d’un funiculaire à Kaprun, en Autriche. L’accident, qui a eu lieu dans un tunnel, provoque la mort de 155 skieurs.
  • 15 novembre 2003 :Saint Nazaire , effondrement de la passerelle qui relie au quai le Queen Mary II, en cale sèche aux Chantiers à L’accident provoque la chute d’une hauteur de 18 m de 45 visiteurs et employés des chantiers. Bilan: seize morts et 29 blessés.

Et en 2016 ?

Cette deuxième semaine du mois de novembre a été marquée par quelques événements

Nouvelle-Zélande, séisme le 13 novembre 2016
Séisme de magnitude 7,8 ressenti sur l’ensemble du territoire néo-zélandais, la principale secousse est survenu lundi à 00H02 heure locale (dimanche 11H02 GMT), frappant les régions de l’Ile du Sud. Son épicentre a été localisé à 23 km de profondeur et à environ 90 kilomètres au nord de Christchurch.
Dans les heures suivant le principal séisme, des centaines de répliques ont secoué le pays, certaines d’une magnitude supérieure à 6.
De puissantes vagues, certaines de deux mètres de haut, consécutives au choc tellurique initial ont frappé les côtes, a annoncé le ministère de la Défense civile. Il avait également averti dans un bulletin spécial que d’autres vagues, susceptibles d’atteindre cinq mètres, pouvaient suivre et provoquer un “tsunami destructeur”, ce qui n’a pas été le cas.
Les sirènes d’alerte au raz-de-marée ont été aussitôt activées sur le littoral de l’Ile du Sud ainsi que sur la côte est de l’Ile du Nord, tandis que les autorités enjoignaient aux habitants de ces zones exposées de se réfugier sur les hauteurs et que policiers et secouristes faisaient du porte-à-porte pour évacuer les habitations du bord de mer.

http://fr.euronews.com/2016/11/14/nouvelle-zelande-au-moins-deux-morts-et-beaucoup-de-degats-apres-le-seisme
http://www.boursier.com/actualites/reuters/fortes-repliques-en-nouvelle-zelande-des-touristes-evacues-196943.html?fil6

Analyse

Ce séisme, un des plus puissant subi par cette région a été marqué par plusieurs faits :
-Beaucoup de dégâts matériels et en particuliers les infrastructures, qui ont été les plus touchées, routes déformées ou fissurées, voie de chemin inutilisables par arrachement des rails, isolant ainsi plusieurs zones, la circulation de trains comme la navigation de ferries a été interrompue et des pannes de courant et de téléphone constatées.
-Associations de mauvaises conditions météorologiques entravant les secours et représentant une agression supplémentaire pour les populations sinistrées.
– Nombreuses personnes  dans une zone touristique isolée ont du être évacuées par hélicoptère confirmant ainsi que la présence de touristes aussi bien nationaux qu’étrangers représentent une contrainte supplémentaire pour les équipes de secours en raison de l’impact à la fois médiatique et psychosocial de « touristes- victimes ».
-Importance des glissements de terrain, ce qui confirment que les séismes représentent une autre cause majeure de glissements de terrai à coté des inondations, 80.000 à 100.000 glissements de terrai auraient été constatés lors de ce séisme.
-La nécessité de pratiquer de très nombreuses évacuations préventives aussi bien dans les zones côtières (alerte au tsunami) que dans l’intérieure des terres  en raison des risques induits par des répliques sur des bâtiments fragilisés.
-Aperçu précis des manifestations du séisme grâce aux caméras de surveillance qui ont pu enregistrer les phénomènes dynamiques des secousses.
-Bilan humain très faible bien que le séisme soit survenu la nuit, en février 2011 un séisme de magnitude 6,3 avait fait 185 morts.
La Nouvelle-Zélande se trouve à la limite des plaques tectoniques de l’Australie et du Pacifique, zone qui fait partie de la “ceinture de feu” du Pacifique, où jusqu‘à 15.000 séismes sont enregistrés chaque année, c’est donc une région d’endémie de séismes.

France, accident de car scolaire, le 14 novembre 2016
Un car scolaire est heurté par un camion, le bilan initial est de un mort et plusieurs blessés : le pronostic vital d’un collégien de 15 ans hospitalisé à Amiens était toujours engagé ce mardi après la collision frontale survenue lundi sur la RN 25, à Bavincourt. Un accident qui a coûté la vie à la conductrice du car, qui a pu crier et ainsi alerter les enfants de l’imminence de l’impact. Selon nos informations, des enfants ont ainsi pu s’accrocher aux sièges, ce qui a peut-être permis d’éviter que le bilan ne soit plus lourd encore.Âgé de 30 ans, le conducteur du camion qui transportait des betteraves est, pour sa part, toujours entre la vie et la mort au CHRU de Lille, après avoir été transféré d’urgence de l’hôpital d’Arras où il avait été conduit dans un premier temps.

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/accident/ce-que-l-on-sait-de-la-collision-mortelle-entre-un-car-scolaire-et-un-camion-dans-le-pas-de-calais
http://www.lavoixdunord.fr/74740/article/2016-11-15/accident-de-bus-scolaire-un-collegien-et-le-routier-toujours-entre-la-vie-et-la

Analyse

Accident de la circulation à classer dans les urgences collectives même si le nombre de victimes est  très  faible.
En effet les accidents de car ont toujours un impact médiatique et émotionnel important qu’il s’agisse d’enfants, (Accident du tunnel de Sierre en mars 2012, 28 morts dont 22 enfants), de touristes étrangers ou nationaux (Espagne, accident à Barcelone en septembre 2016, Taiwan, juillet 2016), de personnes âgés (Accident de Puissegin en Girond en octobre 2015,43 mort), de sportifs en déplacement (Maroc, avril 2015, 33 morts)
Suivant les circonstances  et lieux de survenue, la nature des voyageurs, cet impact peut être local, régional, national, plurinational, continental voire international au même titre que certains accidents d’avion.

Iran, accident de car le 8 septembre, 2016
L’accident s’est produit mardi soir lorsque l’autocar, qui a eu une panne de freins, s’est renversé.
Il emmenait en Irak des fidèles pour participer au grand pèlerinage d’Arbaïn, a précisé mercredi l’agence Isna. L’Arbaïn a lieu le quarantième jour du «martyre» de l’imam Hussein, troisième successeur du prophète selon les musulmans chiites .

http://www.tdg.ch/monde/faits-divers/panne-frein-26-morts/story/25949642

Analyse

Autre catégorie d’occupants de car accidenté.

Communication réseau social et comportement
Un homme de  21 ans, a crée une page Face book consacrée à la météorologie dont il féru et dénommée  Weather Outlook. Son contenu est assez simple puisqu’il s’agit d’une page relayant les prévisions météo dans l’état du Kentucky, là où il vit.
Sa page manquant  de visibilité et pour augmenter son nombre de vues, il a déclenché un feu de forêt et  a filmé ce le feu en direct sur Face book Live en mode « vidéo.

Voir les images
http://www.phonandroid.com/facebook-live-homme-declenche-feu-foret-obtenir-plus-vues.html

Analyse

Après le danger des « selfies » ou autoportraits, de la chasse au Pokémon, des téléphone portables dans la conduite automobile, des  jeux de drones autour des aéroports. ..
La relation de cet événement est-il justifié dans un contexte » catastrophe ?
Les feux de forêts chaque année dans toutes les régions du monde représentent une source d’agressions multiples, environnementales, matérielles, humaines, économiques…
Leurs origines étant souvent accidentelles et/ou volontaires cet événement de mise à feu pourrait renter dans une autre catégorie, laquelle ??

Thaïlande, épidémie de dengue
En Thaïlande, selon le Bureau of Epidemiology du Ministère de la santé, le nombre de cas de dengue est en très nette augmentation avec 54.000 cas dont 51 décès.
La fièvre dengue a touché toutes les 77 provinces thaïlandaises, avec le taux de contamination le plus élevé à Maehongsorn (388 / 100 000 habitants En outre, 51 décès liés à la dengue ont été signalés à ce jour.

Il existe quatre types du virus étroitement liés, mais différents, qui peuvent causer la dengue (DEN1, DEN 2, DEN 3, DEN 4).

https://www.thailande-fr.com/actu/51754-epidemie-de-dengue-thailande-54-000-cas-dont-51-mortels

Analyse
La Thaïlande par l’importance et la nature de ses sites touristiques attirerait entre 15 et 16 millions de touristes  par an.
Dans cette perspective on peut imaginer la vulnérabilité  de ces touristes vis-à-vis de la dengue.

La fièvre Ebola en Afrique, quelles nouvelles informations ?
Si l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a officiellement déclaré la fin de l’épidémie le 14 janvier dernier, le monde n’est pas totalement à l’abri d’un retour du virus Ebola, selon des experts médicaux réunis mercredi 9 novembre à Dakar pour une conférence de santé.
Les intervenants ont ainsi averti qu’à défaut d’une vigilance accrue, la fièvre hémorragique à virus Ebola pourrait réapparaître à tout moment dans les trois pays qui étaient précédemment touchés par l’épidémie : la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone.

http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/18398-Ebola-les-experts-redoutent-le-retour-de-la-maladie

Vaccin « Ebola » en cours de préparation, avril 2016 ?

Pas besoin d’avoir fait médecine pour combattre Ebola ». Voilà le mot d’ordre de la campagne  lancée par l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale). Son objectif : mobiliser 300 volontaires pour un essai clinique national devant évaluer l’efficacité d’un vaccin préventif contre Ebola. Cet essai concerne plusieurs villes dont Rennes, Saint-Etienne ou encore Paris. Mais c’est le Centre d’Investigation clinique de Strasbourg qui coordonne les opérations et reçoit les candidatures.

http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/15319-Ebola-Strasbourg-cherche-des-volontaires-pour-tester-un-vaccin

Ebola, une mutation provoquée ?

L’épidémie d’Ebola en Afrique de l’ouest a fait entre 2013 et 2016 quelques 11.300 victimes et contaminé plus de 28.OOO personnes. Quelques mois après l’annonce de la fin de la maladie dans cette partie du continent africain, deux virologistes viennent de faire une découverte alarmante sur la propagation de la pandémie. Dans les conclusions de son enquête, le chercheur Jeremy Luban de l’université du Massachusetts a affirmé que le virus responsable des dégâts causés par la maladie avait été muté pour mieux s’adapter à l’organisme de l’homme: « nous pensons que la mutation est en fait une adaptation aux humains », a-t-il déclaré dans les résultats de ses analyses parues le jeudi 3 novembre 2016 dernier dans la revue ‘‘Cell’’.* Cette mutation aurait permis à l’épidémie de se propager rapidement d’homme à homme car plus de 90% des personnes infectées ont été contaminées par la version mutante du virus connue sous l’appellation A82V. Cependant, Luban a tenu à émettre quelques réserves sur l’avancée de cette théorie : «il est très difficile de prouver qu’une mutation comme celle-ci est responsable de la sévérité de l’épidémie…

http://www.cotedivoire.news/actualite/6063-epidemie-ebola-afrique-ouest-virus-mute-mieux-infecter-humains.html
http://www.sciencemag.org/news/2016/11/has-new-mutation-ebola-virus-made-it

Article original
*« Ebola Virus Glycoprotein with Increased Infectivity Dominated the 2013–2016 Epidemic »
DOI: http://dx.doi.org/10.1016/j.cell.2016.10.014

La grippe aviaire en Suisse ?
Après la découverte de cas de grippe aviaire autour du lac de Constance, la Confédération prend des mesures. Elle a édicté mercredi une ordonnance à caractère urgent: une zone de contrôle sur une bande de 1 km autour du lac a été établie et la surveillance augmentée

Lire la suite des informations

http://www.tdg.ch/suisse/berne-prepare-lutter-epidemie/story/25612088

 René Noto