Avec régularité la S.F.M.C. porte à votre connaissance des thèmes d'actualité dans le monde ayant pour objet les urgences collectives, les catastrophes, les désastres et crises sanitaires. Vous pouvez participer à cette collecte d'information en adressant commentaires, photos, articles ou présentations au Web Master. D'avance, merci.

Actualités 1° quinzaine de mai 2018

Actualités de la 1° quinzaine de mai 2018

 

 

C’est arrivé un 15 mai

  • 15 mai 1768 : La république de Gênes signe à Versailles un traité qui cède provisoirement ses droits sur la Corse à la France.
  • 15 mai 1832 : Calais, épidémie de choléra.
  • 15 mai 1872, USA : Un groupe de travailleurs de l’Ontario auxquels se rallient plusieurs travailleurs du Québec  lancent le Mouvement pour la journée de 9 heures.
  • 1874, France : une loi interdit le travail des enfants âgés de moins de 13 ans et réglemente le travail des femmes.
  • 15 mai 1855 France: Première exposition universelle à Paris.
  • 15 mai  1889 : France, Première ouverture de  la tour Eiffel par les escaliers, deux ans après le début de sa construction. Dès la première semaine de son ouverture, il ya eu  28 922  visiteurs.
  • 15 mai 1891 France : adoption  de l’heure unique pour tout le pays  car l’heure n’étant pas la même à Strasbourg et à Brest.
  • 15 mai 1891 : Le Vatican publie l’encyclique Rerum Novarum du pape Léon XIII. Elle fixe la doctrine sociale de l’Église.
  • 15 mai 1901 : France, explosion à la poudrerie Gévélot à Issy-les-Moulineaux, qui fit 17 morts et 17 gravement blessés parmi les ouvriers.
  • 15 mai 1902 : France, premier film de fiction « Le Voyage dans la Lune ».
  • 15 mai 1910 : accident ferroviaire survenu en gare de Château du Loir le 15 mai 1910, les victimes sont essentiellement  des animaux (vaches et bœufs).
  • 15 mai 1930 : Boeing Air Transport (BAT), future United Airlines, qui a ouvert une ligne San Francisco-Chicago, crée le premier service d’hôtesses de l’air.
  • 15 mai 1976 : Russie, le vol Aeroflot s’écrase à Chernigov (Ukraine) faisant 52 victimes.

Et en mai 2018

  • Inde, effondrement d’un viaduc en construction, le 15 mai 2018

Inde, effondrement d’un viaduc en construction dans l’Etat indien de l’Uttar Pradesh (nord), le bilan provisoire fait état d’au moins 12 morts et de nombreuses personnes sont encore ensevelies dans les décombres.

Des véhicules ont été écrasés et des personnes coincées à l’intérieur. D’après des témoins, ce sont des travailleurs et des passants qui ont été ensevelis. Des centaines de personnes se sont réunies sur le site et aident la police à retrouver les victimes

http://french.xinhuanet.com/2018-05/15/c_137181310.htm

Analyse

Les effondrements de bâtiments  sont des accidents fréquents survenant aussi bien dans les pays où les normes de  construction sont rigoureuses et respectées  quand dans les pays  dans lesquels  les réglementations ne sont que théoriquement existantes.

Quelques exemples récents

 -Mars 2016 un pont en construction s’est effondré dans la ville de Calcutta à l’Est de l’Inde bilan  d’u moins 20 morts.

-Mars 2018 : Un pont piétonnier s’effondre i à Miami.

-Janvier  2018  en Colombie  effondrement d’un pont en construction, plus de 10 victimes, essentiellement des ouvriers du chantier

– Févier. 2018 Chine  – Huit personnes ont été tuées, jeudi, à la suite de l’effondrement d’une ligne de métro en cours de construction dans la province de Guangdong.

-Avril. 2017 Colombie- Au moins 17 personnes sont mortes après l’effondrement d’un immeuble en construction dans le nord du pays.

 Septembre 2016, Tel Aviv : au moins 30 personnes ont été blessées dans l’effondrement d’un parking en construction.

La situation est telle que même dans les pays où les normes de constructions sont respectées  des études sont réalisées pour limiter ces accidents (exemples du Canada).

http://www.csst.qc.ca/prevention/theme/effondrement/enbref/Pages/ouvrages_temporaires_structures_inachevees.aspx

Dans le domaine de l’organisation des secours le problème principal réside dans l’évaluation du nombre de personnes ensevelies dans les décombres, relativement facile quand il s’agit d’un immeuble d’habitation ou un ERP, mais beaucoup plus difficile quand il s’agit d’un ouvrage d’art tel que pont, viaduc…Les opérations de secours sont identiques à celles utilisées lors des  destructions au cours tremblements de terre mais des contraintes différentes : l’obligation de prolonger dans le temps toutes les recherches pour retrouver sinon d’éventuels survivants du moins tous les corps des victimes.

Viendra ensuite le temps des responsabilités….

  • France, effondrement d’un pont, le 13 mai 2018

Une explosion a causé l’effondrement partiel du pont Albertin, entre Grignon et Albertville en Savoie.

Les pompiers ont d’abord été appelés pour un incendie qui s’était déclaré sous le pont, au niveau d’un squat. Les flammes auraient chauffé la structure et auraient fait exploser une canalisation de gaz qui passait en dessous.

https://www.ouest-france.fr/auvergne-rhone-alpes/savoie-le-pont-albertin-en-partie-effondre-apres-un-incendie-et-une-explosion-5758652

  • Kenya, rupture de barrage, le 9 mai 2018

Mercredi 9 mai, vers 21 heures, les habitants de la localité de Solai, à 200 km au nord-ouest de Nairobi, ont entendu « comme une énorme explosion ». Quelques minutes plus tard, un raz de marée emportait deux villages, maisons par dizaines, écoles et pylônes électriques, en plein milieu de cette zone agricole de la vallée du Rift. Le barrage de Solai, qui alimentait une importante ferme de la région, n’a pas résisté aux intenses précipitations qui touchent le Kenya depuis plusieurs semaines : l’ouvrage, situé en haut d’une colline, s’est brisé. L’eau et la boue qu’il retenait se sont répandues sur un rayon de 2 km.

La rupture du barrage de Solai fait l’objet d’un   nouveau bilan établi après la découverte de trois corps supplémentaires,

Après cinq jours de recherches dans la boue et les décombres dans la commune de Solai, près de Nakuru, à environ 160 km au nord de Nairobi, les secours ont découvert dimanche les corps de deux personnes et lundi celui d’un garçon de onze ans.

Ces personnes « n’étaient pas portées disparues, ce qui signifie qu’il pourrait y avoir (parmi les victimes), des gens qui visitaient la région. Les recherches se poursuivent, elles ont seulement été réduites mais pas arrêtées », a précisé un responsable de la police régionale, Mwongo Chimwaga.

Vendredi, un précédent bilan des autorités avait fait état de 45 morts et d’une quarantaine de disparus. Mais une recherche parmi les corps des personnes déplacées a montré qu’elles avaient toutes été comptabilisées initialement.

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/05/10/au-kenya-la-rupture-d-un-barrage-engloutit-deux-villages_5297187_3212.html#dwUQyEQTyjMJ2iY7.99

  • Corée du Nord, essai nucléaire et modifications géologiques

Les détails de l’effondrement d’une montagne après un essai nucléaire de la Corée du Nord.

https://actualite.housseniawriting.com/science/2018/05/11/les-details-de-leffondrement-dune-montagne-apres-un-essai-nucleaire-de-la-coree-du-nord/26641/

  • Canada, reprise des incendies de forêts, mai 2018

Une vingtaine de feux de forêt brûlaient, dimanche soir, en Alberta. Alimentés par le temps sec et les bourrasques, certains gagnaient en ampleur, donnant du fil à retordre aux pompiers qui luttent, par les airs et au sol, contre les brasiers.

Les projections saisonnières de Ressources naturelles Canada prévoient un risque d’incendie extrême au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta. Les coupables? Des températures supérieures à la normale, à de faibles précipitations et à un hiver sec.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1100866/feux-foret-incendie-strathcona-bruderheim-pompier

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1101431/incendies-forest-feu-manitoba-alberta-saskatchewan-risque

https://www.acadienouvelle.com/actualites/2018/04/15/debut-de-la-saison-des-feux-de-foret-malgre-la-neige-toujours-presente/

Russie, alerte météorologique avec canicule

Température record en mai de la chaleur à Saint-Pétersbourg, qui a installé en 2010, battu dimanche dernier, a rapporté dans la partie Nord-Ouest de la gestion de l’hydrométéorologie et de surveillance de l’environnement.

« Le dimanche 13 mai, à ОГМС commune  de Saint-Pétersbourg, le thermomètre a enregistré une valeur de plus de 27,7 degrés Celsius. En raison à la chaleur dans la région de Leningrad, sur l’information régionale de gestion des urgences, installé à la troisième classe de risque d’incendie (moyenne de la probabilité de l’éventualité d’un incendie), mais plusieurs d’incendie sont déjà fixés, en particulier, pour les jours passés dans la région est passé de huit incendies sur une superficie totale de 2,16 ha comme ont communiqué dans le service de presse du ministère de la région, et maintenant ils sont tous éliminés.

https://www.cielfm.be/a-saint-petersbourg-battu-temperature-record-etabli-en-2010/

Analyse

Comme les années précédentes les feux de végétation, au Canada comme en Sibérie sont précoces et intenses, il s’agit là d’une forme particulière d’événements naturels très destructeurs et pour lesquels les moyens de prévention et de lutte sont souvent nettement insuffisants.

  • Bruxelles(Belgique), panique de foule, le 9 mai 2018

Une dispute entre deux familles, au cours de laquelle un coup de feu a été tiré, serait à l’origine de l’incident qui a suscité une vague de panique mercredi à la gare de Bruxelles-Midi. « L’auteur est activement recherché », indiquait jeudi le parquet de Bruxelles. Un juge d’instruction a été saisi pour « menace par gestes et emblèmes et port d’arme à feu prohibé ». L’incident s’est produit mercredi, peu avant 17h00. La déflagration provoquée par le coup de feu a suscité la panique parmi les voyageurs qui se sont précipités vers la sortie, guidés par la police et les agents de Sécurail.

 Des militaires et des ambulances ont également été déployés sur place. De nombreux témoignages nous sont parvenus via le bouton orange Alertez-nous suite à l’incident. Parmi ceux-ci, celui de Vanessa, une mère de famille, enceinte de 3 mois. Elle était à la gare du Midi au moment des faits. Elle se dit « attristée » par la situation vécue. Elle et ses deux enfants ont été victimes du mouvement de panique créé par les coups de feu. Résultat, de nombreuses contusions sur leurs corps comme en témoignent les photos qu’elle nous a envoyées.

https://www.rtl.be/info/regions/bruxelles/coups-de-feu-a-la-gare-du-midi-le-calvaire-de-vanessa-est-ses-deux-filles-1020875.aspx

Analyse

Nouvel exemple de la fragilité émotionnelle des foules au moindre incident pouvant évoquer la probabilité d’une agression de masse.

  • Australie, tuerie de masse ?

Sept personnes ont été retrouvées mortes cette nuit de jeudi à vendredi, dans une propriété privée au sud de la ville de Perth en Australie. Quatre enfants, leur mère et deux de leurs grands parents ont été découverts présentant de nombreuses blessures par balle dans le petit village d’Osmington. Les critères spécifiques d’une tuerie de masse, qui s’appliquent ici, n’avaient  été rencontrés qu’une seule autre fois en plus de 20 ans. En effet, en 2014, un fermier avait tué sa femme et ses trois enfants avant de se suicider.La tuerie de masse de cette nuit, définie par la mort quatre personnes ou plus, est la plus meurtrière depuis le massacre de Port Arthur qui avait fait 35 morts en 1996.

http://www.lalibre.be/actu/international/australie-plus-grosse-tuerie-de-masse-depuis-1996-5af58a77cd70c60ea6ee4694

Analyse

Depuis plus de 20 ans l’Australie a adopté une politique drastique dans les possibilités d’obtention d’une arme à feu une réduction massive des fusillades meurtrières que le pays connaissait à l’image des Etats-Unis.

  • Afrique, épidémie de fièvre Ebola, mai 2018

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) juge « élevé » le risque de propagation de l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo. Sur la période du 8 au 10 mai, les autorités congolaises font état d’un décès et de onze cas de fièvre hémorragique. Tous ne sont pas positifs à Ebola : les premières analyses réalisées ont pour l’instant confirmé la présence du virus Ebola chez deux personnes. Le foyer de l’épidémie se trouve dans la zone de Bikoro, mais il n’a pas encore été précisément localisé. L’OMS a annoncé qu’elle se préparait au « pire des scénarios ».

http://www.rfi.fr/afrique/20180511-rdc-congo-ebola-oms-propragation-epidemie-bikoro-risque-eleve

  • États Unis, épidémie d’infections à Escherichia coli

Aux Etats-Unis, selon une information des Centers for Disease Control and Prevention, la Floride (1 cas), le Texas (1 cas), le Dakota du Nord (2 cas) et le Minnesota (10 cas) ont rejoint 25 autres États notifiant des personnes malades dans la flambée multi-État à Escherichia coli entérohémorragique O157:H7, liée à la laitue romaine.

https://www.mesvaccins.net/web/news/12297-epidemie-d-infections-a-escherichia-coli-o157-h7-29-etats-concernes-aux-etats-unis

  • Ile de la  Réunion, épidémie de dengue, mai 2018

L’Organisation mondiale de la Santé ( OMS) met en garde contre l’épidémie de dengue, maladie est transmise par la piqûre d’un moustique à La Réunion, qu’elle qualifie de « sans précédent ».

http://www.quotidiendutourisme.com/destination/epidemie-de-dengue-sans-precedent-a-la-reunion/167664

  •  Cambodge, intoxications à l’alcool frelaté

Treize personnes ont été tuées et plus d’une centaine hospitalisées en quelques jours après avoir bu de l’alcool de riz ou de l’eau frelatés dans une province du centre du Cambodge, ont annoncé ce lundi les autorités.

Les fabricants locaux de spiritueux ajoutent souvent du méthanol, parfois utilisé comme antigel, dans le breuvage pour en augmenter le degré d’alcool

https://www.20minutes.fr/monde/2267363-20180507-cambodge-alcool-riz-eau-frelates-fait-13-morts

Analyse

L’alcool relaté est actuellement « le toxique » le plus utilisé dans de nombreuses  régions du monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

René Noto