Avec régularité la S.F.M.C. porte à votre connaissance des thèmes d'actualité dans le monde ayant pour objet les urgences collectives, les catastrophes, les désastres et crises sanitaires. Vous pouvez participer à cette collecte d'information en adressant commentaires, photos, articles ou présentations au Web Master. D'avance, merci.

Actu. 1ère quinzaine janvier 2015

Actualités de la 1° quinzaine de janvier 2015

En France comme dans le monde, 2015 sera une année de commémorations d’événements divers qui ont plus ou moins marqué le cours de l’Histoire.
          – 1715 : Paris, France Ouverture de l’Opéra-Comique, détruit par un incendie en 1898 avec 24 morts ;
          – 1915 :Un sous-marin allemand coule le paquebot britannique Lusitania, ce qui provoque l’entrée de la Grande-Bretagne dans la 1ère Guerre mondiale.
       – 1945 : Naufrage du paquebot allemand Wilhelm Gustloff qui transportait des réfugiés allemands, bilan entre 5 300 et 9400 victimes.
         – 1955 : Catastrophes des 24 heures du Mans
         – 1965 :Lancement du 1er satellite français à partir d’une fusée Diamant.
Inauguration du tunnel du Mont-Blanc entre l’Italie et la France.
         – 1985 : Mexique:Un tremblement de terre de 8,1 à Michoacan, fait 20.000 morts.
Et en 2015
En France comme en Europe, et dans une grande partie du monde occidental, l’Actualité de cette première quinzaine de janvier, la première de l’année, est dominée par l’attentat dont le Journal Charlie Hebdo a été la cible, le 7 janvier et qui actuellement est attribué au terrorisme islamique.
Les Actualités de la SFMC y ont consacré une note particulière.
Début de l’année, c’est le moment des bilans pour l’année écoulée

 

  • Bilan des catastrophes naturelles en 2014
Comme chaque année la compagnie de réassurance Munich Ré dresse un bilan annuel humain et économique des catastrophes naturelles survenues durant la dernière année
          -Nombre d’événements enregistrés : près de 880 événements désastreux, donc chiffre supérieur à la moyenne de ces dix dernières années, (790 par an)
          -Nombre de victimes : autour de 20.000 personnes, avec une hausse par rapport à 2012, mais inférieur à la moyenne de ces 10 dernières années, qui est de 106.000 décès par an.
        -Couts économiques : estimés à 125 milliards de dollars (92 milliards d’euros), cout inférieur à la moyenne de ces 10 dernières années (184 milliard de dollars).
              -L’événement le plus meurtrier a été : Le typhon Haiyan aux Philippines en octobre avec plus de 6000 morts ,1700 disparus et plus de 28 blessés et un cout de 10 milliards de dollars.
Analyse
Donc davantage d’événements, moins de victimes par rapport à la moyenne, un cout économique plus modéré, tel pourrait se résumer le bilan « catastrophe 2014 ».
Cette diminution pourrait s’expliquer par les politiques de protection des populations plus généralisées avec évacuation des zones de danger.
À noter que le nombre de victimes correspond à celui enregistré en France pour les seuls accidents de la vie quotidienne.
Ces chiffres différent suivant les sources ainsi suivant SwissRé
Les dégâts provoqués par les catastrophes se sont situés à un bas niveau en 2014 comparé aux années précédentes. Les sinistres à la charge des assurances ont également fortement reculé. Ces événements ont coûté la vie à 11’000 personnes, comparé à 27’000 un an auparavant.
Le réassureur Swiss Re estime les dégâts dus aux catastrophes couverts par les assureurs en 2014 à 34 mrd USD, soit un recul de 24% sur 2013. Les dépenses liées aux catastrophes naturelles se sont montées à 29 mrd CHF, contre 37 mrd un an auparavant. Les 5 mrd restants sont à mettre au compte d’actes humains.

 

  • Bilan climatique pour l’année 2014
« Pour la France, ainsi que pour la Grande-Bretagne, la Belgique, l’Espagne et l’Allemagne : 2014 a été l’année la plus chaude depuis le début des relevés »
Site de Météo France : « Bilan climatique définitif 2014 », publié le 7 janvier 2015, disponible en ligne

 

  • Bilan de l’accidentologie aérienne en 2014
L’année 2014, date anniversaire de la création e l’aviation commerciale en 1904 a été marquée par mais une augmentation considérable du nombre de victimes 930 morts contre 224 en 2013 (pour 17 accidents).
Site de l’EASA’ Agence européenne de la sécurité aérienne : http://easa.europa.eu

 

  • Bilan de l’accidentologie en montagne
La saison neige 2014-2015 vient de commencer et le premiers chiffres sur la mortalité lors des avalanches pour la saison 2013- 2014.
Lors de la saison de ski 2013-2014, 21 personnes sont mortes dans des accidents d’avalanche, selon un bilan provisoire de l’Association nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches (Anena).

 

  • Australie, sécheresse et feux de végétaux
Depuis les premiers jours de l’année la vague de chaleur et la sécheresse favorisent le développement des incendies dans le sud du pays entrainant l’évacuation de plus de 40 000 personnes

 

  • Vers une meilleure récupération des enregistreurs de vol après accident aérien ?
Airbus va doter ses A350 et A380 de boîtes noires éjectables et flottantes, c’est une solution à la difficulté de retrouver les épaves d’avions abîmés en mer comme le Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu dans l’océan Indien. Il y a quelques mois.
Analyse
Cette technologie, déjà utilisée dans l’aviation  militaire, faisait partie des recommandations des enquêteurs français après le crash du Rio-Paris d’Air France survenu en juin 2009 car il avait fallu près de deux ans pour repêcher ces enregistreurs de vol, plus connus sous la dénomination «boîtes noires»

 

  • Les conséquences indirectes du pilotage automatique dans les avions de ligne
Une étude de la FAA (Federal Aviation Administration )*a mis en évidence les carences dans l’entraînement des équipages au pilotage manuel. La gestion informatique des vols, , provoquerait ainsi cependant une perte de confiance des pilotes dans leurs propres capacités en situation de crise.
*Fact Sheet – Report on the Operational Use of Flight Path Management Systems

 

  • Évolution du trafic maritime et pollution atmosphérique
Dans une étude publiée par l’Ifremer dans le journal Geophysical Research Letters[2], il a été montré que le trafic maritime connu une croissance importante  depuis le début des années 1990 sur toutes les routes maritimes, et pour tous les types de navire, or« Le trafic maritime est la cause principale de pollution atmosphérique en océan ouvert. »
Ces données ont pu être établies grâce aux données des satellites.

 

  • Bilan « feux d’artifices »
Comme chaque année, la soirée du Nouvel an en Europe a été marquée par des accidents de feux d’artifice. Ce fut le cas dans le Jutland du Nord au Danemark, où trois hommes sont morts dans deux accidents distincts. La police allemande a également annoncé la mort de deux individus de 18 et 19 ans, dont l’un qui a été touché à la tête par un pétard.
Analyse
En France comme dans d’autres pays d’Europe, les autorités avaient pris des mesures concernant les risques dans l’emploi des feux d’artifices en période festive.
Mais les feux d’artifices sont également dangereux lors de leur transport ainsi qu’en témoigne l’accident survenu le 7 janvier aux États Unis .
À la suite des chutes de neige, carambolage d’une centaine voitures impliquant 2 camions transportant l’un des produits chimiques et l’autre des matériels de pyrotechnie : incendie et explosion.
Voir vidéo
  • La peste à Madagascar
Le bilan de l’épidémie de peste en 2014  a été présenté par les autorités le mercredi 7 janvier à Madagascar depuis le début en aout 2014 : Deux-cent quarante-neuf cas suspects dont soixante-six décès ont été enregistrés au 31décembre 2014.
Il est considéré que l’épidémie n’est pas encore terminée et qu’il faut s’attendre à l’apparition de nouveaux cas.

 

  • France, reprise des intoxications oxycarbonées
Dans le  dernier bulletin, daté du 30 décembre, l’InVS signale que 436 signalements ont été déclarés e depuis le 1er septembre 2014.
-1 041 personnes ont été prises en charge par un service d’urgence hospitalier et -19 sont décédées.
Même si le nombre de signalements est plus bas qu’à la même période l’année précédente, le nombre de décès reste similaire.

 

  • Mozambique, intoxications alimentaires collectives, 9 janvier 2015
La consommation d’une bière traditionnelle de mil et de fabrication a entrainé la mort de 69 personnes et une trentaine de personnes sont encore en cours de traitement.
Les enquêtes en cours n’ont pas permis d’identifier la cause de cette intoxication
Analyse
Habituellement ce genre d’intoxications est lié à la présence d’alcool frelaté contenant de l’alcool méthylique
Lors de cet épisode » toxique », aucune donnée clinique ne permet de mettre en cause l’existence d’un toxique donné.
Il s’agit d’un toxique très puissant puisque initialement t le bilan faisait état de 36 morts et il est donc probable que de nouveaux décès seront constatés dans les jours à venir ;
« Le gouvernement mozambicain a décrété trois jours de deuil national face à l’ampleur de la tragédie ».

 

  • Situation du virus MERS-Cove (middle est respiratory syndrome coronavirus)
Apparu en 2012 et sévissant surtout dans péninsule arabique, ses différentes manifestations font l’objet d’une synthèse présentée dans le BEH.
Pour l’essentiel on retiendra :918 cas mondiaux dont 819 survenus en Arabie saoudite avec une mortalité de 36%.
Comme le SRAS-Co, le MERS-Co aurait un réservoir animal, probablement la chauve-souris, et plus certainement les camélidés et la transmission se ferait par les secrétions des camélidés.
La transmission interhumaine est limitée et se retrouve dans trois situations transmission familiale, hospitalière et intercommunautaire.
 « Middle East Respiratory Syndrome Coronavirus (MERS-CoV) : point épidémiologique international et national deux ans après l’identification de cet agent pathogène émergent 
BEH 1-2 janvier 2015
 René Noto