Avec régularité la S.F.M.C. porte à votre connaissance des thèmes d'actualité dans le monde ayant pour objet les urgences collectives, les catastrophes, les désastres et crises sanitaires. Vous pouvez participer à cette collecte d'information en adressant commentaires, photos, articles ou présentations au Web Master. D'avance, merci.

Épidémie Ebola RD Congo, 15 mai

Point sur l’Épidémie Ebola en RD Congo
14 mai 2018

D’après l’OMS :

Le 8 mai 2018, le Ministère de la Santé de la République Démocratique du Congo a déclaré une épidémie à virus Ebola dans la zone de santé de Bikoro, province de l’Équateur. Ceci est la neuvième épidémie de virus Ebola au cours des quatre dernières décennies en République démocratique du Congo, la plus récente en mai 2017.

Le 3 mai 2018, la Division provinciale de la santé de l’Équateur a signalé 21 cas de fièvre avec signes hémorragiques et  17 décès dans la zone de santé d’Ikoko-Impenge. Une équipe du ministère de
Santé, avec le soutien de l’OMS et de Médecins Sans Frontières (MSF), a visité la zone de santé d’Ikoko-Impenge le 5 mai 2018 et détecté cinq cas actifs, dont deux ont été admis à l’hôpital général de Bikoro et trois qui ont été admis dans le centre de santé à Ikoko-Impenge. Des échantillons ont été prélevés sur chacun des cinq cas et ont été envoyés pour analyse à l’Institut national de recherche biomédicale de Kinshasa, le 6 mai 2018. Deux tests se sont révélés positifs pour le virus Ebola, espèce d’Ebola virus Zaïre, par chaîne de polymérase de transcription inverse réaction (RT-PCR) le 7 mai 2018 et l’épidémie a été officiellement déclarée le 8 mai 2018.

Au 11 mai 2018, il y a un total de 34 cas, avec 18 décès (taux de létalité 52,9%), parmi lesquels
deux cas sont confirmés, 14 suspects et 18 probables. Trois agents de santé ont été touchés, deux cas suspects et un cas probable qui est décédé. Jusqu’à présent, 75 contacts sont surveillés par les équipes de terrain.

La province de l’Equateur couvre une superficie de 130 442 km2 et a une population estimée à 2 543 936 personnes. Il y a 16 zones de santé et 284 centres de santé. Cependant, la zone de santé affectée, autour de Bikoro couvre 1,075 km2 et a une population de 163 065 habitants. Il a trois hôpitaux et 19 centres de santé, la plupart ont une fonctionnalité limitée. Les fournitures médicales sont fournies par des organismes internationaux, mais les ruptures de stock des fournitures médicales sont fréquentes. Le village d’Ikoko-Impenge est situé à 45 km du bureau central de
la zone de Bikoro et n’est pas accessible par la route. Il est  en dehors du réseau téléphonique. Cependant, il y a une piste d’atterrissage à 8 km de Bikoro.

En anglais, article original,

On 8 May 2018, the Ministry of Health (MOH) of the Democratic Republic of the Congo declared an outbreak of Ebola virus disease in Bikoro Health Zone, Equateur Province. This is the ninth outbreak of Ebola virus disease over the last four decades in the Democratic Republic of Congo, with the most recent occurring in May 2017.

On 3 May 2018, the Provincial Health Division of Equateur reported 21 cases of fever with haemorrhagic signs including 17 community deaths in the Ikoko-Impenge Health Area in this region. A team from the Ministry of Health, supported by WHO and Médecins Sans Frontières (MSF) visited the Ikoko-Impenge Health Area on 5 May 2018 and detected five active cases, two of whom were admitted to Bikoro General Hospital and three who were admitted in the health centre in Ikoko-Impenge. Samples were taken from each of the five active cases and sent for analysis at the Institute National de Recherche Biomédicale, Kinshasa on 6 May 2018. Of these, two tested positive for Ebola virus, Zaire ebolavirus species, by reverse transcription polymerase chain reaction (RT-PCR) on 7 May 2018 and the outbreak was officially declared on 8 May 2018.

As of 11 May 2018, there are a total of 34 cases, with 18 deaths (case fatality rate 52.9%), among which two cases are confirmed, 14 suspected and 18 probable. Three health workers have been affected, with two suspected cases and a probable case who died. So far, 75 contacts are being monitored by the field teams.

The province of Equateur covers an area of 130 442 km2 and has an estimated population of 2 543 936 people, it has 16 health zones and 284 health centers. However, the affected health area of Bikoro covers 1,075 km2 and has a population of 163, 065 inhabitants. It has three hospitals and 19 health centers, most of which have limited functionality. Medical supplies are provided by international agencies, but stockouts of medical supplies are common. The village of Ikoko-Impenge is located 45 km from the central office of the Bikoro area and is not accessible by road, and falls outside the telephone network. However, there is an airstrip 8 km from Bikoro.

E. d’Andigné, H. Julien