Archives mensuelles : mai 2017

2nd International Conference CBRNE, Lyon

The 2nd International Conference CBRNE – Research & Innovation
Lyon
29 mai- 1er juin 2017
Espace Albert Camus, BRON

Le programme de la 2ème Conférence internationale NRBCE Recherche & Innovation 2017 (29 mai – 1er juin, Lyon) est en ligne et peut être téléchargé à partir du site web de la Conférence (https://cbrneconference.fr/). La 1ère journée sera dédiée aux échanges entre institutionnels, industriels, scientifiques et intervenants. Les 3 jours suivants seront notamment consacrés aux (~ 150) présentations scientifiques (orales et posters) sur les thèmes des contre-mesures médicales, de la détection, de la protection et de la décontamination. Au programme également figurent 2 workshops : le premier traitera des projets NRBCE soutenus par l’UE et le second aura pour thème la formation et l’entraînement. Un espace d’exposition est prévu pour les industriels et les intervenants. Des démonstrations d’équipements et matériels innovants seront organisées.

Les inscriptions et propositions de communications (poster uniquement) sont encore possibles !

Recent history has demonstrated that both military and civilian populations could be exposed to highly hazardous CBRNE agents following conflicts, natural outbreaks and disasters, industrial incidents or terrorist attacks.

Worldwide, research and industrial capacities have been engaged to provide answers adapted to these challenges.  Building on the success of the 1st International Conference « CBRNE Research and Innovation » which took place in 2015 (Antibes, FR), we wanted to give you a new opportunity to build up or strengthen collaborative networks.

The 1st day of the Conference will be dedicated to presentations of feedbacks, needs and  industrial innovations. The following days will focus on the scientific updates.

The 2017 conference will focus on topics that could build a bridge between civilian and defence R&I in CBRNE countermeasures and explosive detection.

MEDICAL COUNTERMEASURES
Epidemiology
Health surveillance
Drug development
Comprehensive approaches

PROTECTION  DECONTAMINATION
Home-made explosives (HME)
Improvised Explosive Device (IED)
Field sampling & analysis
Skin biomarkers
Bioindicators & sensors

DETECTION  IDENTIFICATION  DIAGNOSIS
Human & environmental
Infrastructure
Smart surfaces & textiles
Skin, wounds, hair & eyes

Flyer de présentation : https://cbrneconference.fr/

Actualités de la 1° quinzaine de mai 2017

Actualités de la 1° quinzaine de mai 2017

La première quinzaine du mois de mai semblent « n’offrir » que peu de faits dans le domaine des événements  collectifs graves et destructeurs, ceux signalés sont  souvent le reflet, le témoignage ,du niveau de sécurité ou plutôt  d’insécurité régnant dans la région.

  • Tanzanie, accident de bus scolaire, le 6 mai 2017

L’accident s’est produit samedi matin, dans le district de Karatu, situé à une centaine de km de la ville d’Arusha. Le bus est sorti de la route et s’est écrasé en contrebas dans la rivière Marera..

Le bilan est de 32 morts et 3 blessés  graves.

http://fr.euronews.com/2017/05/07/accident-de-car-scolaire-en-tanzanie-35-tues-vitesse-en-cause

Analyse

Il n’est pas précisé la nature des lésions mortelles, mais les reportages qui  montrent le bus scolaire objectivent la position du véhicule effectivement en contrebas de la route, à quelques mètres seulement .

Alors noyades ou traumatismes ? Port de ceinture de sécurité ?

La Tanzanie pour une population de 56 millions d’habitants aune mortalité routière annuelle de 3500 en 2015.

  • Turquie, accident de bus, le 13 mai 2017

Accident de bus transportant une quarantaine de touristes locaux. Le véhicule a raté un virage et s’est écrasé en contrebas d’une route dans le col de Sakar (sud-ouest).

Analyse

Comme pour l’accident survenu en Tanzanie, des photos objectivent la position du véhicule après l’accident et la gravité n’est pas expliquée.

Cette position du bus seulement en contrebas de la route n’a pas empêché  certains médias d’annoncer : » un bus rate un virage et plonge dans le vide »,

http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/05/13/un-grave-accident-de-bus-fait-au-moins-20-morts

 

  • République Démocratique du Congo, épidémie de fièvre Ebola

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) une épidémie de choléra a débuté à la fin du mois d’avril , sur les 1360 cas récencés le  bilan est  de 25 morts en une semaine

https://fr.news.yahoo.com/l%C3%A9pid%C3%A9mie-chol%C3%A9ra-au-y%C3%A9men-fait-25-morts-en-132027463.html

Analyse

Cette épidémie objective la relation évidente entre guerre et santé publique :

« La cause, ce sont deux ans de guerre civile au Yémen. Il y a un énorme impact sur les infrastructures, l’électricité fonctionne par intermittence comme les stations de pompage d’eau, ce qui a des conséquences sur la qualité de l’eau. »

 

  • Évolution des épidémies et mathématiques

Au début de l’année, une équipe constituée de mathématiciens et d’un médecin américains a proposé de modéliser les épidémies à l’aide d’un graphe (un ensemble de sommets reliés par des arêtes). La simplicité du modèle permet de mener tous les calculs à bien. Les humains sont alors les sommets du graphe et ils sont reliés par une arête s’il y a une possibilité de transmission entre deux individus. Le graphe associé à une école maternelle est complet au sens où tout élève peut rencontrer tous les autres élèves dans la cour de récréation, donc chaque sommet est relié à tous les autres. En revanche, pour une population rurale isolée, on peut imaginer un graphe « étoilé » où un sommet – par exemple le facteur – est rattaché à tous les autres, lesquels ne sont pas reliés entre eux.

http://www.larecherche.fr/chronique-math%C3%A9matique/une-nouvelle-mod%C3%A9lisation-des-%C3%A9pid%C3%A9mies

Lire la suite.

Analyse

La naissance et l’évolution des maladies  infectieuses et contagieuses représentent une des difficultés de réaction dans le domaine de la santé publique.

  • République Démocratique du Congo(RDC), épidémie de fièvre Ebola, mai 2017

11 cas suspects et 3 décès. Le bilan temporaire de l’épidémie d’Ebola s’alourdit en République Démocratique du Congo (RDC). Au nord du pays, une flambée s’est déclarée vers la fin du mois d’avril. Des équipes y ont été envoyées pour mener l’enquête. Le premier patient a été identifié.

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/21272-Ebola-l-OMS-espere-controle-rapide-l-epidemie-RD-Congo

Analyse

L’OMS espère pouvoir contrôler rapidement ce début d’épidémie, les moyens de lutte diposent maintenant d’une possibilité de vaccination des « personnes à risques ».

  • Mexique, explosion de feux d’artifice, le 9 mai 2017

L’explosion d’un entrepôt de feux d’artifice et son effondrement ont tué 14 habitants, dont 11 enfants. L’explosion, vraisemblablement déclenchée par une fusée provenant de l’extérieur où se déroulait à cet instant une procession.

Le stock de feux d’artifice ne provenait pas d’une activité illégale, comme c’est parfois le cas au Mexique. Il se trouvait dans le local géré par le comité des fêtes du village, bilan de 14 morts et plus de blessés.

http://fr.euronews.com/2017/05/10/l-explosion-de-feux-d-artifice-fait-au-moins-14-morts-au-mexique

Analyse

Le commentaire local tiendra lieu d’analyse : « Les accidents de ce type sont dus « à l’irresponsabilité dans le stockage ou le maniement » de ces produits, a dénoncé M. Puente dans la presse locale.

« Nous savons que la pyrotechnie doit être régulée, même s’il s’agit d’une tradition. Nous savons aussi que son interdiction affecterait des milliers de familles. Je n’imagine pas un arrêt de cette activité » a-t-il ajouté.

Le secteur est en effet florissant au Mexique, avec près de 10 millions de dollars générés chaque mois dans le pays. 

Pour toutes sortes de célébrations, les Mexicains lancent des pétards et feux d’artifice. De nombreuses familles s’emploient à la fabrication de ces produits dangereux dans des ateliers souvent rudimentaires.

Les accidents sont fréquents et l’efficacité des normes reste sujette à caution.

En septembre 2005, le plus grand marché de feux d’artifice du pays, à Tultepec, près de la capitale, avait été totalement détruit par l’explosion de feux d’artifice à l’occasion de la fête nationale d’indépendance. L’année suivante, un autre incendie avait détruit plus de 200 stands. »

Voir photos et vidéos pour se rendre compte de l’importance des destruction témoignant ainsi de la violence de l’explosion .

  • Inondations fluviales, un nouveau moyen de protection ?

Une entreprise québécoise aurait  trouvé une solution pour protéger les populations  de la crue des eaux fluviales et Il s’agit une digue portative, composée est une bâche fabriquée spécialement pour créer une digue en quelques minutes.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1032982/inondation-water-gate-solution-digue-portative-victoriaville

Analyse

D’après les informations de cette note, ce système serait déjà utilisé en Europe par certains services de secours.

  • France, bilan (partiel) des avalanches pour la saison 2016-2017

Pour les seules régions Alpines  de Savoie, Haute- Savoie et Isère  le bilan établi par l’ANENA,( l’Association Nationale pour l’Etude de la Neige et des Avalanche), fait état d’un bilan de 14 morts pour cette année.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/avalanches-14-morts-saison-2016-2017-isere-savoie-haute-savoie-1250979.html

Analyse

Le nombre de blessés n’est semble-t-il pas signalé dans cette étude, ni d’ailleurs l’importance des moyens de secours mis en  place lors de chaque avalanche meurtrière.Cependant  dans certains commentaires  on se félicite de la diminution du nombre de morts ( 18  morts l’année précédente.

 

René Noto

L’enfant, le pédiatre et le terrorisme, Marseille

CONGRÈS DE LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE PÉDIATRIE
MARSEILLE

L’enfant, le pédiatre et le terrorisme
Table ronde
Mercredi 17 mai 2017
16:30 – 18 h.

L’inscription dans le temps du terrorisme conduit les pédiatres à devoir s’impliquer dans l’anticipation de la prise en charge d’afflux massif d’enfants victimes d’attentats.

Modérateurs : Pierre FOUCAUD (Le Chesnay), Georges PICHEROT (La Baule)

16:30 – 16:40
Introduction
Jean-Louis CHABERNAUD (Clamart)

16:40 – 17:02
Prise en charge hospitalière des enfants victimes de l’attentat de Nice
Philippe BABE (Nice), Hervé HAAS (Nice)

17:02 – 17:24
De la cellule d’aide psychologique pour les enfants à la continuité des soins
Florence ASKENAZY (Nice)

17:24 – 17:46
Comment parler des attentats à nos enfants ?
Marcel RUFO (Marseille)

Pour tout renseignement :  http://www.pediatrie2017.org/