Archives mensuelles : mars 2017

Actualités du printemps 2017

Actualités du printemps 2017

                                                           C’est arrivé un 21 mars

21 mars 1804 : Napoléon Bonaparte promulgue le Code civil.
21 mars 1829 : Un tremblement de terre fait 6 000 morts en Espagne.
21 mars 1905 : La loi fixe le service militaire à 2 ans en France.
21 mars 1918 : reprise de l’offensive allemande (Amiens et Château-Thierry).
21 mars 1963 : Dans la baie de San Francisco,(États-Unis) fermeture de la prison d’Alcatraz.
21 mars 1996 : Embargo français sur toute la viande bovine en provenance du Royaume Uni ( risque de al« vache folle ».).

Et en 2017?
En cette période de printemps 2017 plusieurs d’événements sont à signaler :

A/ Les accidents sociétaux en France comme dans les autres pays d’Europe.

  •   Grasse(France) fusillade dans un établissent scolaire, le 16 mars 2017
    Le 16 mars, un élève de 16 ans a voulu perpétrer un massacre dans son lycée de Grasse mais il n’est pas parvenu à ses fins, stoppé par le proviseur de l’établissement. L’élève de première L a tout de même tiré à plusieurs reprises et blessé cinq personnes. Il avait l’intention de tuer entre « 8 et 14 camarades de classe » avec qui il entretenait de « mauvaises relations. » ……sa passion démesurée pour les tueries de masse et celle notamment de Columbine aux États-Unis.
    http://www.closermag.fr/article/fusillade-de-grasse-killian-l-ado-tourmente-avait-consulte-un-psychiatre-710133
  •     Orly (France), attaque d’une patrouille de surveillance dans un aéroport, le 18 mars 2017
    Le point le plus important est que cette tentative d’attentat conduite apparemment par un homme isolé a échoué. C’est vers six heures, samedi matin, à Garges les Gonesses, au nord de Paris, que démarre l’équipée meurtrière …. Premier échange de coups de feu avec la police lors d’un contrôle routier. Puis l’homme prend la fuite, traverse la métropole parisienne du nord au sud, et s’arrête à Vitry-sur-Seine. Une altercation et un nouvel échange de tirs a d’abord lieu dans un café où il a ses habitudes, puis il vole une voiture, avant de se diriger vers l’aéroport d’Orly.
    Il est 8h22, heure de Paris, lorsqu’il met en joue avec son pistolet une militaire en patrouille dans la zone publique «Départ», avant les contrôles. La jeune femme, issue de l’armée de l’air, est menacée, l’arme sur la tempe. Mais elle résiste. Ses deux collègues militaires, en patrouille avec elle, parviennent à riposter lors d’un écart de l’agresseur. Trois tirs le mettent hors d’état de nuire.
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/03/18/un-homme-abattu-a-l-aeroport-d-orly-apres-avoir-derobe-l-arme-d-un
    http://fr.euronews.com/2017/03/21/orly-l-agression-filmee-par-les-cameras-de-surveillance
    Analyse
    Cet événement a largement été comme tous les médias qui ont également signalé le fait que l’assaillant était sous l’emprise de l’alcool et de drogues.
    Un détail signalé mais non commenté, l’assaillant était muni d’un bidon contenant un liquide inflammable, on peut imaginer les conséquences d’une agression par liquides incendiaires avec les conséquences  toujours collectives si l’attaque a lieu dans un lieu public, un transport collectif tel que trains, métros, autobus.
  •   Londres : attaque à la voiture bélier, le 22 mars 2017
    Des attaques terroristes ont été perpétrées ce mercredi au centre de Londres, dans le quartier de Westminster. Trois personnes dont un policier ont été tuées et au moins 20 autres ont été blessées. Le principal suspect a été abattu par les forces de l’ordre.
    http://fr.euronews.com/2017/03/22/des-coups-de-feu-entendus-devant-le-parlement-a-londres
  •   Anvers (Belgique) : tentatives d’attaques à la voiture –bélier, le 23 mars 2017
    La police a intercepté une voiture jeudi sur les quais d’Anvers, après que celle-ci a roulé à toute allure dans la rue commerçante principale, le Meir, a indiqué la police locale lors d’une conférence de presse. Le conducteur a été interpellé. Des armes, dont un couteau et un fusil d’émeute….
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3112457/2017/03/23/Un-vehicule-a-tente-de-foncer-sur-la-foule-a-A
    Analyse
    Avec ces deux événements à Londres et à Avers on constate que la voiture bélier semble être devenue, avec les attaques par arme blanche, un nouveau moyen d’agression à la fois individuelle et collectif.
    Avec l’attaque de Londres on découvre un nouvel élément de langage : les autorités du pays ont qualifié l’événement « d’incident terroriste ».

       B/ les phénomènes naturels

  •  Au Pérou, inondations et glissements de terrain
    Le phénomène naturel que constitue El Niño est particulièrement intense cette année et provoquent les pluies diluviennes sur tout le pays : inondations, coulées de boue, l glissements de terrain, avalanches …..
    Le bilan humain dépasse actuellement 80 morts 263 blessés et 100 000 sinistrés. Et les dégâts matériels, en particulier destructions des maisons, entraîne des déplacements de population pour des relogements.
    Il faut prendre en compte également les effets collatéraux de ces intempéries au niveau des voies routières ainsi un minibus tombé dans un ravin avec plus de quinze morts.
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/2664/Catastrophes-Naturelles/article/detail/3111538/2017/03/22/Un-immeuble-emporte-par-les-flots-en-direct.dhtml
    http://www.courrierinternational.com/article/perou-le-phenomene-el-nino-une-plaie-depuis-pres-dun-siecle
    Analyse
    Le phénomène El Niño qui survient chaque année et d’intensité variable, à 1998 au Pérou le bilan humain avait été de plus 500 morts.
    En 1982 et 83, c’est plus de 9000 morts provoqués en particulier par les épidémies, l’incidence économique avait été considérable avec une chute du PIB de 11,6 %.
    Ce phénomène survient au Pérou et dans le pays voisin, l’Équateur depuis 1925, en 1925 la ville de ville de Trujillo au nord de Lima avait été complètement détruite.
  •   Madagascar et le cyclone Enawo
    Le cyclone Enawo qui a atteint Madagascar il ya quelques jours a provoqué des dégâts considérables : glissements de terrain, routes et lignes de communication coupée.
    Le bilan humain est de 50 morts environ et le nom de sinistrés pour atteindre plusieurs milliers.
    http://www.actualites-news-environnement.com/36076-cyclone-Madagascar.html
  • Burundi, pluies et inondations
    Des pluies torrentielles ont causé la mort d’au moins six personnes au Burundi dans la nuit de jeudi à vendredi, selon un bilan officiel provisoire. Les précipitations ont également provoqué des glissements de terrain ainsi que de nombreux dégâts matériels.
    http://www.jeuneafrique.com/418411/societe/burundi-pluies-diluviennes-six-morts/
    http://www.closermag.fr/article/fusillade-de-grasse-killian-l-ado-tourmente-avait-consulte-un-psychiatre-710133

  C/ les risques infectieux et sanitaires

  •  France : Épidémie de varicelle, mars 2017
    Avec un taux de 37 cas pour 100.000 habitants observé la semaine dernière par le réseau Sentinelles, ce dernier estime mercredi que la présence de la varicelle est « forte » dans certaines régions de France. Huit foyers ont notamment été repérés.
    https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/l-epidemie-de-varicelle-se-renforce-1490177527
  •  Guinée : Épidémie de rougeole, mars 2017
    Depuis le 08 février 2017, le gouvernement guinéen a déclaré une épidémie de rougeole dans le pays. Devant la multiplication du nombre de cas, environ 2600 cas enregistrés et 7 morts, la Guinée a fait appel aux partenaires. C’est dans cette logique que la compagnie RUSAL *a offert à notre pays 40 000 vaccins contre la rougeole.
    http://guineematin.com/actualites/lutte-contre-lepidemie-de-rougeole-rusal-offre-40-mille-doses-de-vaccins-a-la-guinee/
    *Rusal est une entreprise productrice d’aluminium, créée au printemps 2000. Rusal est le premier producteur d’aluminium du monde. C’est une société internationale à capitaux et dirigeants russes.
  •   Nouvelle Zélande : Épidémie de coqueluche
    Les autorités sanitaires de Nouvelle-Zélande demandent aux mères de famille de faire vacciner leurs enfants contre la coqueluche.
    Une épidémie de coqueluche a touché la région de Canterbury dans l’île du Sud au cours des derniers mois : entre novembre 2016 et mars 2017, 50 cas confirmés et 39 cas probables ont été signalés dans le district de Canterbury, la majeure partie des cas chez les personnes âgées de moins de 15 ans.
    Par ailleurs il y a eu 7 cas au cours des 7 premières semaines de l’année dans la baie de Plenty sur la côte nord de l’île du Nord.
    https://www.mesvaccins.net/web/news/10459-epidemie-de-coqueluche-en-nouvelle-zelande
    Analyse
    Le signalement de telles épidémies est utile car
    -cela permet de rappeler que le risque infectieux collectif est omniprésent et permanent ;
    – les conditions de survenue de telles épidémies, leurs propagations dans le temps et dans l’espace, les réactions des autorités sanitaires sont des bons marqueurs du niveau de sécurité sanitaire d’un pays donné.
  •  Les vaccinations dans le monde, mars 2017
    Les 3 études essentielles de ce mois-ci sur les vaccins, sélectionnées parmi 317 études
    1-Une mise à jour du calendrier de vaccination de l’ACIP pour l’ensemble des vaccins recommandés chez l’adulte est désormais disponible sous la forme de deux tableaux accompagnés de notes de bas de page et d’un tableau des contre-indications
    1- Une étude sur les allégations infondées sur la sécurité d’emploi des vaccins pourraient nuire au taux de vaccination, qui est déjà faible.
    2- . Selon une analyse intermédiaire, l’efficacité du vaccin antigrippal contre les virus de la grippe de souches A et B est de 48 % pour la saison grippale 2016–2017
    https://www.univadis.fr/viewarticle/vaccins-l-essentiel-du-mois-de-mars-2017-498210
    Analyse
    Les vaccinations avec les grandes règles d’hygiène générale représentent l’essentiel des mesures de prévention contre les risques infectieux.

René Noto

 

COPACAMU 2017 Marseille

COPACAMU 2017

16èmes journées médicales
14èmes journées infirmières
Jeudi 23 et vendredi 24 mars
Hôpital de la Timone, Marseille

COPACAMU 2017 sera pour les Urgentistes de la Région PACA l’occasion de se retrouver pour la seizième fois consécutive.
Ce rendez-vous incontournable de la Médecine d’Urgence se déroulera en mars à l’Hôpital de La Timone de Marseille, ses amphithéâtres correspondant parfaitement au format de nos rencontres.
La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est dynamique comme en témoigne l’implication dans les conférences de nombreux intervenants de tous les Établissements de Santé de la région.
Nos équipes soignantes reviennent pour la treizième fois débattre de leurs problématiques.
Ce congrès obtient chaque année un énorme succès, puisque près de 500 participants font de cette manifestation la deuxième rencontre en terme de fréquentation au plan national.
L’Observatoire Régional des Urgences nous fera part comme chaque année de ses recommandations face à nos problèmes quotidiens.
Notre site web affiche un nombre croissant de visites et contribue largement à notre action de formation continue puisque l’ensemble des communications des Congrès du COPACAMU y sont accessibles.

Programme complet : http://copacamu.com/

Au sein du programme quelques thèmes de médecine de catastrophe seront abordés :

Jeudi 23 mars

AMPHITHÉÂTRE HA2   14h45
RETOUR D’EXPÉRIENCES
Organisation de l’Hôpital adultes pour gérer une crise sanitaire impliquant de nombreuses victimes pédiatriques
Camille BREZZO, Stéphane HORLAVILLE & Lydie LEVRAUT
Modérateurs : Pierre MICELET & Sébastien VIAL

AMPHITHÉÂTRE HA3   14h15
COMMUNICATION MÉDICALE
Rôle du premier médecin sur les lieux d’un accident catastrophique mais à effet limité
Vincent LAFORGE
Modérateurs : Fouzia HEIRECHE & Franck PEDUZZI

AMPHITHÉÂTRE HA1    13h45
RETOUR D’EXPÉRIENCES
Attentat du 14 juillet à Nice
Nicolas GALIANO, Stéphane HORLAVILLE, Jacques LEVRAUT & Lydie LEVRAUT
Modérateurs : Michèle DAMON & François KERBAUL

Vendredi 24 mars

AMPHITHÉÂTRE HA2  13h45
ATELIER
Atelier DAMAGE CONTROL
Jacques BESSEREAU, Fouzia HEIRECHE, Patrick JOYEUSE & Éric LAGUENS
Modérateurs : Christian BAR & Pierre LE DREFF

AMPHITHÉÂTRE HA3   11h15
TABLE RONDE MÉDICO-INFIRMIÈRE
Triage des blessés en situation sanitaire exceptionnelle liée au terrorisme : mission du pré-hospitalier ou de l’intra-hospitalier
Jacques LEVRAUT, Pierre MICHELET & François VALLI
Modérateurs : Philippe CANO, Franck PEDUZZI & André PUGET

Présidence : Pr Marc Alazia
Hôpital de La Timone, Service des Urgences
264, rue Saint Pierre 13005 Marseille
Tél. : 04 91 38 85 86
Fax : 04 91 38 85 50

Organisation : Com&Co Events
Lionel Vaillat
12, Bd Fellen 13016 Marseille
Tél. : 04 91 09 70 53
lvaillat@comnco.com

2ème Congrès de la FTLSU, Metz

2ème CONGRÈS de la FTSLU
20 au 23 mars 2017

Maison de la Région
METZ

Évaluer pour agir : comment améliorer et transmettre nos pratiques des urgences psychiatriques ?

La FTSLU (Fédération Trauma Suicide Liaison Urgence) organise à Metz du 20 au 23 mars 2017, en partenariat avec la Région Grand Est, son 2ème congrès sur le thème « Évaluer pour agir :  comment améliorer et transmettre nos pratiques des urgences psychiatriques ? »

Ce congrès francophone rassemblera des spécialistes reconnus en suicidologie, psycho-traumatisme, urgences psychiatriques et psychologie médicale, venant du Québec, de Belgique, du Luxembourg, de Suisse et de France.

En santé mentale, des décisions importantes doivent être prises chaque jour par différents acteurs, décideurs, managers, intervenants. Quels meilleurs traitements proposer, quels meilleurs programmes implanter, quelles meilleures politiques de santé publique financer ?

Sur quoi s’appuient ces décisions ? Qu’est-ce qui les sous-tend ? Sont-elles prises sur la base d’évaluations de pratiques antérieures ? Ont-elles démontré leur efficacité ? Des « guidelines » doivent être proposées tant pour des programmes de prévention du suicide que pour améliorer la prise en charge du psycho-traumatisme suite aux récents retours d’expérience des attentats.

La FTSLU regroupe quatre associations scientifiques :
l’AFORCUMP-SFP: Association de Formation et de Recherche des Cellules d’Urgence Médico-Psychologique – Société Française de Psycho-Traumatologie
le GEPS: Groupement d’Études et de Prévention du Suicide
l’Association de Psychologie Médicale et de Psychiatrie de Liaison
l’AFERUP: Association Française d’Études et de Recherches des Urgences psychiatriques

Pré Programme congrès FTSLU                    Flyer
Formulaire d’inscription

Lien avec le site du congrès :     http://ftslu2017.wixsite.com/ftslu2017
Contact : Sylvie HAY  06 61 43 36 64  ftslumetz2017@gmail.com

Actualités 1ère semaine de mars

Actualités de la 1ère semaine de mars 2017

 

Cela s’est passé en mars

Chaque 1er mars, on célèbre la Journée Mondiale de la Protection Civile. Cette date a été retenue dans le calendrier des Journées Mondiales car elle est celle de l’anniversaire de l’entrée en vigueur de la Constitution de l’OIPC en tant qu’organisation intergouvernementale, le 1er mars 1972.
-1° mars 1910 : Etats-Unis, avalanche de Wellington1 au nord de l’État de Washington, près de la frontière avec le Canada, dans les montagnes de la chaine des Cascades, sur la ligne de chemin de fer transcontinentale ouverte vers Seattle par la compagnie du Great Northern Railway. Elle tua une centaine de voyageurs et de cheminots.
-1 mars 1962 :Etats-Unis, le vol 001 American Airlines s’écrase à Jamaica Bay peu après son décollage de New York à destination de Los Angeles .Bilan 95 morts.
-1° mars 1965 : Canada, une explosion due aune fuite de gaz naturel détruit tout un quartier, dans la ville de La Salle, bilan de 28 morts
-4 mars 1970 : France, naufrage au large du cap Camarat du sous-marin français Eurydice, avec 57 sous-mariniers à son bord. L’épave fut retrouvée le 22 avril de la même année par 750 mètres de fond
-5 mars 1973 : France, collision aérienne de Nantes en 1973. Le vol 504 Iberia, un DC-9, s’écrase à La Planche, (France) lors de la liaison Palma de Majorque – Londres après être entré en collision en vol avec le Convair 990 du vol 400 Spantax. Bilan de 64 morts
-3 mars 1974 : France, crash d’un DC 10 en forêt d’Ermenonville, bilan de 346 morts.

Et en mars 2017

 

  • France, la tempête Zeus, mars 2017
    Quelque 25 000 foyers restaient privés d’électricité mercredi en fin de journée, essentiellement en Bretagne, après le passage de la tempête Zeus en début de semaine, selon un nouveau bilan d’Enedis. En milieu de journée, 18 000 clients étaient sans courant en Bretagne et 3 000 en Auvergne-Rhône-Alpes, a indiqué le gestionnaire de réseau de distribution d’électricité, qui poursuit ses opérations sur le terrain.
    Au moment le plus critique lundi soir, plus de 600 000 foyers ont été privés d’électricité par cette tempête qui a causé la mort de deux automobilistes, tués par des chutes d’arbres dans les Alpes-de-Haute-Provence et en Dordogne. »
    http://www.ouest-france.fr/meteo/tempete/tempete-zeus-encore-25-000-foyers-prives-delectricite-en-bretagne-4843375
    Analyse
    Depuis le début de l’année c’est la troisième tempête que la France subit en quelques semaines, tempête Leiv, tempête Marcel., Phénomènes naturels en cette période de l’année qui pourraient êtres sans conséquence sur le plan humain si les populations prenaient en compte les différentes informations de mise en garde
    Certes les populations partiellement sinistrées privées d’électricité, avec des routes et voies ferroviaires impraticables, des habitations endommagées.
    On pourrait penser que l’ensemble de la population respecte les consignes de sécurité en évitant les expositions aux zones de danger, les comportements à risques habituellement très meurtriers : monter sur un toit pour réparer une antenne de télévision en pleine tempête, circuler en voiture en zone boisée avec le risque de chute d’arbre, se promener sur une digue maritime en pleine tempête avec des grandes vagues, utiliser un groupe électrogène dans un local fermé pour pallier une coupure d’électricité….
    Deux morts par chute d’arbres, deux enfants emportés par une vague déferlante au cours d’une promenade au bord de la mer.
  • Guatemala, incendie dans un foyer d’accueil de jeunes
    Un foyer d’accueil pour mineurs au Guatemala(San José Pinula), accusé de mauvais traitements et d’abus sexuels, a été le théâtre mercredi d’une nouvelle tragédie avec un incendie ayant causé la mort de 19 adolescentes âgées de 14 à 17 ans.
    « Pour le moment, nous avons la confirmation que 19 adolescentes sont mortes« , dont 17 sont mortes calcinées, a expliqué aux journalistes la secrétaire générale du ministère public (bureau du procureur), Mayra Veliz.
    Le feu s’est déclaré dans l’aile réservée aux filles du foyer Seguro Virgen de la Asuncion, situé à San José Pinula, à une vingtaine de kilomètres à l’est de la capitale Guatemala.
    http://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/guatemala-au-moins-19-morts-dans-l-incendie-d-unfoyer-pour-mineurs_1887189.htm
    Analyse
    Ce type d’incendie dans ces établissements sont toujours très meurtriers et ce depuis plus d’un siècle, exemple les incendies de pensionnats qui ont sévit au Canada de 1916 à 1940 (in author : « Commission de vérité et réconciliation du Canada ») et plus récemment en Turquie avec un bilan de 22 morts(http://fr.euronews.com/2016/11/29/turquie-12-morts-dans-l-incendie-du-dortoir-d-une-ecole-de-filles-dans-la
  • Düsseldorf(Allemagne), attaque à l’arme blanche, le 9 mars 2017
    Une attaque a eu lieu dans la gare centrale de la ville de l’ouest du pays. La police dénombre « sept blessés, dont trois graves et quatre légers ».
    http://www.lepoint.fr/monde/allemagne-un-homme-arme-d-une-hache-blesse-7-personnes-adusseldorf-10-03-2017-2110734_24.php
    Analyse
    Les attaques individuelles et collectives à l’arme blanche semblent depuis quelques mois en nette augmentation. Ces attaques ont lieu sur la voie publique, dans les gares et les trains, couteau hache et hachette, tous les types d’armes en été utilisés.
    Actions dans le cadre de manifestations terroristes mais bien souvent les autorités donnent une explication psychiatrique « à ces comportements agressifs ».
    Comme pour les plaies d’armes à feu les équipes de secours sont donc confrontées à des lésions nouvelles et inhabituelles.
  • Arkansas( Etats-Unis),pénurie médicamenteuse et exécution de peine de mort
    L’Etat américain de l’Arkansas prévoit d’exécuter en avril huit prisonniers en dix jours, un rythme inédit justifié par la proche date de péremption d’une substance utilisée pour mettre à mort les condamnés.
    Les opposants à la peine capitale dénoncent des exécutions «à la chaîne», fondées sur un motif aussi absurde que prosaïque.
    http://www.24heures.ch/monde/arkansas-rue-executer-condamnes/story/24616258
    Analyse
    Sans autre commentaire que celui de lire cet article.
  • Afrique de l’Est, menace de famine
    Quelque vingt millions de personnes sont menacées de famine en Afrique de l’Est, au Nigeria et au Yémen. C’est le cri d’alarme que lance le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres qui réclame une aide d’urgence de plus de 4 milliards de dollars. Mais au-delà de l’urgence, que faire pour qu’il n’y ait plus de famine au 21e siècle ?
    http://www.rfi.fr/emission/20170306-rony-brauman-famine-afrique-est-onu-appels-urgence
    Analyse
    Catastrophe chronique liée essentiellement à la situation de conflits armés permanents, donc catastrophe chronique de nature duale.
  • Afrique et communication, mars 2017
    Trente deux ans après la création du premier nom de domaine internet .com, l’Union Africaine a annoncé vendredi le lancement du domaine .africa afin de donner « une identité numérique » au continent.
    Le nom de domaine sera disponible à partir de juillet, mais les Africains qui souhaitent l’utiliser peuvent d’ores et déjà introduire une demande, a expliqué la présidente de la Commission de l’UA, la Sud-africaine Nkosazana Ndlamini-Zuma, lors d’une conférence de presse à Addis Abeba, siège de l’UA.
    http://fr.africatime.com/articles/africa-lafrique-desormais-son-domaine-internetLa communication dans le domaine de la connaissance comme dans celui de la gestion des crises liées aux catastrophes est actuellement dominée par les nouvelles données du numérique.
    Cette information trouve donc sa palace dans ces « Actualités ».
  • Cameroun, accident de train, le 8 mars 2017
    Une autre tragédie ferroviaire s’est produite ce mercredi à Yaoundé, la capitale camerounaise après celle d’Eséka. Un train commis à des travaux de réhabilitation de la voie ferrée a heurté plusieurs personnes faisant trois morts.
    C’est à croire que la folie meurtrière qui s’est emparée des trains de la Camrail est loin de prendre fin.
    En effet, un train qui servait à des travaux de « renouvèlement de la voie ferrée » à l’entrée de Yaoundé a provoqué un accident mortel. Ainsi que l’a noté la Camrail sur sa page Facebook : « Des passants ont été heurtés sur la voie ferrée. » Le bilan de l’accident est de trois morts. Deux personnes sont décédées sur place et une troisième à l’hôpital. »
    http://fr.africatime.com/articles/cameroun-encore-un-autre-accident-de-train-yaounde-trois-morts
    Analyse
    Deuxième accident depuis le début de l’année, cependant le transport ferroviaire reste actuellement moins meurtrier que le transport routier(http://www.cameroon-info.net/article/70-morts-dans-unaccident-sur-laxe-routier-le-plus-meurtrier-du-cameroun-81111.html (octobre 2016).

René Noto

Pour un accompagnement psy réussi, Paris

Attentats et autres catastrophes :
les conditions d’un accompagnement psychologique réussi

Mardi 7 mars 2017 – 10h à 13h – Amphithéâtre de l’IMM
Institut Mutualiste Montsouris, 42 boulevard Jourdan 75014 Paris
Accueil dans les locaux dès 9h30

Faisant le constat d’une demande accrue d’accompagnement des victimes d’infractions violentes et notamment d’actes terroristes, la secrétaire d’État chargée de l’Aide aux victimes, Juliette MEADEL, a engagé en décembre 2016 un cycle de tables rondes associant professionnels de l’intervention d’urgence, psychiatres, pédopsychiatres, psychologues, professionnels du secourisme, travailleurs sociaux, intervenants associatifs, représentants de victimes ou encore enseignants, chercheurs et étudiants.
Ces rencontres à caractère scientifique, appréhendées à la fois d’un point de vue théorique et opérationnel, visent à dégager des pistes d’amélioration qui pourront être présentées en comité interministériel de suivi des victimes et proposées aux différents ministères en vue d’améliorer les dispositifs de prise en charge psychologique des victimes.

Les trois thématiques abordées sont :
· Les méthodes de prise en charge des traumatismes dans l’urgence et dans la durée (lundi 5 décembre 2016) ;
· L’accompagnement psychologique des enfants et des adolescents, victimes directes, victimes indirectes ou témoins (mardi 24 janvier 2017) ;
· L’offre de soins psychologiques et psychiatriques : quelles réformes ? (7 mars 2017).

OUVERTURE
Maurice CORCOS, Chef de service du département de psychiatrie de l’adolescent et de l’adulte jeune à l’Institut mutualiste Montsouris

SÉQUENCE 1 :
LES SOINS PSYCHOLOGIQUES ET PSYCHIATRIQUES : CONNAISSANCE DES BESOINS, MÉTHODES ET ORGANISATION DES SOINS, FORMATION
Introduction par l’animateur
Thierry BAUBET, Professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’université Paris 13, chef du service de psychopathologie à l’hôpital Avicenne (APHP) à Bobigny, chercheur au CESP Inserm 1178, responsable de la CUMP de Seine Saint-Denis
Il s’agit d’appréhender l’état actuel de l’offre des soins psychologique et psychiatriques axée sur les victimes d’attentats et d’autres catastrophes traumatogènes.

Cette séquence s’articulera autour de 3 grands axes :
1) Les premiers résultats de travaux de recherche en santé publique en cours
2) Les aspects cliniques et l’organisation des soins « psy »
3) Les dimensions formation et supervision des professionnels concernés

RESPremiers résultats de l’étude IMPACTS et perspectives
Stéphanie VANDENTORREN, Médecin épidémiologiste, Santé publique France, ex-responsable de la cellule Ile de France et actuellement en Nouvelle Aquitaine

Bilan de la réalisation de l’étude ESPA 13 NOVEMBRE, premiers enseignements et perspectives
Philippe PIRARD, Médecin épidémiologiste, Santé Publique France

Articulations entre aide aux victimes et soins
Carole DAMIANI, Docteur en psychologie clinique, Directrice de Paris Aide aux Victimes

Besoins spécifiques des victimes endeuillées: de l’annonce au suivi
Marie-Frédérique BACQUÉ, Professeur de psychologie clinique, Université de Strasbourg

Un projet de centre de psychotrauma : une évolution nécessaire des CUMP ?
Nathalie PRIETO, Psychiatre, CUMP Rhône-Alpes/ Auvergne, Hospices Civils de Lyon

Intérêt d’un dispositif hospitalier d’accueil des victimes à la phase initiale – Liens avec les CUMP et orientation vers l’offre de soins
Nicolas DANTCHEV, Psychiatre, Hôtel Dieu (AP-HP)

La formation des professionnels de santé
Gilbert VILA, Pédopsychiatre, Hôpital Trousseau (AP-HP)

L’écoute de la première ligne
Geneviève WELSH JOUVE, Psychiatre ASM 13, psychanalyste SPPENTA

SÉQUENCE 2 :

COMMENT AMÉLIORER L’ACCOMPAGNEMENT PSYCHOLOGIQUE DES VICTIMES ?
Animateur :
Thierry BAUBET, Professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’université Paris 13, chef du service de psychopathologie à l’hôpital Avicenne (APHP) à Bobigny, chercheur au CESP Inserm 1178, responsable de la CUMP de Seine Saint-Denis
A partir des débats tenus lors des 3 tables rondes et de réflexions complémentaires impulsées par le Secrétariat d’Etat à l’aide aux victimes auprès de nombreux experts, personnalités qualifiées et autres partenaires institutionnels ou associatifs, il s’agit de soumettre au débat une vingtaine de propositions concrètes qui pourraient être portées politiquement.
Les propositions seront présentées par un regroupement à travers 6 objectifs :

_ Pour une meilleure prise en charge des victimes dans l’urgence et dans le post-immédiat
_ Pour une meilleure coordination entre les acteurs professionnels
_ Pour améliorer la formation initiale et continue des professionnels
_ Pour enrichir la connaissance, avec davantage de recherche et d’échanges de pratiques
_ Pour mobiliser davantage les proches des victimes et le grand public
_ Pour améliorer l’accès aux soins

Débat et réactions des intervenants ainsi que des psychiatres Maurice CORCOS (IMM, Paris) et Alain MERCUEL ((centre hospitalier Saint Anne, Paris)

Échanges avec la salle

CLÔTURE
Juliette MEADEL,
Secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée de l’Aide aux victimes

Invitation :Invitation
Programme détaillé : Programme