Archives mensuelles : février 2017

Actualités fin février 2017

Actualités des derniers jours de février 2017

C’est arrivé en février

  • -Le 28 février 2010, France : Le passage de la tempête Xynthia en Vendée et en Charente-Maritime fait 53 morts et de nombreuses inondations.
  • -Le 28 février 2001, États-Unis : Un séisme de 6,8 à l’échelle Richter secoue l’État de Washington, l’Oregon ainsi que Vancouver et Victoria, faisant un mort et d’importants dégâts.
  • -Le 28 février 2002, Iran : un tremblement de terre frappe le nord-ouest du faisant 1 000 morts.
  • -Le 28 février 2001, Royaume Uni : une collision ferroviaire entre un express et un train de marchandises dans le nord de l’Angleterre fait 10 morts et plus de 70 autres blessés.
  • -Le 28 février 1986, France : une tempête de neige provoque la mort de neuf personnes et prive 110 000 foyers d’électricité dans le sud-ouest de la France.
  • -Le 28 février 1997, Iran : Un séisme rase 20 villages dans le nord-ouest de l’Iran et fait près de 1000 morts.
  • -Le 28 février 1997, Canada(Ontario) : Après 16 jours de lutte, les pompiers maîtrisent l’incendie d’un dépotoir de pneus à Hagersville.
  • -1975, Royaume –Uni : une rame du métro de Londres sur la Northern Line percute le fond d’un tunnel à la station de Moorgate, tuant 43 personnes.
  • -1842 : un incendie à Karlsruhe, Allemagne, au théâtre de la Cour, tue 100 personnes.

Et les événements en 2017

  •  Canada : les leçons d’une catastrophe industrielle, février 2017
    « Dans le but d’améliorer les interventions des premiers répondants et des experts en cas d’accidents où des liquides inflammables sont en cause, Transport Canada a organisé ce week-end un exercice complet de déraillement de train.Cet exercice de déraillement, financé par le Programme canadien pour la sûreté et la sécurité, a été baptisé «exercice Athéna». Il a été mis en oeuvre pour améliorer les interventions lors de situation d’urgence comme celle qui s’est produite à Lac-Mégantic en juillet 2013.
    Lors de cette tragédie, 47 personnes ont perdu la vie après le déraillement d’un train transportant des produits pétroliers dans le centre-ville de Lac-Mégantic. Outre le fait que plusieurs wagons ont quitté les rails, un gigantesque incendie avait défiguré la ville.
    Le déploiement de l’exercice Athéna a pour but de mettre en oeuvre le Plan d’intervention d’urgence de Transport Canada afin de voir si certaines lacunes peuvent être corrigées, mais surtout, permettent aux différentes équipes d’intervention d’anticiper d’éventuels dangers et difficultés.
    Lire la suite
    http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/2017/02/20170226-133331.html
    Analyse
    Le compte -rendu de cet exercice met bien en évidence un certain nombre de concepts rencontrés fréquemment lors de ces événements :
    -accidents industriels graves, prévisible donc évitable (voir circonstances de survenue et causes principales),
    -risques évolutifs également prévisibles sur une « population avoisinante ».
    Il faut également noter que l’essentiel de cet exercice a porté sur la résolution rapide et efficace de l’accident en limitant autant que faire se peut les conséquences immédiates sur l’environnement donc mise en œuvre du concept »protection », donc en aval du fait accidentel ;
    On peut espérer aussi que en amont, le concept « «évitement de l’accident » par le respect des règles de sécurité (vitesse du train, surveillance du convoi etc. ….) a été abordé.
  • Italie, catastrophe lente ?
    « Une localité des Abruzzes est peu à peu engloutie par un glissement de terrain. Une lente destruction qui prend une tournure bizarrement pittoresque.
    Conséquence probable du redoux après les fortes chutes de neige et les tremblements de terre qui affectent la région, un glissement de terrain est en train d’avaler un petit village des Abruzzes. Compte deux cents habitants et se trouve à 80 kilomètres de la ville de Pescara. »
    Lire la suite et voir photos et vidéo
    https://fr.sputniknews.com/insolite/201702251030226427-italie-village-ponzano-destruction/
    Analyse
    Il s’agit là d’un glissement de terrain très progressif qui va conduire inéluctablement à la disparition de cette petite agglomération, mais laissant cependant le temps d’une mise en sécurité de la population.
    Dans ce compte – d’un «événement in fine très traumatisant pour cette population,on peut être surpris de voir cette qualification de « tournure bizarrement pittoresque »
  •  Algérie, catastrophe lente, février 2017?
    Iknache, un village de la commune d’Iflissen (daïra de Tigzirt au nord de la wilaya de Tizi-Ouzou) ayant connu depuis des décennies un glissement de terrain qui grignote chaque année des parcelles de son territoire menaçant de le rayer définitivement de la carte, présente l’image d’une collectivité luttant pour sa survie.
    Ce village d’environ 500 habitants vit au rythme des affaissements de terrain qui déstabilisent les habitations, les exposant ainsi au risque d’effondrement et obligeant de nombreuses familles à fuir constamment la zone de glissement qui ne cesse de gagner du terrain.
    Le beau paysage d’Iknache, perché sur un monticule qui fait face à la Méditerranée, est vécu comme une « malédiction » par ses habitants qui ont déjà vu l’ancien village traditionnel totalement « avalé »
    http://www.aps.dz/regions/53813-menac%C3%A9-par-un-glissement-de-terrain-le-village-iknache-lutte-pour-sa-survie
    Analyse
    Comme en Italie (voir analyse précédente), on assiste sur une période plus lente à la disparition de cette agglomération sous l’effet des glissements et affaissements de terrain.
  •  France, prévention des affaissements de terrai en région minière, février 2017
    « Existe-t-il un plan face aux risques liés aux anciennes exploitations minières, comme les glissements de terrain ? La ville de La Sentinelle est concernée par le PPRM (Plan de prévention des risques miniers) car située dans le périmètre de la concession d’Anzin. Dix communes sont ainsi identifiées, réparties en trois groupes : le premier intègre Condé-sur-l’Escaut, Fresnes-sur-Escaut, Hergnies et Vieux-Condé ; le deuxième Denain, Haveluy et Lourches. La Sentinelle fait partie de la « couronne de Valenciennes » regroupant les communes d’Anzin et Valenciennes »
    Le plan de prévention des risques miniers doit être soumis aux conseils municipaux, ce qui a été fait à La Sentinelle. La maire a exposé les grandes lignes de ce plan, dont l’objectif est d’« assurer la sécurité des personnes et des biens tout en garantissant une vie locale acceptable ». Il vise à prévenir les dommages susceptibles d’affecter les constructions, en cas de glissement de terrain par exemple. Il introduira également des règles de construction, de gestion et d’usage du sol. Certaines zones urbanisées seront déclarées inconstructibles, constructibles sous conditions, voire inconstructibles sauf exception. « Ce plan doit être annexé au plan local d’urbanisme (PLU) afin d’être opposable aux demandes de permis de construire », précise élue.
    Le PPRM fera l’objet d’une enquête publique. Dans la typologie des aléas susceptibles d’impacter La Sentinelle, on trouve : les affaissements ou effondrements liés aux sables du Wealdiem au droit des puits traversant cette formation ; les effondrements localisés ; les tassements associés aux travaux souterrains.
    http://www.lavoixdunord.fr/124366/article/2017-02-27/un-plan-de-prevention-pour-se-proteger-des-risques-miniers
    Analyse
    La « cinétique » des décisions administratives sera- t- elle plus rapide que la cinétique des mouvements de terrain ?
  •  France, le risque avalanches actuellement , février 2017
    « En raison des chutes de neige prévues aujourd’hui, Météo France annonce que le risque d’avalanche passera dans les Hautes-Alpes progressivement du niveau limité (2 sur une échelle de 5) à un niveau fort (4 sur 5) sur l’ensemble des massifs. »
    http://www.ledauphine.com/faits-divers/2017/02/27/avalanches-le-risque-devient-fort-sur-tous-les-massifs
    Analyse
    Ce risque sera –t-il pris en compte par les adaptes du hors-piste ?
  • Brésil, épidémie de fièvre jaune, février 2017
    Une épidémie de fièvre jaune se développe actuellement dans deux Etats proches de Rio de Janeiro. Le Quai d’Orsay incite les voyageurs à se faire vacciner, même si le vaccin n’est pas exigé par les autorités brésiliennes.
    Une épidémie de fièvre jaune sévit depuis le début de l’année au Brésil, dans les Etats du Minas Gerais et de l’Espirito Santo, principalement dans les zones rurales situées à la frontière entre ces deux Etats.
    http://www.lechotouristique.com/article/bresil-le-vaccin-contre-la-fievre-jaune-fortement-recommande,87941
    Analyse
    Le Brésil est actuellement un lieu important de tourisme avec cette année plus de 6 millions de voyageurs en raison de ses multiples lieux et événements d’attrait (Carnaval de Rio), les risque de contamination sont donc possibles, cependant l’OMS ne préconisait dans son bulletin d’information établi le 13 janvier aucune restriction de voyage sur les zones concernées.
  • Les feux de forêts dans le monde et leurs origines
    L’homme a été à l’origine de plus de 840.000 feux de forêt sur 1,5 million enregistrés ces vingt dernières années, soit 84% du total, le restant étant imputable à la foudre, ont déterminé les chercheurs dont l’étude est publiée dans les Comptes rendus de l’Académie américaine des Sciences (PNAS).
    « Quantifying the human influence on fire ignition across the western USA. »
    Fusco EJ1, Abatzoglou JT2, Balch JK3, Finn JT1, 4, Bradley BA1, 4.
    Ecol Appl. 2016 Dec;26(8):2388-2399. Doi: 10.1002/eap.1395. Epub 2016 Sep 30
    Lire la suite
    https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/etats-unis-la-grande-majorite-des-incendies-provoques-par-l
    Analyse
    Les feux de forêts sont un autre type de « catastrophe duale » pouvant tout à la fois être un phénomène naturel mais aussi avoir des origines anthropomorphiques , simples accidents par imprudence mais aussi actes délibérés.
  • Chili, poursuite des incendies de forêts
    « Les incendies de forêt affectant la région de Parral, dans le sud du Chili, se trouvait partiellement « contenu » jeudi 23 février, ont annoncé les autorités, après avoir dévasté près de 3.000 hectares, un mois après que le pays ait été touché par les feux les plus violents de son histoire ».
    http://www.capital.fr/a-la-une/videos/le-chili-continue-de-combattre-les-feux-de-foret
    Analyse
    Plus d’un mois d’incendies de forêts.
  •  Brésil, activités festives et accidents individuels et collectifs, février 2017
    Nouvel accident durant les festivités du carnaval de Rio. Le prestigieux défilé des écoles de samba a une nouvelle fois été terni tôt mardi par un accident grave avec un char, le deuxième de ce type en deux jours.
    Les festivités ont viré au drame. Le célèbre défilé des meilleures écoles de samba de Rio de Janeiro, spectacle grandiose très attendu du carnaval, a été terni ce dimanche soir par un accident avec un char qui a fait une vingtaine de blessés.
    http://www.20minutes.fr/monde/2022047-20170228-video-carnaval-rio-deux-accidents-graves-deux-jours
    http://www.20minutes.fr/monde/2021387-20170227-video-bresil-vingtaine-blesses-apres-accident-lors-defile-carnaval
    Analyse
    Ces accidents sont fréquents lors ce cette manifestation, en 2011, un accident avait causé 16 morts
    http://www.20minutes.fr/monde/678137-20110228-monde-accident-lors-carnaval-sud-est-bresil-moins-16-morts

René Noto

Actualités du 20 février 2017

Actualités du 20 février 2017

  • 19 février 1928 : Canada. Un  incendie aux mines d’or Hollinger à Timmins, en Ontario, fait 39 morts.
  • 19 février 1973 :Prague  le vol Aeroflot s’écrase à 500 m du seuil de piste de de l’accident. 44 survivants sur 100 passagers.
  • 19 février 1985  Un Boeing 727 de la compagnie Iberia s´écrase sur le mont Oiz, au Pays Basque espagnol. L´accident fait 148 morts.
  • 19 février 2010 : Maroc, quarante-et-une personnes trouvent la mort dans l’effondrement du minaret d’une mosquée à Meknès.
  • 18 février 1921 : France, le Français Étienne Œhmichen fait décoller un hélicoptère pour la première fois.
  • 18 février 1942 : Golfe du Mexique, heurté par un navire marchand américain, le sous-marin français Le Surcouf coule.
  • 18 février 2003 : Corée du sud, un incendie d’origine criminelle ravage deux rames de métro dans une station  de Daegu, faisant plus de 120 morts.
  • 18 février 2004 : Iran, l’explosion d’un train transportant des matières inflammables fait 328 morts.
  • 17 février 1600 : Italie(Rome),le moine dominicain   Giordano Bruno meurt sur le bûcher, après avoir affirmé, comme Copernic, que la terre tourne autour du soleil.
  • 17 février 1915 : début de l’offensive de Champagne  qui durera jusqu’au 10 mars ,100.000 morts.
  • 17 février 1978 : France, 1978 : Paris, rue Raynouard, une fuite dans une conduite de gaz provoque une explosion dans immeubles  ,12 morts et 100 blessés.
  • 17 avril 1982 : Russie, à Moscou (Union soviétique), la chute d’un escalier mécanique dans le couloir du métro entraîne la mort de 30 personnes.
  • 17 février 1987 : Brésil, au Brésil, la collision entre 2 trains de banlieue tue 51 personnes, en blesse 160 autres.
  • 17 février 1993 : Haïti, le ferry Neptune chavire au large d’Haïti, et le nombre de morts dépasse dépasser le millier.
  • 17 février 1993 : Nouvelle-Guinée, un séisme, de magnitude 7, secoue l’est de l’Indonésie et une partie de la Nouvelle-Guinée ,90 morts.
  • 16 février 1785 : France, Lavoisier organise à Paris, une expérience qu’il vient de mettre au point : la décomposition de l’eau en oxygène et en hydrogène.
  • 15 février 1898 : Cuba, le cuirassé Maine saute dans le port de La Havane, 260 marins sont tués provoquant la guerre américano-espagnole.
  • 15 février 1961 :Belgique, le vol 548 Sabena,  s’écrase près de Bruxelles, à Berg, lors de son approche 73 victimes et aucun survivant.
  • 15 février 1970 : Saint Domingue (République dominicaine), le vol Dominicana ‘abîme en mer deux minutes après son départ L’accident fait 102 victimes.
  • 21 février 1970 : le vol 330 Swissair reliant Zurich à Tel Aviv s’écrase peu après son décollage après l’explosion d’un bombe à bord, bilan de 47 morts.
  • 15 février 2010 : Belgique, une collision frontale entre deux trains de passagers dans la banlieue de Bruxelles fait 18 morts et 162 blessés
  • 15 février 2013 : Russie, Près d’un millier de personnes sont blessées en Russie quand une météorite explose dans le ciel de l’Oural.

Et les événements de 2017 ?

Dernière heure…… :

  • Égypte : accidents, match de foot, justice

http://www.ladepeche.fr/article/2017/02/20/2520719-egypte-dix-peines-mort-confirmees-emeutes-stade.html

Cinq ans après les émeutes meurtrières qui avaient fait 74 morts dans un stade de football à Port-Saïd (nord-est), la justice égyptienne a confirmé lundi les peines de mort de 10 supporteurs.

es émeutes qui ont secoué Port-Saïd en 2012, à l’issue d’un match remporté par l’équipe locale, Al-Masry, contre les stars cairotes d’Al-Ahly, étaient les plus meurtrières qu’ait connu l’Egypte en marge de matches de football.

  • Belgique : accident de train le 18 février2017

Un train de voyageurs qui circulait depuis l’aéroport de Zaventem en direction de La Panne a déraillé à la gare de Louvain, confirme la SNCB. On dénombre au moins 25 blessés, dont deux graves, et un mort.

http://www.sudinfo.be/1791573/article/2017-02-18/un-train-de-voyageurs-deraille-pres-de-la-gare-de-louvain-il-y-a-probablement-de

Analyse

Accident de train par déraillement et plusieurs wagons se sont renversé expliquant ainsi le nombre de blessés et leur gravité, ACEL typique en milieu semi urbain facilitant toute à la fois l’alerte, l’engagement et l’arrivée des secours les évacuations des victimes.

Le bilan est 25 blessés (dont deux graves) sur une centaine de voyageurs.

  • Accidents sociétaux, journalisme et éthique

« L’image de l’assassin de l’ambassadeur russe en Turquie primée au World Press Photo.

Doigt en l’air, une arme à la main et le visage marqué par la colère : l’image de l’assassin de l’ambassadeur russe en Turquie, prise par le photographe turc Burhan Ozbilici, a remporté le premier prix du plus prestigieux concours de photojournalisme, ont annoncé lundi 13 février les organisateurs du World Press Photo ».

« Les juges ont salué le courage de Burhan Ozbilici, photojournaliste pour l’agence Associated Press (AP), qui a pris la photo le 19 décembre peu après que ………, un policier âgé de 22 ans, a tiré sur l’ambassadeur de Russie à Ankara…… Il avait ensuite été lui-même abattu….. »

http://www.lemonde.fr/photo/article/2017/02/13/l-image-de-l-assassin-de-l-ambassadeur-russe-en-turquie-primee-au-world-press-photo_5078943_4789037.html#ZdEvvXixLzROYfAr.99

Analyse

Tous les membres du jury n’ont pas partagé cette opinion : « Il s’agit de l’image d’un meurtre, montrant l’assaillant et sa victime, tous les deux dans la même image, c’est moralement aussi problématique que de publier une image de décapitation. »

De même autre réaction : contre une décision « démoralisante », estimant qu’elle traduisait une « déchéance complète de l’éthique et des valeurs morales ». Faire « la propagande de l’horreur du terrorisme est inacceptable ».

http://www.francetvinfo.fr/monde/turquie/assassinat-de-l-ambassadeur-russe-a-ankara/world-press-photo-l-ambassade-de-russie-a-ankara-condamne-le-choix-du-jury_2060667.html

Sans autre commentaire

  • Les suites de l’avalanche en Italie, 17 février 2017

Un mois après l’avalanches qui a détruit un hôtel au pied d’un sommet des Abruzzes, une vue aérienne montre l’ensemble des modifications géologiques et des destructions (29 morts et 11 survivants).

http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/02/17/un-mois-apres-l-avalanche-les-images-saisissantes-de-l-hotel-rigopiano

Analyse

Ces images montrent parfaitement la cinétique et ses conséquences de tels événements.

  • Série d’explosions dans un centre de stockage de gaz à Jonquière, le 17 février 2017

Le site du transporteur disposait d’un dépôt de bouteilles de gaz dont le stock est estimé entre 40 et 50 tonnes, soit près de 2000 bouteilles.L’incendie aurait été provoqué par un poids-lourd, La zone est sécurisée dans un périmètre de 500 m autour de l’usine de stockage de gaz, tandis que des départs de feu se sont multipliés dans les champs autour de l’entreprise de transports provoqués par les bouteilles de gaz en feu propulsées dans le ciel.

http://www.ledauphine.com/vaucluse/2017/02/17/une-serie-d-explosions-vue-pres-d-orange-vaucluse-jonquieres

Analyse

Pas de victime mais des conséquences immédiate sur les conditions de vie des populations riveraines : évacuation de sécurité et regroupement pour hébergement provisoire, routes coupées, lignes de TER interrompues…

Cet événement : accident industriel met bien en évidence le concept de » populations avoisinantes « Que l’on retrouve autour de sites industriels (qu’ils soient classés Seveso ou non) qui peuvent être atteints d’explosions et d’incendies, de fuites de gaz toxiques, autour des aéroports avec les chutes d’avion (accident  avion cargo turc le 17 janvier 2 ), près de voies de chemin de fer assurant le transport de matériaux dangereux (accident de Lac Mégantic au Canada, juillet 2013).C’est dans ces circonstances que le plan communal de sauvegarde (loi de 2004) devrait jouer un rôle majeur.A noter qu’aucun communiqué de presse ne signale sa mise en œuvre ou même son existence.

Lire également : la sécurité des transports ferroviaires au Canada : En cas de déraillement, les trains transportant des produits dangereux représentent un véritable danger pour la population et l’environnement. Le triste souvenir de la tragédie survenue à Lac-Mégantic en raison du déraillement d’un train contenant des produits pétroliers reste frais dans les esprits. En février 2015, un train-bloc de pétrole brut du Canadien National a déraillé près de Gogama, en Ontario, provoquant des incendies gigantesques qui ont brûlé pendant cinq jours. À la suite de son enquête, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) exige des compagnies qu’elles préparent de véritables stratégies pour atténuer la gravité des déraillements.

http://www.rcinet.ca/fr/2017/02/16/limiter-les-degats-des-deraillements-de-trains-de-produits-dangereux/

  • Nouvelle-Zélande, feux de forêts, le 15 février 2017

Un millier d’habitants ont dû être évacués de la ville néo-zélandaise de Christchurch en raison de feux de forêt et de broussailles qui ont rasé des logements, ont annoncé jeudi les autorités.Les services de la protection civile ont déclaré mercredi soir l’état d’urgence dans cette localité de l’Ile du Sud alors que deux incendies qui couvaient depuis plusieurs jours ont convergé pour former une seule ligne de front gigantesque.D’après la municipalité de Christchurch, plus de 1.800 hectares de forêts et de broussailles ont été rasés dans la zone de Port Hills, un terrain accidenté et difficile d’accès à l’est du centre-ville.

http://www.tntv.pf/Un-millier-de-personnes-evacuees-de-Christchurch_a17002.html

Analyse

Comme d’habitude ce sont les conditions météorologiques qui sont responsables  de la propagation et de l’extension de ces incendies mais il est probable que leurs origines soient volontaires.Actuellement le bilan est un mort (pilote d’hélicoptère bombardier d’eau et plus de 1000 personnes ont été évacuées.

  • Le risque épidémique dans le monde

Prenant l’exemple de l’épidémie de la fièvre Ebola, cette étude fait l’analyse des conditions de réactions et conclue que l’organisation des soins en situations épidémique n’est pas actuellement satisfaisante à l’échelon mondial.

Post-Ebola reforms: ample analysis, inadequate action. Moon S1, Leigh J2, Woskie L3, Checchi F4, Dzau V5, Fallah M6, Fitzgerald G7, Garrett L8, Gostin L9, Heymann DL, Katz R10, Kickbusch I11, Morrison JS12, Piot P4, Sands P13, Sridhar D14, Jha AK15.

BMJ. 2017 Jan 23;356:j280. doi: 10.1136/bmj.j28

René Noto

Actualités du 12 février 2017

Actualités du 12 février 2017

Cela s’est passé en févier

– 2 février 2009    Etats-Unis : un accident d’avion à New York, bilan de  quarante neuf morts.
-8 février 1993    Catastrophe aérienne en Iran .bilan de  134 morts.
-8 février 1965 : le vol 663 Eastern Air Lines s’écrase peu après son décollage de New York  en -tentant d’éviter une collision avec un Boeing 707 en approche. Bilan de 84 morts
-9 févier 1942 : Le paquebot français Normandie, réquisitionné et en cours de transformation en transport de troupes, brûle et chavire dans le port de New York.
-9 février 1982 L e vol 350 Japan Airlines s’écrase à l’atterrissage à l’aéroport international de Tōkyō-. 24 des 172 occupants sont tués. Les conclusions de l’enquête concluent à un crash volontaire du commandant de bord par une inversion de poussée des moteurs.
-11 février 1978 : catastrophe aérienne, un Boeing 737, est détruit et prend feu après avoir raté son atterrissage sur la piste enneigée au Canada faisant 42 morts sur les 49 personnes à bord.
-12 février 1963 le vol 705 Northwest Orient Airlines s’écrase dans les Everglades peu après son départ de Miami avec 43 personnes à bord du Boeing 707 à la suite de vents violents. Bilan 43 morts
-12 février 2002 : le vol 956 Iran Air Tours en provenance de Téhéran s’écrase contre une montagne à 9 100 pieds d’altitude lors de son approche de Khorramabad en Iran. Bilan 119 mort  L’accident serait en partie lié aux conditions météorologiques locales.
-10 février 2004 : le vol 7170 Kish Air s’écrase à l’aéroport de Charjah aux Émirats arabes unis tuant 43 personnes. Il n’y a que trois survivants.
-12 février 2009 : Le vol 3407 Colgan Air, l’avion en approche s’écrase au sol, sur une maison, après que les pilotes ont averti avoir rencontré des conditions givrantes. Tous les passagers et membres d’équipages périssent ainsi qu’une personne au sol .Bilan de  50 morts.

On peut être surpris de la part importante de l’accidentologie aérienne dans ces évocations. Conditions météorologiques locales et générales ?

Et en 2017.

  • Angola, panique de stade, le 10 février 2017
    Vendredi soir, cette bousculade à l’entrée du stade du 4-Janvier, à Uige, a fait au moins 17 morts et 56 blessés, selon la police.
    De son côté, un médecin de l’hôpital militaire interrogé par l’AFP a fait état d’un bilan de 22 morts. « 17 personnes sont mortes sur place et 5 autres à l’hôpital. Nous avons admis 100 personnes aux urgences »,
    Le bilan officiel fourni par les autorités était toujours samedi après-midi de 17 morts.
    « Alors que, sur le terrain, les deux équipes s’affrontaient, les fans ont tenté d’entrer dans le stade pour voir le match. La porte a cédé sous la pression et 17 personnes ont trouvé la mort dans la bousculade », rapporte un communiqué du club visiteur.
    Selon l’entraineur « , « aucune personne à l’intérieur du stade ne s’est aperçue de ce qui se passait à l’extérieur ».
    Des images diffusées par la télévision publique angolaise semblent confirmer ces déclarations.

    On y voit le match se dérouler normalement, dans un stade champêtre, dépourvu de toute tribune, où les spectateurs assistent à la rencontre le long de la main courante au bord du terrain, ou massés derrière le but sur les pelouses d’une petite colline.
    Le président de Santa Rita, Pedro Nzolonzi, a immédiatement accusé la police d’être responsable du drame. « Beaucoup ne voulaient pas payer et ceux qui n’avaient pas de billet n’ont pas réussi à entrer. Et là a commencé la confusion. « Tout est la faute de la police. C’était facile à éviter. Il fallait simplement élargir le cordon de sécurité », a-t-il estimé, dénonçant une « faute grave ».
    L’histoire du football dans le monde a été marquée par plusieurs mouvements de foule meurtriers.
    Pour l’Afrique on rappelle:
    -En 2009, 19 personnes sont mortes à Abidjan après une bousculade lors d’un match
    -En 2001, un mouvement de foule avait également coûté la vie à 127 supporters à Accra, la capitale du Ghana.
    -En mai 1964, 320 personnes ont été tuées et plus de 1.000 blessées dans une bousculade au stade de Lima, lors d’une rencontre Pérou-Argentine.

Analyse
Trois remarques :
1-Evénement classique dans les rencontres de foot au cours desquelles les mouvements  de  foule ne sont pas pris en compte dans le concept de risque évolutif.
2-Par ailleurs réactions politiques et  commentaires médiatiques conformes aux « habitudes ».
3- bilan humain toujours difficile  à établir car discordances entre les déclarations officielles et certains « témoignages ».

  • Pakistan, séisme le  8 février 2016
    Séisme de magnitude 6,4 dans les sud-ouest du pays, pas de victime ni dégât matériel.
    https://www.catnat.net/veille-catastrophes/en-bref/22545-seisme-de-magnitude-de-6-4-dans-le-sud-ouest-du-pakistan
    Analyse
    Événement sans conséquence dans une région qui un lieu endémique de tremblements de terre car situé dans la zone de friction des plaques tectonique indienne et eurasiatique.
    -En 2013 un séisme avait  entrainé plus de 200 morts.
    – En 2008, séisme avec plusieurs centaines de morts.
    -En 2005 un séisme avait atteint avec le Pakistan, l’inde et le Cachemire, plusieurs milliers de morts, 87 000 au Pakistan.
    -En 1935, plus de 30.000 morts.
  • Chutes de neige et avalanches
    Les secours de montagne ont indiqué la mort d’un skieur de 35 ans et le fait qu’un autre se trouvait dans un état critique après deux avalanches, survenues hors piste ce dimanche, à quelques heures d’intervalle, dans les massifs du Mont-Blanc et des Aravis, en Haute-Savoie. La première coulée a emporté et enseveli peu avant 11 heures un restaurateur de la région, qui redescendait de l’Aiguille Croche, un sommet situé à Praz-sur-Arly, au nord-ouest du domaine skiable de la station de Megève, dans le massif du Mont-Blanc.
    L’accident, survenu à 2.300 mètres d’altitude, n’a semble-t-il laissé aucune chance au randonneur, qui a été victime d’une plaque à vent « de grande ampleur » l’ayant entraîné dans une chute de « près de 400 mètres, avec le saut d’une barre rocheuse », a précisé le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix, qui est intervenu sur place.
    Le second skieur retrouvé par trois randonneurs
    Gravement blessé au crâne, l’homme a été découvert en arrêt cardio-respiratoire par des pisteurs de la station de Megève. Transporté à l’hôpital de Calanches, il est mort des suites de ses blessures. « Il s’est probablement fait piéger car c’était un randonneur expérimenté, qui connaissait le secteur et ses risques », a indiqué le commandant du PGHM de Chamonix, Stéphane Bozon, confirmant une information de France 3 Alpes.
    Deux heures plus tard, une autre avalanche a enseveli un second skieur, qui évoluait seul à 2.100 mètres d’altitude sur la commune de La Clusaz, de retour de la Pointe du Merdassier, un sommet du massif des Aravis.
    http://www.lci.fr/faits-divers/avalanches-week-end-meurtrier-dans-les-stations-de-ski-francaises-2025743.html
    Analyse
    Dans les dernières Actualités (7 février) il était écrit : « C’est actuellement pour plusieurs régions, la période des « « vacances de février », donc des vacances de neige.
    On peut donc espérer que les vacanciers respecteront les consignes de sécurité à la montagne en ne pratiquant pas le hors-piste. »
  • Belgique, intoxications collectives par monoxyde de carbone
    Toutes les victimes de l’intoxication de masse survenue samedi soir dans le nouveau karting wavrien WIK ont pu quitter les hôpitaux vers lesquels elles avaient été orientées….. Quelque 150 personnes se trouvaient samedi soir sur le site du nouveau Wavre Indoor Karting, ouvert la semaine dernière le long du boulevard de l’Europe, lorsqu’une septantaine d’entre elles ont été victimes d’une intoxication au CO. Cinq victimes ont été sérieusement intoxiquées, douze modérément et une cinquantaine légèrement.
    http://www.lalibre.be/regions/brabant/intoxications-au-co-a-wavre-toutes-les-victimes-ont-quitte-les-hopitaux-589f7ee8cd702bc31922301e
    Analyse
    Gaz d’échappement d’un moteur à combustion dons l’évacuation a  été défectueuse ?
  • Hongkong, incendie dans un train, le 10 février 2017
    La police hongkongaise a arrêté aujourd’hui un homme pour incendie volontaire après un départ de feu à l’intérieur d’un wagon du métro à l’heure de pointe qui a fait 17 blessés, dont deux sont dans un état critique.
    Le suspect, lui-même grièvement blessé, est un homme de 60 ans. Il a admis avoir déclenché l’incendie alors que la rame se dirigeait vers le quartier commerçant « Sur le chemin de l’hôpital, l’homme a évoqué des raisons personnelles mais ses propos étaient incohérents. Ce qu’il disait n’avait pas beaucoup de sens », a ajouté le policier, excluant la piste d’une attaque terroriste.
    Analyse
    La survenue de mouvement de foule et de panique n’est pas signalée, on peut anticiper ce que pourrait être des attaques de ce genre dans des transports collectifs aux heures de grandes affluences aussi bien pour les transports de surface (bus et tram) que pour les transports souterrain (métro).

Dernière heure

  • Indonésie(Bali), glissements de terrain le 9 février 2017
    Douze personnes, dont de jeunes enfants, ont été tuées dans des glissements de terrain sur l’île touristique de Bali, en Indonésie.
    Les autorités ont indiqué que plusieurs maisons ont également été détruites dans les trois villages touchés du district de Bangli, aux prises avec des pluies torrentielles.
    http://journalmetro.com/monde/1088643/des-glissements-de-terrain-font-12-morts-a-bali/
    Analyse
    Les différentes images rapportées par les médias montrent l’importance des destructions concernant un habita précaire, construit dans des zones à risques.
    C’est le concept de l’habitat informel suivant la définition de l’ONU (https://www.wm-urban-habitat.org/fra/habitat-informel/

René Noto

SecoursExpo, Ateliers de med cata, Paris

SECOURS EXPO
8, 9 et 10 février 2018
Paris, Porte de Versaille

Un salon pour réunifier !
Les organismes publics, privés, associatifs, les professionnels, volontaires, bénévoles qui contribuent à la sécurité civile exercent leur action avec enthousiasme malgré les difficultés : c’est qu’ils savent tous que leur engagement a un sens, celui de la protection collective qui fonde la citoyenneté et la capacité de vivre mieux ensemble. C’est pourquoi ils ont besoin de se retrouver pour renforcer l’efficacité du lien qui les unit dans l’action au quotidien comme dans la crise.
Michèle Merli
Présidente d’honneur de Secours Expo,
Présidente du Conseil national de la protection civile (CNPC)

Le samedi 10 février 2018, la SFMC anime deux ateliers :
                – Triage en situation d’urgence collective et de catastrophe,
                – Damage control resuscitation

Pour tout renseignement : http://www.secours-expo.com/fr/le-salon/pr%C3%A9sentation.html

Inondations, aléas et vulnérabilités, Metz

LE BRUNCH… Gestion des Risques Naturels 
« Aléas et vulnérabilités face aux inondations »

Mardi 7 février 2017 à partir de 11h30
Institut Européen d’Écologie
Metz

Ce Brunch organisé au sein de l’Institut Européen d’Écologie portera sur la gestion des risques naturels. En croisant les approches, ce Brunch ambitionne de révéler les enjeux environnementaux, économiques et sociétaux de la prévention des inondations. Dans ce cadre, il s’agit d’explorer les moyens existants et offrant les possibilités d’agir aux collectivités et aux citoyens face à ce risque.

La cindynique ou discipline de l’étude des dangers pourra être étayée par le point de vue de géographes de l’Université de Lorraine mais également des pompiers de la SDIS de Moselle. De même les associations, dédiées à la sensibilisation de tous aux risques, nous éclaireront sur les comportements individuels. Renforcer les actions de communication peut encourager l’engagement des individus.

Le Brunch est un temps fort proposé par l’Université de Lorraine. Programmé pendant la pause déjeuné, ce rendez-vous vous permettra d’échanger, en petit groupe, avec des experts scientifiques, des acteurs du monde socio-économique et artistique & sociétal : une occasion privilégiée de se restaurer en croisant les points de vue et en partageant les savoirs.

ACCUEIL ET INTRODUCTION PAR :

❚  Marie Anne ISLER BÉGUIN, Présidente de l’Institut Européen d’Écologie (IEE). Son objectif, et celle de son équipe, est d’affirmer plus encore la place de l’IEE en tant que haut lieu pour l’écologie et le développement durable au niveau euro-régional et international. L’Institut Européen d’Écologie souhaite développer, avec ses partenaires, la recherche scientifique pour accompagner les entreprises et le grand public dans la transition écologique en multipliant les animations et les coopérations.

ANIMÉ PAR :

❚  Franck ROGOVITZ, Chef de mission Développement durable et solidaire à la Ville de Metz. Il est en charge de l’Agenda 21, du Plan Climat, de l’intégration du développement durable dans les projets de la collectivité messine, du dossier biodiversité et du développement de la Haute Qualité Environnementale.

Le programme détaillé vous sera disponible prochainement.

Pour vous inscrire dès à présent, cliquez sur le lien ci-dessous : Cliquer ici.

Actualités 1ers jours de février

Actualités des premiers jours de février 2017

                                 C’est arrivé un dans les premiers jours de février

  • 1° février 2003 :
    -La navette spatiale Columbia qui transportait le premier astronaute israélien, Ilan Ramon, ainsi que six astronautes américains se désintègre au-dessus du Texas, quelques minutes avant son atterrissage.
    -En expédition de ski en Colombie-Britannique, sept étudiants albertains de 15 ans périssent dans une avalanche.
  • 1° février 1999 : Le code Morse, remontant à 1838, perd son caractère officiel avec l’avènement du « Global Maritime Distress and Safety System. »
  • 1° février 1974 : Incendie dans un gratte-ciel à Sao Paulo. (Brésil), bilan de 220 morts.
  • 1° février 1959 : En Suisse, le droit de vote est refusé aux femmes.
  • 1° février 1879 : 1879, en France, la Marseillaise devient l’hymne national français, un mois auparavant un vote parlementaire avait rejeté cette proposition de loi.
  • 2 février 1556 : Un tremblement de terre fait environ 800 000 morts en Chine.
  • 2 février 1959 : Le premier satellite du programme russe Luna 1 est envoyé dans l’espace. Pour la première fois, un satellite artificiel sort de l’orbite terrestre et s’approche de la Lune.
  • 2 février 1995 : aux Pays- Bas 1995, évacuation de 250 000 personnes dans le sud-est du pays, face aux crues de la Meuse et de la Waal, les plus graves depuis 1953.

Et en 2017

  • France, Gironde et cote atlantique du Sud-ouest, la tempête « Leiv », le 3 février 2017
    « Des rafales de vent à 148 km/h, des écoles inutilisables au toit arraché, des axes ferroviaires coupés, 260.000 foyers privés d’électricité: « Leiv » tempête annoncée « exceptionnelle », a durement frappé le Sud-ouest samedi matin, provoquant dégâts matériels et perturbations, mais aucun drame.
    Gironde, Charente-Maritime et Charente, qui avaient été placés en vigilance rouge pour « vents violents » à partir de samedi 05H00, ont essuyé le plus fort de la tempête, sur un balayage d’un peu plus de deux heures, avant de repasser en orange dans la matinée, puis en jaune à la mi-journée.
    L’alerte orange qui prévalait encore en début d’après-midi pour six départements du Centre et Centre-Est a été levée avant 16H00, alors que Leiv, se décalant vers l’est du pays, perdait progressivement son intensité, puis s’essoufflait.
    Tôt samedi, les départements du Sud-ouest atlantique ont été réveillés par des bourrasques, des tuiles arrachées, des chutes de poubelles et des volets claquants.
    Sur le littoral aquitain, des rafales ont été enregistrées à 148 km/h au Cap Ferret (Gironde), 144 km/h à Royan (Charente-Maritime), et à jusqu’à 128 km/h à l’intérieur des terres à Cognac. »
    Lire la suite
    http://www.ladepeche.fr/article/2017/02/04/2511078-foyers-electricite-vents-148-km-h-tempete-leiv-passe-sud.html
  • Dernière heure, la tempête Marcel, le 5 février 2017
    11 départements du Sud-ouest et Andorre sont en vigilance orange pour des phénomènes de vent violent liés à la tempête Marcel.
    http://www.meteofrance.com/previsions-meteo-france/bulletin-france
    Analyse
    Phénomènes naturels en cette période de l’année sans conséquence sur le plan humain.
    Certes les populations partiellement sinistrées privées d’électricité, avec des routes et voies ferroviaires impraticables, des habitations endommagées.
    On peut penser que l’ensemble de la populations a respecter les consignes de sécurité en évitant les expositions aux zones de danger , les comportements à risques habituellement très meurtriers : monter sur un toit pour réparer une antenne de télévision en pleine tempête, circuler en voiture en zone boisée avec le risque de chute d’arbre, se promener sur une digue maritime en pleine tempête avec des grandes vagues, utiliser un groupe électrogène dans un local ferlé pour pallier une coupure d’électricité….
  • Les risques d’avalanches en France
    Pyrénées, Alpes maritimes, Haute Savoie et risque d’avalanches
    Pour ce dimanche 5 février, en plus de l’alerte météo orange (à cause de l’arrivée sur le département de la tempête Marcel), la préfecture des Pyrénées-Atlantiques a passé la vigilance avalanche au niveau 4. Un niveau qui devrait rester au moins jusque dans la soirée.
    Les services de l’État indiquent que « le temps très perturbé et venté » se poursuit pour au moins 48 heures. Dimanche matin, un épisode neigeux est prévu, avec une limite pluie-neige située « vers 1800 mètres » d’altitude et s’abaissant « rapidement » dans la journée vers 900 à 1000 mètres. Chutes de neige qui continueront dans la nuit du dimanche à lundi, jusqu’à 800 mètres d’altitude.
    Météo France a émis un bulletin d’alerte ce samedi en fin d’après-midi, concernant le risque pour « avalanches ».
    Le risque est classé fort, de niveau 4 (sur une échelle de 1 à 5) et cette alerte concerne l’ensemble du massif du Mercantour et ceux du Haut Var et Haut Verdon.
    Cet événement devrait débuter au cours de la nuit de samedi au dimanche 5 février et devrait perdurer jusqu’à la fin de la journée de dimanche.
    Au-dessus de 2.000 à 2.500 mètres, le risque accidentel est élevé avec le passage d’un seul skieur qui pourrait déclencher une avalanche.
    Lire la suite
    http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2017/02/04/neige-risque-d-avalanche-au-niveau-4-pour-ce-dimanche,2094631.php
    http://www.nicematin.com/meteo/les-alpes-maritimes-placees-en-vigilance-jaune-pour-les-avalanches-112096
    http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2017/02/04/risque-d-avalanches-accru-sur-les-massifs-de-haute-savoie
  • Dernière heure, la tempête Marcel, le 5 février 2017
    11 départements du Sud-ouest et Andorre sont en vigilance orange pour des phénomènes de vent violent liés à la tempête Marcel.
    Analyse
    C’est actuellement pour plusieurs régions, la période des « « vacances de février », donc des vacances de neige.
    On peut donc espérer que les vacanciers respecteront les consignes de sécurité à la montagne en ne pratiquant pas le hors-piste.
  • Afghanistan, vague de froid et avalanches
    Les avalanches se sont produites après trois jours de chutes de neige continues qui ont également détruit des habitations et bloqué les routes, empêchant les habitants de chercher de l’aide ou de se mettre à l’abri dans les provinces du centre et du nord-est de l’Afghanistan.
    Dans le Badakhshan (nord-est), au moins dix-huit personnes, dont trois femmes et deux enfants, ont été tuées dans des avalanches qui ont englouti leurs maisons dans trois districts de la province dans la nuit de vendredi à samedi, a indiqué un porte-parole provincial à l’AFP, Naweed Frotan.
    «Plusieurs dizaines de personnes sont toujours bloquées et nous essayons de leur porter secours» a-t-il ajouté expliquant que les routes étaient totalement barrées par la neige dans au moins douze districts de la province.
    http://www.tdg.ch/monde/Neige-et-froid-font-plus-de-20-morts-/story/17006985
    Analyse
    Aux dernières informations, le bilan s’établit à plus de 100 morts.
    Cet événement confirme le fait qu’il ya bien suivant les régions, les reliefs plusieurs régimes d’avalanches en termes de conséquences humaines.
  • Un hôpital menacé ?
    Un important éboulement de terrain près de l’hôpital Sainte-Marie au Puy a quelques mètres des entrées.
    http://www.leprogres.fr/haute-loire/2017/02/03/enorme-eboulement-de-terrain-pres-de-l-hopital-sainte-marie
  • Le point sur l’épidémie de grippe saisonnière
    D’après les données de l’agence sanitaire Santé publique France on a enregistrées durant les deux premières semaines de janvier un échés de décès de 11 400 toutes causes confondues, sans toutefois préciser le rôle exact de l’épidémie de grippe.
    Il est précisé par ailleurs que « le pic national de l’épidémie » de grippe est « imminent ».
    Il sera précisé ultérieurement la part de la grippe dans cette augmentation de mortalité.
  • Les conséquences immédiates de l’épidémie de grippe sur l’enseignement
    Les épidémies de grippe ont rendu la situation critique tout au long du mois de janvier dans le département.
    Le syndicat a comptabilisé « 325 classes sans enseignant car non remplacé » lors de son état des lieux de janvier, « soit 8 775 élèves et familles concernés dans le département ». Pour pallier les absences potentielles des 8 278 professeurs des écoles de Seine-et-Marne, la brigade de remplaçants comptabilise 779 équivalents temps plein, « soit 301 supplémentaires par rapport à 2011 », précise l’inspection académique. « Mais une centaine d’entre eux se retrouve sur des postes toute l’année, puisqu’ils occupent des postes vacants ou font du remplacement de longue maladie et de congés maternité, reprend J………. Nous manquons vraiment de remplaçants. »
    Si l’inspection académique concède qu’« en période d’épidémie, nous sommes dans une situation tendue », elle n’est pas loin de confesser qu’elle est insoluble. « Les enseignants tombent malades, les remplaçants tombent malades et les remplaçants des remplaçants tombent malades également.
    http://www.leparisien.fr/acheres-la-foret-77760/ecole-primaire-l-epidemie-de-grippe-decime-le-corps-enseignant-02-02-
    Analyse
    Non la situation n’est pas insoluble : la vaccination antigrippale si elle avait été appliquée aurait évité une telle situation.
    Un enseignant au contact des enfants c’est à la fois un sujet vulnérable qui peut être contaminé, c’est aussi un agent de transmission pour tous les élèves de sa classe.

René Noto

Mission UE Matthiew en Haïti

MISSION UE EN HAÏTI
Post cyclone Matthiew du 4 octobre 2016

L’ouragan Matthiew traverse et dévaste la partie ouest d’Haïti le 4 octobre 2016. Le pays, à genou dans les suites du tremblement de terre de 2010 demande à l’union européenne (UE) l’activation à son profit du mécanisme européen de protection civile. Une première équipe de cinq experts, dont un expert santé, sera sur place du 7 au 26 octobre pour la Commission européenne. Les missions étaient notamment de faciliter la coordination, le déploiement, la mise en place et le retrait de l’aide reçue par Haïti de la part des états membres de l’UE, d’appuyer les autorités nationales et les Nations Unies pour évaluer la situation et faciliter la coordination, d’identifier les besoins et le type d’assistance nécessaire en protection civile et formuler les recommandations. L’expertise santé sera originale dans l’évaluation et l’anticipation des différents aspects de la crise sanitaire, la formalisation des offres de santé de l’UE au plus proche des besoins et pour une mise à profit immédiate, l’expertise de l’hôpital régional de Jérémie pour une reprise de son activité chirurgicale immédiate.

Voir le poster : Haïti mission UE-BSPP

Dr H. LEFORT membre SFMC n° 1415

Sec. et soins aux accidentés de la route, Paris

JOURNÉE SCIENTIFIQUE  DU COLLÈGE FRANÇAIS DE MÉDECINE DU TRAFIC

« Secours et soins aux accidentés de la route : état des lieux et perspectives »

Jeudi 2 Février 2017 13h-17h
Hôpital de la Pitié Salpêtrière, 47 boulevard de l’Hôpital, Paris

 

 

Programme :

13h00 Accueil Café

13h30 Mot de bienvenue du Président du CFMT
Bernard LAUMON

13h45 Organisation des services de secours et soins.
Modérateurs : Michèle MUHLMANN-WEILL et Jean-Pierre TOURTIER
– Le schéma actuel, place des différents intervenants.
Benoit VIVIEN, Professeur des Universités – Praticien Hospitalier, SAMU 75
– Les inégalités territoriales responsables de perte de chance : constat et pistes de          progrès
François BRAUN, Praticien Hospitalier, Samu-Urgences de France           

14h45 Spécificité des secours sur autoroute
Modérateurs : Bernadette MOREAU et Marc FREYSZ
– Organisation des interventions, prévention du sur-accident, régulation du trafic
Jean-Michel PERRIN, Responsable Exploitation de la Route – VINCI Autoroutes
– Les contraintes spécifiques pour les services de secours
Karim BOUDENIA, Praticien Hospitalier, SAMU 21                                                                      

15h45 Pause Café

16h00 L’alerte, un enjeu majeur de la chaîne des secours et des soins
Modérateurs : Anne GUILLAUME et Jean-Yves LE COZ
– eCall : le premier service automobile connecté
Jean-François HUERE, Délégué aux nouvelles mobilités et au véhicule autonome et     connecté, PSA
– Déceler des signes de gravité : révision des critères de Vittel
Yves PAGE, accidentologiste
Olivier LANGERON, PU-PH d’Anesthésie-Réanimation, porteur du projet Quo   Vadis

17h00 Mot de conclusion
Bernard LAUMON

Inscription gratuite mais obligatoire par mail à : cfmtcontact@gmail.com

Exercice de médecine cata. au Gabon

EXERCICE DE SIMULATION AU STADE D’AGONDJE PAR EASSML
Libreville, 9 janvier 2016

Un exercice de médecine de catastrophe a été organisé sous l’égide de la commission santé du COCAN GABON sur le site du stade d’Angondjé afin de profiter de la préparation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de Football pour réunir différents acteurs impliqués dans la gestion d’une catastrophe et former les médecins stagiaires de l’EASSML ainsi que certains civils.

Le but de l’exercice était de tester la chaîne de soins en cas d’accident avec de nombreuses victimes : relève, regroupement des blessés, ramassage par la petite noria,triage au Poste Médical Avancé (PMA) et prise en charge par une Antenne Chirurgicale déployée au CHU d’Angondjé pour l’échelon hospitalier.

L’encadrement était assuré par le médecin général Marc PUIDUPIN, anesthésisté-réanimateur, directeur des études de l’EASSML. Il y avait au total, 26 médecins stagiaires et 4 officiers d’administration, constituant 7 équipes comprenant 1 médecin, 1 infirmier et 1 aide infirmier, 1 chef de PMA et son adjoint secondés par les 4 officiers d’administration; 27 secouristes encadrés par un sous-officier des pompiers; une vingtaine de médecins généralistes et résidents d’anesthésie réanimation venant du CHU d’Angondjé, du CHU de Libreville, du CHU d’Owendo et de la clinique El Rapha; 4 conducteurs et 4 chefs de bord pour 4 ambulances du COCAN.

   2017-02-01_184359            2017-02-01_190008

Au total le PMA était constitué de 7 équipes militaires et 2 équipes civiles, l’hôpital simulé de 12 personnels civils, l’équipe de ramassage de 3 équipes militaires du PMA et 1 équipe secouriste.
Pour les moyens, il y avait un poste de secours déployé en métallo-textile devant servir de PMA
dans le cadre de la CAN, une antenne chirurgicale sur le CHU d’Angondjé, 4 ambulances du COCAN, des lits de camp fournis par le SAMU et des moyens pédagogiques de l’EASSML : mannequin de simulation, matériels de grimage, matériel médical de premier secours et de médicalisation initiale, matériels logistiques…

                 2017-02-01_190025           2017-02-01_184509

L’exercice de médecine de catastrophe effectué le 9 janvier est le seul exercice médical qui a pu réunir autant de partenaires de la prise en charge d’une catastrophe dans le cadre de la préparation à la CAN. Il a été riche en enseignements qui sont autant de voies d’amélioration.